Partagez | 
 

 ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Lun 31 Mar - 14:48


Évidemment il fallait que cela tombe sur elle. La jeune femme ouvre son frigo. Vide. Un lundi soir, à vingt minutes seulement de la fermeture du supermarché. Rapidement la demoiselle bondit dans sa chambre pour se donner un coup de brosse. Vite vite elle prend son manteau pour quitter en vitesse son appartement. S'engouffrant dans l'ascenseur, la jeune femme appuie sur le bouton du niveau zéro, pressée. Tout aussi rapidement, les portes de l'appareil à peine ouvertes sur le rez-de-chaussée, la brune se précipite dans le hall, salut rapidement le concierge qu'elle a déjà croisé ce matin, pousse la porte et se retrouve dans la rue. Courant, elle atteint la station de bus quand ce dernier allait fermer sa porte. In extremis par les portes du milieux, elle pénètre dans l'appareil. Sauvée. Elle prend place et commence à regarder au dehors la vie qui défile.

Dix minutes. C'est le temps dont elle bénéficie pour faire ses courses, après avoir quitté le bus et avoir parcouru la distance la séparant du magasin. Entrant, elle prend un panier, se dépêche de rejoindre les rayons de l'édifice pour acheter deux-trois trucs afin de tenir jusqu'à mercredi matin. Elle a quasiment terminé quand une annonce se fait entendre. Merde, elle qui a envie de passer aux toilettes ! Elle se dépêche d'y aller en se disant que de toute façon il y aura un rappel, un contrôle. Elle se sent encore un peu malade et passe cinq bonnes minutes, si ce n'est dix, enfermée. Quand elle ressort, il n'y a plus un bruit et plus une lumière dans le supermarché. La demoiselle commence à paniquer un peu et prend son sac pour appeler la police alors que tout est sombre dans le supermarché. Pas de chance. Elle ne trouve pas son téléphone. La voilà seule, livrée à elle-même. seule... vraiment ?


Dernière édition par Marilyn P. Parker le Mer 9 Avr - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Mer 2 Avr - 22:40






One night in paradise
Alexandre ¤ Marilyn


Depuis plusieurs jours, j'ai l'impression de n'être que l'ombre de moi-même. Je ne mange plus, je ne dors plus, je suis constamment sur le qui vive à regarder derrière mon épaule et derrière celle de Mandy. J'ai du prendre congé du boulot tellement je n'arrive pas à me concentrer. Je me détériore et cela peut se voir sur mon visage. Mes joues sont creuses, mon regard est vide, je n'ai même plus la force de me raser. Joy me manque, ma fille me manque. Loin d'ici, loin du danger, elle est en sécurité, mais je supporte mal de l'avoir loin de moi. Sans parler que des amis médecins de Cassidy ont fait des tests. Ma princesse disait qu'elle ne se sentait pas bien. Au début, on croyait au simple stress, mais les résultats nous informent qu'il y a quelque chose qui cloche. Ils ne savent pas encore ce que c'est, mais je suis en colère de savoir que ma fille est malade sans que je puisse être à ses côtés pour la soutenir. Ça me fait mal. J'essaie d'épauler Mandy dans cette mission de merde, mais c'est difficile.

Le frigo est vide tout comme le garde manger. Disons que nos priorités du moment étaient loin d'avoir un lien avec le fait de faire les courses. Sans même prendre la peine de regarder l'heure qu'il est, je saute dans la voiture et me rend au super marché pour acheter au moins quelque chose pour nous faire un repas autre que des pizzas réchauffées. Je marche tel un zombie dans les allées, sans vraiment savoir quoi choisir. Une voix robotique se fait entendre. Je suis pas certain de ce qu'elle dit, mais je crois que le magasin va bientôt fermer. En passant devant les céréales, je m'écroule en larme. Joy, adorait manger des lucky charms. J'ai l'impression que ma vie entière me glisse entre les mains. Les lumières clignotent. J'entends des bruits étranges. Non, pas encore ce cupidon de malheur. Le coeur battant, je marche rapidement pour aller me cacher. Je passe une porte battante, probablement l'entrée des employés. Je dois me cacher. Je reste là, silencieux, pendant au moins 15 minutes. Il n'y a plus aucun bruit quand je me décide enfin à sortir. Je voudrais envoyer un sms à Mandy, mais comme dans chaque moment critique, là où on en aurait besoin, la batterie est vide. Je marche lentement dans les années jusqu'à entendre des pas dans l'allée d'à côté Ça y est, je vais mourir. ''QUI EST LÀ? ALLEZ, SORS.. FAIS CE QUE TU AS À FAIRE''




B.DAVIS sur Bazzart.



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Jeu 3 Avr - 3:48

La voilà enfermée. Dans le supermarché. Merde. Sans portable bien entendu. Et personne n'aura l'idée de venir la chercher là. En fait personne ne se doutera que la brunette est ici, enfermée dans cet endroit. Personne ne se doutera qu'elle a disparue, tout simplement. Personne ne l'attend chez elle, pour signaler son anormale disparition. Oh ses voisins du dessous pourraient se dire qu'il est étrange de ne pas entendre de bruit dans l'appartement du dessus mais ils pourraient aussi se dire que la demoiselle, c'est de son âge, est sortie avec des amis ou alors elle sortie faire des rencontres, tout simplement. Veuve à trente ans... Le temps a passé depuis la mort de son époux, il serait normal aux yeux de pas mal de monde que la demoiselle commence à chercher l'amour pour avoir de nouveau des projets, une vie amoureuse. Elle qui voulait se marier, avoir des enfants... Fonder une famille en fait. Tout le monde s'attend à ce qu'elle se mette en quête d'un nouveau compagnon, doucement. Ce serait normal, très normal. Personne ne le lui reprocherai au fond et cela n'entache pas la mémoire de son compagnon alors quel mal y'aurait-il à cela ?

La brune panique, elle sent que son cœur bat la chamade. Elle est loin d'être rassurée c'est un fait. Elle se demandait ce qui pouvait être la cause de ces bruits qu'elle entendait et qui ne la rassuraient pas bien au contraire. Tout à coup, une voix se fit entendre. Masculine. Merde ce n'est pas rassurant du tout. Mais il a l'air... Cette voix Marilyn sait qu'elle la connait. Alors elle finit par se diriger en direction de cette voix et elle tombe sur Alexandre qu'elle distingue assez mal dans cette pénombre. Mais assez pour le reconnaître.

"- Vous... Que... Que faites-vous là ?" questionne la demoiselle curieuse.

Coincée toute la nuit avec Alexandre... Oh mais non, il a peut-être un téléphone pour les sortir de là ! La demoiselle le questionne à ce sujet mais inconsciemment au fond d'elle-même elle espère que non, il n'a pas moyen de prévenir qui que ce soit, pas moyen de prévenir qu'il est coincé avec elle.


