Partagez | 
 

 Damon | Just free my mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Damon | Just free my mind   Mer 10 Juil - 8:44






Icône



Je fais partie de la Mafia

Poste Vacant Scénario Inventé

"Suis moi je te fuis, fuis moi je te suis"
de quelqu'un?

Description physique
La précision n'a jamais tué personne et c'est pour ça qu'il a été décrété que Damon fait 1m79 et non 1m80, pour arrondir. Le jeune homme a la peau relativement claire même s'il n'est pas pour autant blanc comme un cachet d'aspirine. Ses cheveux sont châtains et ses yeux sont verts. Très musclé, on ne peut lui repprocher de se laisser aller. Malgré ce corps et ce visage qui semblent parfait, il y a de nombreuses cicatrices qui viennent en quelque sorte gâcher le paysage. Il possède une cicatrice au genou, datant de quand il était à l'armée et qu'il s'est pris une balle. Il a également une longue cicatrice dans le dos, couvrant presque toute son homoplate gauche, datant d'une mauvaise chute quand il était enfant. Autrement, il n'y a pas grand chose à noter de spécial, ni tatouages ni autres signes particuliers. Généralement, Damon a un style vestimentaire qui le met en valeur. Qu'il soit en jeans, baskets, t-shirt simple et blouson en cuir ou bien en costume, il sait toujours comment faire pour ne pas faire tache dans le paysage. C'est ça d'avoir la classe naturelle, comme il dit.
Caractère
Un vantard sûr de lui, persévérant et prétencieux. Voilà ce pour quoi il passe au premier abord. Mais il faut savoir que la personnalité de Damon ne se limite pas à ça. C'est une personne particulièrement protectrice, et qui déteste que ceux à qui il tient soient victimes d'un quelconque mal. Parfois il est un peu maladroit, dans sa façon de faire les choses, car lorsqu'il veut faire les choses bien, parfois il ne sait pas trop comment s'y prendre. Il n'a aucun problème à tuer de sang froid ses cibles et ne fait que rarement preuve de pitié. Mais cela ne signifie pas pour autant qu'il n'a pas de cœur, loin de là. Il lui est déjà arrivé à de nombreuses reprises d'aider un gamin défavorisé ou bien qui avait des problèmes, parce qu'il lui faisait de la peine. Il n'a aucun mal à mentir et passe sa vie à faire ça et à jouer un double jeu. Il est lunatique, ce qui peut parfois le rendre très difficile à cerner. Charmeur hors pair, il n'hésite jamais à user de la séduction pour avoir ce qu'il veut, même s'il n'a toujours qu'une seule personne en tête. Il déteste l'échec et ce en particulier si c'est quelqu'un d'autre qui lui a fait rater ce qu'il entreprenait. Très malin et bon stratège, il sait comment se tirer des situations les plus épineuses. Cependant, il est vrai que sa personnalité et son caractère sont trop complexes à réellement décrire dans les moindres détails. C'est la raison pour laquelle il vaut toujours mieux se faire sa propre opinion sur lui...

Damon Ryan Opry


L'histoire

Los Angeles. La ville des anges. La ville où tout peut arriver. Une ville connue dans le monde entier, où tout le monde veut aller au moins une fois dans sa vie. Des touristes, des immigrés, clandestins ou non, des milliers de personnes passent ici sans pour autant s'arrêter très longtemps ou encore s'installer définitivement. Personnellement, je n'ai jamais eu besoin de me poser cette question. Ce n'était pas que j'étais trop sûr de moi, que je savais que j'avais ma place dans cette ville ou quoi, mais simplement qu'on ne m'a jamais demandé mon avis. Après tout, comment voudriez-vous demander à votre bébé alors qu'il est encore dans votre ventre s'il veut naître dans une ville telle que celle là? Comment pouvoir dire non de toute façon à une question telle que celle ci? Tout le monde, vivant hors de Los Angeles, imagine cet endroit comme on le voit sur des cartes postales, dans des films ou dans des séries. Sauf que comme dit l'expression, de loin, un tas de déjections avec de la crème fouettée dessus ressemblera peut-être à de la glace, mais ce n'est pas pour autant qu'avec le nez dedans on en mangerait. Certes, l'image est relativement écœurante, mais c'est comme ça, un point c'est tout. Je suis donc né dans cette ville, en plein cœur de Los Angeles, il y a vingt-neuf ans. Je suis né le premier avril mille neuf cent quatre vingt quatre. Quelle bonne blague n'est-ce pas? Enfin, je ne pense pas vraiment que ce soit la première chose qui ait traversé l'esprit de mes parents ce jour là. Quoi qu'il en soit, je suis le benjamin de la fratrie Opry. J'ai un frère de sept ans de plus que moi, James, et un de onze ans plus petit que moi, Logan. James, lui, était avocat. Relativement quotté, il enchaînait les victoires à ses affaires comme on enfilerait des perles de rocaille sur un fil de pêche. Malgré ça, nous n'avons jamais eu beaucoup d'argent. Avec un père camé jusqu'à la moelle, en même temps, ça faisait une sacrée dépense d'argent. Et puis ma mère, n'en parlons pas. Si je vous dit que personne n'a la moindre idée de qui est le père de Logan, vous comprenez la situation? Oui en effet, je n'ai jamais vraiment eu un environnement très stable pendant mon enfance. Et j'ai dû m'élever moi-même, en quelque sorte.

