Partagez | 
 

 Tout n'est qu'affaire d'argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Sam 17 Mai - 1:33



Tout n'est qu'affaire d'argent
feat. Jill





Du début à la fin, Adam avait les yeux braqués sur l'écran de son ordinateur. Il était témoin de chacun de tes mouvements. Même si tu ne pouvais pas l'entendre, il explosa de rire en voyant ton doit d'honneur. Comme c'était mignon. Penses-tu réellement que ce petit geste est en mesure de l'atteindre? Pas de chance pour toi, le client n'est pas des plus séduisant. Il ne faut pas s'attendre à ce que ce ne soit que des apollons qui entrent dans ce club. Qui plus est, même si tu n'auras que la moitié de ce que tu serais supposée gagner, c'est déjà assez pour ne pas te permettre de te plaindre sur la qualité de la clientèle.

Encore une fois, le propriétaire avait été malin. Il se doutait qu'au départ tu n'allais pas être en mesure de faire un bon boulot en te donnant réellement à la cause. Ce n'est pas pour rien qu'il avait choisi de t'envoyer un client qui avait comme fantasme de violer une nana. C'était évident que tu allais te débattre avant de finalement céder. Exactement ce qu'il fallait pour l'exciter au maximum et qu'il prenne réellement son pied. Bien joué ma belle. En sortant, le grassouillet passe au bureau du jeune Bakersfield afin de le remercier chaleureusement et même lui donner un petit surplus d'avoir été plus que satisfait.

Pour une première nuit, tu avais frappé fort et Adam était du genre à reconnaître quand quelqu'un faisait un bon coup. Peut-être même que si tu faisais comme il faut avec le prochaine client, il allait te laisser partir pour ce soir. Deux clients au lieu de quatre, c'est une belle récompense, non ? De toute façon, tu n'avais pas le choix, c'est lui qui commande et tu le sais. Une petite surprise t'attend pour ce deuxième client parce cette petite vidéo de toi et l'autre l'avait excité et il comptait bien être ce client. Par contre, ne va pas t'imaginer que tu allais t'en rendre compte sinon le jeu ne serait pas aussi intéressant et tes réactions allaient être faussées. Tout en sortant de son bureau, il fit un petit signe à la gérante. Signe qui lui faisait comprendre qu'il ne voulait être dérangé sous aucun prétexte. Il alla prendre la bouteille de bourbon pour l'emmener avec lui. Sur le trajet, il en vida plusieurs gorgées ce qui lui procurait une intense et agréable chaleur lui caressait la poitrine. Silencieusement, il entra dans la chambre pendant que tu étais sous la douche. Il fouilla dans un placard et prit un foulard noir. Après avoir posé la bouteille de bourbon sur l'une des tables de chevet, il se rendit à la salle de bain et y entra. Avant même que tu ne t'en rendes compte, il t'agrippa par derrière et attacha solidement le foulard autour de ta tête pour te bloquer la vue. Il te tenait contre lui, afin que tu ne puisses pas te débattre. ''Shhh.. tout ira bien ma belle.. j'ai envie de toi.. '' Il avait changé un peu sa voix.. prit un léger accent et parlait d'une voix douce. Tout ce qu'il fallait pour que tu ne puisses pas le reconnaître. L'eau perlait encore sur ton corps, te rendant incroyablement sexy. Un large sourire se dessina sur ses lèvres et il te garda contre lui pour te diriger doucement vers le lit où il te fit allonger.    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Sam 17 Mai - 12:58


 

  Tout n'est qu'affaire d'argent
        feat. Adam

     

 



Dans une atmosphère chaude et humide, l'eau dégringolait sur le corps immobile de Jill. Dans sa tête pourtant, c'était la tempête. Elle maudissait ce Bakersfield et elle se maudissait d'avoir tenté un coup aussi foireux. Il n'y avait qu'un mot qui lui brûlait les lèvres : vengeance. Mais comment pouvait-elle se venger d'un homme plein aux as qui avait sans doute un tas de gorille à son service. Elle pourrait saccager son hôtel, elle pourrait dénoncer son business à la police mais elle était prête à parier qu'il n'aurait qu'à sortir une liasse de billet pour acheter le silence des forces de l'ordre. Peut être qu'à force d'expérience, elle trouverait un point faible. Ce n'était pas vraiment le temps qui lui manquait vu qu'elle allait devoir travailler pour lui ces prochains jours.
Les effets de la coke étaient toujours présents, ajoutez à ça la forte chaleur ambiante qui régnait dans le cabinet, c'est donc complètement sonnée qu'elle finit par sortir de la douche. Elle ne vit pas l'homme qui y était rentré, et ne put réagir quand celui-ci agrippa. Ses protestations furent bien sûr totalement inutiles que déjà elle basculait dans le pénombre le plus total. Quand elle comprit que c'était un nouveau client, elle s'apaisa un peu. Elle se concentra sur sa voix, une voix douce et apaisante qui semblait la désirer. Qui était-il, à quoi ressemblait-il, elle n'en avait aucune idée. Un peu réticente à ce qui allait se passer, elle se laissa tout de même guider à travers la pièce. La vue en moins elle se concentra sur les autres sens qui lui restaient. Le contact de ses mains sur elle d'abord, puis son corps derrière elle et puis son souffle proche de son oreille. Bientôt, elle se sentit basculer et atterrir sur le lit. Encore un homme aux pratiques douteuses se disait-elle encore un peu réticente.