Dernière édition par Marilyn P. Parker le Ven 4 Avr - 3:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Ven 4 Avr - 2:12



 

 


One night in paradise
Alexandre ¤ Marilyn

 
Ekaterina? Non, non c'est pas possible! Quelques pas de plus, les yeux plissés.. Kate.. ma Kate.. c'est avec un large sourire que je marche rapidement vers elle dans l'espoir de la prendre dans mes bras. Oh ma Kate, mon amour, tu es là, je t'ai cherché partout.. J'ai tellement eu peur de te perdre pour toujours. Dis moi où tu étais passé durant ces derniers jours? J'ai cru mourir, mais j'ai tenu bon, je savais que je te retrouverais. Joy est à la maison. Elle dort dans son berceau. Tu verrais... elle est tellement émerveillée par tout ce qui l'entour. Oh ma Kate...

Mes pas s'arrête brusquement à quelques mètres d'elle. C'est comme si ces 10 dernières années me revenaient à la gueule. Marilyn... J'hallucine, je ne suis plus moi-même, je suis étourdit. Rien ne va plus. Mais où est-ce que je suis? Il fait noir. Je ne réponds rien. Qu'est-ce que je fais là? J'en ai aucune idée. Je ne sais même pas où je suis. Quel jour on est? Elle me parle de mon téléphone. Je le sors rapidement. Tout me revient en tête. L'épicerie... les bruits... je me cache. Marilyn! Je croyais que c'était ces hommes qui venaient me chercher. Marilyn! Mais qu'est-ce qu'elle fait là? Elle m'a suivi? ''T'approche pas de moi.. tu bosses avec eux c'est ça?'' Mon bras allongé devant, j'ai la paume de ma main qui lui fait face comme pour faire signe de ne pas avancer. Oui, tout est clair maintenant! Elle travaille pour eux. Depuis le début. Cette rencontre surprise dans le métro et ensuite dans ce café.. à cette soirée de bal..  oui... tout est clair. Elle est là pour m'embrouiller pour me rendre faible, mais ça ne fonctionnera pas. ''Laisse moi tranquille.. laisse moi sortir d'ici''

J'étais faible. Je ne me rendais plus compte de ce qui était vrai ou ce qui ne l'était pas. Le manque de nourriture, le manque de sommeil, ce surplus de stress et de nervosité. J'étais littéralement en train de devenir fou. Joy, ma fille me manque tellement..

   

 
 
B.DAVIS sur Bazzart.

 


Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Ven 4 Avr - 3:47

Alors que la demoiselle le questionne pour savoir ce qu’il fait ici, alors qu’elle est aussi effrayée que lui si ce n’est plus, parce qu’elle se sent perdue dans ce supermarché et qu’elle n’a pas envie d’y passer la nuit même si ça semble être ce qui l’attend, le jeune homme lui demande de ne pas s’approcher de lui. La brune est surprise. Plus encore alors qu’il lui demande si elle travaille avec eux. Avec qui, en fait ? La jeune femme n’en a aucune idée mais elle n’est pas une mauvaise personne, elle n’aime guère faire le mal et elle ne lui a rien fait, sinon ressembler à son ancienne fiancé mais ça elle n’y est pour rien. Ce n’est pas de sa faute ce n’est pas elle qui l’a décidé et cela la perturbe tellement. C’est tellement douloureux, tellement anormal, bizarre. La brune se perd si souvent, ne comprend plus ce qui lui arrive. Alors comment peut-on l’accuser d’être une folle, de faire partie d’une espèce de gang, si elle comprend plus où moins où le jeune homme veut en venir. Non, elle ne l’a pas enfermé ici exprès. Pas plus qu’elle ne passe volontairement sa nuit dans les parages.

"- Avec eux ? Mais avec qui ? Je ne vous veux pas de mal Alexandre. Je suis simplement venue faire des courses et tandis que j'allais... Aux toilettes, la lumière s'est soudainement éteinte. Et quand je suis sortie il se trouve que j'étais enfermée ici. Et... Je ne vous cache pas que j'ai très peur. Et que j'ai eût très peur qu'elle arrive..."

Elle c'est la silhouette qui se découpe dans l'encadrement de la porte, dans les cauchemars de la jeune femme qui sont en réalité des souvenirs qu'elle a. Des souvenirs qui ont dix ans. Des souvenirs qui la terrorisent encore malgré le temps qui a passé depuis. Qui ne serait pas terrorisé de revoir des moments angoissant qu'il a eut à vivre de par le passé. Tout le monde croirait forcément devenir fou. C'est ce qui arrive à Lynch d'ailleurs qui a peur de voir la silhouette de ses cauchemars surgir tout à coup dans le supermarché.

"- Vous avez de quoi appeler quelqu'un ? Pour nous sortir de là... J'ai oublié de prendre mon téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Sam 5 Avr - 0:05






One night in paradise
Alexandre ¤ Marilyn


Supermarché? C'est donc dans un supermarché qu'ils se trouvaient ? Mais c'est quoi cette connerie? Personne ne vérifie avant de fermer boutique? Je dois être en plein cauchemar. J'ai du mal à discerner le vrai du faux, le réel de l'hallucination. Si c'était le destin, il était un vrai enculé de les avoir enfermés tous les deux ensemble. Non mais faut pas déconner quand même. Combien y'avait-il de chance que ça arrive? À moins bien sûr que j'ai raison et qu'elle bosse avec eux, mais la tête qu'elle fait, suite à mes accusations, me donne l'impression du contraire. Elle semble avoir aussi peur que moi.

Mon portable? Non.. il est mort, je me souviens avoir regardé. J'accumule les malchances c'est pas possible. Je retrouve peu à peu mes esprits. J'ai pas tellement le choix si je veux me sortir de cette situation. ''Il est hors service'' Tout en rangeant mon inutile portable dans la poche de mon manteau, je passe à côté de la brune pour marcher vers l'avant du supermarché. Peut-être qu'il y a encore quelqu'un, peut-être que la porte est déverrouiller, peut-être qu'il y a un téléphone qui fonctionne, peut-être...  Non, rien! Tout est noir, tout est fermé. Le stationnement que je peux voir de la baie vitrée est complètement vide et trop loin de la route pour qu'un passant où une voiture puisse nous voir. Putain! Mandy va mourir d'inquiétude. Si seulement j'avais pris la peine de lui dire où j'allais! Comme un con, j'avais juste dit que j'allais chercher un truc à manger. Et Dieu sait que des endroits pour trouver de la bouffe à Los Angeles.  

''On est coincé ici jusqu'à l'ouverture. À moins de briser la fenêtre et activer le système d'alarme, mais j'ai pas plus envie de finir ma nuit en taule qu'ici''. Dans un profond soupire résigné, je prends ma tête entre mes mains après les avoir passées dans mes cheveux. Y'a plus qu'à attendre. Trouver un coin, dormir et attendre que le jour se lève.

