Partagez | 
 

 Romance inter-mafia [pv : Kendrall]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 27/06/2014
Messages : 15

MessageSujet: Romance inter-mafia [pv : Kendrall]   Sam 1 Nov - 8:13

Elle se tenait devant une étagère de l’allée « romans fantastiques », elle devait chercher un livre en particulier. J’étais alors entré les mains dans les poches, jetant mon regard à droite, à gauche, en l’air, ou bien vers elle, l’air de rien. Il y avait alors, dans la boutique, une poignée de clients de tous âges.

Je m’étais ensuite dirigé vers l’étagère dédiée aux essais récents, parcourant légèrement du regard le nom des bouquins qui me faisaient face, et faisant mine de m’intéresser aux essais philosophiques de Montaigne, bien que la philosophie française ne m’ait jamais, pour le moins du monde, passionné.

Faisant glisser mon index au fil des étagères, je tombai rapidement sur un thème bien plus captivant, la diplomatie. Le livre que je cherchais fut rapide à trouver ; je jetai un coup d’œil de part et d’autre de l’allée, et comme personne ne me regardait, je pris discrètement le livre, pour le placer dans l’étagère d’en face. Je restai ensuite quelques minutes devant la première étagère, l’air indécis, avant de m’approcher de Kendall de la manière la plus naturelle et la plus désintéressée que possible. Je lui dis alors :

« Excusez-moi, sauriez-vous me renseigner ? Je cherche un livre particulier, celui sur la diplomatie, de Berridge, mais je n’arrive pas à le trouver. »

Bien évidemment, je me doutais qu’elle allait me reconnaitre, puisque quelques jours plus tôt, une réunion entre la Bratva et la MIA avait eu lieu ; c’est durant cette réunion que je l’avais vue, et sa présence m’avait quelque peu affecté. J’avais donc décidé de la revoir, et savoir qu’elle tenait cette librairie fut chose aisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafia Italo-AméricaineMafia Italo-Américaine
avatar
Kendall Alestra
Date d'inscription : 23/02/2014
Messages : 380

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: Romance inter-mafia [pv : Kendrall]   Mer 5 Nov - 18:28

Romance inter-mafia.
Demetri & Kendall.


*La journée avait commencé de la manière la plus normale possible. Elle avait ouvert sa libraire, accueillit avec un grand sourire les premiers clients et était partie s'installer derrière son bureau. Et puis le temps s'était mit à défiler. Entre deux clients qui venaient emprunter des livres, l'italienne partait dans les rayons afin de mettre un peu d'ordre, et parfois mettre de nouveaux titres fraichement reçus.

En cet instant, elle avait d'ailleurs profité d'un moment où tout les clients semblaient ne pas avoir besoin d'elle pour aller ranger le rayon le plus populaire, le fantastique. C'est une voix, qui la tira de ses pensées. Presque brusquement, Kendall se retourna et tomba nez-à-nez avec la dernière personne sur terre à laquelle elle pouvait penser. Certes, elle n'était plus sûre de son nom, mais de ses yeux, elle s'en souvenait. La première et seule fois où l'italienne l'avait croisé, c'était lors d'une réunion entre les deux mafias dominantes de Los Angeles. La MIA, et la Bratva.
D'habitude, elle n'y allait jamais. Mais cette fois-là, son oncle l'avait gentiment 'invité' à s'y rendre. Il fallait comprendre par là que la brunette n'avait pas tellement eu le choix. Pourquoi, la réponse était encore un mystère à ses yeux. Tout ce qu'elle retenait de cette entrevue était des interminables discussions, rythmées par de nombreux coups sur la table, d'éclats de voix, de pseudos réconciliations et  ... de lui. En bref, elle avait passé une grande partie le poing contre la joue, à s'ennuyer et à jouer sur son téléphone portable, tout en essayant d'ignorer les regards pesants sur elle, parce que bien évidement, des femmes dans la mafia et relativement jeunes, qui assistaient à ce genre de réunion, ça ne courait pas les rues.

