Partagez | 
 

 La nuit comme confidente #Marilyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Donovan B. Jordan
Date d'inscription : 10/05/2014
Messages : 190

MessageSujet: La nuit comme confidente #Marilyn   Sam 7 Juin - 17:30


 

  La nuit comme confidente
        feat. Marilyn

     

 


Quelle heure était-il ? Donovan n'en savait rien quand son téléphone avait sonné mais il était tard, très tard. Et en décrochant, le jeune mécanicien s'attendait à tout sauf à entendre Marilyn au bout du fil. Marilyn c'était la jeune femme qui était venu à plusieurs reprises pour faire réparer sa voiture jusqu'à ce que Donovan lui avoue qu'il valait mieux qu'elle s'achète une nouvelle voiture. La dernière fois qu'il l'avait vu il lui avait donné son numéro de téléphone, lui précisant qu'elle ne devait pas hésiter à le contacter, mais il s'attendait à tout sauf à ce qu'elle l'appelle au beaux milieu de la nuit. Elle semblait désespérée, déprimée et même si Donovan n'était pas proche d'elle, ça lui faisait de la peine de la sentir aussi désemparée.

Pourquoi l'avait-elle appelé lui, il n'en savait rien, mais toujours est-il qu'il lui demanda son adresse avant de lui assurer qu'il arriverait rapidement. C'était plus qu'étrange comme situation mais Donovan n'avait pas hésité une seconde pour accepter. Il ne pouvait tout simplement pas refuser, il n'en avait aucune raison. Il s'habilla donc, sortit sa moto du garage, la chevaucha et partit. Le bolide s'enfonça dans la nuit. Plus personne n'était debout à cette heure là, à part des groupes de jeunes gens flânant de bars en bars. Chose étonnante, Donovan ne sortait pas ce soir. Il faut dire que depuis qu'il était avec Zach, il ne sortait plus autant qu'avant. Cet homme l'avait changé, il ne savait de quelle manière mais c'était un fait.
Après quelques minutes de route, Donovan arriva à l'adresse donnée par la jeune femme. Le casque sous le bras, il arriva devant sa porte et sonna.

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Sam 7 Juin - 19:39

Voilà un peu plus d’une dizaine de jours déjà que son amie, sa meilleure amie, Yelena Adamovitch avait disparut et la demoiselle était au comble du désespoir à l’idée de ne jamais la revoir. Cela fait maintenant un certain temps que la jeune femme a été portée disparue, enlevée par Michel Morgewood et normalement, si la personne n’est pas retrouvée dans les premières quarante-huit heures, les chances sont minces de la retrouver en vie. Aussi Marilyn commençait à se faire les pires des scénarios et dans un même temps elle ne voulait pas croire à la mort potentielle de son amie. Elle ne savait pas si elle serait en mesure de le supporter et elle avait le sentiment alors qu’elle serait toute seule, abandonnée, livrée à elle-même. Elle a des amis c’est vrai mais perdre Tristan puis Yelena maintenant, c’était beaucoup trop en une petite année. Elle ne pourrait jamais subir un second enterrement si rapidement après un premier, quoiqu’il fallait encore réussir à trouver le corps de l’agent du FBI ce qui n’était pas dis puisque plusieurs victimes de l’homme n’ont jamais été retrouvées.

Ce soir elle se sentait seule, particulièrement seule et anéantie. De fait elle avait but un verre de whisky, avait pleuré, téléphoné à Yelena sans que cela ne serve bien entendu, elle avait déposé un message déchirant sur la boite vocale avant de l’effacer dans un éclair de lucidité, se disant que son amie détesterait entendre une chose pareilles. Puis elle avait but un second verre, avait appelé un numéro un peu au hasard dans son répertoire, c’était tombé sur Donovan qui lui avait dit d’appeler quand elle aurait besoin d’aide. Alors malgré l’heure elle avait appuyé sur la touche appel et avait laissé sonné. Rapidement l’homme avait décroché et la brune en laissant son adresse lui avait demandé de venir avant de raccrocher.

Un  troisième verre rempli auquel elle ne touche pas, de la glace qui fond sur la table basse, une boite de bonbon ouverte, la demoiselle en déprime grave va ouvrir la porte et invite l’homme à entrer. Elle qui est toujours propre sur elle, qui a toujours une demeure accueillante, bien rangée bien nettoyée, on peut dire que ce soir elle est complètement partie en vrille.

