Partagez | 
 

 "Darkness cannot drive out darkness ..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mafia Italo-AméricaineMafia Italo-Américaine
avatar
Kendall Alestra
Date d'inscription : 23/02/2014
Messages : 380

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Sam 22 Mar - 17:42

Kendall & Keenan.
Darkness cannot drive out darkness ...


*Ça craignait. De tous, c'était elle la plus fair-play, et on la faisait suivre. De quoi enrager la jeune Italienne. Non seulement elle passait ses journées à devoir réfléchir pour cacher la merde des autres, mais en plus, on ne lui faisait pas confiance ?
La notion de 'famille' à Los Angeles avait un goût différent qu'en Italie, et cela ennuyait fortement Kendall. Au début, elle n'avait pas vraiment fait attention, mais à force de voir toujours le même type pas mal de fois dans la journée, et surtout, tout les jours, elle s'était doutée de quelque chose.
Non seulement ils la faisait suivre, mais en plus c'était à un amateur qu'ils avaient confié le travail.

L'envie de se défouler l'avait prise, mais le moindre faux pas serait reporté et elle n'avait vraiment pas besoin de ça. L'Alestra avait finalement opté pour passer la soirée dans un bar, et se vider l'esprit de manière calme.
Prévenante, elle avait fait plusieurs fois le tour du quartier pour vérifier de ne pas être suivie. Apparemment, l'homme ne travaillait pas de nuit.

Après avoir rechaussée ses talons ôtés pour conduire plus facilement, Kendall sortit de sa voiture et réajusta sa tenue (ici) et tenta de prendre un air détendu. Chose qui ne fut pas vraiment facile, au final. Sèchement, la brunette poussa les portes de l'établissement.
Elle avait sûrement dû faire détourner des regards vers elle, mais elle s'en formalisa guère. Fière, presque hautaine, elle se dirigea vers le comptoir, ses talons claquant le sol dans un rythme régulier.
Tranquillement, elle s'installa sur un tabouret devant le comptoir, et d'une voix presque blasée, elle s'adressa au barman.*

"Ce que vous avez de plus fort, s'il vous plait."

*Certes, ce n'était pas la meilleure technique pour se vider l'esprit et rester totalement consciente, mais elle s'en foutait à cet instant précis. Patiemment, elle attendit que sa commande arrive, mais elle n'observa pas pour autant les environs.*



(c) sweet.lips

_________________
    Be without fear in the face of your enemies.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forces de l'ordreForces de l'ordre
avatar
Keenan Marshall
Date d'inscription : 16/03/2014
Messages : 121

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Dim 23 Mar - 15:10

Après une grosse journée de travail, j'aime bien me reposer. Mais pas dans mon lit, ou sur le canapé. Non. Je suis plutôt du genre à jouer les piliers de bar. Rester jusqu'à la fermeture, accoudé sur le comptoir. Sauf si une jolie fille passe par là. Dans ce cas, je me propose bien évidemment de la raccompagner. Après tout, c'est sécurisant de se promener avec un flic quand on sait ce qui arrive, tard le soir, dans les rues de Los Angeles. Et on se sent encore plus protégé quand le flic en question passe la nuit avec vous pour mettre à terre les éventuels cambrioleurs, ou bien pire encore. En bref, ce soir, comme beaucoup de soir, je suis dans mon bar habituel. Le barman veille à ce que mon verre ne reste jamais vide bien longtemps pendant que je lui raconte ma journée, et il veille aussi à me garder dans un état qui me permette de rentrer chez moi. Ou en tous cas il m'appelle un taxi.
Je suis donc là, à siroter mon verre, lorsqu'une charmante jeune femme s'assied à côté de moi. Elle commande d'entrée de jeu ce que le barman a de plus fort. Je ne peux donc m'empêcher de la regarder, légèrement intrigué. Je me penche aussi un peu en arrière pour voir un peu mieux sa robe absolument... exquise. Celle qui était sous cette robe la portait aussi très bien, soit dit en passant. Alors je me tourne vers elle, affichant un léger sourire en coin qui s'élargit lorsque le verre de la demoiselle arrive enfin. Je ne peux m'empêcher de la toiser silencieusement, tout en finissant mon propre verre. Puis, lorsque ce dernier est vide, je le repose sur le bar, et me penche vers la jeune femme.

