Partagez | 
 

 Alcool et drogue égal problème (Connor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Ven 4 Avr - 18:03



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


J'avais beau être bien conscient du fait que Mandy ne s'excusait que pour se foutre ouvertement de moi, je fis quand même mine d'accepter ses excuses. Comme si elles étaient sincères et sérieuses alors qu'en réalité, il n'en était évidement rien du tout. Comme si elle n'en faisait pas assez comme ça, elle se moqua ouvertement de moi. Tout ça parce que j'avais osé la comparer à un ange. Non mais vraiment. C'était pourtant gentillet comme remarque. Alors se moquer, c'était pas cool. En même temps, je ne faisais moi même pas grand chose de cool à son encontre, depuis le début. Depuis le jour de nos retrouvailles ... "Un avion ? j'ai dis ça moi ?" M'étonnai-je avec une réelle surprise. Celle là par contre, je ne m'en rappelais pas du tout. Est-ce qu'elle disait ça pour se foutre de moi ou est-ce que j'avais vraiment dis une connerie pareille ? Je priais pour qu'elle soit seulement en train de me chercher en inventant des conneries de ce genre. Dans le cas contraire ... Je n'osais vraiment pas imaginer ce que j'avais pu dire d'autre, d'aussi bizarre et aussi honteux. Avais-je dis d'autres choses la concernant, desquelles je n'arrivais pas à me souvenir dans l'immédiat ? Elle poursuivit sans hésitation, en me faisant bien comprendre qu'elle n'était pas certaine de parvenir à garder sous silence tout ce que j'avais bien pu faire ou dire alors que j'étais totalement sonné par ces drogues et alcools ingurgitées. Sans parler des coups que j'avais pris dans la gueule. "J'sais pas si ça me dérange vraiment ou pas ..." Soupirai-je, devant l'idée qu'elle puisse me charrier. C'était comme revenir à cette époque merveilleuse où nous nous appartenions l'un l'autre. Et même si j'avais du mal à l'avouer, ça me manquait. Comme tout ce qui la concernait d'ailleurs. Je me contentai d'un bref soupir à ses paroles suivantes, songeant que ça ne servait vraiment à rien de continuer à ce sujet. Je préférais ne plus y penser. Elle ne pouvait pas me comprendre. Et ne le voulait sans doute même pas dans le fond. Un moment plus tard, après qu'elle m'eut donné mon chargeur de téléphone et accepté de rester encore un peu, je lui fis remarquer que j'avais confiance en elle. J'acceptais donc qu'elle reste encore un peu là pendant que je dormais, alors que j'aurais refusé de la part de n'importe qui d'autre. Mais le fait est que j'avais vraiment confiance en elle. "Je sais ..." Me contentai-je de lui répondre d'une voix à peine audible quand elle me fit remarquer que je ne risquais rien avec elle. Oui, finalement, je le savais. Et ce, sans la moindre hésitation. Malgré ma lutte contre le sommeil, je finis par le trouver lentement mais sûrement, sombrant dans l'inconscience sans pouvoir me retenir plus longtemps. Même endormi je sentais la présence de Mandy. Et le Connor en moi, également. Raison pour laquelle, sans doute, sans même être en train de rêver, je murmurai son prénom et un "t'aime" à peine audible.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Dim 6 Avr - 15:47