«- Vas-y assied-toi… » propose-t-elle en s’affalant elle-même dans le canapé. « Merci… d’être venu, d’être là je…. Je me sentais si seule ce soir… je suis désolée... de t'embêter comme ça j'espère... que tu ne dormai pas, que tu n'avais rien de prévu... »


Dernière édition par Marilyn P. Parker le Lun 9 Juin - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Donovan B. Jordan
Date d'inscription : 10/05/2014
Messages : 190

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Lun 9 Juin - 15:01


 

  La nuit comme confidente
        feat. Marilyn

     

 


Quand Marilyn ouvrit à Donovan, il eut un léger pincement au coeur. La tristesse et le déprime se voyaient sur son visage. Il la salua doucement d'un léger signe de main et entra. Il s'assit sur le canapé et remarqua le verre d'alcool sur la table basse. Silencieusement, il observa l'appartement, puis finit par reporter son attention sur la jeune femme. « Tu ne m'embêtes pas. » Répondit-il. Quand elle l'avait appelé il était affalé dans son canapé à regarder un film, ce n'est donc pas comme si elle l'avait dérangé alors qu'il était en train de dormir. Et si il dormait, serait-il venu la voir quand même ? Sans doute, avec beaucoup de mal certes mais il aurait fait l'effort. Qu'il connaisse bien la personne ou non, il ne pouvait tout simplement pas laisser quelqu'un dans la détresse.

Concernant Marilyn, il ne la connaissait que très peu. En effet, les seules conversations qu'ils avaient eu tournaient autour de sa voiture, excepté la fois où il l'avait accompagné au travail, il avait alors appris qu'elle était assistante maternelle. Mais pourquoi était-elle dans un état pareil ? La solitude semblait apparemment lui peser. Mais est ce qu'il n'y avait que ça ? Il voulait l'aider, même si c'était juste le fait de lui apporter une oreille attentive, il le ferait. « Qu'est ce qu'il t'arrive Marilyn ? Tu as besoin d'en parler ? » Il sentait que le courant passait bien entre eux. Il sentait qu'ils pouvaient bien s'entendre. Peut être pouvaient-il devenir de bons amis, qui sait. D'habitude, Donovan noue plutôt des relations physiques avec ses amies, mais là c'était différent. D'une part parce que le jeune mécanicien était désormais en couple et d'autre part, malgré la beauté apparente de la jeune femme, il n'y pensait même pas. Peut être que ces deux choses étaient liées d'ailleurs.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Lun 9 Juin - 18:17

La demoiselle ne se sentait pas très bien ce soir loin de là. Elle se sent seule et également déprimée par la disparition de sa meilleure amie comme elle ne sait absolument rien de ce que ce cinglé de Michel Morgewood a bien pût lui faire subir. la jeune femme se sent démoralisée et si seule, tout dans sa vie lui donne l'impression de la lâcher, d'essayer de lui faire lâcher prise. Elle a une histoire très compliquée depuis qu'elle a mit les pieds à Los Angeles et dans le fond peut-être qu'elle a juste besoin de partir, de changer d'air, parce que peut-être que tout cela, ça fait trop. Sauf que bien entendu si elle décide de partir elle ne le fera pas tant que l'on aura pas retrouver la trace de sa meilleure amie, elle ne le fera pas tant qu'elle n'aura pas plus de nouvelles de Yelena et de l'état dans lequel cette dernière se trouve. Tant qu'elle ne serait pas fixé sur cette question la demoiselle n'envisagerait plus rien. mais que dire au jeune homme qui la questionne ? La vérité peut-être tout simplement.

"- Ecoute... depuis que je suis arrivée à Los Angeles il y a un peu moins d'un an, des tas de choses bizarres se passent. D'abord j'apprend que je suis le sosie d'une femme disparue y'a dix ans et dont le fiancé se tape désormais la meilleure amie, meilleure amie que la fille de l'homme prend pour sa maman alors qu'elle ne l'est pas du tout. Et va comprendre pourquoi cette affaire m'affecte autant. Ensuite, ma meilleure amie a été enlevée par Michel Morgewood je ne sait pas si tu vois bien qui c'est mais c'est un tueur en série, dangereux, qui s'est récemment évadé de prison tu vois... Et je n'ai pas de nouvelles alors que cela fait déjà bien plus de dix jours. Alors non je... rien ne va en fait... J'suis veuve, ma meilleure amie a disparue, j'ai pas trente ans et j'ai l'impression... d'avoir vécut mon lot d'emmerdes pour des années. En plus, j'suis amnésique. Je me souvient de rient avant l'an 2004.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Donovan B. Jordan
Date d'inscription : 10/05/2014
Messages : 190