" Mauvaise journée, je me trompe ? "

Je me commande un autre verre, de la même chose que la jeune femme, tout en la scrutant de haut en bas, à plusieurs reprises. J'essaye de savoir ce qui ne va pas chez elle. Qu'est-ce qui a bien pu lui faire passer une si mauvaise journée. Parce qu'étant flic, je ne suis pas dupe. Quand les gens demandent l'alcool le plus fort d'un bar sans échauffement préalable, c'est qu'ils ont vraiment eu une sale journée. Ou alors ils n'ont pas peur de la cuite. Alors j'essaye de comprendre. De laisser agir mon flair de chien policier. Mais je ne vois pas. Non, vraiment, je ne sens rien. En même temps, j'ai déjà quelques verres dans le nez, alors mon flair en prend un sacré coup. Logique. C'est comme ça que je m'avoue vaincu, me contentant donc de tendre ma main à la jeune femme, avec mon légendaire sourire charmeur pour l'accompagner.

" Moi c'est Keenan. Et vous ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafia Italo-AméricaineMafia Italo-Américaine
avatar
Kendall Alestra
Date d'inscription : 23/02/2014
Messages : 380

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Dim 23 Mar - 18:23

Kendall & Keenan.
Darkness cannot drive out darkness ...


*Lorsque son verre arriva, la brunette dût prendre sur elle pour ne pas se jeter dessus telle une lionne. Même si elle en avait très envie, et c'était ce qu'elle était, une lionne. Elle sentait un regard sur elle, mais ne s'en formalisa pas. Elle espérait seulement qu'il ne s'agissait pas encore d'une taupe de son oncle. Ce qui l'aurait beaucoup ennuyé. Si il s'agissait de ça, il était encore plus incompétent que le précédent. Vraiment, elle allait devoir en toucher deux mots, que d'argent gâché.
Une fois son verre en main, elle trinqua mentalement à la santé de l'homme qui pensait la pister silencieusement et en but le contenu cul sec. Une voix résonna à ses oreilles et nonchalamment l'italienne se retourna vers son interlocuteur. La jeune femme l'observa quelques instants avant qu'un léger sourire ne se glisse sur son visage. Bel homme. Et visiblement pas la tête de l'emploi. D'autant plus, il avait l'air d'être là depuis plus longtemps qu'elle et à moins qu'il eut été médium, il n'aurait pas pu deviner qu'elle viendrait ici. Une fois son analyse passée, ses lèvres pulpeuses s'étirèrent un peu plus.*

"On peut dire ça comme ça ..."

*Son sourire devint plus taquin et elle en profita pour croiser les jambes, dévoilant des courbes parfaites. Son coude se posa contre le comptoir et elle détailla le jeune homme de son regard sombre sans remord. Sa main se glissa délicatement dans celle qui lui tendait et elle la serra doucement.
Sa tête s'inclina légèrement et une lueur malicieuse apparut dans le fond de son regard.*

"Enchantée, Kendall."

*Sans détacher son regard du brun, elle leva légèrement le bras qui était posé contre le comptoir pour faire signe au barman de lui servir un deuxième verre. Finalement, cette soirée ne s'annonçait pas si mauvaise que ça.
Dire qu'elle ne trouvait pas l'homme charmant aurait été mentir, mais elle savait se tenir.*


(c) sweet.lips

_________________
    Be without fear in the face of your enemies.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forces de l'ordreForces de l'ordre
avatar
Keenan Marshall
Date d'inscription : 16/03/2014
Messages : 121

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Dim 30 Mar - 15:15

Je prends la main de la jeune femme lorsqu'elle me la tend, affichant toujours un grand sourire. Puis je laisse filer la douce pour prendre, à la place, mon verre, et commencer à le boire. Le tout en continuant d'admirer cette femme. Je ne la connais pas, mais je sais déjà qu'elle doit avoir un sacré caractère. Après tout, rares sont celles qui boivent cul sec pour recommander une tournée dans la foulée. Je ne peux d'ailleurs empêcher mon regard de vagabonder lorsque cette ravissante jeune femme vient se poser sur le comptoir comme si elle était habituée à ce genre de situation. Ça me fait tout drôle d'un coup. Généralement, j'ai des copains de beuveries. Des hommes. Pas une femme. Mais ça ne me dérange pas. Je ne le suis jamais, lorsque je bois un verre avec une jolie fille.
En fait, je bois plutôt seul. Donc changer mes habitudes ne peut pas être mauvais. Je pense que ça aurait même tendance à être le contraire. On dit bien que c'est triste de boire seul. Est-ce que je suis triste ? Non, juste un peu solitaire, sauf quand j'ai vraiment besoin de quelqu'un. Dans certaines situations bien précises. Soit pour discuter, parce qu'il faut que je vide mon sac, soit pour d'autres choses qui nécessitent moins de parler. Quoi qu'il en soit, je me comporte toujours bien avec celles et ceux que je côtoie. Enfin, à ma manière. Mais je reviens à la situation présente, continuant ma discussion avec la fameuse Kendall.

