Partagez | 
 

 Bad addiction # Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Bad addiction # Adam    Mer 25 Juin - 19:16

Jill nettoyait des verres quand la pendule du bar afficha vingt deux heures. Réglée comme une montre à gousset, la jeune femme posa donc verres et chiffon. « J'ai terminé, à demain ! » Annonça t-elle alors. Suite à ces mots, Jill contourna le bar, salua le collègue qui prenait le service de nuit et sortit de l'établissement. Voilà quelques jours maintenant qu'elle avait repris une vie qu'on pourrait qualifier de normale. En effet, sa dette envers Adam Bakersfield était payée, comme convenu elle avait travaillé un mois pour lui, pas un jour de moins, ni un jour de plus. Par la même occasion elle avait quitté l'hôtel, souhaitant ne plus jamais avoir à faire à cet homme d'affaire aux pratiques douteuses. Et pourtant … malgré tout le mépris qu'elle pouvait ressentir à son égard, elle ne pouvait oublier ces nombreuses fois où l'homme était venu lui « rendre visite ». C'était un souvenir des plus agréable et humide qu'elle gardait de ces fois où l'homme l'avait prise sans ménagement, et ce malgré les efforts qu'elle faisait pour ne pas y repenser.

Il y a quelques temps, elle aurait pris le chemin de l'Olympe après son vrai boulot, mais elle avait finalement loué son propre appartement, un studio simple au Sud de Los Angeles, à la hauteur de son maigre salaire et de ses petits extras. Sur le chemin, elle fit un petit crochet dans un bureau de tabac encore ouvert en ce début de soirée, s'acheta un paquet de cigarette ainsi qu'une boîte de chewing-gum. Pour une fois, elle était plutôt sobre, aucune substance illicite n'encombrant son cerveau, mais elle savait parfaitement qu'un petit paquet d'herbe n'attendait qu'elle dans son appartement. Peut être sortirait-elle en boîte un peu plus tard. En raison de ses récentes obligations nocturnes, elle n'avait pas eu beaucoup l'occasion de sortir.

En commençant à grimper les premières marches du bâtiment dans lequel elle vivait, la brunette sortit son téléphone portable et composa le numéro d'un ami afin de se tenir au courant des plans de la nuit à venir. Nombreuses de ses connaissances seraient présentes dans un club du centre ville, rien d'extraordinaire mais son ami lui assura que ça sera une bonne soirée. Jill lui promit alors qu'elle passerait et s'apprêta à raccrocher quand une silhouette retint son attention. Juste devant sa porte se tenait un homme et pas n'importe lequel, c'est ce qu'elle trouvait le plus étrange. Un mauvais pressentiment la traversa alors quand elle se retrouva face à lui, ses clés dans les mains, « J'peux savoir ce que tu fais là ? » lança t-elle assez froidement à l'intention d'Adam. Que lui voulait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Ven 27 Juin - 0:30



Bad Addiction
      feat. Jill

   




Un mois qui passa rapidement. Du moins, pour le directeur de l'Olympe qui avait fait un bon paquet d'argent avec toi. Mignonne, obéissante, parfait pour le business. Sans compter qu'il ne te donner que la moitié de ce qu'il donnait à ses autres putes alors c'était plus que satisfaisant pour son porte-monnaie. Ce n'est pas seulement au niveau monétaire que le Bakersfield avait été satisfait au courant de ce mois. Il ne pouvait nier que tu avais un effet assez intense sur la libido du jeune homme qui en redemandait toujours plus. Depuis ta première nuit lorsqu'il t'avait prise sauvagement sans que tu ne te doutes de son identité, il ressentait une forte attirance pour ton corps parfaitement soumis. C'est avec une déception qu'il ne démontra pas, qu'il te donna ta dernière paye.

Quelques coups de fil, quelques minutes seulement et il avait ton adresse de noté sur un bout de papier. Au départ, puisque ta dette était payé, il comptait seulement te laisser partir sans plus de cérémonie. Bien entendu, il avait monté un petit dossier sur toi, comme sur toutes les filles qui bossent pour lui afin de s'assurer leur silence en lien avec son business illégal.