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Ven 13 Juin - 1:55


 

  La nuit comme confidente
        feat. Marilyn

     

 


Comme tout bon samaritain qui se respecte, Donovan n'a pas hésité une seconde à venir au secours de la jeune femme. Enfin, elle n'était pas en danger, elle avait juste besoin d'une oreille pour l'écouter et de quelqu'un pour lui tenir compagnie. Le jeune homme ne connaissait pas vraiment ce sentiment. Il a grandit au sein de Fallen Angels, tout le temps entouré de sa grande famille aussi bien qu'il ne s'est jamais senti seul. Et si ça avait été le cas, il lui aurait fallu sortir, s'incruster dans une fête au hasard et se trouver quelqu'un avec qui passer la nuit.
Adossé, au fauteuil, les bras posés sur le dossier, il l'écoutait donc vider son sac. Bon d'abord, il y a cette histoire de sosie de personne disparue, mari de cette mystérieuse disparue avec la meilleure amie et enfant du mari qui prend la meilleure amie pour sa mère. Mais avant qu'il n'ait réellement pu assimiler tout ça, elle enchaînait déjà sur autre chose. Ah, Morgewood. Donovan le connaissait, enfin ils en avaient parlé dans les journaux télévisés. Ca faisait tout de même un peu froid dans le dos cette histoire de tueur en série qui s'évade …
En effet, la brunette n'avait pas une vie toute rose ces derniers temps. Et c'était peu de le dire. Toute cette histoire de sosie de femme disparue intriguait beaucoup le mécanicien, surtout depuis qu'elle lui avait dit qu'elle était amnésique. Mais autant pas lui donner plus d'inquiétudes à ce sujet. Et malheureusement, face à toutes ces révélations, Donovan se sentait quelque peu impuissant. Mais une chose qu'il pouvait lui donner c'était bien de l'espoir. Ce n'était pas grand chose certes, mais ça remontait toujours le moral. Enfin il le pensait. « Pour cette histoire de sosie je ne sais pas vraiment quoi te dire. Si il n'y a aucun rapport avec toi il n'y pas de raison que ça t'atteigne autant. Et si jamais tu n'es pas sereine, renseigne toi … Ensuite, concernant ta meilleure amie enlevée, il ne faut pas que tu perde espoir. Qui sait, peut être que demain tu recevras un appel qui te dira qu'elle est saine et sauve. C'est sans doute compliqué, j'imagine, mais tu ne peux malheureusement rien faire de plus que de rester forte, pour elle. » Il n'était pas sûr de l'effet ou de la portée de ses mots, mais c'était tout ce qu'il pouvait lui dire. Il avait l'espoir que ça lui apporte tout de même un peu de réconfort.

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Ven 13 Juin - 21:06

La demoiselle ne se sent pas très bien mais heureusement, elle a à ses côtés quelqu’un de gentil et de prêt à essayer de faire quelque chose de manière à ce que son moral remonte. Il n’était pas obligé de venir et pourtant le voilà alors qu’elle a prit un peu trop d’alcool, alors que dans cette pénombre nocturne, elle a peur et se sent seule. Heureusement que Donovan a répondu présent au texto de la jeune femme. Heureusement qu’il a accepté de venir la voir parce que du coup elle se sent subitement mieux tout du moins, un peu moins seule et cela l’aide à reprendre confiance et courage quelque part, surtout que l’homme essaye de la pousser en ce sens même si c’est vrai aussi qu’il ne semble pas essayer de lui donner de faux espoirs mais en même temps, c’est mieux comme ça, au cas où en fin de compte le F.B.I ne saurait pas mettre la main sur la demoiselle encore vivante.

«- Si seulement le ciel pouvait t’entendre et faire réellement sonner mon téléphone dès demain seulement, ça fait déjà si longtemps… Je ne sais pas si il gardait vraiment ses victimes si longtemps alors je m’empêche de perdre espoir mais c’est vraiment dur parfois et… comme ce soir en fait… Mais merci d’être là, d’avoir répondu à mon appel, d’être venu malgré l’heure tardive… » lance la demoiselle reconnaissante envers le jeune homme en essuyant quelques larmes qui commençaient à couleur sur ses jours et qui laissent encore, d’ailleurs, de part et d’autre une petite trace humide. « Je me sentais si seule et si misérable et… tu es venu alors que tu n’étais pas obligé, juste pour me remonter le moral… merci… Vraiment merci d’être là, alors que nous ne sommes pas très proche non plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Donovan B. Jordan
Date d'inscription : 10/05/2014
Messages : 190