-Qui êtes-vous ? Demanda t-elle. Rapidement, elle se redressa quelque peu cherchant à tâtons la présence de l'homme. Elle ne pouvait pas rester là, aveugle et juste attendre. Elle était poussée à rechercher un contact physique. Ses mains vinrent alors à la rencontre de ce qui semblait être le ventre du client. Il était donc plutôt proche d'elle. La jeune femme y plaqua ses deux mains. Au moins, ce n'était pas un gros bide comme son dernier client. Sans rien dire, elle remonta ses mains, les faisant donc glisser jusqu'à son torse au travers d'une chemise. Musclé, autre bon point non négligeable. Peut être que cette fois la tâche serait plus agréable.
Ses mains continuèrent leur ascension, arrivant désormais à son visage. Une mâchoire plutôt carrée, une légère naissance de barbe. C'est fou ce que l'absence de vue peut accroître les autres sens au point de faire découvrir de nouvelles sensations comme celles ressentit au moment où les pouces de la jeune femme passèrent sur ses lèvres. Un mélange de curiosité et de désir pour ce mystérieux client qui sous les mains de Jill paraissait des plus attirants.

-Qu'avez vous donc à cacher pour ne pas me laisser vous voir. Étonnement, Jill prenait peu à peu goût à ce petit jeu et l'ombre d'un sourire apparut sur ses lèvres. Le toucher, l'ouïe, son nez parvint même à capter des effluves d'alcool, tous ses sens encore valides étaient mis à l'épreuve dans cette étrange expérience. Ne manquait plus que le goût …

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Sam 17 Mai - 18:36



Tout n'est qu'affaire d'argent
feat. Jill





Il avait bien fait de venir, ça ne faisait aucun doute. Ta réticence du début avait suffit à faire grimper son excitation. Maintenant, il te fixait, pendant que ton aveuglement alimentait tes autres sens. Peu importe tes questions, il n'avait pas l'intention de te répondre. Après tout, c'est lui qui commandait. Toi tu étais là pour répondre à ses désirs, à ses envies, à ses ordres. Il te laissait le toucher. Il adorait ça. Sans jamais cesser de te regarder, il soupirait d'aise de sentir tes mains sur son corps. Des mains qui voulaient le découvrir. Même si vous vous trouviez toujours dans un atmosphère d'une maison close qui enfermaient des prostitués donc tu faisais maintenant partie, il pouvait sentir ton désir aussi grimper. Sa peau était chaude comme de la braise, tu pouvais être certaine de te souvenir de ce moment pour le reste de ta vie, il s'en faisait une promesse à lui-même.

Assez joué, c'est à son tour de toucher. Ton corps nu était encore un peu humide et il aimait ça. S'allongeant un peu sur toi, il étira le bras pour atteindre les menottes. Les mêmes que sont prédécesseur avait utilisé. D'un geste un peu brusque, il te tourna pour que tu sois allongé sur le ventre. Le geste n'avait pas été violent, mais simplement qui démontrait une assurance en lui et qui prouvait qu'il était du genre à savoir précisément ce qu'il voulait. Tout en s'allongeant totalement sur toi, sans se gêner pour appuyer son poids contre ton corps, il alla attacher tes poignets à la tête de lit. Un souffle dans ton cou, il déposa un baiser avant de se relever. Debout au bout du lit, il observait ton corps là à sa merci. Cette simple vue suffisait à le faire durcir. Lentement, il retira ses vêtements. Il aimait savoir que tu n'y voyais rien, que tu ne pouvais pas te douter de ce qu'il allait faire avant de le subir directement. Une fois nu, il posa un genou sur le lit, faisant descendre un peu le matelas. Tu pouvais alors te douter qu'il s'approchait. Un sourire sadique aux lèvres, il se pencha sur toi afin d'empoigner solidement tes fesses. Des fesses bien rondes, invitante à souhait. Joingant ses lèvres à ses mains, il se mit à embrasser cette peau douce et fine. Il adorait tes fesses. Les baisers se transformèrent rapidement en mordillement. Il les dévorait littéralement et ça l'excitait au plus au point. Il se mit à caresser ton corps, les mains, les lèvres, ,la langues, les dents. Tous ensemble pour posséder ton corps. Il montait dans le bas de ton dos jusqu'à se rendre à une de tes épaules qu'il mordilla un peu plus franchement. Son membre durcit venait se blottir contre tes fesses pendant que le reste de son corps s'allongeait lourdement contre le tien.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Dim 18 Mai - 4:24


 

  Tout n'est qu'affaire d'argent
        feat. Adam

     

 


Les questions de la jeune femme restèrent sans réponses même si elle aurait aimé savoir qui était ce mystérieux client. Mais peut être valait-il mieux pour elle qu'elle l'ignore. Après qu'elle ait fini de découvrir le corps de l'homme, elle sentit celui se rapprocher d'elle, elle sentit son poids sur elle, mais il ne la toucha pas. Rapidement, sans avoir pu le prévoir ni même s'y attendre, elle se retrouva sur le ventre. Tout son poids était désormais sur lui, et elle sursauta en sentant le métal froid de ce qu'elle devina être les menottes autour de ses poignets. En plus d'être aveuglée, elle était désormais encore plus à sa merci. Tout ceci lui laissait un étrange de sentiment, un mélange entre suspicion et excitation. Bientôt elle ne le sentit plus contre elle, ni même sur le lit. Elle n'entendait que son propre souffle et un léger bruissement venant de derrière elle. Le lit s'affaissa, il était de nouveau là.