   



B.DAVIS sur Bazzart.



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Sam 5 Avr - 5:34

Voilà. Ils étaient coincés pour toute la nuit. Le jeune homme avait un téléphone hors service. Chouette. Ces espèces de nouvelles technologies jamais la quand on a besoin d'elles en fin de compte. Marilyn pousse un soupir. La nuit promet d'être joyeuse... Ironie du sort. Alexandre n'a pas l'air d'être dans son assiette. Marilyn dirait même que ce dernier est d'une humeur de chien en cette journée. Enfin en cette soirée. Marilyn se souhaite bien du plaisir. Ça risque de ne pas être évident. Mais ce n'est pas comme si la jeune femme avait le choix donc il va bien falloir qu'elle s'y fasse. Posant son regard sur son compagnon de nuit elle se dit tout de même que ça promet d'être long. Enfin soit.

"- Bon. Il doit être dix-neuf heures dix à peu près."

Quelle information diablement intéressante. À vrai dire la jeune femme ne sait simplement pas quoi dire. Cette situation est à son goût très agaçante. Pas quelle ait quelque chose contre le jeune homme mais ce serait mentir que de dire que le pédiatre fait ce qu'il peut pour mettre la jeune femme à l'aise. Elle n'y peut rien si ils sont enfermés là. Ce n'est pas de sa faute. Ce n'est pas elle qui l'a voulu. Pas elle qui a tout fait pour. Alors qu'il ne vienne pas lui reprocher quoi que ce soit.

"- On pourrait chercher de quoi faire des matelas..."

Non la demoiselle ne compte pas vraiment dormir à même le sol dur et froid si elle a le moyen d'y échapper. Elle se met donc en quête de quelque chose pour leur éviter une nuit au sol. Sans attendre que le jeune homme lui réponde. Dans la pénombre la tâche promet de ne pas être simple et c'est aux petites lumières orange que la demoiselle se repère pour trouver de quoi faire. Elle cherche elle tatonne. Elle finit par poser sa main sur ce qui semble être un lot de serviettes de toilettes. Faute de mieux la jeune femme prend plusieurs lots qu'elle ramène à Alexandre.

"- Tu viens m'aider à prendre les autres ?" demande la demoiselle avant de répartir pour prendre le reste des packs.


Dernière édition par Marilyn P. Parker le Mar 8 Avr - 3:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Lun 7 Avr - 23:31






One night in paradise
Alexandre ¤ Marilyn


Je n'ai aucune envie de m'organiser une petite nuit sympa. Je n'arrive pas à m'enlever de la tête que je suis coincé dans un supermarché, sans aucun moyen de rejoindre Mandy. Joy est loin et elle a besoin de moi. J'ai l'impression de vivre cauchemar par dessus cauchemar depuis ces dernières semaines. J'ai l'air d'une loque. C'est presque une chance qu'il fasse aussi noir en ce moment parce que je ferais probablement peur à la demoiselle. Demoiselle qui revient vers moi avec une pile de serviette. Marilyne ne m'avait jamais fait autant penser à Kate qu'en cet instant. Ma fiancé de l'époque était une battante. Jamais elle ne se laissait abattre par des situations critiques. Elle était la première à trouver des solutions, à mener les troupes. À la fac, pour les travaux d'équipe, c'était toujours elle qui menait la danse parmi ses potes. J'aurais bien voulu qu'elle me donne un peu de sa persévérance en ce moment, j'en aurais bien besoin. C'est dans un soupire de découragement et d'une démarche pas tellement convaincante que je suis la brune et l'aide à dévaliser les étagères des serviettes et tout trucs de ce genre qui pouvaient servir de matelas pour la nuit. En passant dans une allée, une odeur de pâtisserie vient me chatouiller les narines. Mon ventre se met à gargouiller tellement fort que ça résonnait en écho au travers la pièce. Après tout, c'est pour ça que j'étais venu ici, et c'est dur de résister quand on se trouve coincé dans un garde manger géant. ''J'ai faim.. on s'occupera des matelas plus tard'' Laissant tomber les serviettes au sol, je prends un chariot et va faire les courses. Près des caisses, il y avait des briquets. J'en prends un pour me diriger dans le supermarché. Des chandelles, des assiettes en cartons, des verres en plastique. Bon, je peux rien prendre qui a besoin de cuisson évidemment. Quelques fruits, des pâtisseries, une baguette de main, du fromages, des pâtés, une bouteille de vin, une bouteille d'eau, de la salade avec de la vinaigrette, des croustilles et encore quelques petites choses. Je reviens vers le comptoir d'accueil pour installer une table en allumant des chandelles pour s'éclairer et dispose la nourriture. Une fois terminé, je fronce les sourcils en regardant la scène. À première vue, ça ressemblait fortement à un pique nique romantique. C'était loin d'être mon intention et j'espère qu'elle ne pensera pas ça parce que j'ai bien des choses en tête en cette nuit en cage et rien de romantique. J'ai faim, voilà tout.




B.DAVIS sur Bazzart.



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Mar 8 Avr - 3:47

Coincée toute la nuit avec Alexandre dans un supermarché. Même si la brunette prend la direction des opérations, elle n’en mène pas large et l’idée de passer la soirée ici ne l’enchante pas vraiment. Pour autant, ce n’est pas parce qu’elle n’en a pas envie qu’il ne faut pas se préparer. Alors la demoiselle s’attaque à la création de matelas, demandant bientôt au jeune homme de lui donner un coup de main pour rapatrier des serviettes pour le constituer. Et elle défait un lot de grandes serviettes de sorte à en faire deux douces couvertures. Ce n’est pas le grand luxe mais ça devrait faire l’affaire. Le lit est presque terminé quand le jeune homme dit avoir faim. Et se redressant la jeune femme espère que le lendemain, on ne va pas en prime leur demander de ranger tout ce qu’ils vont avoir mit au milieu.

«- Euh… oké. On prend de quoi manger on paiera demain matin.»

Non la jeune femme ne compte pas manger à l’œil même si évidemment, pour ne pas avoir fait plus attention à sa clientèle, le patron des lieux mériterait qu’un tel scandale soit connu de tous, qu’il soit révélé. Mais ce n’est absolument pas l’intention de la demoiselle. Pas d’histoire, elle n’en veut pas. Après, elle ne sait pas trop ce qu’il en sera pour l’homme. Attaquerait-il le supermarché en justice ? Ce serait bien normal, il serait dans son bon droit. Mais Marilyn déjà ne pense plus à ça alors que dégotant assez difficilement, et surtout assez hasardement, une lampe et des piles elle se fait un peu de lumière pour pouvoir se déplacer et trouver de quoi manger.

