Partagez | 
 

 Toi seul peut m'aider...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Toi seul peut m'aider...    Jeu 27 Juin - 14:31

Je marchais.... Ou plutôt non, je courrais presque. J'avais réussi à échapper à cet homme par pure chance, et heureusement pour moi. J'avais enveloppé mon bras dans un chiffon, qui, s'imbibait de plus en plus de mon sang. Il fallait que je me dépêche. Heureusement pour moi, les rédidences du quartier Watts n'était pas très loin. J'avais besoin de quelqu'un et je savait précisément qui aller voir.

Je serrais les dents. La douleur me lançait dans le bras. Cette blessure était un peu profonde, je le savais pertinemment. Mais je n'avais pas envie d'aller voir les flics ou d'aller à l'hopital. Ce serait trop long et trop embarassant à expliquer. Et un je ne sais quoi me poussait à aller le voir lui... Je savais ce que c'était bien sûr, mais je refoulais cela au plus profond de mon être. J'allais le voir pour me faire soigner, point, ça s'arrêtait la. En plus de mon bras, j'avais des marques de coupures sur les jambes et une sur le visage. Mais elles n'étaient pas bien importantes. Sale con ! Un mec avec qui j'avais accepté de poser et qui m'avait clairement fait des avances. L'ayant repousser, il s'en est pris à moi avec ce couteau de cuisine. J'avais réussi a le mettre KO et à m'enfuir, mais à quel prix.

Enfin j'arrivais en bas de chez lui. Le soulagement m'étrint le coeur... J'étais sauvée. Au moins, ici, je serai en sécurité. Ce ne fut que lorsque je fus dans le couloir que le m'aperçut que mon sang gouttait sur le sol. Merde. J'effaçais les traces de ms ballerines et plaquait mon bras contre moi. Tant pis pour mon chemisier blanc, je ferai sans. Je pris rapidement les escaliers et frappais à la porte d'entrée du dénommé Seth Miller.

"Seth ?... Ouvres moi, c'est Moïra."

J'espérais sincèrement qu'il était là... Sinon, que ferais-je ? Je ne pouvais trainer dans la ville indéfiniment avec le bras en sang. J'en avais déjà le tournis. Pitié Seth ! Il fallait qu'il m'ouvre... Seul lui pouvait me soigner comme il le fallait. Il l'avait déjà fait... Mais cette fois, c'était une question de vie ou de mort... Tout ce sang...
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Toi seul peut m'aider...    Jeu 27 Juin - 17:54

La nuit avait été longue aux urgences. Pas de grosses opérations mais tout un tas de petites blessures que j'avais dû géré. En plus, de tout nouveaux internes avaient débarqués et il avait fallu les encadrer pour éviter les petites erreurs de débutants. Bref, j'étais un peu fatigué mais rien d’insurmontable en soit. À peine rentré chez moi, j'avais profité d'une ou deux heures de sieste avant de reprendre un café et me remettre au travail avec un peu de paperasse.

Les heures et les cafés s’enchaînaient rapidement, peut être que j'allais pouvoir profiter d'une journée de repos tranquille cette fois. Mais la quiétude fut de courte durée lorsqu'on frappa à ma porte. Vu que je n'attendais personne, je me doutais de quelle genre de visite ce serait et me dirigeait rapidement vers l'entrée.

« Seth ?... Ouvres moi, c'est Moïra. »

Merde. J'étais partagé entre le plaisir de la voir et l'inquiétude, venir chez moi ce n'était jamais bon signe. Peut être ne serait ce qu'une simple visite de courtoisie. J'ouvris la porte et me décomposait en voyant les différentes coupures, en particulier celle de son bras. Elle avait perdu beaucoup de sang, ce n'était pas le moment de me laisser guider par mes sentiments.