Le lendemain de ton départ, il avait été rejoindre la demoiselle qui te remplaçait dans ta chambre attitrée pour accueillir les clients. Pourtant, il n'avait pas réussi à prendre son pied autant qu'il l'avait fait avec toi. C'était une situation un tantinet agaçante parce qu'il n'avait pas l'habitude de rester accroché, si on peut dire ça comme ça. Il avait sans doute besoin d'une dernière baise, plus intense que les autres afin d'assouvir ses fantasmes te concernant. Et cette nuit, il l'aurait, quoi qu'il en coûte. Que tu le veuilles ou non. Quand Adam Bakersfield avait une idée en tête, c'était impossible de lui barrer la route. Un sac en main, il quitta l'hôtel pour se rendre chez toi. Une grimace se posait sur son visage à voir le genre d'immeuble que tu avais choisi pour habiter. Faisant bien gaffe de ne pas toucher les murs ou la rampe d'escalier, il se planta devant ta porte sachant que tu allais arriver d'une minute à l'autre puisque ton quart de travail venait de se terminer.

Te voyant arriver, il arbora un large sourire sans se soucier de ton air froid. Sachant ce qui allait bientôt suivre, il n'avait aucunement envie d'être froid. Il leva le sac pour te le montrer ''La lingerie c'est à usage unique.. je n'allais pas refiler ce que tu as porté durant le mois à une autre fille. Je me suis dis que tu aimerais bien la garder vu les centaines de dollars que ça vaut. Et puisque je passais dans le coin..''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Dim 29 Juin - 17:27

Jill baissa les yeux sur le sac et remonta un sourcil en direction d'Adam. « Trop aimable. » Fit-elle avec un demi sourire aux lèvres et fit jouer sa clé dans la serrure pour ouvrir la porte de son appartement. Puis elle se retourna, restant dans l'encadrement de la porte, face à l'homme d'affaire. Elle n'avait toujours pas pris le sac. Elle ne croyait pas au fait qu'il ait fait le chemin jusqu'à chez elle, seulement pour lui donner ces sous vêtements. Ils avaient beau valoir des centaines de dollars, aux yeux d'un homme aussi riche ça n'était sans doute rien. Et puis comment savait-il où elle habitait ? A croire que l'argent donne accès à beaucoup de choses, trop de choses
.
La brunette laissa échapper un petit rire. « Ne me fais pas croire que tu passais ici par hasard, je ne vois pas ce qu'un homme comme toi pourrait venir faire dans ce genre de quartier. » L'endroit où elle vivait était bien sûr très loin de la classe apparente de l'Olympe. Malgré ses petits extras elle ne pouvait se permettre de vivre dans les quartiers huppés.
Passée la surprise des premiers instants, Jill se détendit. Et puis quelque part, elle ne pouvait nier un certain plaisir à revoir le business man. Elle avait aimé ses nombreuses visites lorsqu'elle travaillait pour sa petite affaire illégale, elle les attendait même, et au fond d'elle, elle savait que ça lui manquait. Délicatement, elle finit par s'emparer du petit sac et se décala de quelques pas dans une invitation silencieuse, laissant ainsi le loisir à l'homme d'entrer ou non. L'intérieur de son habitait était assez simple, et petit. Tout tenait en une seule pièce, mais ça avait au moins l'avantage d'être coloré, Jill ne supportant pas les murs blancs. Le dos contre la porte d'entrée entrouverte, la jeune femme se mordille la lèvre, un léger sourire déguisant ses lèvres. « Dis plutôt que je t'ai manqué ! » Lâcha t-elle, provocatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Mer 2 Juil - 1:45



Bad Addiction
      feat. Jill

   




Évidemment tu le laisses entrer. Le contraire l'aurait surpris. La raison pourquoi il avait été attiré par toi était l'effet qu'il produisait sur toi. C'était habituel qu'il soit populaire envers la gente féminine, rien de surprenant avec le corps d'adonis qu'il avait hérité sans parler de son charme dévastateur et de son charisme incontournable. Non, avec toi, la différence était que tu faisait tout pour le nier. Une partie de toi le détestait pendant qu'une autre partie était irrémédiablement attiré vers lui et c'est ce qui lui plaisait. De te voir combattre tes propres envies pour finalement lui céder. Il s'en était rendu compte assez rapidement lors de ses visites régulières dans ta chambre. Ton visage démontrait que tu étais presque dégoutée de le voir arriver, mais ton corps réclamait ses assauts. Une fois de plus, avec toi entre ses mains, il savourait sa supériorité, sa puissance sur les autres et il adorait ça.