A nouveau elle sursauta quand elle sentit ses mains se poser sur ses fesses, puis ses lèvres et ses dents et bientôt ce sont des multiples frissons de plaisir qui s'emparent de Jill. Et ceci ne va qu'en s'accentuant quand le reste de son corps est prit d'assaut. Elle sait qu'elle est sous des mains expertes, elle le sent. La jeune femme a affaire à quelqu'un qui sait s'y prendre et qui sait ce qu'il veut. Elle gémit, de tous petits bruits aiguës preuve de tout le désir qu'elle pouvait ressentir. Elle désire l'inconnu et c'est sans doute parce qu'elle ne le connait pas qu'elle le désire autant.

Plongée dans le noir elle ne peut que se concentrer davantage sur toutes ces sensations. Son corps ondule, son intimité s'humidifie et la jeune femme s'accroche davantage à ses liens. Lorsque ses dents vinrent mordiller son épaule, que son corps s'appuya davantage et qu'elle put sentir la dureté de son membre, Jill ne put réprimer un gémissement plus franc. Elle sentait sa présence juste à côté de sa tête. Tournant légèrement la tête, ses lèvres rencontrèrent ce qui semblait être la joue de l'inconnu. Frénétiquement elle chercha ses lèvres, ses lèvres qu'elle avait pu caresser un peu plus tôt. Mais elle avait beau se contorsionner comme elle le pouvait, ses mouvements étaient très limités. C'était rageant mais encore plus excitant.

-Laisse moi te toucher. Laissa t-elle échapper dans un petit couinement, même si elle se doutait bien qu'il ne lui répondrait pas là non plus. A sa merci, elle ne pouvait rien faire, elle se contentait donc du peu, d'enrouler ses jambes autour des siennes, de caresser ses mollets avec ses pieds ou encore se déhancher de manière à sentir son membre contre elle. Pourtant elle aurait aimé faire plus, explorer ce corps à présent nu, elle aurait aimé promener sa bouche sur la moindre parcelle de son corps. Hé, elle avait bien le droit à ça après tout ce qu'elle avait subit. En plus de ses sens, c'est son imagination aussi qui était aiguisée. Ne pouvant rien contrôler, elle ne pouvait qu'anticiper, imaginer ce qu'il lui ferait et ça l'excitait encore plus. Son souffle se faisait déjà plus saccadé et les pulsations de son cœur plus rapides.

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Dim 18 Mai - 21:04



Tout n'est qu'affaire d'argent
feat. Jill





Ton corps se tortillait, ton souffle se saccadait, ton désir grimpait. Tu étais sous son emprise, il pouvait faire absolument tout ce qu'il voulait de toi et ça l'excitait au plus au point. Il me faisait plus que caresser ton corps, non, il le massait, l'empoignait solidement. Ta peau devenait blanche par endroit sous la pression de ses doigts. Lentement, il se redresse pour se retrouver assis contre tes fesses, son membre pressé contre celles-ci. Ses mains se posèrent contre ta taille pendant qu'il se mordillait la lèvre inférieure sous le spectacle de ton corps complètement soumis à ses moindre désirs.

Peu importe ce que tu allais dire, il s'en foutait. Il n'avait pas envie de te faire plaisir, mais de se satisfaire. Quand il aurait envie de se faire toucher, tu allais être mise au courant sans aucun doute. Pour l'instant, là n'était pas ses envies. Son membre cherchait déjà à s'infiltrer en toi ce qui le fit sourire largement. Il se recula un peu, se retrouvant en genou de chaque côté des tiens et d'un geste sec, te remonta le bassin afin que tu aies le derrière relevé. L'homme d'affaire recommença à caresser envieusement tes fesses jusqu'à descendre une de ses mains contre ton intimité. Il poussa un petit gémissement de satisfaction en voyant que tu étais déjà bien humide. Sans plus attendre, il inséra deux doigts à l'intérieur de toi qu'il se mit à gesticuler tout en allant caresser ton clitoris de la même main. Il voulait t'exciter un peu de faire mouiller le plus possible. De son autre main, il empoigna solidement ta fesse gauche afin de l'écarter. Son visage descendit jusqu'à ce qu'il puisse atteindre ton antre à l'aide de sa langue. Il grognait de plus en plus tout en accélérant le mouvement de sa main et aussi les mouvement de sa langue. Il devait t'humidifier. Sans avertir, il retira sa main de ton intimité pour venir caresser ton anus avec ses doigts humide, il osa même d'en insérer un. La vue était magnifique. Trop excité. Sans plus de cérémonie, il se plaça confortablement, les deux mains contre ta taille pour te maintenir et place et pendant que le bout de son membre caressait ton intimité, il se redressa un tantinet afin de s'enfoncer en toi, dans tes fesses. Aucune tendresse, il pénétra allant se loger bien au fond dans un puissant râle de plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Lun 19 Mai - 9:14


 

  Tout n'est qu'affaire d'argent
        feat. Adam

     

 



L'obscurité, le néant le plus total. Jill était aveuglée, prise dans le fantasme sexuel d'un inconnu. L'homme savait exactement ce qu'il voulait. Cet inconnu excitait la jeune femme, elle s'imaginait un amant habile, à la voix douce. Un homme qui la traiterait sans doute avec plus de décence que ce qu'elle avait subit au cours de cette soirée. Mais elle se trompait lourdement et ne tarderait pas de l'apprendre à ses dépens. Evoluant sous les mains expertes de l'inconnu, elle s'était prêtée au jeu, l'appréciait même. De nouveaux gémissements s'échappèrent de sa bouche.

