Partagez | 
 

 Quand le passé nous rattrape [Aleksandr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Cassidy S. Mandrake
Date d'inscription : 05/09/2011
Messages : 803

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Quand le passé nous rattrape [Aleksandr]   Dim 20 Avr - 18:26

“ Cassidy&Aleksandr ♦ Quand le passé nous rattrape „
Je suis excitée. Aujourd'hui, c'est comme Noël et mon anniversaire en même temps. J'allais quitter la maison pour aller chercher Malicia à l'école, quand j'ai reçu le coup de fil du siècle. J'ai du mal à me contenir tellement je suis contente. Tristan a enfin terminé la nouvelle peinture de ma moto. Un dessin que j'avais pris des semaines à perfectionner. Mais ce n'était pas tout. Il avait mit un peu plus de temps parce qu'il avait aussi reçu les nouvelles pièces dernier cris pour améliorer le moteur ainsi que la carrosserie. À ses dire, mon bébé est une pure merveille. Y'a pas à dire, je jubile littéralement. Tristan est un bon ami. Il fait partie de la famille des FA aussi et est un as sur tout ce qui concerne les voitures et les motos. J'adore vraiment ce type, mais là je dois avouer que ma moto me manquait vraiment. En plus, la température était parfaite, le soleil plombait, j'étais en manque de partir sur la route pour rouler pendant des heures.

C'est donc pourquoi je grimpe dans un taxi pour aller chercher Mali plutôt que dans ma voiture. Dans un sac, je prends nos casques. J'ai comme l'impression que je vais avoir envie de prendre un long détour avant de rentrer à la maison. Pourquoi pas aller manger une glace? Je connais un excellent endroit dans la ville voisine. Mon coeur palpite, c'est dingue. Une fois Malicia dans le taxi, elle rigole de me voir aussi enthousiaste, mais quand je sors le casque pour lui montrer, c'est à son tour de pousser un cris de joie.

La route vers le garage me semble incroyablement longue. Une fois arrivée, c'est à peine si je ne lance pas les billets au chauffeur pour descendre au plus vite de la voiture. ''Tristaaaaaaaaaan, on est là'' Malicia lâche rapidement ma main pour courir dans le bureau des employés. Les mecs gardaient toujours un bol de bonbons. Ils disent que c'est pour tous les clients, mais au fond, je sais bien que c'est principalement pour Mali puisque les clients n'ont pas accès à ce bureau.

Pour l'instant, aucune trace de Tristan et ça m'agace un peu. Je pénètre un peu plus profondément dans le garage en contournant les voitures installées pour se faire jouer dans les tripes. Au fond, placé sur un pied, je vois enfin mon bébé. Un large sourire aux lèvres, je me mets presque à courir pour la rejoindre, mais je freine rapidement en voyant la silhouette d'un homme tourner autour. Oh et pas que tourner autour, il ose même foutre les mains dessus. Il va s'assoir dessus tant qu'on y est? Non mais, j'y crois pas! ''Hey.. tu enlèves tes sales pattes mon grand si tu veux garder des doigts attachés à ta main..'' D'un air mauvais, je m'approche. Il est de dos et moi juste derrière.
   
©clever love.

_________________
- it's where my demons hide -
♪ Tu chasses les anges qui passent. C´est la peur du silence. Cette nuit la vie ta repris, la meilleure des amies. Une photo en souvenir. Une larme, un soupir. De cette nuit qui s´achève, elle te rejoint dans tes rêves ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lawar.forumactif.fr
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Quand le passé nous rattrape [Aleksandr]   Dim 4 Mai - 10:27




There is only one way to become champion, never fucking lose...
Alek & Cassidy

Alek à peine de retour dans le pays, redécouvre encore le mode de vie différent. N'ayant que des souvenirs de jeunesse en tête, pour lui tout était plus ou moins nouveau. Venir presque jeune adolescent, pour être une nouvelle fois dans le coin cette fois en tant que grand patron d'une organisation. Quel grand écart tout de même, son attitude était plus froide. Un talent acquis dans le sang et les épreuves, il enchaîna les affaires pressentes. Revenir comme il le fit avec une telle violence, déclencha une marée de soucis. Mais pour lui l'heure était désormais au calme, asseoir sa position une bonne fois pour toute. Il profite d'un moment de paix, pour prendre sa voiture. Une chevrolet au moteur ronronnant, pour faire une ballade seul.

Un peu de liberté, ironie du sort quand c'est le pouvoir qui fait de vous un esclave. Mais à ce moment la alek pu enfin prendre du temps pour lui, à un feu rouge une voiture percuté son arrière. Loin de tourner en psychopathe, l'homme quitta son véhicule voyant que la responsable était une jeune mère de famille roulant dans une voiture déjà en sale état. Il lui esquissa un sourire, lui demanda si tout aller bien. Elle n'avait pas d'assurance, normal vu sa voiture. Le russe glissa une main dans sa veste, pour en sortir une liasse de billets. Environ 30 000 dollars en coupure de 100, qu'il posa sur le capot de l'inconnue. " Pas problème, réparation de ta voiture ok ?" Son accent prononcer se fit entendre, il pouvait bien-sur parler un anglais parfait. Mais il réservé cela pour son rôle de leader, ou pour des gens proches.