De retour à la réalité, la jeune libraire retint de justesse un livre qui était entrain de lui tomber des mains. Pour cacher son malaise, elle se racla la gorge et prit le temps de remettre correctement le bouquin à sa place au sein de l'étagère. Un sourire se colla sur son visage, comme elle l'aurait pour n'importe quel autre client. D'ailleurs, c'était ce qu'il était, un client. Sauf qu'elle ne s'attendait pas vraiment à croiser un membre de la Bratva au sein de son havre de paix, là ou elle s'efforçait d'éloigner le plus possible ce monde de violence.*

"Bien sûr, pas de problème, l'étagère où il devrait se trouver est juste ici."

*Joignant le geste à la parole, elle se dirigea doucement vers les rayons opposés et se planta devant l'étagère dite. Ses yeux parcoururent rapidement les titres des bouquins qu'elle connaissait, pour la plupart, par coeur. Mais quelle ne fut pas sa surprise de ne pas y trouver le titre recherché. Les mains sur les hanches, la jeune italienne réfléchit. Il était clair que si quelqu'un avait voulu emprunter ce livre, elle s'en serait souvenue. Ce n'était pas tout le monde qui était intéressé par ce genre de sujet, et encore moins en lecture.
Quelque peu contrariée, Kendall se retourna vers l'homme, une moue désolée et aussi gênée. C'était surtout son regard qui l'a rendait mal à l'aise. Et puis aussi, sans se mentir, il était plutôt attirant.*

"Je vais aller jeter un coup d'oeil dans ma base de donnée."

*Sans attendre la moindre réponse du brun, la jeune femme était repartie en direction de son bureau, le pas pressé. Elle s'assit rapidement sur sa chaise et mit une bonne minute pour retrouver ses esprits et surtout, se rappeler de ce qu'il lui avait demandé comme livre.

Comme elle le pensait, le livre n'avait pas été emprunté, et se trouvait bien la quelque part dans la librairie. Soufflant, Kendall se releva fit une nouvelle fois le trajet jusqu'au rayon où devait toujours se trouver l'homme. Elle lui fit un léger sourire lorsqu'elle revint à sa place.*

"Normalement, il devrait être quelque part ... par là."

*Désignant l'ensemble du rayon d'un geste vague de la main, l'italienne se remit à chercher, inspectant la moindre tranche, se mettant sur la pointe des pieds pour passer sa main sur le dessus des étagères, à regarder par derrière ... Et tout ça, tant bien que mal. Parce qu'elle n'avait qu'une envie, c'était de nouveau le regarder."




Code by Silver Lungs

_________________
    Be without fear in the face of your enemies.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/06/2014
Messages : 15

MessageSujet: Re: Romance inter-mafia [pv : Kendrall]   Dim 30 Nov - 15:59

Elle avait tout de suite accouru pour chercher le livre dérangé, comme si elle eût été étonnée de me voir dans sa boutique. Sans doute préférait-elle ne pas fréquenter de mafieux en-dehors des réunions, voire pas du tout ; j’avais pu remarquer qu’elle n’était pas très intéressée lors de la réunion. Ou alors lui faisais-je de l’effet…

Quoi qu’il en soit, je partais du fait que j’étais là pour la séduire, peu importe son opinion à mon sujet. Et comme elle ne paraissait pas résignée à m’aider, je pense qu’il serait assez facile d’établir la conversation avec elle.

La librairie était silencieuse. Kendall s’affairait à chercher le livre, tandis que je la regardais patiemment, et tranquillement, muet. Le tout était de ne pas aller trop vite, laisser la conversation venir d’elle-même. Au bout d’un moment de recherches infructueuses, elle se tourna vers moi, la mine dépitée, ce qui la rendit plus mignonne que jamais. M’indiquant qu’elle allait vérifier s’il était bien en stock, elle se tourna et partit en direction de son bureau. Il faut avouer qu’à cet instant, le vice s’empara de moi une fraction de seconde, et je ne pus m’empêcher d’abaisser le regard au niveau de ses hanches…