" C'est joli comme prénom. Et dites-moi, Kendall, qu'est-ce qui peut bien amener une fille comme vous dans un endroit pareil ? "

Mon sourire s'étend, tandis qu'à nouveau mes yeux parcourent les courbes de Kendall. J'ai d'ailleurs veillé à appuyer sur son nom, tout en rapprochant mon visage du sien pour me faire entendre sans avoir à crier et pour rendre cette discussion encore plus privée. Mais après avoir prononcé ces mots, je suis retourné à ma position initiale, posant juste un bras sur le comptoir, ma main tournée vers la charmante jeune femme. Et je bois encore quelques gorgées, ne lâchant jamais Kendall des yeux. J'allais certainement passer une excellente soirée. Et à cette idée, mes yeux se mirent à briller, et mes dents à se dévoiler un peu plus dans mon expression de dragueur invétéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafia Italo-AméricaineMafia Italo-Américaine
avatar
Kendall Alestra
Date d'inscription : 23/02/2014
Messages : 380

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Dim 6 Avr - 7:06

Kendall & Keenan.
Darkness cannot drive out darkness ...


*Imperceptiblement, la jeune femme faisait bouger son pied au rythme de la musique. L'endroit lui semblait plus charmant une fois accompagnée. Un sourire presque énigmatique étira les lèvres de la demoiselle. Elle espérait ne pas paraître une femme désespérée et voulant noyer son chagrin dans l'alcool. Mais elle en doutait. Elle jeta rapidement un coup d'oeil au barman pour voir si sa commande était prête, mais non. Intérieurement, elle souffla. Cela ne mettait pas dix ans à remplir un shot. Enfin.
Devant le rapprochement du dénommé Keenan, l'Alestra haussa légèrement un sourcil, avant de reprendre une attitude presque désinvolte, ce qui était pour elle une attitude presque ... normale. On lui avait apprit à cacher ses émotions et à ne rien laisser paraître. Elle était bien loin la petite Kendall d'antan.
Le sourire qu'elle abordait à cet instant précis n'avait rien d'un sourire plein d'innocence.  Il s'agissait plutôt d'un sourire ... enjôleur. *

"C'est une longue histoire. Mais pour faire court, disons que c'est pour se changer les idées."

*Elle non plus, ne quitta pas le jeune homme du regard. Ce n'était pas son genre de lâcher la première.
Un léger courant d'air se fit sentir le long de son bras, et elle comprit qu'il s'agissait de sa commande, une nouvelle fois. Tant pis, pour cette fois, elle lâcherait. Rapidement, elle détourna le regard avant de se saisir de son petit verre. Sans demander son reste, Kendall le but une nouvelle fois cul-sec, avant de le reposer sur le comptoir. L'alcool lui brûla la gorge et elle s'en délecta. Cela avait le mérite de lui faire du bien à défaut de la rendre saoule. Chose qu'elle n'était pas encore, loin de là.
Prestement, elle passa sa langue le long de ses lèvres pour ne laisser aucune trace de sa boisson. Elle savait que son rouge à lèvres n'avait pas bougé, et elle remerciait intérieurement celui qui avait inventé la formule mat.
Les yeux taquins de l'italienne vinrent se poser une nouvelle fois sur le beau brun, et la demoiselle prit un malin plaisir à l'observer. Ça n'était pas tout les jours qu'elle venait dans un bar, et ça n'était certainement pas à chaque fois qu'elle avait un interlocuteur si séduisant.*

"Et puis-je me permettre de vous retourner la question ? Qu'est-ce qu'un si charmant jeune homme vient faire tout seul ici ?"

*La tête de la brunette s'inclina légèrement et elle posa sa main sur son genou. Elle avait beau l'observer, elle n'arrivait pas à cerner son interlocuteur. Bien qu'elle n'est jamais été très douée pour découvrir la personnalité des gens.
Mais au fond, elle espérait qu'il ne soit pas là simplement pour se bourrer la gueule parce qu'il venait de se faire larguer, cela aurait été tellement moins intéressant aux yeux de la mafieuse. Surtout s'il venait à se plaindre et à venir pleurer sur son épaule.
Mais à ce qu'elle pouvait voir, elle n'avait pas l'impression qu'il s'agissait d'un homme se laissant aller à se genre d'attitude, et cela lui plaisait plutôt bien. *


(c) sweet.lips

_________________
    Be without fear in the face of your enemies.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forces de l'ordreForces de l'ordre
avatar
Keenan Marshall
Date d'inscription : 16/03/2014
Messages : 121

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Ven 18 Avr - 9:58

Je fini mon verre d'une traite, pour ne plus lâcher Kendall des yeux. Je l'observe dans les moindres détails, utilisant mes connaissances d'enquêteur pour une toute autre chose qu'une enquête. Si j'arrive à cerner cette femme, à savoir ce qu'elle veut vraiment, alors je pourrai le lui donner. Et je m'en ferai certainement un véritable plaisir. Il faut dire ce qui est, une femme comme elle, assise seule dans un bar, buvant des verres cul sec sans se retrouver saoule dans la minute qui suit, ça a largement de quoi me plaire. J'évite donc de la brusquer. De laisser mes mains s'égarer sur une mèche de ses cheveux, par exemple. Non. Je ne fais rien de tout ça. Je change mes habitudes. Seuls mes yeux continuent de déguster ses courbes parfaites. Car je suis certain, de ce que je peux voir de son caractère, que cette fameuse Kendall, si jamais je la touche, me tordra le poignet avant de me le casser sur le comptoir. Première étape donc, pour passer une bonne soirée : la mettre en confiance.