Il s'en alla quand à lui en direction du garage le plus proche, Il y pénétra avec sa voiture et la gara devant l'entrée. On lui annonça plusieurs heures de réparation, Il esquissa un sourire timide et navigua dans le garage. Dans cette ambiance toute américaine, il remarqua une bécane non loin. Il s'en approcha vu qu'elle ne semblait être à personne, l'homme avait pu en conduire une dans son jeune âge. Il la frôla du bout des doigts, enfin jusqu'à ce qu'une nana ne s'en prenne à lui. Une voix familière mais sur le moment, Alek fut bien incapable de la reconnaitre. Il n'en garda pas moins son calme naturel et lui rétorqua. " J'ai la fâcheuse habitude de ne jamais suivre un ordre, cela causera sans doute ma perte je suppose..." Puis il se retourna vers la personne en affichant un sourire en coin.






Revenir en haut Aller en bas
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Cassidy S. Mandrake
Date d'inscription : 05/09/2011
Messages : 803

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: Quand le passé nous rattrape [Aleksandr]   Dim 4 Mai - 20:49

“ Cassidy&Aleksandr ♦ Quand le passé nous rattrape „
Cette voix... cet accent... je les reconnaîtrais entre mille. Évidemment puisque c'est cet accent qui m'avait séduite la première fois. Son accent entre autre, parce que dans son ensemble, Aleksandr avait tous les atouts nécessaire pour en faire baver plus d'une. Non, ça ne pouvait pas être lui. Il se trouvait loin d'ici, dans un autre pays. Du moins, c'est ce qu'il m'avait dit il y a 9 ans de cela. Oui, 9 ans et je me souvenais parfaitement de cet homme. Il se retourne enfin, il n'y a plus de doute. Ses yeux, son regard. Unique. Un oeil bleu.. l'autre vert.. on dirait qu'il nous hypnotise. En cet instant, j'oubliais qu'il touchait ma moto, j'oubliais même que je me trouvais dans cet endroit pour ma moto. Je suis figée, les yeux plongés dans les siens, je suis incapable de dévier le regard ou même d'avancer vers lui ou encore de reculer pour m'éloigner. Aleksandr, celui qui était le père de Malicia dans mon imagination et dans les histoires que je racontais à ceux qui étaient trop curieux.

En effet. À la même époque où Brandon m'avait fait femme pour la première fois. Ma mère venait de mourir, j'étais perdue et désorientée. J'avais eu besoin de sortir, boire, m'amuser, me vider l'esprit. C'est ce soir là que je l'avais rencontré. Un homme beau comme un Dieu avec cet accent qui réussissait à me donner des frissons partout. Il m'avait subjuguée. J'étais jeune et insouciante. Lui était grand et charismatique. Quelques verres plus tard, il m'avait amené à sa chambre d'hôtel. Le bel inconnu qui allait disparaître dès le lendemain vers son pays natal. Ça avait été pour moi un moyen efficace de justifier ma grossesse aux yeux de mes proches. Surtout à ceux de Brandon dont je ne pouvais pas avouer la vérité. Non c'était trop dangereux. C'était tellement plus facile de dire que j'avais rencontré un beau polonais qui était de passage, mais que j'avais décidé de garder l'enfant parce que l'idée d'avorter m'était impossible.

''Al.. Aleksandr ?''
C'est tout ce qui pu franchir mes lèvres. Mon regard démontrait à lui seul mon étonnement. Jamais j'aurais pensé un jour le croiser à nouveau. C'était un peu comme si deux mondes parallèles venaient s'entrecroiser et ça me perturbait beaucoup. Arrivant finalement à bouger, je fais un pas en sa direction, j'avais besoin de scruter son visage un peu plus. Inconsciemment je cherchais sans doute un détail qui ferait en sorte que ce ne soit pas lui. Même si au fond je savais qu'il n'y avait aucun doute possible. Le même sourire charmeur. ''Vaut mieux le suivre celui-là.. cette moto c'est mon bien le plus précieux.. '' Que faire à part parler de ma moto? Qui plus est, il se trouvait juste à côté et je venais de le menacer, il faut garder un peu de crédibilité!
 
©clever love.

_________________
- it's where my demons hide -
♪ Tu chasses les anges qui passent. C´est la peur du silence. Cette nuit la vie ta repris, la meilleure des amies. Une photo en souvenir. Une larme, un soupir. De cette nuit qui s´achève, elle te rejoint dans tes rêves ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lawar.forumactif.fr

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand le passé nous rattrape [Aleksandr]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le passé nous rattrape [Aleksandr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand le passé nous tien...
» Le père Noël existe, il est passé nous voir !
» Don't worry, I'm fine ...
» Quand un malheur nous apporte plus de bien que de mal [Caleb]
» [team finie à 80%] Quand le mal nous ronge...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Cimetière des RPs-