Je restais donc dans le rayon, les mains croisées dans mon dos, regardant à droite, à gauche, le temps qu’elle effectue sa recherche. Puis elle revint, sûre d’elle, et commença à fouiller les rayons. Elle se mouvait gracieusement, à inspecter tous les livres du rayon sans exception, et de temps à autre, elle semblait m’adresser un regard – ce qui me forçait à redoubler de discrétion pour la contempler. Je lui souriais alors, l’air innocent, me demandant si je devais lui proposer mon aide, mais il fallait que je garde mon rôle de client démuni tant que la conversation n’aurait pas démarré. Et comme je ne savais pas trop si elle allait parler à un moment donné, je décidai finalement d’ouvrir le dialogue moi-même, et par un petit stratagème :

« Si jamais vous n’arrivez pas à mettre la main dessus, l’interpellé-je, je ne veux pas vous obliger à continuer à le chercher, sinon je me sentirais coupable d’entraver votre commerce. »

J’avais émis un rire discret, semblable à de la gêne, pour marquer ma fausse culpabilité.  J’espérais ainsi avoir démarré la conversation – ironiquement, cela empêcherait en partie ses affaires… - et le tout était, désormais, de me présenter, pour qu’elle n’ait plus devant elle un client inconnu, mais une personne qui puisse être quelqu’un à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafia Italo-AméricaineMafia Italo-Américaine
avatar
Kendall Alestra
Date d'inscription : 23/02/2014
Messages : 380

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: Romance inter-mafia [pv : Kendrall]   Ven 2 Jan - 8:02

Romance inter-mafia.
Demetri & Kendall.


*La patience était un point faible chez la jeune femme. Elle avait horreur d'attendre, et encore moins de devoir chercher pendant des heures quelque chose qui était censé se trouver à une place précise. Néanmoins, c'était là un problème, étant libraire. Elle passait ses journées à classer et ranger des livres en continu. Pourtant, cette fois là, elle semblait beaucoup moins résignée à chercher. A vrai dire, la présence du mafieux l'intriguait. Son emploi n'était certes, pas un secret d'état, et son nom n'était pas non plus caché. Mais l'italienne trouvait cela assez étrange qu'un membre de la bratva se pointe dans sa librairie seulement quelques jours après une réunion, où ils étaient tout les deux présents. Son imagination folle s'était mise en route dès qu'elle l'avait aperçut, et elle l'avait fait taire bien vite.

Tout d'abord, l'Alestra s'était imaginée qu'il était venu pour l'espionner. Ensuite pour la kidnapper et se servir d'elle comme moyen de pression sur la MIA, ou simplement pour la voir, elle. Or cette dernière hypothèse, bien qu'alléchante pour Kendall, se révélait être assez peu plausible pour la simple et bonne raison qu'ils appartenaient à deux mafias qui pouvaient difficilement se voir en peinture. Pour ne pas céder à la panique, ou quelque chose d'autre qui pouvait y ressembler, elle se répétait sans cesse qu'il s'agissait d'un client tout à fait normal. Ce qui marchait. Plus ou moins. Pour rester naturelle, elle se retourna pour lui répondre. Elle ne pouvait pas nier, il était très aimable et plutôt poli, ça n'aurait pas été dans son intérêt de le mettre à la porte ...*

"Hmm, vous en faîtes pas, c'est mon boulot. Et puis vous savez, il doit bien être quelque part, parce que ça m'étonnerait beaucoup qu'on soit venu me voler un livre comme celui-ci ..."

*Sa phrase se termina par un léger rire. Qui était plutôt nerveux qu'autre chose, mais elle espérait ne rien avoir laissé transparaître. Kendall se recula de l'étagère pour avoir une vue d'ensemble. Elle avait l'impression que tout était contre elle, même ses propres bouquins. A plusieurs reprises, elle voulut parler, seulement, elle n'avait pas envie de commettre une bourde. Après tout, elle ne le connaissait pas, et elle ne savait pas à quoi s'attendre avec lui. L'italienne se sentait gauche, elle qui, d'habitude était toujours très enjouée et bavarde avec ses clients. Peut-être devait-elle partir d'une question banale pour arriver à trouver la réponse qu'elle voulait tant.*

"C'est la première fois que vous venez ici, n'est-ce pas ? Parce que ... Je ne me souviens pas de vous avoir déjà vu ... Dans cette libraire, bien sûr."