''Un homme comme moi ? Heureux que tu te rendes compte de ma classe à comparé ce.. '' Il regarde autour de lui avec un peu mal aux yeux avec toutes ces couleurs partout. Il préférait la sobriété, la prestance.. pas le genre qui donne l'impression de se retrouver à la fête foraine ''À comparé cet endroit peu flatteur..'' Il se doutait bien que les insultes ne l'aiderait pas à avoir ce qu'il était venu chercher, mais les défis, il aimait ça. Machinalement, il dépose le sac sur le comptoir ''Sache que les gens ne me manquent pas Jill. Aussi agréable ait pu été leur compagnie'' Un sourire en coin il te regarde de la tête au pied faisant allusion à vos moments intimes qui avaient pris fin un peu trop rapidement à son goût. Un mois, ça passe plutôt vite en bonne compagnie. ''J'avais quelqu'un à voir dans le coin.. mais effectivement.. j'avais envie de te voir..''

Mettant les gestes à ses paroles, il s'approche de toi et vient de poser derrière. Doucement, glisse une main dans tes cheveux pour décaler tes cheveux afin de libérer l'accès à ton cou pour y déposer un léger baiser aguicheur ''Mais demande moi de partir si cette lingerie ne te convient pas..''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Mer 2 Juil - 19:24

Il suffisait de voir la tête d'Adam pour remarquer que l'intérieur de Jill n'était pas à son goût, et ça ne l'étonnait même pas. Elle aimait les couleurs, l'excentricité et pour avoir connu le bureau du directeur, elle savait qu'ils ne partageaient pas les mêmes goûts en matière de décoration. C'est un regard froid qui répondit alors à la remarque du business man. Et il était maintenant trop tard pour le renvoyer chez lui après l'avoir invité à entrer. « Rien ne t'empêche de partir. » Lâcha t-elle, même si elle n'avait pas trop envie qu'il reparte aussi vite. Surtout après ce qu'il venait de dire. Il avait donc bien envie de la voir. Si de son côté elle ressentait un certain attachement malgré elle, le contraire avait l'air aussi vrai, car sinon pour ça, pourquoi aurait-il envie de venir la voir. Ce n'était surement pas pour parler déco.
Un frisson lui parcouru l'échine en sentant les lèvres du brun. Se mordillant la lèvre inférieur, elle profita un instant de cette douce sensation, c'est parce qu'elle savait tout ce dont il était capable avec cette même bouche qu'elle était aussi réceptive. Mais rapidement, la brunette s'avança de quelques pas un léger sourire au coin des lèvres. Elle savait ce que chacun d'eux voulait, comme à chaque fois qu'ils se voyaient mais là les choses étaient différentes. En effet, elle n'était plus sous ses « ordres » et surtout elle était chez elle. Elle avait donc bien l'intention d'en profiter un petit peu.
Doucement, elle s'avança du sac plastique et en sortit les petits morceaux de dentelles qu'elle avait porté à plus d'une occasion. Son regard alterna entre les sous vêtements et l'homme. « Cette lingerie me convient parfaitement, et ça aurait beau être le contraire, je ne te demanderai pas de partir pour ça, je sais que tu as beaucoup plus que de simples sous vêtements à offrir. » son regard plein de sous entendu venait soutenir le regard de l'homme tandis que son sourire s'agrandissait. Elle délaissa le petit sachet et se rapprocha à nouveau d'Adam, s'arrêtant face à lui, laissant ses doigts courir sur son veston. « Je te proposerais bien quelque chose à boire, mais j'ai bien peur de ne rien avoir qui pourrait convenir au patron d'un hôtel prestigieux. Je crois bien n'avoir que de la bière bon marché, voire un fond de vodka mais tu serais sans doute déçu ...» Un petit sourire taquin déguisait ses lèvres, les yeux levés sur les siens et le regard pétillant, anticipant déjà ce qui pourrait arriver par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Ven 11 Juil - 15:28



Bad Addiction
      feat. Jill

   




Tu ne veux pas qu'il parte. Le contraire l'aurait surpris. Toute femme ayant la chance d'avoir la présence de l'homme saurait en profiter. Surtout que dans le cas présent, c'était lui qui avait pris la peine de se rendre chez toi. Ton attitude le faisait rire. Une seconde tu t'éloignes faisant mine de rester indifférente à ses avances et la minute suivante, tu le dévores du regard visiblement envieuse de vos moments passés tous les deux lorsque tu étais encore à son service. C'était presque mignon à voir. Comme si tu tentais de te convaincre qu'il n'avait plus d'emprise sur toi alors qu'au fond, de le voir là, dans ton appartement, te rendait folle de désir.