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Dim 15 Juin - 17:45



 

  La nuit comme confidente
        feat. Marilyn

     

 


Donovan se sentait impuissant face au désarroi de la jeune femme. Il ne pouvait pas lui dire qu'il était persuadé que les choses rentreraient dans l'ordre car il savait pertinemment que dans les affaires d'enlèvement plus de temps on mettait à retrouver la victime et moins on avait de chance à la retrouver vivante. Il ne fallait tout de même pas perdre espoir et c'est ce qu'il lui avait conseillé. Ca semblait la rassurer davantage. Même si dans le fond elle doit avoir connaissance de tout ce que le mécanicien lui avait dit, c'était toujours bien de l'entendre dire de quelqu'un d'autre. Ca nous prouvait qu'on avait raison et que d'autres partageaient les mêmes pensées que nous.
Le fait de voir ses larmes couler serra le cœur du mécanicien. Il ne supportait pas voir les gens autour de lui pleurer et encore moins une femme. Il n'aimait pas les voir triste tout court. Il mettait un point d'honneur à ce que tous les gens qu'il côtoyait se sente bien. Délicatement, il passa son pouce sur la joue humide de la jeune femme afin d'essuyer les vestiges de ses larmes. Il lui sourit tendrement. « Tu avais besoin de quelqu'un et ça me touche beaucoup que tu ais fait appel à moi. Et je le referais sans problème. » Il passe à son autre joue, reproduisant le même geste. « On est peut être pas très proche mais rien ne nous empêche de le devenir. A l'avenir, tu pourras m'appeler de nouveau sans problème et pas que quand tu ne vas pas bien. » Le jeune homme parlait d'une voix douce et posée.
Lorsque lui ne va pas bien, qu'il se sent déprimé, ce qu'il a l'habitude de faire c'est de prendre sa voiture ou sa moto et de se balader au hasard. Il jeta un coup d'oeil à son casque de moto posé à côté de lui et reporta son attention à Marilyn, un petit sourire au coin des lèvres, « Tu aime la moto? » Son intention, si la brunette était d'accord, et de l'emmener se balader.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Lun 16 Juin - 20:06

Naturellement la demoiselle est reconnaissante au jeune homme d’avoir foncé pour venir la voir comme elle avait besoin de lui, de présence, de quelqu’un à ses côtés. Elle lui est reconnaissante parce qu’ils ne sont pas très proches et qu’il est tout de même là auprès d’elle, occupé à sécher les larmes qui ont coulées sur ses joues. Comme il le dit c’est vrai, ils peuvent devenir proches, comme ils ne le sont pas encore, la demoiselle trouve que c’est une bonne idée mais dans l’état où elle se trouve elle n’est pas partante dans l’immédiat pour se rapprocher du jeune homme, peut-être un peu plus tard – et même sûrement, quand elle sentira qu’elle se porte un peu mieux. Ne serait-ce qu’un tout petit peu.

« - J’y penserais... » répond la demoiselle en essayant de dessiner un sourire sur ses lèvres, comme le jeune homme lui dit qu’elle pourra encore l’appeler et si elle le souhaite, même quand elle se portera bien. C’est gentil à lui, vraiment très gentil.

Le jeune homme questionne la demoiselle sur ce qu’elle pense de la moto et la jeune femme le regarde d’un air un peu bizarre en se demandant ce qu’il lui veut. La moto ? Pourquoi parle-t-il de moto ? Ce genre d’engin c’est dangereux en plus et la demoiselle n’en a jamais fait, ce qui n’est pas pour la rassurer. Toutefois, du coup, elle ne peut pas dire catégoriquement qu’elle n’aime pas, évidemment.