*L'Alestra ne pensait pas qu'il l'avait oublié de la dernière réunion. Déjà parce qu'elle était la seule femme présente, et ensuite, elle ne croyait pas au hasard de sa présence ici. Non, elle voulait juste lui signifier qu'elle non plus, ne l'avait pas oublié. Au cas où.*


Code by Silver Lungs

_________________
    Be without fear in the face of your enemies.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/06/2014
Messages : 15

MessageSujet: Re: Romance inter-mafia [pv : Kendrall]   Mar 10 Fév - 16:36

La conversation semblait s’engager lentement. La mise en retrait de ma propre personnalité, afin de laisser la sienne s’exprimer, me permettait de, peu à peu, gagner sa confiance ; et il me fallait continuer tant que cela tissait l’approche. Elle avait même laissé échapper un petit rire un peu gêné, après m’avoir assuré qu’elle continuait à chercher le livre soigneusement caché, en dépit de ses autres clients – je pouvais néanmoins voir que, pour l’instant, personne n’attendait à la caisse.

Curieusement, je commençais à presque me sentir coupable d’avoir caché ce livre, quand elle recula légèrement pour parcourir les rangées du regard, car elle paraissait perturbée de ne pas le trouver, au point qu’elle mit un certain temps avant de parler à nouveau. Je restais donc immobile, faisant mine de chercher le livre des yeux, tout en évitant de me retourner vers l’étagère d’en face, où on pouvait nettement voir le titre et l’auteur de l’ouvrage recherché sur la tranche.

Lorsqu’elle me demanda alors si j’entrais dans sa librairie pour la première fois, j’eus quelques instants d’hésitations avant de lui répondre :

« Eh bien… En effet, habituellement je faisais mes courses dans une librairie d’un autre quartier, mais je me suis embrouillé avec son propriétaire récemment. »

Je savais très bien que cela ne passerait pas tel quel, puisqu’elle m’avait sans aucun doute reconnu, et pour éviter qu’elle puisse s’imaginer que je l’espionnais – après tout, quoi de plus suspect qu’un membre de la Bratva qui débarquait dans la boutique d’une jeune recrue de la MIA quelques jours après que les deux mafias se furent rencontrées ?… – je devais absolument lui faire comprendre que j’étais venu pour mon compte personnel. Aussi ajoutai-je :

« Donc curieusement, en faisant le tour des librairies pour mes achats habituels, lorsque je suis passé devant celle-ci, en vous voyant, il m’a semblé vous avoir déjà rencontrée autre part. Et je pense ne pas m’être trompé. Vous aviez participé à une réunion il y a quelques jours, non ? »

En m’écoutant parler, je me rendis compte que ma question la pousserait fortement à se méfier de moi, et il fallait absolument que je rattrape le coup, car si je perdais sa confiance, cela pourrait prendre beaucoup de temps pour la regagner, si encore je pouvais la regagner.

« Enfin, je vous parle aussi familièrement, veuillez m’en excuser, me repris-je, la voix commençant à faillir. Mais rassurez-vous, je ne vous veux aucun mal. Je suis seulement venu pour trouver mon ouvrage. Ah, et je ne me suis même pas présenté : Demetri. Polakov. »

J’avais fini de me présenter en marquant une courte révérence, tout en la regardant dans les yeux, avec un sourire bienveillant, et priant pour que mon approche ne fût pas trop brusque. C’était bien la première fois que je commettais une telle erreur de stratégie, bien que j’estime avoir, je l’espère, rattrapé le coup.

Je détestais cette façon de penser, mais il fallait m’y résoudre, je ne pouvais dire qu’une seule chose à présent : je verrais bien ce qu’il adviendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Romance inter-mafia [pv : Kendrall]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Romance inter-mafia [pv : Kendrall]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Echange - Je cherche Heavy rain contre Mafia 2
» [Nains] 2500 pts, qualifications Inter Région 2011
» Mafia 2
» Mafia... La (future) série.
» Résultats des matchs Inter-Entente
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Westside :: Westwood :: Rabbit's Hole Library-