La demoiselle peut-être moins raisonnable que son compagnon s’accorde le droit à un saucisson sec et deux boites de bonbons. Si, elle les mérite parce que la soirée promet de ne pas être joyeuse et qu’elle stresse un peu. Si les évènements la font mentir et si en fin de compte ils passent ensemble une bonne soirée, ce sera tant mieux. Sur sa route, elle croise le rayon apéritif et comme elle s’y engage pour rejoindre le jeune homme elle ne résiste pas à l’appel de la brandade de morue. Hum sur du pain ce sera parfait. Ekaterina adorait ça et cela n’a pas changé malgré les années et sa nouvelle personnalité.

Revenant auprès de l’homme la brune remarque toutes les lumières, la table qu’il a installé… Bien sûr pour pouvoir manger correctement il n’était pas envisageable de le faire dans le noir. Mais toutes ces bougies… La brune se sent mal à l’aise et prend sur elle pour ne pas le laisser voir, alors qu’elle annonce.

«- Tient j’ai pris de quoi nous remonter le moral. Tu veux une boite de Haribo ? Ou tu préfère un sac de carambar ?» propose la brune d’un air enjoué comme pour sortir l’homme de ses mauvaises pensées homme qui, quand elle pose le faisceau lumineux sur son visage, lui semble avoir bien mauvaise mine. Et le découvrant, elle en a inexplicablement mal à en crever.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Ven 11 Avr - 22:55






One night in paradise
Alexandre ¤ Marilyn


Partie de son côté, la brune prend un moment à revenir, précisément le temps que je prends pour tout installer. En me retournant vers elle, le faisceau de lumière de sa lampe de poche me tombe droit sur le visage ce qui me fait plisser les yeux en grimaçant. Je tente de dissimuler la lumière en plaçant ma main devant mes yeux avant de détourner le regard. À sa question, instinctivement, j'allais répondre *Tu sais bien que je déteste les carambar* mais je bloque mes mots juste à temps. Est-ce que je croyais répondre à Mandy ou bien était-ce encore le sentiment de la présence de Kate qui me hantait? Je ne saurais dire. J'ai l'esprit tellement embrouillé que j'ai du mal à réfléchir logiquement. Finalement, un simple ''Non merci..'' franchit mes lèvres. J'avais amené assez de choses pour nourrir une armée. Une chance que le fin de supermarché n'est pas de grande qualité sinon j'aurais pas pu ouvrir le bouchon de liège. Le vin bas de gamme se ferme avec un simple bouchon qui se dévisse. Me versant une verre, je la monte à mes lèvres pour en vider le contenu d'un trait. Voilà la première chose qui réussi à me procurer un peu de bien depuis le début de cette journée maudite. Avec les manière d'un bougre qui n'aurait pas mangé depuis des semaines, j'attrape la baguette de pain et en déchire un gros morceau avant de mordre de pleine dent dedans. Tout en mâchant, je me verse un second verre et par politesse, en verse un aussi à ma compagne prisonnière. Je mange ainsi un long moment, picorant dans un peu tout ce que j'avais choisi. Je ne parlais pas. Je n'avais pas envie de parler. Je voulais juste que cette nuit se termine pour que je puisse sortir d'ici. Mon monde c'était écroulé depuis cette Saint-Valentin et je n'arrivais pas à reprendre le dessus. Sans savoir pourquoi, je fini par lever les yeux sur Marilyn. Elle tenait le sac de petits oursons en gelés dans ses mains. Incapable de me retenir, j'éclate en sanglot. Silencieusement. Je pleurais sans bruit, laissant les larmes humidifier mes joues. J'avale difficilement. Mon regard à nouveau sur mon verre de vin, je soupire profondément ''Ce sont les bonbons préférés de Joy. Ma Joy.. elle est malade. Elle est malade et je ne peux pas aller la voir. Au lieu de ça, je suis coincé dans ce stupide endroit.. Elle me manque tellement..'' Ma voix se coupe sur ces derniers mots que j'ai du mal à dire tellement ils sont vrais, tellement ils me font mal. Je n'ai aucune idée pourquoi je lui raconte tout ça. Elle ne peut rien faire je le sais. Je crois juste que c'est rendu trop lourd à porter, j'avais besoin d'évacuer.

 



B.DAVIS sur Bazzart.



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Sam 12 Avr - 6:23

L’homme refuse bonbons et carambar. Soit. La brune ne sait pas, tout du moins plus, qu’il n’aime pas les carambar. En attendant elle ne va pas insister sur les bonbons mais ouvre sa boite. Parce que ce genre de sucrerie ça aide à décompresser. Tout du moins dans son cas. Elle en mange donc un. Puis deux, puis trois, pendant que l’homme s’offre un petit verre de remontant avec un bon verre de vin. Il n’en propose même pas à la demoiselle, qu’elle élégance. Puis se coupe du pain avant de mordre dedans. Puis il se sert un second verre et en offre un à la demoiselle qui l’accepte volontiers et le pose à côté d’elle. Posant la boite de bonbons elle prend le pain à son tour et s’en coupe un morceau qu’elle garni avec du saucisson tranché que le jeune homme a apparemment dégoté. Puis elle mord dans son sandwich avec délice. C’est agréable de manger même si bien sûr dans le noir, le cadre n’est pas terrible. Heureusement la lampe de la demoiselle se révèle être bien utile.

Le silence règne alors que tout deux mangent. La brune aurait préféré converser avec le jeune homme, pour ne pas laisser une si pesante ambiance s’installer mais elle ne trouve pas quoi dire et le jeune homme ne l’incite à vrai dire pas à parler. Soit, la demoiselle se tait donc et se contente de continuer de manger, grappillant dans les provisions du jeune homme. Quelques fois la jeune femme s’arrête de manger pour pouvoir boire une gorgée de vin. Et à la fin de son repas elle mange un kinder bueno, proposant l’autre au jeune homme avant de prendre le sachet d’ourson en gelés. Elle l’ouvre et commence à en manger sans voir que l’homme commence à pleurer. Soudainement, il parle de Joy. Joy… Joy… Comme la petite que la brune a connue dans l’école où elle travaille ? Joy est un nom répandu ou pas ? En Amérique c’est bien possible en fait. En attendant, le jeune homme explique que sa fille, l’enfant d’Ekaterina et lui, était malade. La brune ne se doute pas que c’est plus grave que ce qu’il laisse présager. Quand il la dit malade la jeune femme s’imagine qu’elle a une gastro, une grippe, quelque chose comme ça et que le papa est triste de ne pas pouvoir s’en occuper, la dorloter pour qu’elle aille mieux.

«- Je comprend. Et qu’est-ce qu’elle a ? Une angine, une grippe ?»

Même en fin d’hiver ou début de printemps on peu tomber malade de ces choses là après tout et la demoiselle songe donc tout naturellement que c’est probablement de cela que souffre la petite Joy.