Quand la jeune femme me répond, avec son sourire enjôleur, le mien cesse de s'étendre pour devenir seulement une petite mimique sympathique, sans plus. Je hoche en même temps la tête de haut en bas à ce qu'elle me dit. Je la comprends de toutes façons. Après tout, on a toute la nuit devant nous pour discuter. À quoi bon précipiter les choses ? C'est en me disant ceci que je commande un nouveau verre. Et en l'attendant, mon regard se penche à nouveau vers Kendall, que je fixe, pour une fois, droit dans les yeux. Au même moment, je vois sa langue passer sur ses lèvres. Elle avait finit sa boisson et je me délecte de voir ce genre de choses arriver alors que la personne qui a ce geste a son regard posé sur moi. Malheureusement, mes pensées sont bien vite ramenées à la réalité quand la magnifique créature me demande la raison de ma présence ici. Je ris alors doucement, tandis que mon verre arrive devant moi.

" Bien sûr, vous pouvez vous le permettre. Je suis ici pour décompressé moi aussi. Après une longue journée de travail. J'ai le droit de boire quand je ne suis pas en service. Alors j'en profite. "

Sur ces mots, je j'introduis ma boisson dans ma bouche, pour qu'elle aille réchauffer mes entrailles. Puis je repose le récipient sur le bar, ramenant rapidement mes lèvres entre mes dents pour enlever le liquide qui était resté dessus. Je regarde ensuite Kendall, l'examinant à nouveau. Me rapprochant plus près d'elle encore, je prends une grande inspiration avant de lui raconter ma journée. À la fois pour lui changer les idées, certes, mais aussi pour lui faire baisser sa garde en l'impressionnant. Me tournant donc vers la salle, j'appuie mon dos contre le bar, étendant mes bras sur le comptoir. Notamment vers Kendall. Je la regarde alors, en cherchant un instant mes mots. Avant de les trouver enfin.

" Il y a des jours plus longs que d'autres quand on est flic. Surtout quand on doit questionner des types qui ont plus peur de leurs patrons que de la prison. Et aujourd'hui, c'était un larbin de la mafia. On va devoir remettre ça demain en plus. Il n'a toujours rien dit. Mais assez parlé de moi. Je suis certain que vous préféreriez qu'on discute d'autre chose que du taux de criminalité en ville. Alors parlons un peu de vous. Vous faites quoi dans la vie ? "

J'affiche, suite à cette question, un large sourire sur mon visage, à la fois intéressé et charmeur. Enfin, intéressé, oui, mais pas forcément par sa journée, pour être honnête. Mais il faut bien que j'y aille doucement. Sinon, c'est ma soirée qui risque fort de ne pas être digne d'intérêt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafia Italo-AméricaineMafia Italo-Américaine
avatar
Kendall Alestra
Date d'inscription : 23/02/2014
Messages : 380

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Mar 22 Avr - 15:24

Kendall & Keenan.
Darkness cannot drive out darkness ...


*Lorsqu'il répondit à sa question, il mentionna le fait de ne pas être en service. La curiosité de l'Alestra fut piquée au vif. Son regard se fit plus insistant et son sourire s'étira. S'il s'agissait d'un policier, c'était bien sa veine. Elle ne savait pas comment le prendre. Était-ce de la chance, ou au contraire, une journée pourrie jusqu'à la fin ? Même s'il n'était pas en service, le moindre faux pas de la jeune femme serait fatale. Sans parler du fait qu'elle faisait partie de la MIA.
Néanmoins, elle ne laissa rien paraître, et s'intéressa au discours du brun. Et pour démontrer son intérêt, elle posa son menton contre la paume de sa main, se rapprochant un peu plus du jeune homme.

