Partagez | 
 

 Tu ne devais pas voir ça . Juan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Tu ne devais pas voir ça . Juan   Mar 10 Mar - 13:43


   
   

   
Tu ne devais pas voir ça
Juan . Yelena

    Aujourd’hui était un grand jour. J’avais rendez-vous avec Winchester et le dirigeant du FBI de Los Angeles au cimetière. Tout simplement parce que ma fausse tombe allait enfin disparaitre. Marilyn avait été mise au courant au cas où elle passerait au cimetière le lendemain de mon retour. Winchester avait essayé d’appeler Juan mais ce dernier ne répondait jamais. Peut-être parce que la dernière fois qu’il avait vu l’agent, c’était lors de l’annonce de ma fausse mort. Winchester était au bureau quand je me levais, Jensen dans les bras. Le petit garçon ne me quittait plus depuis que j’étais revenue d’Angleterre. Je m’étais installée chez mon ancien patron le temps de trouver un nouvel appartement et de retrouver ma place au sein de l’équipe des profiler. Jensen se réveilla en me sentant bouger et passa directement ses bras autour de mon cou. Cela m’arracha un sourire et un petit rire alors que je lui disais que je n’allais pas pouvoir me lever avec lui car il était trop lourd. Il accepta de s’écarter le temps que je me lève mais il m’attrapa la main directement après. Je descendis donc lui préparer son petit déjeuner. Jensen déjeuna pendant que je m’occupais de prendre ma douche. Le tailleur allait être de circonstance car j’allais en profiter pour aller me recueillir sur la tombe de ma mère, chose que je n’avais pas pu faire pendant les sept mois où j’avais dû quitter Los Angeles. Une fois prête, je pris ma petite voiture pour aller déposer Jensen à son école avant de prendre la route du cimetière.

    Winchester était déjà là ainsi que le dirigeant du FBI. Personne de mon ancienne équipe n’était présent vu qu’ils ne devaient pas encore être au courant de ma renaissance, si je pouvais m’exprimer ainsi. Je saluais mon ancien patron et mon ancien dirigeant alors que la pelleteuse commençait à faire son travail. Ce moment était cependant trop chargé d’émotions pour moi. Il me renvoyait quelques mois plus tôt, dans cette sinistre usine désaffectée du quartier sud de Los Angeles où j’avais subis les pires sévices de la part de mon père ainsi que les sept mois qu’avait duré mon exil. Je décidais donc de m’éclipser en court de destruction pour aller rendre visite à ma mère. Allant jusqu’à mon véhicule pour récupérer un bouquet de fleur, je pris la direction de la tombe de ma mère. Une fois devant celle-ci, je déposais le bouquet sur l’herbe qui recouvrait le cercueil de celle qui m’avait donné la vie. Je m’asseyais en tailleur avec un petit sourire triste. Je la saluais avant de me regarder le ciel bleu en soupirant.

« Tu sais maman, je ne pensais pas que les choses tourneraient ainsi. Tout est tellement plus difficile une fois adulte. Les conséquences de nos actes deviennent bien plus réelles que ce qu’on voudrait. Enfin, c’est la vie comme tu le disais si bien quand j’étais enfant. Tu me manques maman, si tu savais ce que je donnerais pour revenir en arrière. »

    Un coup de vent vint saluer mes paroles, portant à mes oreilles le bruit d’une dispute. Winchester et le dirigeant du FBI se disputaient avec un autre homme. Ayant soudain une affreuse prémonition, je me relevais pour me hâter vers l’endroit où se trouvait ma pseudo sépulture. Restant quand même encore cachée aux yeux du nouveau venu, je jetais un coup d’œil à ce qu’il se passait, cachée derrière la pelleteuse qui avait cessé son activité. Juan se trouvait là. J’eus un rictus en secouant la tête. Winchester aurait dû aller voir Juan avec moi pour qu’on le prévienne de ce qu’il se passait pour éviter cette épineuse situation. Je soupirais avant de sortir de ma cachette. Juan ne m’avait pas encore vu car il me tournait le dos. J’hésitais un court instant avant de poser doucement ma main sur son épaule.