Un désir partagé, avouons le. Il te déshabillait du regard, un regard qui s'intensifia à te voir tenir la lingerie entre tes mains. Petits bouts de tissus qu'il avait mainte fois vu sur ton magnifique corps. Rien pour calmer ses envies du moment. Mieux à offrir que de la lingerie ? C'est là que tu te trompes jeune fille. Adam n'offre rien, il prend. Si par la même occasion tu prends ton pied, tant mieux, mais il n'est pas là pour te faire plaisir. Seuls ses pulsions sont les coupables de sa présence. Il sourit pourtant, sans te quitter des yeux.

Ses yeux baissent vers ton doigt qui glisse sur son veston et sourit de plus belle. Il n'avait pas soif et comme tu le disais si bien, rien de ce que tu avais n'aurait pu le satisfaire. La bière et la vodka bon marché c'est d'un goût douteux et jamais il ne laisserait de telles substances franchir ses lèvres. D'un geste rapide, un peu brusque, il agrippe ton poignet pour te faire tourner sur toi même. Maintenant de dos contre lui, tenant toujours ton bras devant toi, il te serre fort en te gardant étroitement, possessivement contre lui. Il se délecte de la peau de ton cou et de ta nuque ''Je ne suis pas là pour prendre un verre..'' Réponse évidente. Ses deux mains glissent le long de ton corps pour venir se poser sur tes hanches afin de te tirer d'un coup vers l'arrière pour plaquer ton bassin contre le sien. Il grogne doucement d'envie. Ses mains reviennent finissent par remonter contre ton ventre passant sous ton haut afin d'aller empoigner solidement ta poitrine qu'il masse fortement grognant encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Dim 3 Aoû - 9:43

Jill se prétendait indépendante, libre de tout, libre comme l'air, n'obéissant qu'à ses propres règles. Mais c'était faux. La drogue régissait sa vie, la drogue la rendait dépendante, et il n'y avait pas un jour sans que la jeune brune ne pense à se rouler un joint ou à sniffer un rail de coke. Elle en avait besoin. Et là, face à Adam, c'est exactement la même chose qu'elle ressentait. Elle ressentait ce manque et surtout cet appel indéniable qui la poussait à ressasser sans cesse toutes les fois où ils ont couchés ensemble et maintenant qu'il était là, dans son appartement, c'est le désir inconditionnel qui dictait le moindre de ses gestes. La proposition du verre à boire n'était qu'une pure diversion, une manière de ne pas lui montrer à quel point elle avait envie de lui. Ce serait bien trop rabaissant pour elle que de lui montrer clairement ce dont elle avait envie.

Bakersfield quant à lui se montra beaucoup plus direct. Au moins, ils étaient sur la même longueur d'onde. La brusquerie de ses gestes, son allure autoritaire, c'est sans doute ce qui excite le plus Jill. Sa peau frissonne, un gémissement s'échappe d'entre ses lèvres. Pourtant, Jill ne veut pas céder, enfin pas si facilement. Un homme comme lui peut avoir toutes les femmes qu'il veut, seulement il a fait tout le chemin de son hôtel jusqu'à chez elle. Il est venu pour elle et pas une autre et ça, ça procurait chez la jeune femme un immense sentiment de fierté, et elle voulait encore en profiter. Après tout, elle était chez elle. « C'est évident », laisse t-elle s'échapper, entre deux soupires, les lèvres étirées dans un léger sourire. Elle se mord les lèvres et étouffe un nouveau gémissement. Rapidement pourtant, ses mains rejoignent celles du business man occupées à masser sa poitrine et après avoir un instant accompagné son geste elle fait descendre ses mains pour que celles-ci se retrouvent à nouveau sur ses hanches. Maintenant détachée de son emprise, Jill fait quelques pas en avant et fait demi tour, un sourire aguicheur au coin des lèvres. Marchant désormais à reculons elle retire son haut, le laissant tomber à terre. Elle voulait qu'il vienne à elle, elle voulait voir son désir dans ses yeux, à lui qui s'arrangeait à chaque fois pour se trouver hors de sa vue. « Et tu comptes payer ? » demande t-elle, ses yeux bleus plongés dans les siens alors que ses lèvres s'étirèrent encore plus et qu'elle continuait d'avancer à reculons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Lun 11 Aoû - 0:43