« Entre ! »

Je la laissais entrer et jetais un coup d’œil dans le couloir pour voir si elle n'avait pas été suivie et grimaçait en voyant les traces de sang. Je m'en occuperais quand elle ira mieux. La dirigeant vers le cabinet improvisé que je m'étais installé, je restais près d'elle au cas où elle aurait été prise d'un malaise. Après qu'elle ce soit assise, j'enfilais une paire de gant chirurgicaux et remontait doucement la manche de son chemisier pour analyser du mieux que je pouvais l'entaille. Il fallait arrêter l’hémorragie avant de pouvoir recoudre.

« Tu devrais t'allonger, je vais te donner un sédatif puis recoudre...»

C'était bizarre cette distance que je mettais entre elle et moi mais c'était nécessaire, surtout en ce moment. Après avoir posé un garrot, je relevais les yeux vers elle pour voir si elle allait bien et me laissais happer par ses yeux bleus envoûtants. Elle était magnifique, même avec cette coupure. Coupure ! Il fallait que je me concentre sur la coupure ! Détournant de force le regard je cherchais le sédatif dans mon tiroir fermé à clef et le lui tendit avec un verre d'eau et un sourire rassurant. Le comprimé devrait l'endormir le temps que je soigne ses plaies.

« Promis, je resterais professionnel. »
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Toi seul peut m'aider...    Ven 28 Juin - 7:08

J'entrais chez lui. Malgré la blessure, je sentais mon coeur battre dans ma poitrine à une vitesse incroyable. Stop ! Je ne pouvais pas, je ne devais pas ! Et pourtant, je ne pouvais contrôler ce papillonement au milieu de ma poitrine. Pourtant, c'est vous dire si j'étais mal en point ! J'avais un tournis pas croyable. C'est à peine si je marchais droit !... D'ailleurs, il avait du le remarquer vu qu'il restait proche de moi... Si proche...

Ce fut d'un pas mécanique que je me laissais accompagner dans sa "salle d'opération". Il inspecta la blessure. Je la regardais également et fut prise d'une légère nausée. Je n'avais jamais vraiment aimé la vue du sang, et cela s'était accentuer à la mort de Maxens. Je relevais vite les yeux. Il ne fallait pas que je regarde où j'allais vraiment faire un malaise pour de bon. Lorsqu'il me conseilla de m'allonger, je m'installais sur la table d'opération avec un sourire reconnaissant. Le fait d'être allongée me faisait le plus grand bien, et, pour tout dire, je n'avais pas vraiment le sens des réalité à ce moment là. Je me sentais comme dans un nuage de coton, flottante entre le ciel et la terre. Mon esprit était complètement embrumé.

Je le sentis poser un garrot autour de mon bras. Profitant de mes dernier instant de "lucidité", je le regardais et sourit... Et quel regard ! Nous restâmes à nous fixer ainsi quelques secondes avant qu'il ne se détourne et n'aille chercher le cachet et un verre d'eau. Je pris tout cela sans broncher. Puis, avant de mendormir, je lui souris de nouveau.

"Merci.... mon ange..."


L'avais-je vraiment dit ? Ou l'avais-je pensé ? Je l'ignorais complètement. Mais j'oubliais très vite cela, plongeant dans un sommeil donc je ne me réveillerai qu'une fois mon bras recousu.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Toi seul peut m'aider...    Ven 28 Juin - 9:07

L'effet du calmant devrait être rapide, elle avait perdu pas mal de sang et était déjà sûrement à la limite de l'inconscience. En attendant qu'elle s'endorme je restais près d'elle, vérifiant tout de même que le garrot ai bien marché. C'était clair que je n'aurais pas été aussi soigneux si ça avait été quelqu'un d'autre. Mais je ne voulais pas prendre le risque de lui faire plus mal. En fait j'aurais voulu pouvoir faire plus, la prendre dans mes bras, essayer de la rassurer... Mais ce n'était pas le moment et encore moins mon rôle, j'étais son médecin. Seulement son médecin. Tout ce que je pouvais faire c'était répondre à son sourire, pour qu'elle puisse s'endormir calmement.