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Depuis le retour de Connor je n'avais pas pu rire avec lui, j'avais en face de moi quelqu'un de tellement froid et qui se fichait de tout, mais ce soir c'était tellement différent, j'avais pu rire avec lui, j'avais cru retrouver pendant quelques instants le Connor que je connaissais et qui s'amusait à dire souvent n'importe quoi. Je n'étais pas idiote, je savais bien que c'était à cause de l'alcool, mais j'avoue que ça avait fait beaucoup de bien de rire un peu avec lui, comme quoi il n'était pas totalement froid, juste qu'il avait un nouveau caractère et que j'allais devoir m'y habituer. En tout cas même s'il commençait à reprendre ses esprits, je venais l'embêter un peu avec toutes les bêtises qu'il avait bien pu dire et il avait l'air d'être choqué, enfin surpris surtout, moi ça me faisait tellement rire. Pour une fois que je pouvais le charrier un peu, ça m'avait tellement manqué. " Oh oui tu as cru être dans un avion, un train, une manière aussi... Et j'ai fini par te décevoir quand je t'ai dit qu'on était à pied." Tout ça en comptant sur mes doigts pour ne rien oublier, je souriais tout en le disant, c'était tellement marrant, dans un manège, il avait bien aimé cette idée et j'avais eu du mal à le lui enlever de la tête. En tout cas pendant ce petit moment j'avais bien rit et maintenant il ne pouvait pas chercher à fuir, tout ce que je disais était vrai et je ne cherchais pas à lui mentir. Je n'osais pas lui dire qu'il m'avait appelé sa Mandy, sur le coup ça m'avait fait mal car ça montrait qu'il m'aimait toujours et moi j'étais avec Alexandre, j'avais été forcé de tourner la page. Et maintenant il était là et lui il n'avait malheureusement pas tourné la page, c'était dur, mais je ne voulais pas en parler.J'essayais tout de même de lui faire la promesse de ne pas trop le charrier. Je faisais un sourire en le regardant. " Je suis dans le même cas que toi. " C'est vrai que j'aimais le charrier et rire avec lui, mais ça faisait revenir tellement de souvenir quand on se charriait avant, c'était dur de se dire que ce ne sera plus comme avant. Enfin bon pour le moment je ne souhaitais qu'une seule chose qu'il se repose, ça allait lui faire du bien, il en avait bien besoin. Puis il me faisait confiance, je ne lui ferais aucun mal il ne le savait bien. Bien au contraire, je veillerais encore un peu sur lui. Je le laissais s'endormir alors que je faisais le tour de sa chambre tranquillement jusqu'à entendre sa voix, surement un rêve, mais les mots étaient bien clairs et ça me faisait aussi mal. Oui normalement ce genre de mots vous fait plaisir, mais non avec moi c'est tout le contraire, surtout en ce moment. Je ne voulais pas l'entendre me dire ça car ça me chamboulait encore plus. Je me reculais en le regardait alors que je partais de la chambre pour aller me chercher un verre d'eau en essayant de me vider la tête ce qui était dur. Je finissais par revenir en allant m'asseoir sur un fauteuil en le regardant dormir. Je devais rentrer mais j'avais peur pour lui. Je finissais par m'endormir.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Dim 6 Avr - 16:14