Bad Addiction
feat. Jill





Voilà précisément pourquoi il avait eu envie de toi dès la première seconde où il avait poser les yeux sur ton corps svelte. Pourquoi il t'avait prise encore et encore durant tes nuits de boulot et pourquoi il avait fait tout ce chemin pour te prendre encore une fois. Tu dégages un tempérament rebelle, qui n'accepte pas l'autorité. Tu cherches à mener la danse, mais dès que tu te retrouves entre les mains du jeune Bakersfield, ton corps hurle à la soumission. Il se laisse totalement emporter par le désir jusqu'à ce qu'un éclair de lucidité te prenne et que tu cherches à reprendre le dessus. Un sourire en coin s'affiche sur ses lèvres. Tu veux l'attirer à toi, mais ce n'est que partie remise, parce que tu sais que dès qu'il aura eu son emprise sur toi, il n'y aura plus de retour en arrière.

Se mordillant la lèvre, il ne loupe rien du spectacle que tu lui offres en te dénudant lentement. ''Ça dépendra de toi, je ne paye que lorsque ça en a valu la peine'' Il n'avait pas l'intention de payer à la base, mais pourquoi pas ? Ça avait tendance à améliorer les performances des putes dans ton genre, comme un âne et sa carotte. Avançant vers toi, il déboutonne sa chemise sans te quitter des yeux puis la retire pour l'envoyer valser un peu plus loin. Une fois torse nu, il s'affaire à à détacher sa ceinture qu'il retire complètement de son pantalon. Il n'est plus qu'à quelques pas de toi quand il la fait claquer. Le cuire tapait contre lui-même et créait un bruit sourd qui excitait le jeune homme au plus au point.

Se laissant emporter par le désir, il franchit la dernière distance entre vous, plaquant ton dos contre le mur. À l'aide de la ceinture, il vient claquer ta cuisse. Rien de trop fort, mais juste assez pour te laisser une belle trace rouge sur ta fine peau blanche. Dans un grognement possessif, il vient nicher son visage dans ta poitrine afin de la dévorer savoureusement. Il te mordille les tétons, les lèche, les embrasse. Il presse son corps contre le tien pour t'empêcher de lui filer entres les doigts. Sa main se pose sur ta cuisse qu'il caresse avec envie tout en la remontant afin que tu l'appuies contre sa hanche. De la sorte, il pouvait presser son bassin pour caresser son membre durcit contre ton intimité au travers vos vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Dim 7 Sep - 14:04

Le claquement du cuir contre la cuisse de Jill la brûle mais surtout, fait remonter un doux frisson jusqu'au creux de son échine. Délicieuse torture d'un douloureux amant, la jeune femme savait qu'elle n'était pas au bout de ses peines. Mais à force de fréquenter Adam, Jill savait que c'était là sa marque de fabrique. Les deux jeunes gens avaient pourtant deux caractères que tout opposait, mais voilà, c'était plus fort qu'elle. Quand elle se retrouvait là, à moitié nue, plaquée au mur par cet homme pour qui elle ne ressentait que dédain et mépris, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir cet incroyable et inévitable attirance. A vrai dire elle n'avait que faire de l'argent, ça lui donnait juste une bonne raison de se faire baiser.

Quand le cuir claque, les doigts de la brune se crispent dans le cuir chevelu du jeune homme. Les lèvres pincées, elle tente de réprimer tous ces gémissements qui voudraient s'échapper. Comme par automatisme, son bassin se met à onduler sous l'excitation, se calant comme une danse langoureuse aux mouvements de son partenaire. Oppressée entre le mur et lui, ses doigts descendent le long des omoplates d'Adam et se raidissent, s'agrippant à la chair de son dos. Pareil pour sa jambe, agrippée autour de la hanche de Bakersfield. Tout ça l'excite au plus haut point et c'est possessivement qu'elle vient embrasser le cou d'Adam, y faisant glisser ses dents. Leurs ébats n'avaient rien qui rimaient avec tendresse ou douceur et bien loin de là. Et ça convenait très bien à Jill, allez savoir pourquoi. Carpe Diem


Dernière édition par Jill Moriarty le Dim 21 Sep - 8:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Jeu 25 Sep - 2:43