« Juan, calme-toi… »
© Flimartza
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Tu ne devais pas voir ça . Juan   Mar 10 Mar - 19:46

Le jeune journaliste avait passé, ces sept derniers mois, une existence de merde, c'est le cas de le dire. Il n'était plus que l'ombre de lui-même. Au boulot, il n'était plus vraiment efficace. Dans la vie de tout les jours, il était une loque, c'est ainsi que pourrait le qualifier n'importe qui le rencontrant sans l'avoir connu au préalable, dans ses "belles années". Il reste même parfois sans sortir plusieurs jours d'affilés, lui qui avait l'habitude d'aller courir, promener. Il reste un but qu'il n'a pas lâché depuis tout ce temps malgré tout, le projet de retrouver sa mère, le corps de cette dernière, tuée par Morgewood, le tueur en série. Mais la mort de ce dernier il y a peu, vient de réduire à néant les espoirs que le jeune homme avait de savoir ce qui lui était arrivé, ce que ce monstre avait fait d'elle. Il n'a plus désormais dans la vie, que le goût amer qu'ont ceux qui ont tout perdu. La mort de Morgewood naturellement avait fait de lui un homme heureux : ce pourri lui avait prit deux personnes très chères. Mais par bien d'autres points, il eut préféré que ce dernier souffre, autant qu'il avait pût faire souffrir ses victimes. Sa mère. Sa Yelena. Et il aurait voulu autre chose qu'un long silence, interminable et définitif sur l'assassinat de sa génitrice.

Ce matin là, le jeune homme sort de chez lui, malgré tout cela. La mort de Michel Morgewood lui semble être un moment propice, une bonne raison, d'aller au cimetière porter quelques fleurs fraiches à Yelena. Cette femme qu'il a aimé si violemment et si peu de temps, au point de ne la connaître véritablement que peu. Si peu. Alors il se fait beau, autant qu'il puisse l'être, pour faire honneur à la demoiselle qu'il s'apprête à visiter, même si cette dernière n'est plus auprès de lui pour le voir, pour égrainer devant lui ses si charmants sourires.

Des fleurs à la main, l'homme marche d'un pas pressé en direction du cimetière. Rapidement il se fond dans les allées et se dirige vers la tombe de Yelena, quand il apperçoit au loin, tout près de cette tombe, une pelleteuse à l'œuvre. Un mauvais pressentiment l'assaille et l'homme presse le pas de sorte à voir ce qu'il se passe. Rapidement il prend conscience qu'à l'emplacement exact où Yelena a été enterré, il n'y a désormais plus qu'une sépulture ravagée. Sa colère est grande, comme il n'ose pas croire que l'on puisse priver la jeune femme ainsi de son repos éternel. Se tournant vers les hommes présents l'homme s'énerve, s'agace, se dispute. Il manque de se jeter, de rage, sur l'agent Winchester qu'il accuse de cette mascarade, de cette folie. Une main l'en empêche, une voix aussi. Stoppé en plein vol, l'homme se retourne, une étrange impression surprise sur le visage et interloqué, il croire le regard de Yelena, bien en vie de vant lui. Lui qui a pourtant vu le cercueil, l'enterrement… Mais jamais le corps, à bien y penser. Le choc est si violent quand il réalise que sa douce est en vie, que l'homme manque de perdre pied et se rattrape à la blonde, qu'il entraine finalement dans sa chute au sol. Là, la regardant en pleurant, l'homme laisse aller ses larmes, la serre dans ses bras, baise son visage, la presse plus encore contre lui, de peur de la perdre à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
 

Tu ne devais pas voir ça . Juan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lamedefond, pandawa eau lvl 127 à voir et à revoir =)
» Films à voir !
» Comment voir le texte du message ??
» Mes films coup de coeur et à voir
» QIN les films a voir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: South L.A. :: Leimert Park :: Cimetière-