Bien vite pourtant, la jeune femme déchanta. Ce qu'elle croyait être une partie des plus excitantes et plaisantes se transforma bien vite en cauchemar lorsque les doigts de l'inconnu laissèrent son intimité pour autre chose. Un sursaut, un petit cri et soudain son cœur se serre, son corps se crispe lorsqu'elle sent son gland à l'entrée de ses fesses. Il n'allait quand même pas … sans qu'elle n'ait pu protester ou dire quoique ce soit, il la pénétra sauvagement. Un nouveau cri plus franc, plus fort et plus rageur, ses doigts se crispent, serrent les draps en dessous d'elle. Un série de jurons en tout genre sortent de sa bouche. Elle avait été bête de penser que cet inconnu serait différent, qu'elle avait peut être la chance de passer un bon moment.

Elle a mal, elle étouffe ses cris dans les draps. Elle tire sur ses liens, les menottes lui écorchent la peau. La rage l'habite et pourtant elle ne peut rien faire, elle a beau crier, jurer, bouger, il ne la laissera pas s'en aller. Elle veut partir d'ici, elle veut se débarrasser de ce client et de cet hôtel. Elle se fait la promesse de partir d'ici et de ne jamais revenir. Avait-elle seulement le choix ? Chaque coup est un supplice, une douleur insupportable tant pour son corps que pour son âme. A nouveau une seule pensée l'habite, Adam Bakersfield, l'auteur de tous ses malheurs, et elle était encore loin d'imaginer le pire car l'inconnu qui la prenait sauvagement n'était pour elle pas si inconnu que ça.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Mar 20 Mai - 1:04



Tout n'est qu'affaire d'argent
feat. Jill




Un intense gémissement d'extase franchit les lèvres de ton bourreau. C'était chaud, c'était serré. Le fait que ton corps entier se contracte sous l'assaut rend la chose encore plus excitante. Un grognement rauque, presque animal franchit ses lèvres quand tes cris de douleurs se font entendre. Tu étais impuissante face à ses envies. Il te pénétrait sauvagement, accélérant toujours le mouvement. Il te tenait solidement par les hanches pour te tirer vers vers lui à chaque coup. Tu avais beau te débattre, te tortiller, tu ne pouvais pas lui échapper et ça le rendait fou de désir pour toi. Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas été aussi excité.

Il te plaqua contre le lit en posant tout son poids contre toi sans cesser de te pénétrer violemment. Sans ménagement, il glisse ses mains sous toi pour venir empoigner ta poitrine qu'il maltraite légèrement. Il la massait avec fermeté en allant même pincer tes mamelons. Il continua ainsi jusqu'à atteindre l'orgasme. Pour éviter de trop gémir, il se baillonna en allant te mordre l'épaule pendant qu'il jouissait abondemment. Le dominant ralenti un peu le mouvement jusqu'à s'arrêter complètement pour se retirer. Un petit rire de satisfaction franchit ses lèvres pendant qu'il observait toujours ton corps si invitant. D'un geste brusque, il tourna ton corps pour que tu sois allongé sur le dos. Tes poignets croisés au dessus de ta tête t'empêchaient le moindre mouvement. Avec un petit sourire sadique aux lèvres, il contourna le lit pour aller chercher sa bouteille de bourbon et revint prendre sa place au pied du lit, entre tes jambes. Levant la bouteille haut dans les airs, il versa l'alcool sur ton corps sans oublier de bien recouvrir ton intimité avec celle-ci. Rapidement, il plongea tête première entre tes cuisses pour te dévorer avec une envie incroyablement puissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Mar 20 Mai - 13:32


 

  Tout n'est qu'affaire d'argent
        feat. Adam

     

 


« I wanna do bad things with you », voilà ce qu'il y avait de tatoué sur sa côte mais à cet instant, elle n'aurait voulu ne jamais avoir à le montrer à cet homme, ou à n'importe quel autre client qu'elle connaitrait d'ailleurs. Ce mot était pour les amants qu'elle choisissait, pas ceux qu'on lui imposait. Un dernier cri s'échappa de la jeune femme quand l'inconnu finit par jouir. Tout son corps endolori pensait en avoir terminé avec lui. Il allait partir, la laisser tranquille. Mais ô douce désillusion, il n'en avait pas encore terminé avec elle. Quand il la retourna sur le dos, elle pensait qu'il allait la détacher, mais non. Elle sentit son poids en moins sur le lit. Allait-il la laisser là, sans même prendre le temps de la détacher ? Oh que non, et si seulement … Elle tendit l'oreille et put déceler un bruit provenant de la table à côté du lit, quant à savoir de quoi il s'agissait, encore un accessoire pour pimenter ses jeux pervers ? Presque petite, essaye encore.
Il était désormais de retour entre ses jambes. Un sursaut ainsi qu'un petit cri s'échappèrent lorsqu'elle sentit le liquide couler sur elle. La forte odeur d'alcool la renseigna rapidement sur ce qu'était vraiment ce liquide. C'était la même que celle qu'elle avait pu sentir sur l'inconnu un peu plus tôt. Un nouveau sursaut accompagné du même cri de surprise jaillirent lorsqu'elle sentit la bouche de l'homme tout contre son intimité. C'était surprenant, c'en était presque douloureux aux vues de la hargne avec laquelle l'homme s'attelait à la tâche mais c'était surtout horriblement excitant comparé à ce qu'elle avait subi jusqu'à présent et la jeune femme ne put contenir quelques gémissements. Elle était tiraillée entre le dégout qu'elle ressentait par rapport au fait d'être traité comme un simple jouet, et le fait que malgré tout ça lui faisait quand même quelque chose, et c'était peu dire. C'est donc contre son propre plaisir qu'elle se mit à lutter, se mordant la lèvre avec force afin de s'empêcher de gémir.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Mer 21 Mai - 18:20