« Merci.... mon ange... »

Mon ange ? Avait-elle dit mon ange ? Maintenant qu'elle dormait je n'allais pas la réveiller pour lui demander. Ok, bon fallait que je me concentre. Voilà que je me mettais à rêver éveillé... Je devais manquer de sommeil finalement. Mais elle l'avait dit... Concentration ! Il faut que je me concentre ! Je me remis au travail avec le soin qui lui était réservé. Je profitais de son sommeil pour recoudre son bras et panser les plaies sur sa jambe et son visage. Le calmant allait sûrement la laissée endormie un petit moment, mais la table d'auscultation n'était pas ce qu'il y avait de plus confortable. J'avais promis de rester professionnel et la mettre dans mon lit ça aurait été tout sauf professionnel. Vraiment, vraiment pas professionnel ! Le canapé... C'était bien le canapé. Pas de malentendu et beaucoup plus confortable qu'ici.

Je m'approchais et la pris dans mes bras en faisant attention à ses blessures. Ça me faisait du bien de l'avoir tout contre moi, elle était légère et avait l'air si fragile sur le moment. Javais l'impression de la protégé et que tout ça était parfaitement naturel mais ce ne serait qu'éphémère. Dès qu'elle sera remise, elle s'en irait et reprendra le cours de sa vie comme ça l'a toujours été. Je la redéposais sur le canapé et la recouvrais d'un plaid.

« Reposes toi, tout ira bien maintenant. »

Je caressais tendrement son visage effleurant la cicatrice toute fraîche sur son front avec un sourire attristé. Nous n'étions pas du même monde et pourtant je ne pouvais empêcher le sentiment de bien être qui m'envahissait dès qu'elle était près de moi. Pour éviter de me retrouver dans une situation gênante à son réveil, je m'éloignais pour m'asseoir sur le fauteuil face au canapé, gardant un œil sur elle tout en relisant quelques dossiers.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Toi seul peut m'aider...    Ven 28 Juin - 13:42

Il y avait quelqu'un près de moi, je le sentais. Et pourtant, sa présence était réconfortante pour moi. Je me sentais en paix. Mon esprit s'éveillait peu à peu, mais je me sentais faible, si faible. La tête me tournait encore. je me sentais revenir dans le monde réel. Je ne savais pas quelle heure il était. Combien de temps s'était-il passé entre le moment où j'étais arrivée et maintenant ? Je l'ignorais. Mais j'étais dans un état de langueur qui n'était pas déplaisant...

Sauf qu'enfin, tout me revint en tête. La séance photo, la blessure, Seth... Seth !!! Que lui avais-je dit avant de sombrer ? Je ne me souvenais plus et pourtant, je savais que c'était important. Et rien que le fait que j'ai pu lui dire quoi que ce soit, me m'était fort mal à l'aise... Lui avais-je dévoilé quoi que ce soit ? Je priais pour que ce ne soit pas le cas... Et si jamais... Non, ne pas y penser. A présent, j'étais tout à fait réveillée, mais je gardais les yeux fermés. Je sentis mon visage s'empourprer pour une raison qui m'était tout à fait inconnue. Mais qu'avais-je bien pu lui dire ?

J'ouvris enfin les yeux et le vit, assis en face de moi à étudier je ne sais quel dossier. Je ne pus m'empêcher de sourire. Il était si beau, ainsi sérieux... Mais à quoi je pensais moi ? Je secouais doucement la tête afin de me sortir ce genre d'idée de l'esprit. Puis, j'essayais de bouger mon bras. Je le sentais si lourd... et encore douloureux, en plus de cela. Je me mordis la lèvre inférieure. Cela allait être impossible pour moi de poser pendant quelques temps. Heureusement, il me restait encore le dessin. Mais j'y penserai plus tard. Je bougeais légèrement, essayant de me manifester discrètement avant de dire :

"Bonjour vous..."