La deuxième partie de son histoire intéressa encore plus l'italienne. Il venait carrément de lui confesser avoir interroger un membre de la mafia. Laquelle ? Il n'avait rien dit. Mais il disait quand il disait qu'ils avaient plus peur des boss que de la prison. Elle, elle n'avait rien à craindre. Son oncle était à la tête, et elle bénéficiait de cette protection quasi-infaillible. Il suffisait qu'elle fasse ce qu'on lui demande. Mais les autres, ceux qui ne faisaient pas partit de la famille, il y avait peu de chance de les retrouver en vie s'ils faisaient une connerie.
Pour démontrer son intérêt, elle posa son coude contre le comptoir, et son menton dans le creux de sa paume, le regard tourné vers le jeune homme. Un sourire, plutôt doux cette fois-ci, naquit sur son visage.*

"Oh vous savez, je n'ai pas un métier aussi mouvementée que vous ... Je suis libraire, dans ma propre boutique."

*Et elle n'en était pas peu fière. Propriétaire d'une librairie à 23 ans, sans l'aide, ni l'influence de son oncle, c'était plutôt une réussite, même si elle en avait pas mal bavé. Seulement, à ce moment là, l'italienne n'avait pas envie de parler de bouquins ou d'investissement, le brun n'en avait que pas assez dit sur son métier. A son tour, la brunette recommanda un verre, mais d'un alcool beaucoup moins fort. C'était plutôt un cokctail qu'autre chose, d'ailleurs.*

"Un mojito, s'il vous plait."

*Attendant sa boisson, elle se retourna vers Keenan, et jeta un rapide coup d'oeil au reste de la pièce, sans aucun intérêt à ses yeux.*

"J'imagine que votre métier est dangereux, notamment avec cette omniprésence de la mafia et des gangs ...

*Volontairement, elle avait mit une pointe d'admiration dans sa voix. Rien de mieux que de flatter l'égo pour qu'il en raconte d'avantage. Du moins, elle espérait. Sa boisson arriva enfin, et saisit délicatement la paille entre ses lèvres avant de commencer à boire. Ce mélange restait sa boisson favorite, et elle ne s'en délectait que d'avantage.*


(c) sweet.lips

_________________
    Be without fear in the face of your enemies.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forces de l'ordreForces de l'ordre
avatar
Keenan Marshall
Date d'inscription : 16/03/2014
Messages : 121

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Jeu 22 Mai - 14:31

Hum... une libraire. Plutôt jeune, pour tenir ce genre de boutique. Enfin, j'imagine qu'il n'y a pas vraiment d'âge pour ça. Après tout, je me suis bien engagé à l'académie de police dès que j'en ai eu l'occasion, alors je ne suis pas le mieux placé pour juger des actes de Kendall concernant son choix professionnel. En plus, ce soir, j'ai envie d'une toute autre chose que de penser à ça. Surtout quand mes yeux se posent sur cette ravissante jeune femme. Enfin, si tant est qu'il s'en éloignent un instant. Je continue donc de la fixer, pour mon plus grand plaisir, alors qu'elle se commande un autre verre. Quelque chose qui reste plus longtemps en bouche. Et dans le verre. Il est évident que c'est le signe qu'elle ne souhaite pas mettre un terme à notre conversation. Ce qui me fait légèrement frissonner. Encore quelques minutes, et je pense que je pourrais peut-être passer à l'étape suivante. Cependant, avec une personne aussi... aussi inaccessible qu'elle semble l'être, il faut laisser les choses se faire. Tout en douceur.

Laissant un peu les secondes passer, je me penche vers le barman pour commander une bière, tandis que Kendall reprend son souffle. Je la parcoure à nouveau du regard, par la suite, alors qu'elle se remet à me parler. Mais pas d'elle. Plutôt de mon métier. J'en suis assez surpris à vrai dire. Enfin, jusqu'à ce que le doux son de son ton presque impressionné ne parvienne à mes oreilles. Instinctivement, je ne peux pas m'empêcher de légèrement bomber le torse, tout en affichant un sourire encore plus ravageur que les précédents. Cette fois, c'est presque dans la poche. La soirée allait bientôt commencer. Vraiment commencer. Dans la mesure où je compte bien passer la nuit avec cette ravissante créature. Ce n'est pas pour ça que je suis venu, au départ. Ou peut-être que si, inconsciemment. Mais de toutes façons, l'alcool commence à me monter à la tête. Donc je cesse de réfléchir, et j'agis. Un peu comme toujours, en fait. Mais quand même plus que d'habitude.