«- Dans l’école où je travaille, il y a une petite fille qui s’appelle Joy… Elle est si charmante et si drôle. Elle est tellement… bien élevée surtout ! Je ne sais pas si tu vois, c’est l’école sur Westwood…» explique la jeune femme sans se douter qu’elle parle de sa fille, de celle d’Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Dim 13 Avr - 2:32






One night in paradise
Alexandre ¤ Marilyn


Marilyn doit forcément penser que je suis de piètre compagnie parce que c'est effectivement le cas. J'en connais beaucoup qui, dans la même situation que moi, rirait d'être enfermés dans un endroit pareil. Ils en profiteraient pour faire les quatre cents coups, s'amuser. Même les adultes retrouvent leur âme d'enfant dans des cas comme ça. Qui n'a pas un jour rêvé de faire une course de chariot dans les rangées d'un supermarché? Par contre, les autres n'avaient probablement pas tous les soucis sur le dos que moi je peux avoir depuis ces dernières semaines. Joy est loin de nous, et je n'arrive pas à dormir paisiblement. Toujours sur le stress que des hommes débarquent à la maison pour s'attaquer à Mandy ou encore à moi. Faire sortir un homme de prison et pas n'importe quel homme. Un meurtrier. J'ai l'impression d'avoir les mains souillé du sang de ses victimes. En plus, c'est Mandy qui doit faire tout le boulot. Je n'ose même pas imaginer comme elle doit se sentir la pauvre.

Elle comprend? Non, j'en doute. Je déteste plus que tout les gens qui disent comprendre ce que tu vis quand ils ne sont même pas un tant soit peu près de connaître la vérité. Une grippe? Si seulement ce n'était que ça... Plus brusquement que je ne l'aurais voulu, je me retourne vers elle les dents serrées ''Ne dis pas que tu comprends. Tu n'as aucune idée de ce qu'on vit en ce moment alors épargne moi ça veux-tu. Tu crois que je me mettrais dans un état pareil pour une simple grimpe? Je sais que c'est en lien avec ses reins, mais on en sait pas plus pour le moment.. les tests n'indiquent rien de bon'' Pour me calmer, j'avale un autre verre de vin. À ce rythme, je vais avoir besoin de cachets pour le mal de tête au réveil, mais c'est bien le dernier de mes soucis. Quand je l'entends parler de l'école sur Westwood, mes yeux s'écarquillent. ''Ma fille va à cette école'' Et si c'était la même? Ça voudrait dire que ma fille et elle se connaissaient. Je ne sais même pas comment réagir face à ça. Incertain, je sors mon porte-monnaie de la poche de mon pantalon et sort une photo de classe. Elle datait que de quelques semaines. En me levant pour m'approcher de la brune, je lui tend la photo pour qu'elle voit par elle-même. Au nombre de chandelle que j'avais allumées, il y avait assez d'éclairage pour qu'elle puisse distinguer Joy sur la photo. Tout en soupirant, je glisse une main mal à l'aise sur ma nuque ''Excuse-moi, je ne voulais pas être brutal''




B.DAVIS sur Bazzart.



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Dim 13 Avr - 6:34

C'est assez violemment qu ele jeune homme répond à la demoiselle alors que celle-ci dit comprendre son problème. C'est vrai qu'elle n'a jamais été face à cette situation et qu'elle n'a même jamais eut ne serait-ce qu'un enfant. C'est vrai qu'elle n'a jamais été maman, qu'elle n'a jamais eut à s'inquiéter pour un petit être. Mais elle comprend quand même que l'on puisse s'inquiéter, avoir peur pour son enfant, pour la chair de sa chair. Et puis elle travaille dans une école primaire-maternelle alors elle voit parfois des parents qui s'inquiètent pour pas grand chose, pour un petit rhume. Il n'était donc pas si utopique que cela dans son esprit qu'Alexandre soit ce genre de papa un peu poule que le moindre petit signe alerte, que le moindre petit signe de maladie inquiète. Et le voilà qui révèle que Joy a en réalité un problème aux reins. D'accord, c'est nettement plus grave que ce que la jeune femme a supposé mais comment voulait-il qu'elle puisse imaginer que l'enfant avait un pareil problème ?

"- Je suis désolé... Je ne pouvais pas savoir... Et avec le nombre de parents qui s'inquiètent pour un petit rhume là où je travaille vous savez... J'ai l'habitude en fait, de voir des parents inquiets pour pas grand chose..."

La voilà qui parle ensuite de l'école de Westwood et l'homme révèle que sa fille va dans cette école. Il sort une photo pour voir si c'est bien de cette Joy là qu'il s'agit mais dans l'école, il n'y a qu'une petite Joy alors la demoiselle n'a pas tellement besoin de la photo toutefois, au cas où il y aurait deux écoles dans Westwood, la jeune femme jette tout de même un oeil, pour être sûre qu'il s'agit de la même enfant.

"- Oui. Oui c'est elle..." murmure la demoiselle qui regarde la photo à la lumière des bougies. "Je suis désolé de ce qui lui arrive... Vraiment. Joy est une enfant si gentille, si compréhensive, si bien élevée... Quand je l'ai rencontré je me suis fait la réflexion que j'adorerais avoir une petite fille comme elle. Qu'elle maman n'en rêverait pas ? Je pense que... Ekaterina serait fière de la manière dont vous avez éduqué votre fille."

La brunette sait comme parfois pour les pères célibataires, cette tâche est délicate, pris entre le travail et l'enfant, voire même les enfants quelques fois. Tous ne s'en sortent pas aussi bien que cet Alexandre, c'est certain. En attendant la brune espère que le compliment aidera au moins l'homme à se sentir un peu mieux même si ce n'est pas assez, pas suffisant, puisqu'elle ne peut rien faire pour la maladie de Joy.

"- Je comprend ne vous en faîtes pas. A votre place je l'aurai probablement été, je crois."
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Mar 15 Avr - 0:42






One night in paradise
Alexandre ¤ Marilyn


À vrai dire, je ne sais même pas comment me sentir face à cette nouvelle. Marilyn qui côtoyait Joy tous les jours. Ça m'agace. Au fond, je ne sais pas pourquoi, mais je sais que ça m'agace. La pauvre petite n'a aucune idée de tout ce qui a pu lui arriver après sa naissance et je n'avais aucune idée que ça arrive. S'il y avait une petite chance que cette brune soit réellement Kate, elle ne le savait pas elle-même. Ça me soulageait un peu, puisque de toute façon, elle ne pourrait pas le lui dire. Pourtant, l'arrivée de cette femme en ville avait fait beaucoup parlé, surtout auprès de la communauté qui connaissait Ekaterina. Je ne voulais pas que quelqu'un en fasse le commentaire et que Joy se mette à se poser des questions.