Bon, d'accord, il y avais mieux comme entrer en matière. Mais je ne savais que lui dire de plus. Booof au moins il savait que j'étais réveillée, c'était le principal, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Toi seul peut m'aider...    Ven 28 Juin - 17:19

Le temps s'écoulaient lentement, et la quiétude dans laquelle était plongé l'appartement se retrouvait rythmé par le souffle régulier et rassurant de Moïra. Pour peu je me serais presque endormi à mon tour, enfin ça aurait pu si je n'avais pas pris tant de tasse de café. J'avais la peur irrationnelle de me réveiller et de voir que Moïra serait partie même si ça allait finir par arriver que je sois éveillé ou endormi. Son souffle venait de s'accélérer, signe qu'elle devait s'être réveillée. Je lui jetais un coup d'oeil mais elle gardait les yeux fermés, peut être un cauchemar. Je replongeais dans la lecture de mon dossier mais quelques minutes plus tard elle commença à bouger pour finalement me dire bonjour... en me vouvoyant ? Ça changeait littéralement du 'mon ange' d'avant sa sieste. Enfin si j'avais bien entendu...

Je lui souris légèrement lui lançant un regard interrogatif : « On repasse au vouvoiement ? Dommage... J'aimais assez tes petits surnoms. Enfin vos petits surnoms. » Je me moquais gentiment mais derrière cette phrase il y avait une véritable interrogation, est ce qu'elle se souviendrait de ce qu'elle a dit ?

Je reposais le dossier sur la table basse et me relevais pour venir m'asseoir sur cette même table, face à elle. Elle avait l'air encore un peu groggy ce qui était plutôt normal vu ce qu'elle venait de subir, mais Moïra faisait visiblement parti de ces femmes toujours magnifique même au réveil. Même après une attaque au couteau. C'était contraire à mes principes de poser des questions sur les circonstances des incidents, pourtant je mourrais d'envie de savoir qui avait osé s'attaquer à elle. Mais je ne voulais pas l'embarrasser, et si elle était venue ici c'était sûrement pour éviter ce genre de chose. Alors je devais continuer de jouer le rôle qui m'était attribué.

« Ton bras te fera sûrement mal durant quelques jours, évite au maximum de t'en servir. Mais il ne devrait pas rester de trop grosse cicatrice. Je me suis appliqué. »

Pourquoi je précise moi ? T'attends une médaille peut être. C'est ton boulot après tout. Pourtant c'est ce que je faisais toujours lorsqu'il s'agissait d'elle, je m'appliquais. Un soin qui lui était entièrement réservé. Si ça avait été n'importe qui d'autre il ne serait sûrement plus là depuis un moment. Mais là je cherchais à la retenir au maximum sans qu'elle ne trouve ça déplacé ou inconvenant. Peut être que quelqu'un l'attendait chez elle. Un petit-ami. Ce serait normal après tout, tout les hommes rêvaient de sortir avec un modèle. Mais rien qu'à cette idée mon cœur se serra douloureusement. Je ne préférais pas savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Toi seul peut m'aider...    Mer 3 Juil - 11:48

Tiens, c'était nouveau, je le vouvoyais moi ? Je n'avais même pas fait attention, à vrai dire. Qu'allait-il pensé de moi après ce vous ? Ce n'était pas ça qui mettrait notre "amitié" en péril, j'en était certaine, mais je ne voulais pas qu'il pense que je ne l'appréciais pas. Je me redressais légèrement, mais la tête tournant encore un peu, je me laissais vite retomber sur le sofa. Néanmoins, je pus ouvrir les yeux et le regarder, souriant.

"Excuses-moi, j'ai l'esprit encore embrouillé. Bien sûr que je te tutoies, mon petit médecin choupinet."

Surnom ? Je me sentis rougir, puis soudain tout me revint... Ne l'avais-je pas appeler "mon ange" avant de sombrer dans le sommeil ? Etait-ce de cela qu'il parlait ? Je savais que j'avais pris un teint proche de celui de la pivoine. Etait-ce réel ? M'étais-je trahi en l'affublant d'un petit sobriquet plus amoureux qu'amical ? Il semblait le sous-entendre. Je me mordis la lèvre inférieure, ne sachant que faire. Mince ! Il fallait que je dise quelque chose, la situation était déjà bien assez embarassante ! Et lui, pourquoi ne le disait-il pas ? Il me taquinait ou... ? Je l'ignorais. Que je détestais ce genre de situations ! Raaah !