J'ai toujours voulu rendre ma famille fière de moi. C'est pour ça que j'ai voulu m'engager à l'armée. Seulement au bout de deux ans à peine, après une blessure par balle à la jambe, pile au niveau du genou, j'ai été rapatrié d'Irak et déclaré inapte à la protection militaire des Etats Unis d'Amérique. Mais je n'avais pas encore dit mon dernier mot. A peine soigné, et ce même si encore à présent soit neuf ans après je ressens toujours une forte douleur au genou dès que je l'utilise de trop, j'ai intégré les forces de police de Los Angeles. Je n'avais jamais fait d'études après tout. Comment est-ce que j'aurais pu me le permettre de toute façon? Quoi qu'il en soit, j'ai donc intégré les forces de l'ordre. Et c'est quelques semaines après mon intégration que tout commença à changer pour moi. Un soir alors que je rentrais chez moi, je me suis fait embarquer par des types qui m’assommèrent pour m'emmener dans un endroit qui ressemblait à un entrepôt. La Mafia. Je m'attendais à ce qu'ils cherchent à me supprimer, parce que j'enquêtais sur eux en ce moment. Mais pas du tout. La surprise fut vraiment grande lorsqu'ils me proposèrent de les rejoindre. Apparemment, j'avais toutes les qualités requises pour faire partie de cette organisation. Et de plus, si j'acceptais, je ne manquerai plus jamais de rien. L'argent ne sera plus jamais un problème et je pourrai obtenir tout ce dont je rêve. C'était ce qu'ils me promettaient. Promettre ça à un gamin de la rue, comme on dit, c'est comme promettre un bol de riz à un somalien. Alors bien entendu, j'ai accepté. Et puis dans le fond, je savais aussi que si je refusais leur offre, ce serait la dernière chose que je ferai avant la mort. Un flic corrompu. Voilà ce que j'étais devenu. Mais si vous voulez tout savoir, je n'en avais rien à faire. J'arrivais enfin à sortir la tête de l'eau. Et ayant toujours eu un don pour feindre mes sentiments et cacher mon jeu, je n'ai jusqu'à présent jamais éveillé le moindre soupçon à mon égard. C'est plutôt pas mal non?