J'esquisse un petit sourire quand elle complimente ma princesse. C'est vrai qu'elle était une enfant très gentille et compréhensive. Bien élevée? Ça c'était grâce à Mandy qui avait été là pour elle depuis ses premiers mois de vie. En ce qui me concerne, j'étais tellement désemparé de me retrouver avec un bébé, ensuite une jeune enfant sans savoir comment m'y prendre. Par contre, quand elle prononce le nom de Ekaterina, mon sourire disparait et je fronce les sourcils. Ces derniers temps, j'avais tellement eu de soucis que l'épisode de la Saint-Valentin m'était complètement sorti de la tête, mais là tous les souvenirs me revenaient en pleine gueule. ''Ne parle pas d'elle. Ne tente pas de savoir ce qu'elle aurait pensé ou pas. Ce n'est pas parce que tu as tenté de t'emparer de son identité l'espace d'une soirée que tu peux savoir quoi que ce soit sur elle. D'ailleurs, tu veux bien m'expliquer ce qui t'es passé par la tête?'' Je n'avais jamais eu d'explication pour ça, je n'avais jamais pu comprendre pourquoi elle avait agit de la sorte. À cause d'elle, j'avais failli perdre Mandy et je ne l'aurais pas supporté.




B.DAVIS sur Bazzart.



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Mar 15 Avr - 3:45

La réaction de l’homme à l’évocation du prénom de Kate est sans appel. Il ne veut pas en entendre parler et reproche à la brune d’avoir voulu se faire passer pour elle lors de la soirée de la saint-valentin. C’est vrai qu’il n’a toujours pas eut de réponses, d’explications, à ce sujet. La brune réalise qu’elle aurait peut-être dût essayer de s’expliquer il y a un moment déjà mais elle n’en a pas eut l’occasion et là maintenant dans l’immédiat elle est surtout secouée de voir comment l’homme parle de sa fiancée disparue, comment il cherche à l’évincer de sa vie, à renier presque les liens qui les ont rapprochés l’un de l’autre… La demoiselle est peinée pour cette fille et pourtant c’est tellement con puisqu’elle est peut-être morte à l’heure qu’il est.

«- Je trouve… vous avez vu comme vous parlez d’elle ? Comme si vous ne l’aviez jamais aimé, comme si elle ne comptait pas… elle est peut-être morte et vous... Vous bafouez sa mémoire... Quand à ce qui est arrivé lors de la soirée de Saint-Valentin j’y ai été obligée. Ne croyez pas qu’il soit plaisant d’être elle au vu de ce qu’elle retrouverai en revenant auprès de vous… des ruines de votre histoire. Mais permettez-moi de vous dire que votre comportement à son égard est… et à l’égard de Joy ! Elle a le droit de savoir ce qui est arrivé ! Pour se construire les enfants ont besoin de vérité et les parents qui interdisent à leur enfant de mentir devraient peut-être commencer par ne pas créer un tel secret ! Je ne lui dirai rien… Mais pensez que peut-être votre fille aura besoin de cette vérité. Et qu'il vaux peut-être mieux ne pas la lui donner dans un trop mauvais moment..."

Marilyn ne pouvait pas savoir de quoi il retournait vraiment. Pour le problème de reins. Seulement elle se doutait que cela rimait avec peu de possibilités. Elle imaginait un instant le potentiel besoin de greffe. Et comment expliquer alors à l'enfant déjà perturbé que sa maman n'était pas compatible ? Pas du tout ? Bien sur Lyn n'en sait rien. Elle ne sait pas ce qu'il se passe dans cette famille et le père est probablement compatible lui. Mais... Et si il ne l'était pas assez ? Cela inquiétait naturellement la russe qui emettait toutes les hypothèses dans son esprit à une vitesse vertigineuse. Elle ne comprenait pas pourquoi. Mais dans le fond elle se comportait comme une maman.



Si il y a le moindre soucis avec une réponse tu sais que tu peut me MP
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Dim 20 Avr - 1:53






One night in paradise
Alexandre ¤ Marilyn


Là ça en était trop. Beaucoup trop. Moi qui croyait que ma vie ne pouvait pas être pire, il fallait que cette dégénérée vienne mettre son grain de sel dans une histoire qui ne la regardait pas. C'était la goutte d'eau qui venait faire déborder le vase. De quel droit se permettait-elle de me dire de telles choses? Ce n'est que très rarement que la colère prenait le dessus sur ma raison, mais là, c'était juste insoutenable. D'un geste violent, je me lève en faisant valser contre le mur la majeur partie du contenu de la pseudo table. La nourriture, les chandelles, la bouteille de vin, tout. Le regard mauvais, la voix tremblante de colère, je la pointe du doigt en respirant beaucoup plus bruyamment que nécessaire ''Là tu fermes ta putain de grande gueule. Pour qui tu te prends? Je te connais à peine et tu te permets de dire comment je devrais agir? Mais bordel de merde t'es complètement folle. Ce n'est pas de tes affaires si je l'ai aimé ou pas ou encore à quel point j'ai pu l'aimer. Ce n'est pas parce que tu lui ressembles que tu as le droit de juger ma vie et mes décisions. Tu restes une parfaite inconnu dans ma vie et tu n'as aucun droit de me dire ça. Ce n'est pas non plus parce que tu as entrecroiser ma fille quelques fois que tu peux te permettre de me dire quoi faire. Tu sais quoi? Je t'interdis de l'approcher à nouveau sinon je te jure que tu vas le regretter. Non mais putain j'y crois pas. TU NE SAIS RIEN DE NOTRE VIE!!!! Tu entends? TU NE SAIS RIEN!! Alors arrête de faire comme si tu étais meilleure que nous ou comme si tu avais ton mot à dire dans l'éducation de ma fille, dans mon passé et dans mon futur. C'est dingue quand même! Tu me croises quelques fois dans ta vie et là tu crois avoir le droit de donner ton opinion? C'est pas parce que tu as perdu ton mari et que tu t'ennuies d'être seule que tu peux venir te trouver l'occupation de foutre la merde dans ma vie''

J'aurais eu encore des tonnes et des tonnes de trucs à lui balancer, mais je savais qu'au fond ça ne servirait à rien. Cette meuf était complètement timbrée. Elle agissait comme si elle était au courant de toute l'histoire, comme si elle la savait mieux que moi et qu'elle venait m'engueuler de pas avoir agit comme il le faudrait. Mais qu'est-ce qu'elle en sait au fond? Rien du tout! Elle semblait penser que j'étais un gros goujat. Qu'est-ce qui prouve qu'au fond, ce n'est peut-être pas Kate qui est parti en nous abandonnant Joy et moi? Qu'est-ce qui indique que c'est moi qui ait mal agit? Cette fille m'insupporte au plus au point. De quel droit elle ose venir me balancer tout ça pour tenter de me faire sentir coupable? Non c'était trop. Sans lui laisser le temps de répliquer quoi que ce soit, je tourne les talons et pénètre dans la rangée sombre où se trouvait les serviettes au sol et en prend quelques unes pour aller me faire un petit matelas le plus loin possible d'elle. Je pense que si elle pousse encore l'affront plus loin, je serais capable de briser un carreau pour ne pas passer une minute de plus en sa compagnie.