" Oh, vous savez, on sait les calmer un minimum, tous ces gangs. Parfois, ils nous filent entre les doigts, mais c'est qu'une question de temps avant qu'on les attrape pour de bon. Tenez, par exemple, le type qu'on a en ce moment, je suis sûr qu'il va finir par cracher le morceau ! Et dans une autre langue que l'Italien. Parce que c'est pas que j'aime pas cette langue, mais entendre un mec geindre comme ça toute la journée, c'est un peu agaçant, au final. "

Attrapant mon verre quant il arrive, je bois quelques gorgées du liquide pétillant, avant de m'étendre un peu plus sur le comptoir, mettant en avant mon corps parfaitement sculpté, le tout l'air penseur. Je cherche à retrouver le fil de la conversation. Qu'est-ce que je voulais dire, au départ, déjà ? Ah, c'est bon, je sais. Je me tourne donc vers Kendall, m'approchant vraiment très près d'elle. Déposant ma bière sur le bar, mes doigts viennent subtilement caresser, tout doucement, et seulement l'espace d'un instant, la peau de la jeune femme. Puis, la regardant droit dans les yeux, je me laisse aller à lui adresser un sourire doux, quasi protecteur. Pourtant, ce n'est pas comme si je la connaissais bien. Après tout, je viens tout juste de la rencontrer. Mais je pense que ça ne peut pas faire de mal de la mettre plus à l'aise avec moi. Quelle femme ne rêve pas d'un bel homme capable de la protéger ? Surtout si l'homme en question a une paire de menottes, qui plus est. Ça, je le dis souvent. C'est presque ma marque de fabrique. Enfin, bref. Je fixe donc les yeux magnifiques de Kendall, avant de prendre la parole, doucement.

" Mais tout ça, on le fait pour des personnes comme vous. On n'attend pas de remerciements. On fait juste notre travail. En espérant que vous vous sentiez en sécurité. Alors, dites-moi, Kendall, est-ce que c'est le cas, pour vous ? Vous vous sentez... protégée ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafia Italo-AméricaineMafia Italo-Américaine
avatar
Kendall Alestra
Date d'inscription : 23/02/2014
Messages : 380

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Jeu 29 Mai - 8:21

Kendall & Keenan.
Darkness cannot drive out darkness ...


*Le moins que l'on pouvait dire, c'était qu’apparemment, sa tactique avait marché. Flatter l'égo d'un homme avait toujours plus ou moins des conséquences positives, mais dans le cas précis, cela ne faisait qu'arranger l'Alestra, qui en su d'avantage sur cet homme de la mafia. A vrai dire, elle ne savait pas pourquoi elle faisait ça. Même s'il faisait partie de la MIA, est-ce que cela lui importait ? Oui, mais seulement à titre personnel, voir très égoïste. S'il balançait, ce dont elle doutait fortement même si elle ignorait les techniques de la police pour faire parler, ils risquaient de remonter jusqu'à elle. Et l'italienne s'était fait une promesse que jamais la MIA n’interfèrerait sur sa vie personnelle.
C'est pourquoi son coeur rata un battement lorsqu'il lui apprit qu'il était italien. En sachant qu'à Los Angeles, tout les italiens mafieux se trouvaient dans la MIA, il y avait de forte chance pour qu'elle l'ait déjà vu, ou qu'il l'ait déjà vu elle. Pourtant, elle ne fit paraître, se contentant de sourire et d'avoir un air admirateur sur le visage.*

"Vous savez, il parait que l'italien est une langue très mélodique. Vous devriez essayer de le faire chanter."

*Oh, et elle le savait mieux que personne. Grâce à sa mère, elle était devenue bilingue très jeune, et elle arrivait largement à camoufler son accent maternel. Même si sur certains mots, elle avait plus de mal que d'autres.
Quand le voit s'approcher d'elle et frôler sa peau du bout des doigts, l'Alestra hausse imperceptiblement un sourcil. Dire qu'elle était contre aurait été mentir, il était un bel homme, voir même un canon, si sa meilleure amie avait été là. C'est surtout le sourire qu'il lui fit qui mit Kendall sur la bonne voie. Appelez ça comme vous voulez, mais pour la brunette, ça ressemblait fortement à du rentre-dedans. Bien loin de s'en formaliser, elle fit un petit sourire en coin, presque timide et porta une nouvelle fois sa boisson à ses lèvres. Reposant le verre sur la table, la jeune femme se pencha un peu en avant, comme si elle comptait lui faire une confidence.*

"Je ne vais pas vous mentir ... Je ne me suis jamais sentie aussi protégée depuis que vous êtes là."

*Nouveau petit sourire chez l'italienne qui a son tour, fit courir légèrement ses doigts sur le poignet du brun. Keenan avait tout du parfait policier gentleman protecteur. La carrure, le physique, la gueule d'ange, tout. La soirée s'annonçait vraiment très intéressante et la jeune femme en frissonnait d'avance.*


(c) sweet.lips

_________________
    Be without fear in the face of your enemies.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forces de l'ordreForces de l'ordre
avatar
Keenan Marshall
Date d'inscription : 16/03/2014
Messages : 121