Tout n'est qu'affaire d'argent
feat. Jill




Quelle saveur divine. Bourbon et cyprine, quel délice. Tu avais beau te retenir, il pouvait sentir que ton corps hurlait de plaisir et ça l'excitait tout autant que de t'entendre gémir de douleur. Ton excitation était abondante et il en grogna de plaisir sans cesser de s'en donner à coeur joie contre ton intimité persécutée par sa bouche qui en demandait toujours plus. Il continua ainsi un bon moment jusqu'à sentir ton corps vibré signe que tu venais d'avoir un orgasme. Il se redressa avec un large sourire satisfait en essuyant le contour de sa bouche du revers de la main, non sans avoir savourer une dernière fois en glissant sa langue contre ses lèvres.

Il regardait ton corps, là, aveugle et prisonnier. Des dizaines de possibilités plus perverses les unes que les autres se bousculaient dans son esprit. Ton corps, si exquis. Dieu que tu es belle. Bandante. Lentement, il grimpe sur le lit, un genou de chaque côté de ton corps et avance lentement en laissant glisser ses mains sur ta peau jusqu'à ce que ses jambes arrivent au niveau de ta poitrine. Il baissait les yeux sur ton visage et en poussa un gémissement d'envie. La paume de ses mains contre le mur en face de lui, juste au dessus de la tête de lit, il descendit lentement son bassin jusqu'à ce que son gland vienne frôler tes lèvres. Un sourire sadique aux lèvres, il poussa assez fort pour t'obliger à ouvrir les la bouche afin qu'il puisse s'introduire dans la chaleur de ta bouche si invitante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Jeu 22 Mai - 3:52


 

  Tout n'est qu'affaire d'argent
        feat. Adam

     

 


Résister, résister. Décidément non, c'était bien trop difficile, elle ne peut réprimer davantage son plaisir et se laisse emporter par un magnifique orgasme. Son corps se cambre. Essoufflée, étourdie, elle se sent étrangement bien. Cet homme lui avait donné un orgasme par la seule force de sa bouche. Jill sentait le corps de cet inconnu se déplacer sur elle, montant de plus en plus. Il se stoppa, et la jeune femme comprit rapidement quelles étaient ses intentions. Elle sentit son gland contre ses lèvres et par la force des choses fut obligée d'ouvrir la bouche face à ce membre qui voulait s'y loger. Elle n'avait aucun recul, elle ne pouvait que gémir en signe de protestation. Encore une fois deux sentiments l'habitaient, d'un côté celui de vouloir y planter ses dents, lui montrant ainsi qu'elle n'était pas le genre de fille à qui on peut faire faire tout et n'importe quoi. Mais n'était-ce pas ce qu'elle était, aveugle et enchaînée ? Et de l'autre côté, celui d'une nouvelle fois se prendre au jeu. Après tout il venait de lui donner beaucoup de plaisir. Il lui avait fait mal auparavant certes, mais il lui avait aussi procuré beaucoup d'excitations, ce qui ne faisait qu'augmenter son désir pour cet inconnu. Il y avait quelque chose de délicieusement malsain là dedans.

Le membre dans sa bouche, et avec le peu de mouvements que sa position lui permettait, Jill se contentait donc de suivre le rythme instauré par les mouvements de bassin de l'inconnu. A coup de langue elle le caressait et à coup de dents elle le mordillait, non sans une certaine hargne. Elle aurait certes préféré prendre les choses en main, ne pas être attaché de la sorte mais elle se contenterait du peu et tâcherait malgré tout de montrer ce qu'elle savait faire. Rien ne l'y obligé pourtant mais elle le voulait. L'inconnu avait beau avoir des pratiques qu'elle ne cautionnait pas, elle ne pouvait s'empêcher de le désirer.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Jeu 22 Mai - 21:20



Tout n'est qu'affaire d'argent
feat. Jill




Ta bouche. Chaude, humide et profonde. Ta langue, habile. Il ne pouvait rêver mieux. Un sourire narquois ne quittait pas ses lèvres pendant qu'il regardait son membre disparaître et réapparaître d'entre tes lèvres pulpeuses. Il ne savait pas pourquoi, mais il prenait un plaisir fou à te baiser, peu importe l'endroit. Il avait eu ton intimité dans son bureau et à nouveau dans cette chambre, sans parler de ton cul et là de ta bouche. Il te prenait de tous les côtés et il avait l'impression qu'il ne s'en lasserait jamais. Tu était aussi bonne, sinon plus que les dizaines qu'il avait pu essayer.