« - En fait je n’en ai jamais fais, je n’ai jamais essayé mais je crois, je pense que c’est quelque chose d’assez dangereux quand même non ? On risque de se faire mal avec ce genre de chose, d’avoir un accident… » souligne la brune peu convaincue à l’idée de faire cette expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Donovan B. Jordan
Date d'inscription : 10/05/2014
Messages : 190

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Mer 18 Juin - 17:23

Si Donovan avait commencé à parler de la moto à Marilyn et qu'il lui avait posé une telle question c'était parce qu'il voulait lui proposer une petite ballade. Bien sûr, peut être que la jeune femme aurait été plus partante si il était venu en voiture. Mais après tout, comme elle le disait, elle n'en avait jamais fait. Les gens avaient pour habitude de dire que la moto c'est dangereux, forcément lancé sur un bolide pareil à pleine vitesse c'est toujours plus risqué que dans une voiture. Dans une voiture, on est protégé. Mais le jeune mécanicien ne trouve pas que ce soit si dangereux que ça. Ca l'est si on est pas prudent. Donovan avait beau aimé la vitesse, il restait tout de même prudent. Encore plus lorsqu'il avait quelqu'un derrière lui. « C'est dangereux comme n'importe quel véhicule. » Répondit-il en haussant les épaules. Même si ce n'est peut être pas totalement vrai, il n'aimait pas se dire que telle ou telle chose était plus dangereuse, dans ce cas là autant s'arrêter de vivre. On ne sait jamais ce qui va nous arriver, on peut très bien mourir dans un accident d'avion comme mourir écrasé en traversant la route. « Et puis je suis bon conducteur. » Il lui sourit et s'enfonce un peu plus dans le canapé. « Je voulais juste te proposer une petite balade. Ca m'aide beaucoup quand je suis mal. Mais je ne vais pas te forcer si ça te fait peur. On peut simplement se contenter de marcher, ou tout simplement rester ici. C'est comme tu préfères, on fait ce que tu veux. » Si elle en avait envie, il resterait même toute la nuit en sa compagnie, si ça pouvait lui permettre d'aller mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Mer 18 Juin - 18:49

Naturellement à l'idée de faire de la moto la demoiselle ne se sent pas vraiment rassurée, on ne peut pas dire que cela soit son activité favorite. Mais c'est vrai aussi qu'elle n'y connait rien et qu'elle a peur sans savoir de quoi il retourne puisque concrètement elle n'a pour ainsi dire jamais essayé ce genre de moyen de locomotion. Alors sa réaction est probablement un peu bête comme elle se base sur les on dit que. Mais c'est aussi plus fort que sa volonté que voulez-vous. La brunette n'a pas spécialement une grande confiance en ce qui l'entoure. Depuis la mort de son époux elle apprend comment on peut s'ouvrir au monde et aux choses mais ce n'est pas toujours évident et fatalement on ne peut pas y parvenir du premier coup. C'est une chose qui demande du temps.

Comme l'homme dit que si elle préfère ils peuvent seulement marcher, la demoiselle se ragaillardie à vrai dire, elle aime mieux cette idée. Bien sûr ils peuvent se faire écraser en traversant la route mais ça lui fait moins peur que de rouler à moto, peut-être parce qu'elle n'a pas le matériel adéquat soit ni blouson de cuir, ni gants, ni casque. Et comme l'homme est venu seul, la demoiselle doute très sérieusement qu'il ait de quoi faire dans ses bagages. De fait son choix est rapidement fait car il est vrai que sortir ne pourra lui faire que du bien.

"- Je veux bien que nous allions marcher un peu, promener... Parce que pour la moto en plus je n'ai pas ce qu'il faut tu sais... comme je n'en fais pas..." explique la demoiselle quoique le jeune homme a sûrement déjà très bien compris, avant même que la demoiselle ne se mette à fournir quelque explication que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Donovan B. Jordan
Date d'inscription : 10/05/2014
Messages : 190

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Ven 20 Juin - 18:37

Il est vrai que Donovan n'était venu qu'avec un casque, qui plus est il se doutait bien que la jeune femme n'avait pas l'équipement adéquat pour faire de la moto. Mais il comptait lui laisser son casque ça c'est sûr. Il avait déjà fait de la moto sans casque à de nombreuses reprises. Pas prudent certes, inconscient même, mais il était comme ça. Et puis il n'aurait pas roulé vite, surtout avec quelqu'un derrière lui qui n'était jamais monté sur un engin de la sorte. Mais elle ne voulait pas, et il n'allait pas la forcer. Marcher ça pouvait aussi faire du bien, surtout qu'en arrivant Donovan avait remarqué un petit parc pas très loin. « Je comprends t'en fais pas. Allons y alors. »