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Jeu 26 Juin - 14:04

Je la dévore des yeux. J'en viens même à tout bonnement arrêter de penser, et ce uniquement pour me concentrer sur cette tache. En même temps, c'est pas comme si je n'avais rien à regarder chez Kendall... Alors je la fixe, en sirotant un peu mon verre, mon regard suivant la moindre courbe de son corps, admirant chaque geste qu'elle exécute, aussi futile puisse-t-il être. J'aimerais beaucoup passer à l'étape suivante, tout d'un coup. Mais je me dis qu'en y allant trop vite, je ne ferais que gâcher mes chances. Après tout, avec ce genre de femme, mieux vaut laisser le temps passer. Car plus celui-ci défile, et plus nous considérons que nous nous connaissons. Et une fois le moment propice atteint, la soirée commencera enfin. Bon, après, il est vrai que je me dis ça depuis quelques minutes déjà. Depuis le début, en fait. Alors il serait peut-être temps de songer à faire le premier pas. Mais la jeune femme me coupe à cet instant dans ma réflexion, avec une remarque qui ne me laisse pas indifférent.

Je ris un peu à la remarque de Kendall, au sujet de faire chanter le petit mafieux que nous avons actuellement en cellule. Ce n'est pas une si mauvaise idée que ça. Mais pour le moment, on fait avec ce qu'on a. Enfin, je n'ai pas vraiment envie de parler de mon travail, ce soir. Et encore moins de ce type en particulier. Déjà qu'il m'agace toute la journée, à brailler au-dessus du niveau sonore supportable, alors si en plus maintenant, je devais me farcir des discussions à son sujet, et ce devant une si belle femme, qui plus est... Non. Ne pas y penser. Ma journée de travail est finie. Je prends mon verre pour boire quelques gorgées de liquide frais, avant de le reposer, passant doucement ma langue sur mes lèvres, les yeux toujours inlassablement accrochés à Kendall. Et mon sourire s'étire plus largement encore lorsque la jeune femme se penche vers moi, posant délicatement sa main sur mon poignet, tout en me murmurant quelques mots pour le moins flatteurs.

Reculant légèrement ma main, j'attrape doucement les doigts de mon interlocutrice, tout en commençant à les caresser doucement. À mon tour, je me penche vers elle, jusqu'à ce que mes lèvres soient à quelques centimètres à peine de son oreille. À partir de là, je rapproche ma chaise de la sienne, à tel point que mes genoux, malgré mes jambes repliées, frôlent ses jambes. Mais, bien loin de m'en formaliser, bien au contraire, je balance légèrement mes propres jambes de gauches à droite et de droite à gauche pour venir titiller celles de ma mystérieuse compagne de la soirée. Puis je me décide à murmurer à mon tour quelques paroles, tout en faisant remonter la main qui tient ses doigts vers son poignet et son avant-bras. Je choisis mes mots avec soin, pour éviter un quelconque dérapage, et surtout, j'appuie mon discours de quelques pauses pour rendre l'instant encore plus mystérieux. Et aussi pour me donner un petit air ténébreux, par la même occasion, je l'admets volontiers...

" Je suis ravi de savoir que je fais bien mon travail... Et que diriez-vous si j'outrepassai mes devoirs en payant l'addition ? Pour nous deux... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafia Italo-AméricaineMafia Italo-Américaine
avatar
Kendall Alestra
Date d'inscription : 23/02/2014
Messages : 380

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Jeu 16 Oct - 10:24

Kendall & Keenan.
Darkness cannot drive out darkness ...


*Malgré toute la bonne volonté que mettait l'italienne a rester maîtresse de ses émotions, elle devait avouer que la soudaine proximité du beau brun la perturbait. Surtout lorsqu'il se mit à lui caresser le bout des doigts, elle dût se faire violence pour ne pas fermer les yeux et se laisser complètement aller. Non, elle ne pouvait pas. Elle n'était pas une vulgaire jeune femme qui se donnait n'importe quel charmant jeune homme qui croisait sa route.

Pour conserver une attitude contrôlée, la brunette recula légèrement, faisant mine de se repositionner correctement. Kendall n'avait pas envie que tout se passe à la va-vite. Non, elle avait envie de prendre son temps et pourquoi pas, de faire durer le moment. Ainsi, elle se contenta de prendre délicatement son verre et de le porter à ses lèvres de la même manière. Une fois qu'il était vide, et heureusement il ne restait plus grand chose, elle le reposa sur le bar et le fit entrechoquer de manière volontaire à celui du brun. Le léger tintement sembla attirer le regard de quelques voisins sur le couple, mais l'italienne ne s'en formalisa pas.

Devant la proposition du policier, la brunette eut un léger sourire en coin. En plus d'être beau garçon, il était gentleman. Genre d'homme qui aurait plu à n'importe quelle autre femme. Mais l'Alestra n'était pas du genre à laisser les autres payer à sa place, surtout un homme qu'elle avait dans son viseur.  Néanmoins, ce n'était pas non plus de bon goût de jouer la femme libre et indépendante en criant à tout va qu'elle pouvait se payer son propre verre. C'est pourquoi elle se contenta de laisser échapper un petit rire. Il n'était ni moqueur, ni niais. Peut-être un peu surpris.