Sans te quitter des yeux, il descendit une de ses mains du mur pour venir détacher une de tes mains. Ce n'était pas par compassion ou bien pour te faire plaisir. Non. C'était par pur égoisme. Il voulait que tu le touches, que tu approfondisses cette fellation. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il voulait que tu prennes le contrôle de son membre que tu en prennes possession comme si c'était la plus belle chose, la plus excitante chose que tu n'aies jamais goûtée. Avec toi, il avait le sentiment de pouvoir jouir, encore et encore pendant des heures sans jamais s'arrêter. Son mouvement de bassin continuait de pénétrer ta bouche pendant qu'il laissait échapper des gémissements d'extase. Il détacha alors ton autre main, sans jamais retirer ton bandeau. Il ne voulait pas que tu saches que c'était lui. Il voulait que tu te donnes comme tu pouvais te donner. Bien sûr, tu finirais par le savoir, mais pas maintenant, pas pendant qu'il était avec toi. C'était à ton tour de jouer. Voyons voir si tu allais être capable de respecter les règles du jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Ven 23 Mai - 5:22


 

  Tout n'est qu'affaire d'argent
        feat. Adam

     

 



L'inconnu détacha les mains prisonnières de Jill une par une, ce qui l'étonna d'abord. Que pouvait-il avoir en tête pour la libérer de la sorte ? Pourtant, il ne détacha pas le bandeau qui l'aveuglait. Elle comprit donc qu'elle ne devait pas le faire elle même. Non pas qu'elle ne soit pas tenté de le faire, mais quelque part aussi, elle s'était habitué à cette obscurité. Ses sens étaient aiguisés ainsi que ses perceptions. Elle se redressa donc sur ses coudes, prenant la fellation en main. Ca lui faisait bizarre de retrouver à nouveau l'usage de ses mains trop longtemps attachées. Elle décida donc d'en profiter davantage. Doucement elle fit sortir le membre de sa bouche et se redressa encore plus jusqu'à se retrouver assise. Elle ne put s'empêcher de laisser ses mains se balader un instant sur le torse nu de l'inconnu. Se mordillant la lèvre, elle finit par appliquer une pression sur ce même torse afin de le faire basculer en arrière de manière à ce qu'il s'allonge sur le dos. Si il l'avait détaché c'est pour qu'elle reprenne le contrôle de la situation non ? Du moins, c'est ce qu'elle imagina. Elle se retrouvait donc désormais à genoux entre ses jambes. Ses mains descendirent le long du ventre du client jusqu'à trouver son sexe en érection. A ce contact, elle ne put réprimer un léger gémissement. Enfin elle le touchait, elle l'avait entre les mains, dure et terriblement excitant. Se penchant sur lui, ses lèvres arrivèrent au niveau de ses hanches, qu'elle baisa, descendant peu à peu, cherchant sa virilité à l'aveuglette. Soudain, ses lèvres rencontrèrent son gland. Nouveau gémissement. Du bout de la langue elle descendit le long du sexe, puis remonta avant de l'entourer totalement de ses lèvres. Elle reprit alors le rythme instauré un peu plus tôt par l'inconnu mais très vite l'intensifia encore et encore. C'était irréaliste, elle prenait du plaisir à se faire prendre par un inconnu et à lui donner du plaisir en échange. Elle ne pouvait pas s'en empêcher.

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Sam 24 Mai - 0:21



Tout n'est qu'affaire d'argent
feat. Jill




Décidément, il avait bien fait de te libérer de tes chaînes. Tes mains étaient expertes, il savait que tu savais comment t'y prendre pour faire plaisir à un homme. D'autant plus qu'il n'était pas un mec facilement satisfait. En plus, tu n'avais même pas essayer d'enlever le bandeau qui te bloquait la vue. Peut-être qu'au fond la situation te plaisait. Il faut avouer que tes gémissements laissait croire que ça ne t'était pas désagréable.

Maintenant allongé sur le dos, il te laissait prendre les devants. C'est une chance pour toi, réalise-le parce que ce n'est réellement pas dans ses habitudes. Pourtant, il aimait beaucoup te voir caresser son corps de la sorte sans que tu puisses voir ce que tu touchais. Tu cherchais sur son corps et ça l'excitait. Encore plus quand tu atteints finalement son membre ce qui lui tira un grognement de plaisir. Il était appuyé sur ses coudes pour être redressé assez pour te voir parfaitement. Un magnifique spectacle. Ta langue qui savourait son sexe. Il adorait. D'autant plus qu'il gardait en tête qu'il t'avait prise par derrière à peine quelques minutes avant. Sans gêne, il vient poser sa main sur le dos de ta tête pour t'inciter à pousser toujours plus profondément pendant que son bassin suit aussi le mouvement. Il gémissait sans retenu. Il voyait son membre pénétrer ta bouche et accéléra encore plus le mouvement jusqu'à donner un dernier coup de rein au plus profond que ta bouche pouvait prendre pour finalement se libérer une nouvelle fois en toi.

Un sourire plus que satisfait sur le visage,  il te repousse pour que tu te retrouves à nouveau allongée. Le temps imparti pour un client c'était écoulé. Se levant du lit, il gribouilla un mot qu'il dépose sur la table de chevet avant de se rhabiller silencieusement afin que tu ne te doutes de rien. Sans oublier de prendre sa bouteille avant de partir, il en vide plusieurs gorgées. Après t'avoir jeté un dernier coup d'oeil, il se mordit la lèvre et sorti de la pièce en claquant la porte assez fort pour que tu comprennes qu'il venait de partir. Le petit mot t'indiquait qu'il fallait que tu te douches parce que le patron voulait te voir dans son bureau dans maximum 15 minutes. L'homme en question se dépêcha de retourner dans son bureau pour attendre ta visite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Sam 24 Mai - 10:48


 

  Tout n'est qu'affaire d'argent
        feat. Adam

     

 


Même si l'inconnu lui avait redonné un peu plus de liberté, il contrôlait tout de même le rythme de la fellation. Et quand il s'enfonça au plus profond de sa bouche pour jouir, Jill eut un léger cri de surprise. Son membre occupait tout l'espace de sa bouche, c'était assez déstabilisant mais ça ne fit que renforcer davantage son excitation. A bout de souffle, elle se laissa basculer sur le dos. Tandis qu'elle sentit à nouveau le poids de l'inconnu en moins sur le lit, elle passa ses doigts sur ses lèvres, endolories. Que lui préparait-il encore ? Elle attendit, tendant l'oreille, mais ne parvint pas à distinguer un seul bruit distinct qui pourrait la mettre sur la voie. Ce ne fut que lorsqu'elle entendit la porte claquer qu'elle comprit – non sans une pointe de déception – qu'il était parti. Pas un mot, rien. Il ne lui avait même pas laissé l'occasion de voir qui il était. C'était frustrant, mais terriblement excitant.