Sur ces mots, Donovan se leva et renfila sa veste en cuir qu'il avait enlevé un peu plus tôt. Attendant que Marilyn s'habille plus chaudement, il ouvrit la porte d'entrée, attendant qu'elle sorte pour pouvoir refermer la porte derrière eux. En bon gentleman qu'il était, il présenta son bras à la brunette pour qu'elle y dépose sa main. D'accord, c'était aussi un peu pour plaisanter et faire le clown. Si ça pouvait lui rendre le sourire, il était prêt à beaucoup, ce n'était qu'un début. « J'ai vu un parc pas très loin, on y va ? » Arrivant dehors, le vent frais vint soudainement frapper le visage de Donovan qui se dit à cet instant que ça n'aurait peut être pas été une bonne idée de faire de la moto avec une telle température. Mais une fois dans le parc, à l'abri des arbres, il ferait sans doute meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Ven 20 Juin - 22:52

La demoiselle soudainement se sent tout hâtive à l'idée de partir, d'aller marcher un peu. Elle sait comme cela ne peut que lui faire du bien, comme elle ira beaucoup mieux après cela. En tout cas sortir se changer les idées ne pourra pas lui faire du mal bien au contraire, elle ne peut que espérer se faire un peu revigorer par cette sortie que le jeune homme propose, même si elle refuse de le faire en moto comme l'homme n'a pas du tout l'équipement adéquat pour eux deux. partir à pieux ce sera bien meilleur pour leurs jambes et les trente minutes de marche quotidienne recommandées par le ministère de la santé et que la brunette s'efforce de faire autant que possible, même si elle a une certaine phobie des aiguilles.

Les deux jeunes gens quittent le domicile de la brunette pour s'enfoncer dans la nuit noire et prendre la direction du petit parc que Donovan a vu en venant voir la demoiselle et qu'il a proposé d'aller voir d'un peu plus prêt, ce qui permettra à la brune le temps de l'aller-retour de bien se calmer. Ainsi donc ne tardent-ils pas à atteindre le stade. Rapidement alors, la jeune femme se laisse tomber dans l'herbe avec lourdeur pour ensuite commencer à s'amuser avec comme les enfants se feraient un jeu de l'arracher et la réduire en salade. Sans eau bien sûr, à fait grossir.

"- La nuit est clair grâce au vent, tu ne trouve pas ? "interroge la brunette à l'attention de son interlocuteur, comme son regard s'est viré vers le ciel qui les surplombe tout deux du fait que la jeune femme s'est complètement couchée dans l'herbe, voilà qui ne devrait pas non plus manquer de lui procurer quelques bénéfices pour sa santé, c'est bien mieux que de rester enfermée dans sa demeure sans arrêt, sortir est très important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Donovan B. Jordan
Date d'inscription : 10/05/2014
Messages : 190

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Jeu 26 Juin - 17:31

Une fois que les deux jeunes gens arrivèrent au parc, Donovan imita Marilyn, s'asseyant dans l'herbe en tailleur, face à elle. Il la regarda arracher les brindilles d'herbe avec amusement. A sa question, le jeune mécanicien lève les yeux au ciel. Effectivement, les cieux étaient dégagé, on pouvait ainsi contempler à loisir les nombreuses constellations visibles que la pollution nous permettait de voir, bien sûr. Vivre dans une ville comme L.A ne permettait pas aux habitants de pouvoir contempler un ciel tel qu'on pourrait le voir en pleine campagne par exemple. Mais c'était mieux que rien. Et puis de toute manière, Donovan ne connaissait que ça. Comme signe d'approbation il hocha donc la tête simplement, restant un instant le nez pointer vers le ciel. Appuyé sur ses coudes il se laissa transporter dans cette immensité. A force de trop regarder il ressentait comme un immense sentiment d'infériorité. Par rapport à toute cette immensité, nous ne sommes pire que des fourmis, nous n'existons même pas. Mais le jeune homme n'était pas du genre à se laisser déprimer par ce genre de pensées. Non, il préférait se dire qu'à des milliers d'années lumière, des extra terrestres pensaient la même chose, que quelque part dans l'univers deux personnes étaient comme eux. « On aurait du prendre ta bouteille de whisky, ça nous aurait tenu chaud. » Dit-il avec un grand sourire, reportant son attention sur Marilyn. Le jeune Jordan était un grand consommateur d'alcool et il est vrai qu'il ne manquait jamais une occasion de boire. Et puis bon, boire, c'est la meilleure manière d'oublier ses problèmes non ? Des fois, il se disait qu'avec de tels raisonnements il finirait mal, mais il préférait ne pas trop y penser. Fouillant dans sa poche, il sortit son paquet de cigarette, en glissa une entre ses lèvres et tendit le paquet en direction de la brune. « Tu fumes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Sam 28 Juin - 12:31

Le regard de la demoiselle se rive sur le ciel depuis quelques minutes maintenant. Elle contemple les étoiles qui lui donnent l'impression de briller d'un éclat très, vraiment très particulier en cette belle nuit et dans un même temps son visage se fend d'un délicieux sourire dont elle a le secret, destiné à la voûte céleste qu'elle continu de contempler. L'homme à ses côtés fait de même au moins pendant un temps, avant de se plaindre du fait qu'à son goût il fait froid, qu'il regrette de ne pas avoir pris la bouteille de whisky qui s'après lui leur aurait tenu chaud. La jeune femme amusée se retient de le traiter d'ivrogne, de justesse.