Lorsqu'il me parla de mon bras, je me sentis de nouveau respirer. Mon coeur ne se calmait pas, certes, mais je sentis la rougeur de mon visage disparaître peu à peu. Seth s'était toujours appliqué avec moi, il devait certainement le faire avec tout ses patients, mais je ne pouvais m'empêcher de le prendre pour moi. Stupide ! C'était complètement bête, je le savais. Mais je ne pus m'empêche de lui lancer un regard tendre, allié d'un sourire.

"Merci d'avoir pris soin de moi. Tu devais être occupé. Et je sais que ce sera bien fait, comme d'habitude."

Seth avait toujours pris grand soin à me soigner, et je lui en étais très reconnaissante... Voire bien plus que cela... Arrêtes de penser à ça, Jen, tu te fais du mal ! Il fallait que je pense à autre chose, mais quoi ? Pourquoi n'arrivais-je pas à l'occulter ? Même quand il était loin de moi, je pensais à lui... Il fallait que ça cesse, mais je savais que c'était sans espoir de réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Toi seul peut m'aider...    Ven 5 Juil - 14:48

Médecin choupinet... Non, en fait c'est mon médecin choupinet. Bon maintenant c'est le moment où j'arrête de sourire comme un idiot pour préserver le peu de crédibilité qu'il me reste en tant que médecin.Quoi qu'elle doit s'être habitué avec le temps... Mais si elle arrêtait de sourire comme ça aussi, et ce regard... Comment est ce que je suis censé me convaincre que Moïra est dangereuse avec ça ? La seule chose qui semble inquiéter mon cerveau là c'est de savoir quelle sensation peuvent bien avoir ses lèvres contre les miennes... Bordel mais j'ai l'impression d'être un ados là ! On se reprend..

T'en fais pas, c'est mon jour de repos et puis je préfère encore te soigner toi plutôt qu'un gros psychopathe qui supporte mal que je le touche.

Bon techniquement je suis pas censée faire de chouchoutisme chez mes patients... Mais vu que j'ai du mal à considérer Moïra comme une simple patiente. J'ai juste envie de m'asseoir près d'elle pour pouvoir lui prendre la main ou caresser sa joue comme je l'ai fait durant son sommeil. Ok bon faut que je consulte moi, maintenant j'ai plus l'impression d'être un ados mais un psychopathe ou un pervers.

Je me suis permis de soigner la cicatrice sur ta jambe et ton visage. Ça aurait été dommage de laisser une cicatrice de taulard gâcher ta... Pas beauté, pas beauté, pas beauté !... Tête. Ok ça passe. Pour ton boulot.

Sans réfléchir d'avantage, je quitte la table basse qui commence à devenir inconfortable et m'assoit sur le bord du canapé près de ses jambes. Pas entièrement la faute de la table mais pas grave, ça elle peut pas le savoir. Sauf que maintenant que j'y suis je me dis que j'aurais peut être dû rester à ma place. Mon cœur commence à s'emballer rien qu’avec ce rapprochement mais j'ai aucune envie de m'éloigner à nouveau.

C'est indiscret si je demande ce qui s'est passé ?

Première entorse à mes règles, mais c'était plus l'ami qui parlait plutôt que le médecin.. En espérant que ça masque mon malaise et qu'elle me rembarre pas.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Toi seul peut m'aider...    

Revenir en haut Aller en bas
 

Toi seul peut m'aider...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Qui peut m'aider pour 100%
» Y'a t-il un geek ou un nerd pour m'aider ?
» les battle damages(qui peut m aider)
» Rathalos et Rathian
» quelqu'un peut m'aider ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Cimetière des RPs-