Elle dénoua le bandeau qui lui gâchait la vue et mit un certain temps avant de se réhabituer à la lumière. Sa vue était trouble. En attendant de se réhabituer, elle se laissa glisser sur le lit, et se massa les poignets. C'était comme si elle venait de se réveiller suite à un rêve érotique. Mais bien sûr, ça n'avait rien d'un rêve et son corps endolori pouvait en juger. Elle finit par se relever. C'est à ce moment qu'elle vit le mot laissé par l'homme. Elle eut un léger sourire, pensant que peut être lui aurait-il laissé ses coordonnées, ou peut être un simple remerciement. Mais il n'en était rien. Bakersfield, bien sûr, il fallait qu'il revienne à la charge. Déçu, elle se dirigea donc jusqu'à la douche sous laquelle elle se glissa à nouveau. Encore humide, elle sentait un mélange d'alcool et de sexe. Quinze minutes maximum, ça restait à voir, Jill n'avait aucune envie de se presser. Ce n'est donc qu'au bout de vingt minutes que la jeune femme sortit de la douche. Après tout ce qu'il lui faisait subir, il pouvait bien attendre dix minutes de plus.

Propre, habillée et les cheveux encore humide, elle sortit enfin de cette chambre. Le pas lourd elle retraversa le long couloir, marchant lentement – elle avait mal – et évitait encore le regard des autres filles. Une fois dans le salon de strip tease. Elle ne put s'empêcher de jeter un coup d'oeil autour d'elle. Peut être que son mystérieux client se trouvait parmi les hommes encore présents. Pas de doute qu'elle garderait un certain souvenir de lui. Reviendrait-il la voir ? Bien que ça puisse paraître étonnant, elle l'espérait.
Arrivant en face du bureau du patron, elle donna quelque coups sur le bois et entra. « Tu voulais me voir? » Demanda t-elle et c'est à ce moment qu'elle se rendit compte que sa voix était légèrement cassée après avoir crié suite aux assauts de son dernier client. Elle se renfrogna alors légèrement, encore un corps endolori était facile à dissimuler mais une voix cassée, non. Elle resta dans l'encadrement de la porte, les bras croisés sous sa poitrine, appuyée contre le mur. Voilà qu'elle était devenue son employée, une de ses putes et elle détestait ça.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Mar 27 Mai - 3:56



Tout n'est qu'affaire d'argent
feat. Jill




Évidemment, il fallait que tu arrives en retard. Et ce n'était même pas pour une bonne raison, non, uniquement pour l'énerver. Uniquement pour avoir le sentiment qu'il ne te contrôlait pas totalement, uniquement pour le provoquer parce que tu n'acceptes pas d'être sa chose. Pourtant, c'est ce que tu es et c'est ce que tu étais il y a quelques minutes dans cette chambre où il a pu faire tout ce qu'il voulait de ton corps.

Il avait un verre de ce fameux bourbon entre les mains quand tu entres dans la pièce. Son regard te déshabille de la tête aux pieds, et il ne fait rien pour le dissimuler. Le simple fait de te voir faisait renaître son désir. Il avait encore sur la langue le goût de ton excitation qui revenait chaque fois qu'il portait son verre à ses lèvres. Tout en déposant son verre sur son bureau, il jette un coup d'oeil sur sa montre à 10 000$ ''J'avais dis 15 minutes. Tu sembles beaucoup plus obéissante avec un bandeau sur les yeux'' Pour ne pas que tu doutes que le client était en fait sa personne, il s'avance pour tourner l'écran de l'ordinateur dans ta direction afin que tu puisses voir les caméras de la chambre que tu occupais. Il te montrait ainsi qu'il avait tout observé depuis le début.

''J'avais dis que tu ferais 4 clients ce soir, mais je me sens charitable. J'ai cru comprendre que le dernier était plus que satisfait. Il a payé la valeur de tes deux autres clients pour la nuit'' Sur ces mots, le patron des lieux, lança une liasse de billets sur le bureau comme s'il s'agissait d'une vulgaire masse de papiers inutiles. 400$ tout rond. Comme il lui avait dit. Évidemment, il y avait 100$ qui venait de ton premier client tandis que les 300 autres venaient directement de sa poche.