Bad Addiction
feat. Jill





Il savait que même si tu jouais les indépendantes, sa venue chez toi n'allait pas être une erreur. Il suffisait qu'il te montre qui est le maître et tu fondais comme neige au soleil. Il avait longtemps désiré de trouver une femme comme toi à baiser. Il n'avait aucun mal à trouver des femmes pour le désirer. Justement, la plupart se pâmaient devant lui comme des gamines devant une boutique qui fait les soldes. Il voulait une proie qui n'allait pas s'ouvrir facilement, qui allait lui tenir tête un minimum, mais dont le désir trop fort la ferait succomber. C'était exactement ce que tu lui offrais, chaque fois qu'il posait les mains sur ton corps.

Quand tu le mords dans le cou, il t'assène un nouveau coup de ceinture sur la cuisse, puis un autre un peu plus fort sur les fesses. Il adorait voir les marques rouges meurtrir ta si douce et blanche peau. Continuant de dévorer envieusement ta poitrine, il presse un peu plus fort son bassin contre le tien.

Brusquement, sans avertir, il se détache de toi et attrape tes poignets pour te faire tourner, face contre le mur. Tes deux poignets tenaient dans une seule de ses mains, qu'il plaqua aussi contre le mur, au dessus de ta tête. De sa main de libre, il vient décaler tes cheveux qui obstruaient l'accès à ta nuque qu'il embrasse avec envie. Son corps toujours fortement pressé contre le tien, il glissa sa main pour venir t'arracher le peu de vêtement qui te restait. Il se mordillait la lèvre tout en admirant la beauté de ton corps nu, tout en grognant d'envie. Sans plus attendre, il détache son pantalon qui tombe au sol n'ayant plus de ceinture pour le retenir. Toujours d'une seule main, il sort son membre bien dur de son caleçon et le positionne à l'entrée de ton intimité, jouant de son bout pour te taquiner et t'exciter encore plus ''Vas-y, hurle ma belle'' Venant te mordiller le lobe de ton oreille, il s'enfonce brutalement en toi d'un coup puissant et profond avant d'entamer un intense mouvement de va et vient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Mar 14 Oct - 7:33

Comment pouvait-on accepter un tel traitement ? Il fallait soit être follement amoureuse, soit totalement timbrée, dans le cas de Jill la première proposition n'était absolument pas envisageable. Le cuir continuait de claquer et l'excitation de la jeune femme n'était que plus forte. Ca brulait, ça faisait mal mais si elle était autant attirée par l'homme d'affaire ce n'était sûrement pas pour sa tendresse. Dans sa vie, ce qui manquait à la jeune droguée était quelqu'un qui s'oppose à elle, qui la prenne en main et aussi cocasse et incongru que ça puisse paraître Adam était celui qui s'approchait le plus de cette personne.
Plaquée contre sa propre tapisserie, Jill couinait. Dans cette position elle ne pouvait pas faire grand chose à part subir, et qu'est ce que ça pouvait être frustrant. Les mains emprisonnées, son corps était entièrement soumis aux balancements des hanches de son partenaire. Haletante, ses doigts se crispaient, ses ongles s'enfonçant dans la tapisserie fraîchement posée. Etait-ce le manque, l'excitation ou l'ordre que lui intimait Adam, mais Jill se sentant plus trempée que jamais et ne parvenait plus à réprimer ses gémissements, rythmés par les assauts d'Adam.
La seule partie de son corps que Jill pouvait encore bouger librement était sa tête. Alors, aussi dur que celui puisse être, elle tentait de capter les lèvres d'Adam à coup de langue, de lèvres ou de dents. Oui, de dents. L'excitation était telle, que comme elle avait mordu la peau de son cou un peu plus tôt, c'était désormais à ses lèvres qu'elle s'attaquait. Possessivement, agressivement presque, elle emprisonnait la lèvre inférieure du business man, étouffant toujours de multiples gémissements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Jeu 16 Oct - 22:29



Bad Addiction
     feat. Jill

 




Bordel que t'es bonne ! Il savait qu'en faisant le chemin jusqu'à chez toi, il ne le regretterait pas. Ton corps entier s'offre à lui, s'offre à tous les sévices qu'il avait envie de te faire subir. Là c'était différent. Les fois précédentes, tu bossais pour lui, tu lui devais ta liberté au lieu de te trouver en prison. Alors c'était normal que tu subisses sans vraiment t'y opposer. Tandis que maintenant, vous étiez chez toi, tu pouvais sans problème le repousser. Même si tu étais encore tendu par moment, il te sentait ouverte et ça le rendait complètement fou. Il avait de plus en plus envie de te faire mal tout en continuant de t'entendre hurler de plaisir.