Du petit appartement miteux dans l'un des quartiers les plus malfamés de la ville, j'étais passé à l'un des plus beaux quartiers, dans un appartement gigantesque qui en feraient rêver plus d'un. Je pensais que j'avais tout gagné. J'avais de l'argent, je pouvais aider mes parents et mon frère cadet, et je ne leur faisait pas honte. Peut-être aussi parce qu'ils ne savaient pas que je faisais partie de la Mafia. Mais ce n'est qu'un petit détail après tout, non? Ce n'est qu'il y a six ans que les choses basculèrent dans ma vie. Mon frère, James, fut assassiné. C'était un coup de la Mafia, parce qu'il avait failli parvenir à trouver de quoi faire plonger une personnalité importante de l'organisation. Mais ça bien entendu, je n'en avais pas la moindre idée. Ils sont très forts pour dissimuler leurs actes et surtout pour accuser d'autres personnes. Le meurtre de mon frère fut déguisé en meurtre commis par un ancien flic, ayant été viré il y a peu pour abus sexuels envers une collègue, représentée par James. Comme par hasard. Lorsque j'ai appris de qui il s'agissait, je n'ai pas pu me retenir. Ce type fut la première personne d'une longue liste que je venais de tuer. Une sorte d'initiation, comme on dit. Sauf que c'était un passage dont je n'avais pas eu conscience. A partir de ce moment là, je fus comme chargé de différentes missions d'exécution d'hommes ou de femmes ayant trop déconné avec les chefs de l'organisation. On ordonnais, j'exécutais. J'avais vingt trois ans et je venais de perdre mon frère. Personne ne pouvait contenir la colère qui se trouvait en moi. Le pire, c'est qu'encore aujourd'hui, soit six ans après, je n'ai toujours pas conscience de la supercherie dont j'ai été victime. On pourrait se demander pourquoi la Mafia voudrait de moi dans leurs rangs. Mais le fait de dire que j'étais un militaire dans l'élite de l'infiltration malgré mon jeune âge est une raison suffisante pour eux. Apparemment. Je suis un maître dans l'art de la dissimulation et de la discrétion. Enfin, quand je le veux bien. Dès qu'une affaire devient trop dangereuse pour moi ou pour quiconque de la Mafia, j'interviens et je fais disparaître les preuves sans même que quelqu'un ne s'en aperçoive. On peut dire que c'est presque un don. C'est grâce à cette faculté ainsi qu'à quelques petits tuyaux que mon frère m'avait donné avant sa mort que j'ai pu éviter de si nombreuses fois d'atterrir en prison. Certes, les périodes de détention de quelques mois, mises bout à bout font tout de même un certain temps. Mais j'ai l'avantage de toujours avoir été acquitté, et innocenté. Ce qui fait que je n'ai jamais été démis de mes fonctions de policier. J'ai eu quelques problèmes de drogue, c'est vrai. On m'a d'ailleurs arrêté pour ça. Mais jamais on n'a réussi à me coller plus qu'une simple amende pour possession de stupéfiants.

Mais parfois, alors que l'on pense tout avoir, quelque chose arrive dans notre vie et réduit à néant toutes nos certitudes ou presque. Des fois c'est un événement particulier, mais d'autres fois c'est également la rencontre avec une personne en particulier. Dans mon cas... c'est elle. Cette fille... Serait-ce exagérer de dire qu'elle doit être une créature divine envoyée sur terre? Peut-être bien. Pourtant, c'est ce que j'ai pensé d'elle au moment même où mes yeux croisèrent les siens. Ce qui est étonnant venant de moi, c'est que je me souviens exactement de ce jour là. C'était la première fois que j'avais fait aussi attention à elle. C'était au lycée. Ses yeux étaient cernés et légèrement rouge, ce qui montrait qu'elle avait pleuré. Quoi de plus normal? Sa sœur faisait la une des journaux. Ou plutôt la mort de cette dernière. Mais je n'avais pas eu besoin des journaux pour le savoir. J'avais été présent malgré moi lorsque la vie de cette jeune femme s'envola en fumée. Pourquoi un gamin aurait été là? Peut-être était-ce parce qu'il cherchait sa mère, la prostituée qui n'avait pas refait surface à la maison depuis quelques jours pour une raison inconnue. J'avais juste eu le temps de me cacher lorsque j'ai entendu du bruit, mais j'ai tout vu. Si l'on m'avait demandé de désigner les coupables, je n'aurais eu aucun mal à le faire. Seulement je n'étais pas prêt à risquer ma vie et celle de ma famille pour une inconnue. Maëla Parker. Elle venait de perdre sa sœur et j'avais tout vu. Mais la lâcheté a fait que je n'ai jamais pu avouer la vérité. Cette fille, vers qui mon regard se tournait à chaque fois que je la croisais dans un couloir ou dans la rue par hasard. Mais nous n'étions pas du même monde. Elle, c'était la fille d'une famille d'avocats. Et moi... le fils d'un camé et d'une pute. C'est moins glorieux comme arbre généalogique n'est-ce pas? Le pire c'est que quand je suis entré dans la mafia, j'ai aidé à dissimuler encore des preuves contre ceux qui avaient causé le malheur de la seule fille qui m'ait jamais fait me sentir aussi bien rien qu'en posant son regard sur moi. J'avais l'impression que quelqu'un portait un quelconque intérêt à ma personne. Enfin, à qui je pouvais être, et non pas seulement à mon corps. Parce que ça... je n'ai jamais vraiment eu de problèmes par rapport à ça. Cependant, ne trouvez-vous pas ça bizarre de toujours penser à la même fille même lorsqu'on est en train d'en toucher d'autres, de les embrasser et de coucher avec elles? Moi je trouve que ça l'est. Le pire dans tout ça? C'est que ça dure depuis plus de dix ans maintenant. Et là je dois passer pour quelqu'un de pathétique, je le sais. D'autant plus que depuis deux ans environ, nous nous parlons. Mais je crois que ce n'est pas vraiment de la manière dont on pourrait s'attendre. J'ai un caractère particulier, je le sais. Seulement à cause de ça, je pense qu'elle me hait du plus profond de son être. Elle sait que je fais partie de la mafia, et même si tout membre digne de ce nom de cette organisation aurait neutralisé de sang froid toute personne l'ayant démasqué, moi je ne l'ai pas fait. Je ne pouvais pas m'y résoudre, tout simplement. Et comme elle sait que la Mafia est responsable du meurtre de son aînée, elle doit certainement me porter une haine sans nom et me désigner comme responsable au nom de tous les autres. Mais a-t-elle tort de réagir ainsi? Après tout, j'aurais pu lui éviter de nombreuses années de peine. Ne jamais dire son dernier mot pourrait être une qualité chez d'autres personnes. Mais pas chez moi. Disons que ça tourne presque à l'obsession. Je désire cette femme plus que quiconque. Peut-être que j'ai une drôle de façon de le montrer ou bien que je ne suis pas à son goût tout simplement. Ou encore que sa haine pour moi est trop forte. Allez savoir. Ce qu'elle ignore, c'est que je serais prêt à tout pour elle. Il m'arrive de la suivre, de rester des heures devant son cabinet lorsqu'elle y reste la nuit, simplement pour être sûr qu'il ne lui arrive rien. Cependant, pourrais-je un jour parvenir à aller plus loin que cette obsession? Allez savoir. Seul l'avenir nous le dira, comme dit l'expression. Mais nos deux univers sont-ils vraiment compatibles? J'aimerais bien en avoir le coeur net... Pourtant rien n'est moins sûr.