Adam termina son verre d'alcool et se leva lentement de son fauteuil pour s'approcher de toi et se glisse doucement dans ton dos posant ses mains contre tes hanches et murmure à ton oreille ''Tu étais délicieuse..'' Son haleine de bourbon pouvait sans doute te rappeler celle de cet inconnu sans oublier la phrase qu'il venait de dire était en quelque sorte un aveu. C'est avec un petit sourire en coin satisfait qu'il se décolle de toi non sans te donner une bonne claque au cul. Il se recule pour ouvrir la porte de son bureau, invitation pour toi de sortir ''On se voit demain''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Jill Moriarty
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 111

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Mar 27 Mai - 19:36


 

  Tout n'est qu'affaire d'argent
        feat. Adam

     

 



Faisant quelques pas en avant afin de parvenir à reconnaître la chambre dans laquelle était sur l'écran de l'ordinateur, Jill écarquilla les yeux. Quel voyeur … Il n'avait donc rien loupé. Il avait vu qu'elle s'était totalement abandonnée à un inconnu, qu'elle avait apprécié. Elle leva un regard froid sur lui, « Ca dépend de la manière dont on s'y prend » Lâcha t-elle non sans provocation. Fidèle au poste, elle n'allait pas se laisser démonter pour si peu. Il avait sans doute eut son pied derrière son petit écran de contrôle, ça lui faisait une belle jambe.

Elle tenta de cacher son étonnement lorsque le directeur lui apprit que son inconnu avait été tellement satisfait qu'il avait payé ce qu'elle était notamment censé gagner avec deux clients supplémentaires. La fierté grossit son cœur quand un léger sourire en coin apparut sur ses lèvres. Elle s'avança et se pencha sur le bureau afin d'attraper la laisse de billet et glissa celle-ci dans la poche arrière de son jean. Quatre cent dollars gagnés, voilà qui était fait. Elle allait pouvoir rentrer s'enfermer dans sa chambre et dormir. Enfin c'est ce qu'elle croyait, jusqu'à ce que le souffle d'Adam aux arômes d'alcool lui sautent au nez. Exactement la même odeur que l'inconnu. Et cette phrase. Se pourrait-il que … ? Ses yeux s'ouvrirent davantage, ses lèvres s'entrouvrirent alors qu'elle ne voulait pas croire à la vérité qui pourtant lui sautait en pleine gueule. Elle jeta un œil furtif sur Adam qui se trouvait dans son dos. Ca la mettait en rogne et pourtant, ça l'excitait. Repensant à tout ce qu'il lui avait fait. Elle avait prit son pied, c'était ça le pire. Voilà pourquoi il l'avait regardé de cette manière quand elle est entrait. Il avait payé trois cent dollars de sa propre poche pour pouvoir coucher avec elle. Faisant volte face, elle observa ce corps qu'elle avait désiré quelques minutes plus tôt. Aveugle, elle l'avait désiré de ton son corps. Et le voilà, là en face d'elle. Elle fit quelques pas et se mit en face de lui dans l'encadrement de la porte « C'était toi. » Lâcha t-elle plantant son regard dans le sien, entre une question et une affirmation, du mépris, de la fascination et de l'excitation se mélangeait. Elle ne savait pas comment réagir et ne parvenait à contrôler l'excitation qui se manifestait dans l'intimité de son jean. Elle ne savait pas ce qui lui plaisait le plus dans cette situation, était-ce parce qu'elle était parvenue à exciter un homme tel que lui au point de lui faire lâcher trois cent balles, ou simplement parce qu'elle s'était faite prendre par son bourreau dans une insouciance des plus totales. C'était malsain mais dieu que c'était troublant. « Jamais je ne t'aurai cru capable de telles prouesses en tout cas. » Dit-elle, le regardant d'en bas, un léger sourire provocateur au coin des lèvres.

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/04/2014
Messages : 119

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    Sam 31 Mai - 2:08



Tout n'est qu'affaire d'argent
feat. Jill




L'éclair d'illumination avait fait son petit chemin jusqu'à ton cerveau. Et lui, c'était lui! Le tortionnaire pouvait voir le trouble dans ton regard et ça l'excitait. Ça lui provoquait un sentiment de supériorité, un sentiment de puissance qu'il adorait tant. Il vivant pour ce genre de vibrations intérieures. Pour avoir pris son pied, ah ça oui, il avait prit son pied. Au début, parce qu'il savait que tu voulais tout sauf te retrouver dans cette pièce avec cet inconnu. De devoir te forcer, te savoir à sa merci. Ensuite de t'avoir fait hurler de douleur sans que tu ne puisses faire quoi que ce soit pour te défendre, sans que tu puisses avoir quoi que ce soit de ce qui t'attendais. Ton intérêt à grimpé tout comme ton excitation. Ton corps était toujours à sa merci, mais cette fois par envie. Une marionnette entre ses mains c'est ce que tu étais et il ne pourrait tirer plus grande satisfaction.

Maintenant que tu savais que c'était lui, il ne se gênerait pas pour recommencer. Encore et encore. Jusqu'à ce que ton corps ne puisse plus supporter ses assauts. Il faut te dire que tu en es la seule coupable. Tu n'aurais sans doute jamais imaginé qu'en tentant de forcer ce coffre-fort, tu allais te retrouver dans pareille situation.

Demain, même heure, même place. Il fit un pas en avant pour t'inciter à sortir de son bureau. Il sourit face à ta remarque. Adam s'approcha alors de tes lèvres pour venir les embrasser, mais il s'arrêta à la dernière seconde, laissant uniquement la chaleur de son souffle caresser tes lèvres rougies ''Et tu n'as encore rien vu..'' Un sourire sadique aux lèvres, il se recula alors pour se retrouver dans la noirceur de son bureau et referma doucement la porte.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'affaire d'argent    

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout n'est qu'affaire d'argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» gagner de l'argent tous les mois en visionnant des pubs!
» Gagner de l'argent tout en surfant simplement depuis son PC
» [Horde - Neutre] Le Cor d'Argent
» Un tableau qui fait tout (ou presque)
» [JetPack Joyride] Tout acheter en environ 16h de jeu
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Cimetière des RPs-