Un grognement franchit ses lèvres quand tu arrives à le mordre. Au même moment, il te donne un coup de rein plus fort que les autres, un peu comme pour te punir de tenter de te venger. Il sourit mesquinement et t'embrasse fougueusement continuant ses coups brutaux. Après quelques minutes, il se recule, se retirant de toi sèchement. Il pose alors ses deux mains contre tes épaules et appuie fortement dessus pour t'obliger à t'agenouiller. Suivant le mouvement, il se retrouve à genoux aussi et pousse dans ton dos pour que tu te retrouves à quatre pattes. Il caresse envieusement tes hanches et tes fesses en se mordillant la lèvre. Il te trouvait tellement sexy. ''Si tu savais à quel point j'aime te baiser.. tu en as pas fini avec moi beauté''

Reprenant son membre en main, il vient à nouveau caresser le rebord de ton intimité pour t'agacer un peu. C'est alors que dans un gémissement rauque, il recule le bassin pour se donner un petit élan et s'enfonce brutalement en toi. Cette fois-ci, par contre, il n'avait pas visé le même orifice. Une fois bien au fond, calé entre tes fesses, il grogne à nouveau, les mains solidement posées contre tes hanches ''Je sais que t'aimes ça''. Te tirant contre lui, il ne te laisse même pas le temps de t'habituer à sa présence. Il voulait profiter au maximum que ce soit aussi serré contre son membre. Il recommence un mouvement de va et vient de plus en plus rapide, faisant claquer la peau de ses hanches contre celle de tes fesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Ven 17 Oct - 17:03

La vie de Jill n'avait rien de bien palpitant. Ensevelie et enterrée sous les vices de la drogue, la jeune femme avait besoin de choses la stimulant, qu'elle se sente vivante. Et aussi dure puisse être la manière dont Adam s'y prenait, il y parvenait à merveille, voilà sans doute pourquoi elle l'avait laissé entrer.
Son corps s'aplatit brutalement contre le mur et c'est un large sourire qui orne ses lèvres. Elle aimait le provoquer, et elle aimait quand il lui répondait. Elle gémit, encore et toujours jusqu'à ce que plus rien. Sans ménagement, il s'était retiré. Haletante, son corps pantelle sous la pression de ses mains sur ses épaules et chute à genoux. Ses mains désormais aplaties contre le sol, elle frémit aux mots de l'homme d'affaire. " Je n'en attendais pas moins. " répond t-elle dans un souffle ponctué de faibles gémissements d'impatience, n'attendant qu'un nouvel assaut.

Mais rapidement ces gémissements se transforment en un cri et entre les dents serrés de la jeune femme c'est un " Connard ! " qui retentit. Le pire c'est qu'il avait raison. Elle aimait ça, la douleur devenait rapidement dérisoire face au plaisir et l'excitation qui l'envahissaient. Mais ici, elle était chez elle et se sentait en droit de l'insulter pour toutes ces fois où elle aurait voulu le faire. Une main sur le sol, l'autre plaquée sur le mur en face d'elle, elle finit par se redresser rapidement à genoux jusqu'à ce que son dos touche le torse d'Adam et bascula dans un enchaînement de gémissements frénétiques, ses hanches ondulant en rythme avec ses coups de bassin. Douleur, excitation, le mélange de ces sensations offrait à la brunette un mélange des plus exquis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Lun 3 Nov - 23:26



Bad Addiction
     feat. Jill

 




C'est chaud, c'est serré, il prend son pied. Quand tu l'insultes, un large sourire lui fend le visage. Oh oui, c'est précisément ce qu'il est, un connard et il l'assume complètement. Qui plus est, si ça n'avait pas été le cas, tu n'aimerais pas autant vos petites rencontres privées. Tu sais quel genre de mec il est depuis la première seconde que tu as posé le regard sur lui et au fond de toi, ça te plait. ''Et toi une belle salope.. '' Un duo qui n'avait pas fini de grimper au 7e ciel.