B.DAVIS sur Bazzart.



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Ven 25 Avr - 18:44

Un petit temps trouvé dans ce merdier. Pour toi.


Elle était peut-être allée un peu trop loin. Dans ses propos. Elle le comprend tout à coup alors que l'homme entre dans une colère noire. Bon après tout elle n'a rien à voir avec toute cette affaire et c'est clair que dans le fond elle ne devrait pas se mêler de tout ça.elle devrait tous les laisser régler leur bordel tranquille. Tout ça ne devrait pas autant l'affecter et comme elle voit le jeune homme partir à la lumière de sa lampe torche la demoiselle se dit que peut-être elle n'aurait pas dût se montrer à ce point investie dans une histoire qui ne la regarde en rien. Ok prend ça dans la tête louloute et ne recommence pas. La demoiselle mange encore un peu de saucisson et attrape son pot de bonbons. Un peu perdue elle commence à manger sans faire grand attention au monde qui l'entoure. Elle mange sans même trop s'en rendre compte. Sans grande envie en fait. Bon la situation ne s'y prête pas tellement non plus. Enfermé dans une superette après avoir fait fuir sa seule source de compagnie... On se sent forcément un tantinet solitaire. C'est exactement ce que la demoiselle ressent en cet instant. Elle se sent seule et sans repères. Un peu paumée un peu écorchée. Elle se lève donc après un moment en prenant une importante décision. Celle de se faire pardonner naturellement. Elle parvient donc à rejoindre l'homme qui s'est constitué un matela loin de celui que la jeune femme a construit. De quoi se sentir naturellement plus seule. Plus en retrait.

"- Je... Je suis désolé. Je ne devrais pas me mêler de tout ça. Cela ne me regarde pas en fait et je devrais vous laisser gérer tout ça sans.. Sans M'en occuper. Mais tu sais quelque part... Je ne sais pas c'est si bizarre tout ça." soupire la demoiselle. "Quoiqu'il en soit je suis navrée. Vraiment navrée. Je n'ai pas un mauvais fond tu sais pourtant.."
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Sam 26 Avr - 3:13






One night in paradise
Alexandre ¤ Marilyn


Seul dans un coin éloigné du supermarché, allongé en petite boule sur le tas de serviette, je reprenais peu à peu mon calme. Je regrettais un peu de m'être emporté de la sorte. Même si au fond, je ne regrettais pas de lui avoir dit toutes ces choses, parce que c'était la vérité et que je n'en pouvais plus d'entendre ses reproches. Je m'en voulais par contre d'avoir été aussi violent dans mes gestes et dans ma façon de lui avoir dit. Ça avait été plus fort que moi. J'étais encore en colère contre elle, ça je ne pouvais pas le nier. C'était la goûte qui faisait déborder mon seuil de tolérance. J'ai toujours été fort et solide, capable d'encaisser beaucoup, mais là, avec ces dernières semaines, je n'en pouvais juste plus.

D'avoir un sosie de Kate qui me faisait la morale n'aidait en rien. J'ai aucune idée de ce que Kate dirait si elle revenait et voyait ma vie d'aujourd'hui. Une chose était sûre, elle n'allait pas me reprocher tout ça. Comment le pourrait-elle? Quand on aime quelqu'un, on lui souhaite du bonheur, on lui souhaite de vivre heureux. Ça m'a prit du temps, mais c'est ce que j'ai tenté de faire. Pour Joy, pour moi. Qui plus est, elle serait heureuse de savoir que c'est Mandy, sa meilleure amie, qui a prit soin de sa fille plutôt qu'une parfaite inconnue. En tout cas, si la situation était inversée, je serais heureux de voir qu'elle ne se serait pas laissé engloutir par le désespoir. Oui, si Kate revenait, elle comprendrait, j'en suis convaincu.

Allongé dos aux pas que j'entendais se diriger vers moi, je ne réagis pas de suite la laissant parler. Je n'avais pas nécessairement envie de reprendre la conversation, mais je ne pouvais pas ignorer. Lentement, je me redresse en prenant position assise. Les genoux relevés, je pose mes coudes dessus en laissant mes doigts se croiser. ''J'accepte vos excuses Marilyn, mais je préférerais que vous restiez en dehors de cette histoire. Comme vous dites, ça ne vous regarde pas et j'ai déjà bien assez de soucis comme ça, je n'ai pas besoin qu'une inconnue vienne me critiquer. C'est facile de juger une situation quand on est à l'extérieur, mais c'est autre chose de la vivre'' Je passe mes mains sur mon visage et ensuite dans mes cheveux en poussant un profond soupire. Par contre, ces derniers mots me font tilter et je relève les yeux vers elle ''Justement.. non je ne le sais pas. Je ne vous connais pas. Autant vous pourriez être une malade mentale qui s'amuse avec la tristesse des gens, autant vous pourriez être une simple victime prise dans un tourbillon qu'elle ne comprends pas elle-même. Je vous ai croisé que quelques fois et chaque fois c'était étrange. J'admets vous avoir agressé la première fois à tenter de vous convaincre que vous étiez quelqu'un d'autre, mais vous m'avez tellement répété que je me trompais que j'ai fini par le comprendre. Je pense sincèrement qu'il serait préférable que nous fassions nos vies chacun de notre côté. Cela éviterait bien des problèmes''




B.DAVIS sur Bazzart.



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Sam 26 Avr - 23:42

La brunette comprenait bien que dans le fond, dans toute cette histoire elle s'était permit bien trop de choses, elle était allée beaucoup trop loin. Il avait donc toutes les raisons du monde d'être en colère après elle naturellement et elle comprenait tout à fait qu'il le soit encore, si il l'était mais à vrai dire, comme elle lui présente ses excuses il semble lui aussi se radoucir, quoiqu'il pense préférable d'éviter le contact entre eux. Oui pourquoi pas mais la vie ne cesse pas de leur jouer des tours et de les faire se rencontrer au fil des jours et des évènements. Comme en cette soirée par exemple où le hasard lui même, le plus complet, s'est amusé avec leurs nerfs, amusé à les enfermer ensemble comme pour les contraindre à crever l'abcès, à régler leurs comptes parce que des choses à se dire, ils en ont eux, fatalement.

"- Je comprend bien. Mais j'ai l'impression que la vie nous force à tomber l'un sur l'autre."