"- Oui peut-être bien. Je t'avoue tout de même que pour ma part je trouve qu'il fait bon. Mais si tu as froid on peu rentrer ?" propose la demoiselle.

Elle se montre gentille avec cette offre, même si dans le fond elle préférerait rester un peu dehors, cela lui change les idées. La preuve elle sourit même alors qu'un peu auparavant elle en était totalement incapable. Mais s'il veut rentrer alors la demoiselle se pliera à cela, déjà qu'elle l'embête pour sa soirée, autant suivre quand même les envies et désirs du jeune homme.

"- Non je ne fume pas." répond la demoiselle comme il lui propose une cigarette qu'elle décline, ne voulant pas tomber dans la consommation de tabac qui a ses yeux est une nuisance de santé et d'économie. Elle ne veut pas s'encombrer de ce genre de choses. Et si elle accepte ceux qui fument, si elle tolère la fumée, elle sait aussi très bien comme ça la rendrait malade de fumer, comme elle tousse sitôt qu'elle sent une petite odeur de cigarette. "Mais ne te gêne pas pour moi." lui dit-elle aimablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Donovan B. Jordan
Date d'inscription : 10/05/2014
Messages : 190

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Mer 2 Juil - 17:57

Sa cigarette entre les lèvres, Donovan souriait, s'installant plus confortablement dans l'herbe, à moitié allongé. Il ne trouvait pas vraiment qu'il faisait froid, mais il savait que plus la nuit avancerait et plus il ferait frais. Et généralement, à cette heure avancée, il avait souvent un petit coup de nez. C'était juste une plaisanterie, mais qu'on ne pouvait pas forcément comprendre quand on ne connaissait pas le mécanicien. « Je plaisantais, je disais ça parce que mes soirées sont le plus souvent accompagnée d'au moins une bouteille. » Il ricanait en la regardant. Il n'avait pas beaucoup de mal à se dévoiler et à parler de lui, voilà pourquoi il suffisait de le connaître un minimum pour se faire une idée sur quel homme il était réellement, un joyeux luron hyperactif qui abuse un peu de la bouteille par moment.
Le jeune homme changea de position une nouvelle fois, se mettant assis, les jambes croisée, fruit de son hyperactivité qui l'empêchait de rester trop longtemps dans une même position. Il ne le contrôlait pas, il était comme ça depuis tout petit et il n'y a que sur une voiture qu'il parvenait à rester calme. D'un mouvement de pouce il alluma son briquet qui crépita légèrement avant de faire apparaître une petite flamme qui dansait dans l'obscurité de la nuit. Le sens du vent était dirigé de telle manière à ce que la fumée n'allait pas dans la même direction que la jeune femme. A nouveau, il se reposa sur son coude. « Et si tu me parlais un peu de toi ? Qu'est ce que tu aime faire dans la vie … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Jeu 3 Juil - 9:12

Parler d'elle. Mais pour dire quoi au juste ? Que sa vie c'est de la merde ? Qu'elle est veuve, qu'elle est née il y a dix ans dans la mesure où elle ne se souvient de rien avant tout ça ? Qu'elle n'a plus de parents, qu'elle n'a jamais eut d'enfants ? parler mais pour dire quoi ? Pour montrer l'échec total de la vie qu'elle-même, pour bien lui montrer comme elle se sent misérable, comme sa vie n'est pas simple ? La jeune femme n'a pas envie de parler de ça, pas envie d'aggraver son humeur. Parler de sa vie, de son amie qui a disparue, qui est morte peut-être... Non la jeune femme ne veut pas parler de tout cela et comme elle ne fais qu'y penser, elle se met déjà à pleurer. Tout du moins si elle ne pleure pas, ou pas encore, elle a les larmes aux yeux, les vannes sont ouvertes, prêtes à couler. Elle ne veux pas discuter de ce qui lui est arrivé, de ce qu'elle a vécut. Non, elle ne veux pas faire étalage de la misérabiliste de son existence, c'est beaucoup trop douloureux à évoquer et d'après elle cela ne leur apportera rien de bon.