Il redouble d'ardeur, laissant libre cours aux gémissements rauques qui franchissaient ses lèvres de sentir ton antre autour de sa verge. Plus tu te redressais, plus il pouvait s'enfoncer un peu plus loin en toi à chacun de ses coups de reins. Une fois que tu es à la verticale, il glisse une main vers l'avant et la descend jusqu'à ton intimité pour s'amuser durement avec ton clitoris pendant que l'autre remonte vers ta poitrine. Il massait tes rondeurs, pinçait tes tétons. Son emprise autour de toi était forte, il te serrait, te martelait de ses coups, continuant de grogner de plaisir. L'homme d'affaire n'avait de cesse de d'admirer ton corps svelte rebondir contre lui, c'était jouissif. ''Hmm.. oui.. c'est bon.. ''

Quelques minutes ainsi et il libère un profond râle en resserrant son étreinte sur toi. Sa semence s'évacue abondamment en toi en plusieurs jets tirés de ses spasmes au bas ventre. Dans un large soupire de satisfaction, il se retire d'entre tes fesses sans omettre de leur donner une bonne petite tape comme pour te féliciter puis il se relève, admirant son membre encore dressé. Sans te laisser le temps de te relever, il glisse une main dans tes cheveux pour finalement les empoigner à la racine. Pas pour te faire mal, juste pour avoir encore une fois ce sentiment de supériorité, pour que tu saches que c'était toujours lui qui menait la danse. Il te tire franchement par le cheveux pour que tu le suives en marchant à quatre pattes jusqu'à ce qu'il atteigne le canapé de ton appartement et se laisse tomber dessus. Il te lâche alors les cheveux une fois que tu es à genoux en face de lui et te sourit en coin ''Allez.. suce..''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    Jeu 13 Nov - 9:26

Bon sang Jill ! Regarde toi, à te faire traiter de salope sans réagir, à t'exciter pour un homme qui n'a absolument aucun respect pour toi … Mais la jeune serveuse en avait-elle seulement pour elle-même ? Une personne saine ne se laissait pas traiter de la sorte. Cambrée, dos à l'homme d'affaire, Jill se laissait emporter par un tourbillon de plaisir, un plaisir malsain. Elle crie, elle agrippe les mains de l'homme et se laisse aller contre lui, libérant un dernier râle. Essoufflée, elle reste sur ses genoux, légèrement étourdie quand soudain elle sent la poigne de l'homme dans ses cheveux. Mais à peine a t-elle le temps d'enlever cette main dérangeante qu'une douleur cuisante s'empare de son cuir chevelu et elle est bien obligée d'avancer dans son sens pour ne pas souffrir davantage. La jeune camée jure alors tout en essayant de se remettre sur ses pieds mais c'est impossible, et elle se retrouve dans la position dégradante d'avancer à quatre pattes comme une vulgaire chienne. Ressurgit alors la profonde haine que Jill ressent pour l'homme d'affaire. Un mépris terrible s'empare d'elle, et pourtant … jusqu'ici elle l'a laissé la traiter comme bon lui semblait.

Jill prit alors appui sur les jambes du brun pour se redresser, le regard mauvais. Elle reste là un instant, penchée au dessus de lui. « Tu n'es plus dans ton hôtel, et je ne suis plus une de tes chiennes, alors tes ordres tu peux te les mettre où je pense ! » Siffla t-elle. Après tout, elle était chez elle et si lui pouvait se montrer autoritaire, elle le pouvait aussi. Le regard toujours planté dans le sien, elle finit par grimper à califourchon sur lui. Il y a quelques semaines, elle avait bien été obligé d'obéir aux moindres de ses caprices mais aujourd'hui, elle ne lui devait plus rien. Une main sur son épaule, l'autre descendit sur son membre qu'elle empoigna fermement. Alors, dans un mouvement de hanche, sa lèvre pincée entre ses dents Jill se laisse tomber sur l'engin dans un gémissement de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bad addiction # Adam    

Revenir en haut Aller en bas
 

Bad addiction # Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [GW:EN] Des hommes en tenue d'Adam vous observent!
» début d'Addiction a World Of Warcraft !!!!!
» World of tank : ma nouvelle addiction.
» Projet Linekarde -ville- -Adam-Dark et Kiba-
» fiche d'Adam Jensen[en attente]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: South L.A. :: Zone Résidentielle et Repère de Gangs :: Appart de Jill-