Voilà qui est dit la jeune femme fait part de son impression au jeune homme. Quelque part c'est comme si des forces mystiques, plus fortes qu'eux deux en tout les cas, désirait les confronter l'un à l'autre et il faut faire avec. Soit, la brune prend un bonbon dans sa boite et s’assoit prêt du jeune homme sans rien dire. Elle ne sait pas comment rompre ce silence mais elle s'ennuie et elle aimerait bien relancer un peu la discussion en fait. même pour parler de tout et de rien, parce que dans l'instant présent elle se sent parfaitement incapable de dormir. Sauf que au vu de ce que le jeune homme vient tout juste de lui dire la brunette n'a pas envie non plus d'aller outre les souhaits du concerné. Alors elle attend, sans trop savoir quoi, peut-être que l'homme engage tout seule une conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Mer 30 Avr - 0:20






One night in paradise
Alexandre ¤ Marilyn


Elle n'avait pas tord. Ça me faisait presque mal de l'admettre, mais elle avait raison pour le coup. Le destin comme plusieurs s'amusent à l'appeler est du genre à jouer de sales tours. D'abord il me faisait rencontrer Ekaterina pour qui je suis tombée amoureux fou d'elle et qui m'a donné la plus merveilleuse des enfants, pour ensuite me l'arracher. Et comme si c'était pas assez, il se plait à me foutre à la gueule une nana qui lui ressemble comme deux goûtes d'eau. Par dessus le marché, une nana se retrouve toujours dans mes pattes. Devant le métro.. devant mon bistro fétiche.. à cette fichu soirée de Saint-Valentin et maintenant coincé dans ce supermarché. Il faut être vraiment malchanceux dans la vie se retrouver coincer dans ce genre d'établissement, déjà, et ensuite pour être coincé avec quelqu'un qui nous fait souffrir dès qu'on pose le regarde sur elle. Évidemment, elle ne le sait pas et je sais aussi que ce n'est pas volontaire de sa part, mais n'empêche que ça fait mal.

''Je sais.. je comprends pas pourquoi.. comme si on avait pas déjà assez souffert..'' D'après ce qu'elle m'avait dit, elle avait perdu son mari il n'y a pas si longtemps et juste m'imaginer perdre Mandy en cet instant, ça me donnait envie de mourir alors je me doute qu'elle a du elle aussi beaucoup souffrir. ''Je vais devoir faire du ménage avant de dormir.. sinon c'est un plan pour que ce soit eux qui m'actionne pour avoir foutu le bordel..'' Je tentais une petite note d'humour, même si le coeur n'était pas à la rigolade. Disons juste que je n'avais plus tellement envie d'être en colère. Je lui en voulais toujours d'avoir voulu me juger et se mêler de ma vie, mais être en colère faisait dépenser beaucoup trop d'énergie et il ne m'en restait pas assez pour me le permettre. Je devais garder cette énergie pour moi, pour Joy, pour Mandy.




B.DAVIS sur Bazzart.



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Mer 30 Avr - 6:00

Le jeune homme donnait maintenant l'impression de ne plus être en colère après la jeune femme ce qui ne pouvait que ravir cette dernière. Mais etait-il sincère ou ne faisait-il que prendre sur lui ? La demoiselle penchait pour la seconde option seulement elle n'allait pas s'en plaindre si tel était le cas. Après tout il avait la gentillesse de vouloir lui épargner sa mauvaise humeur. Et pour le remercier de cette délicate pensée à son égard la brunette adresse un sourire au jeune homme comme ce dernier dit qu'il va aller faire un peu de nettoyage. Oui bonne idée. La brunette décide de lui donner un coup de main comme elle a elle aussi participé à ce petit gueuleton. Elle fait donc demi-tour et rejoint l'endroit où ils ont prit leur repas, commençant à ranger tout ça à la seule lumière de sa lampe torche qui lui permet aussi de guider le jeune homme jusqu'à elle.

Bientôt les deux jeunes gens ont finit de ranger mais la jeune femme glisse sur un peu de vin répandu sur le sol. Cherchant à se rattraper la demoiselle atterrit finalement contre le torse d'Alexandre et leurs deux visages sont alors si proche que malgré les rougeur qui envahissent les joues de la jeune femme l'homme a tout le loisir de remarquer comme en tout points elle est identique à son ancienne fiancée. Que chacun de ses grains de beauté correspond à un de sa chère et tendre. Même si prestement elle quitte cette gênante position craignant que son interlocuteur ne se mette à la soupçonner de l'avoir fait exprès. Puis toujours bien gênée la demoiselle quitte la compagnie de l'homme pour rejoindre leur bivouac improvisé. Se couchant la jeune femme essaye de s'endormir mais le sommeil a comme qui dirait décidé de l'abandonner.


Là je te laisse choisir si on continu la soirée ou si tu clôture pour que l'on passe au topic suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   Ven 2 Mai - 1:52






One night in paradise
Alexandre ¤ Marilyn


C'est sans grande motivation que je me lève du sol pour retourner à l'avant du supermarché pour nettoyer ce gâchis. J'avais foutu un méga bordel en m'emportant de la sorte et en balançant tout contre le mur. Marilyn me donne un coup de main. C'est gentil de sa part puisqu'au fond, elle n'est pas obligé. Par contre, ce n'est pas très évident de tout nettoyer avec cette noirceur. Les chandelles étaient éteintes et il n'y avait qu'une seule lampe de poche et c'est elle qui la tenait. Quoi qu'il en soit, il n'était pas question que j'aille dormir tant que ce n'était pas tout propre. Je ne voulais pas que les propriétaires puissent avoir quoi que ce soit contre nous en opposition à ce que nous nous pouvions leur reprocher.

Au moins une heure passe. Il ne reste plus rien de leur passage. Enfin presque. Une toute petite flaque de vin et sol et Marilyn ne manque pas l'occasion de glisser dedans. Quand la malchance vous tient! L'instant suivant, tout se passe extrêmement rapidement. Des flashs. Des souvenirs. Kate. Comment pouvait-il y avoir une telle ressemblance? Au fond de ses yeux, à la lueur de la lampe torche, je pouvais voir l'étincelle de cet amour perdu. Caché au fond de son âme. La seconde suivante elle avait disparut et la brune s'éloignait. Mal à l'aise, le coeur battante, je ne dis rien. Les mots étaient inutiles et je devais simplement effacer cet épisode de ma mémoire. Lentement, je marche vers le nid que je m'étais fait, complètement à l'opposé de magasin et m'allonge, restant là immobile jusqu'à ce que le soleil se lève.

Spoiler:
 




B.DAVIS sur Bazzart.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"   

Revenir en haut Aller en bas
 

ALEXANDRE ♣ One night in "Paradise"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Shadow Night
» Fight Night Round 4
» Armée du chaos, Night Lord
» Le Golem dans Night slashers ?
» Virtua cop 1 et Vampire night
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Cimetière des RPs-