Behind the computer

Prénom:Manon
Âge : 17 ans
Avatar choisi : Colton Haynes
Comment as-tu connu ce forum ? : Par la fonda' \o
Ton avis (design, contexte, ...) : Tout est très bien Very Happy 
Présence sur le forum : autant que possible
Autre(s) compte(s) : aucun
Code du règlement :
Spoiler:
 


Dernière édition par Damon R. Opry le Lun 5 Aoû - 8:33, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Cassidy S. Mandrake
Date d'inscription : 05/09/2011
Messages : 803

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: Damon | Just free my mind   Mer 10 Juil - 11:30

Bienvenuuuue!!

(Je tiens à dire que c''est Damon qui a crée notre troooop belle bannière!!!)

Bonne chance pour ta fichounette Razz

_________________
- it's where my demons hide -
♪ Tu chasses les anges qui passent. C´est la peur du silence. Cette nuit la vie ta repris, la meilleure des amies. Une photo en souvenir. Une larme, un soupir. De cette nuit qui s´achève, elle te rejoint dans tes rêves ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lawar.forumactif.fr
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Damon | Just free my mind   Jeu 11 Juil - 17:05

Bienvenuuuuuuuuuue et bonne chance pour ta fiche ! ♥️                    
Revenir en haut Aller en bas
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Cassidy S. Mandrake
Date d'inscription : 05/09/2011
Messages : 803

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: Damon | Just free my mind   Mar 6 Aoû - 0:13

Tu es validé

_________________
- it's where my demons hide -
♪ Tu chasses les anges qui passent. C´est la peur du silence. Cette nuit la vie ta repris, la meilleure des amies. Une photo en souvenir. Une larme, un soupir. De cette nuit qui s´achève, elle te rejoint dans tes rêves ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lawar.forumactif.fr

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Damon | Just free my mind   

Revenir en haut Aller en bas
 

Damon | Just free my mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Vente] Tarmo, Baneslayer & Jace mind sculptor x2 + fetch lands
» Jeux Free (Alien Assault)
» Free Box => installation AIDE
» Free Online Draft [SoM] dispo
» [SW SB FREE] Campagne Acte O : petit Moff deviendra grand
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Vieilles Présentations-