"- Je... je préfère ne pas parler de cela. C'est que ma vie n'a rien de très joyeux, ni de très intéressant dans le fond. ce n'est que... la vie, la pauvre vie d'une pauvre fille. Ni plus ni moins et je ne vois pas ce que tu pourrai trouver comme plaisir à m'entendre parler de ce que j'ai vécut, je t'assure que... cela ne vous amuserait pas du tout... Aussi si tu le veux bien nous pourrions parler d'autre choses... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Donovan B. Jordan
Date d'inscription : 10/05/2014
Messages : 190

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Dim 20 Juil - 4:47

La boulette, Donovan sut qu'il avait fait une boulette dès qu'il vit les yeux de Marilyn s'embuer. Ses intentions étaient pourtant tout à fait pleines de bonnes intentions, son but n'était en rien de la faire pleurer à nouveau. Affichant une petite grimace gênée, l'espace d'un instant le jeune mécanicien ne sut plus où se mettre. Il voulait juste lui faire penser à autre chose mais apparemment toute sa vie la faisait souffrir. Le jeune homme jette alors son mégot de cigarette, l'écrase du plat du pied et s'approche doucement de la jeune brune. Délicatement mais un peu maladroitement, il entoure son bras autour de ses épaules. « Je suis désolé, je n'aurai pas du te demander ça. » Il voulait juste en apprendre davantage à son sujet, car c'est souvent de cette manière qu'on se lie d'amitié avec quelqu'un, en apprenant à le connaître. Suite à ces mots, Donovan laissa le silence de la nuit prendre le dessus. On entendait juste le faible grésillement de quelques criquets ainsi que le ronronnement des voitures qui passaient au loin. A Los Angeles la nuit, il y a tout le temps au moins une personne qui ne dort pas, soit elle travaille, soit elle fait la fête, soit comme Marilyn et Donovan, ils discutent, apprenant à se connaître et à surmonter leurs peines. De son côté, Donovan n'avait pas vraiment à se plaindre de sa vie. Il était amoureux, sans doute pour la première fois de sa vie. Perdu dans ses pensées, Donovan se rappela que Marilyn lui avait déjà parlé de son métier. « Et bien tu n'as qu'à me parler de ton métier, d'où te vient cet envie de travailler avec des enfants ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   Lun 11 Aoû - 8:21

Donovan avait fait une boulette c'est vrai mais on ne pourrait pas lui en vouloir puisqu'il ne l'a pas fait à mal il ne pouvait évidemment pas savoir que la brunette avait un passé assez triste, il ne pouvait pas s'imaginer que la jeune femme avec qui il discutait n'avait pas la moindre envie de parler d'elle, de ce qu'elle a vécut. Il ne pouvait pas se douter que le passé de la jeune femme était douloureux pour cette dernière qui par ailleurs ne lui en veux pas le moins du monde pour avoir posé la question qu'il a posé.

"- Cela ne fait rien du tout, je me doute que tu ne l'a pas demandé à mal, tu ne pouvais pas savoir que ma vie était à ce point si peu intéressante." fait remarquer la demoiselle avec un petit sourire à l'attention de son interlocuteur de manière à rassurer ce dernier, pour qu'il ne s'en veuille pas et ne se fasse pas de reproche pour avoir interrogé son interlocutrice.

Puisqu'elle ne veux pas parler de son passé, de sa vie, l'homme lui demande de parler de son métier, du pourquoi du comment elle a eut envie de travailler auprès d'enfants. C'est une discussion qui clairement se montre déjà plus intéressante et moins compliquées que la première question posée. De cela, la brunette veux bien discuter cela ne lui demande ni un gros effort ni d'éprouver de la peine alors elle marche.

"- Je pense que c'est parce que j'ai envie d'avoir des enfants mais malheureusement je n'ai pas réussi à en avoir avec mon mari. J'aime beaucoup les enfants ils sont si mignons et si innocents..." explique la demoiselle, sans vraiment expliquer en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La nuit comme confidente #Marilyn   

Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit comme confidente #Marilyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dessin de tenebreuse pour moi =)
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Une nuit magique. Ou pas. [PV: Roy & Aï]
» Un Parenter Elfe de la Nuit et Troll?
» arbalette ou un truque comme ca
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Westside :: Zone Résidentielle et Repère de Gangs-