Son sourire ne cessa de s'agrandir et l'italienne posa son regard sur le brun, puis sur ses doigts qui courraient toujours sur son bras. Doucement, sa main libre se superposa sur celle de Keenan, pas pour stopper son geste, mais plutôt pour inverser les rôles, et frôler du bout des doigts sa peau.*

"Je dirais que vous êtes un homme très galant ... Et que ce monde manque cruellement de policiers comme vous qui paient des verres de cette manière."

*Sa main quitta celle du policier et se glissa sur le côté, là ou était accroché son petit sac. Rapidement, elle sortit un billet de 50$ et le posa sur le bar, à l'attention du barman.*

"Néanmoins, je n'ai pas pour habitude de me laisser inviter le premier soir ... En revanche, je serais ravie que vous outrepassiez vos devoirs en m'invitant à danser."



(c) sweet.lips

_________________
    Be without fear in the face of your enemies.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forces de l'ordreForces de l'ordre
avatar
Keenan Marshall
Date d'inscription : 16/03/2014
Messages : 121

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   Mar 28 Oct - 8:07

Je respire lentement, laissant les choses aller à leur vitesse. Je ne suis pas vraiment pressé, après tout. Peut-être un peu impatient parfois, c'est vrai. Mais en général, je sais profiter d'une bonne soirée. Surtout quand je m'en souviens le lendemain, en fait... Oui, parce que plusieurs fois il m'est arrivé de profiter à fond et de... d'avoir un trou noir. Blackout total. Mon cerveau qui me lâche. Un peu comme s'il me disait ' Mec, t'es trop bête. J'me casse. ' Enfin bref. Tout ça pour dire que ce soir, je compte bien éviter ce genre de situation. Je préfère de loin me souvenir dans les moindres détails de cette ravissante créature qui, non sans éveiller chez moi quelques frissons, pose sa main sur la mienne en réponse à mes avances de plus en plus intimes. Un grand sourire s'étire sur mon visage. J'essaye tant bien que mal de le contenir pour éviter de paraître trop optimiste, mais je dois dire que cette jeune femme est vraiment troublante...

Des paroles aussi flatteuses que les miennes. Ses doigts qui parcourent ma peau... Est-ce que je rêve ou bien Kendall est tout simplement en train d'inverser les rôles ? Je me laisse faire, mais je me demande bien jusqu'où tout ceci va bien pouvoir me mener. Ou plutôt nous mener. Nous deux.  Une femme qui cherche à dominer. C'est intéressant. Je reste donc bien à ma place, ne cherchant pas à insister. Donnez ce qu'elle veut à une femme, et elle n'en sera que plus heureuse, n'est-ce pas ? Je pars en tout cas de ce principe, en espérant qu'il fonctionne. Après tout, c'est vrai que d'habitude, je me fais plutôt des filles faciles... Honte à moi, je sais. Mais d'un certain côté, quand je suis fatigué, je ne veux pas m'amuser pendant des heures au petit jeu auquel je m'adonne en ce moment-même avec Kendall. Cependant, ce soir, je pense que le jeu en vaut la chandelle. Ou tout du moins je le pensais jusqu'à ce que ma compagne m'invite à... danser...

Danser ? Danser ? Moi ? Danser ? S'il y a bien un homme sur cette planète qui ne sait pas danser, c'est certainement moi ! Pour la coordination au niveau des mains, c'est parfait, je tire dans le mille quelque soit mon arme, mais quand je dois danser, que l'on fasse évacuer la piste ! Malgré tout, je tente de sourire, même si je suis assez crispé. Inspirant profondément, je détourne le regard en direction de la piste de danse, déjà occupée par quelques dragueurs disséminés çà et là entre les quelques couples qui se  dandinent ensemble. Je soupire avant de me tourner à nouveau vers Kendall. Quand faut y aller, faut y aller... Eh puis, de toutes manières, les hommes un peu maladroits, il parait que certaines filles aiment ça. Je vais donc pouvoir vérifier par moi-même ce qu'il en est ! Alors je me lève et, prenant la jeune femme qui m'accompagne par la main, je m'incline légèrement face à elle, le tout d'une façon qui rendrait presque la scène comique.

" Feriez-vous l'honneur d'accorder cette danse à un homme possédant deux pieds gauches ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "Darkness cannot drive out darkness ..."   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Darkness cannot drive out darkness ..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Story] Into the darkness
» doom blade vs grasp of darkness
» [MOC] Les MOCs de darkness(newcomer:E and hell furno v2)
» [Blog] Bionicle Garden adventure in the darkness
» The Black Mages III - Darkness and Starlight : Déception ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Westside :: Westwood-