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Bizarrement -ou pas-, alors que j'étais en train de retrouver mes esprits, je prenais encore plaisir à plaisanter avec Mandy. Même si je le faisais avec un peu moins de détente et de naturel qu'un peu plus tôt. J'y prenais quand même un peu de plaisir et je me sentais presque heureux. Un sentiment que je n'avais pas ressenti depuis des lustres et qui me faisait un bien fou. Je voulais croire que ça pourrait continuer. Mais je savais bien que non. Ca allait prendre fin dès qu'elle aurait quitté mon appartement pour rejoindre son cher et tendre. C'était peut-être pour cette raison que je faisais en sorte de faire durer l'instant et que je continuais de plaisanter avec elle. Même si j'étais le sujet des plaisanteries. Ce qui, dans d'autres circonstances et avec une autre personne qu'elle, aurait pu me taper sur le système. Mais là, je parvenais à en rire. Enfin rire, non, tout de même pas. Mais j'en souriais. C'était déjà un grand pas pour moi ! "Bah ... C'est vrai que c'est beaucoup moins drôle une fois qu'on réalise qu'on est en train de marcher et que la seule raison pour laquelle on a la tête qui tourne, c'est qu'on a trop abusé sur la bouteille ..." Lâchai-je avec naturel, comme pour me justifier. Quoi que ouais c'était bien ce que je faisais finalement. Et j'en avais à peine honte ! Voir pas du tout en réalité. Peu à peu, la discussion prit fin pour laisser place au silence. Quand elle me fit remarquer que je devrais me reposer, avant d'affirmer qu'elle allait rester un peu. Je finis donc par m'endormir sans trop de mal. Et dans mon inconscient, sans même avoir besoin de rêver pour cela, je lui soufflai ces quelques mots que j'aurais aimé pouvoir lui dire en étant parfaitement réveillé. Mais les circonstances avaient faits que tout ça n'était maintenant plus possibles. Quoi qu'il en soit, dormir me fit un bien fou. Mais ce fut une vive douleur aux côtes, qui me réveilla. Haletant, je serrai les dents pour ne pas grogner ma vive douleur. Mais putain que j'avais mal !! En redressant la tête, j'eus la surprise de voir Mandy, encore là, endormie sur le fauteuil. N'était-elle pas supposée partir une fois que j'aurais été endormie ? Pourquoi était-elle encore là ? Je poussai un long soupir pour tenter de chasser la douleur. En vain. Finalement, j'attrapai le pot dans lequel j'avais vidé une boîte de bouchons d'oreille. J'en pris un que je balançai en direction de Mandy. En plein dans le mille. Mais comme elle ne bronchait pas, j'en lançai un autre. Puis un autre. Et encore un autre. J'étais maintenant amusé de son manque de réaction et je finis par lancer une pleine poignée.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Dim 6 Avr - 16:30



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Je savais très bien que me retrouver ici ne plairait surement pas à Alexandre ce qui était totalement normal, moi-même je ne supporterais pas de le savoir dans la même pièce que Marilyn ou Kate, je n'avais toujours pas de réponse à ce sujet. Mais voilà c'était plus fort que moi, je voulais veiller sur lui et être sûr que tout allait bien avant de rentrée à la maison pour rassurer Alexandre, il en avait besoin surtout après ce qu'on avait duré et ce n'était pas fini. En tout cas je ne savais pas, j'étais encore plus perdu même si les jours passaient j'étais perturbé. On avait appris que notre fille était malade, comme quoi le destin est vraiment horrible avec nous. On ne peut pas vivre heureux, pourtant autant d'épreuve dans une seule vie et surtout en si peu de temps. Donc j'avoue que oui ça me faisait du bien de délirer un peu avec lui, j'en avais besoin, sourire et rire surtout si c'était pour me payer sa tête, bah quoi ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas vu et à nos retrouvailles je n'avais pas du tout envie de prendre le risque de la charrier, alors que là je savais qu'il ne ferait rien, il ne pouvait pas se lever et voir le sourire sur son visage me rassurait un peu, au moins il s'amusait de la situation aussi. " Bah je n'allais pas te dire que tu étais dans un avion, tu m'aurais sorti encore une autre connerie comme quoi tu voulais sauter. Déjà te tenir pour ne pas tomber était dure, donc si tu avais vu un mur, tu aurais voulu nous faire un saut en parachute. Je ne voulais pas prendre de risque. " Je faisais un petit sourire alors que je savais qu'il aurait été capable de me sortir de genre de connerie si j'avais confirmé qu'on était dans un avion, ou encore il m'aurait demandé pourquoi il n'y avait pas beaucoup de nuage ou encore qu'il aurait voulu conduire l'avion. Et moi je n'étais pas trop en état de le rattraper ou le retenir s'il venait à s'échapper. J'imaginais tellement la situation, un vrai gosse quand il avait trop bu. Mais vaut mieux ça qu'il se fasse encore plus mal. Je le laissais s'endormir ensuite alors que je lui avais dit que je resterais là pour veiller sur lui jusqu'à ce qu'il s'endorme. Mais même après endormis je restais à veiller alors que je m'endormais sur le fauteuil, un sommeil assez court et pour une fois sans trop de cauchemars. J'en faisais quand j'étais toute seule, mais là non ce qui faisait beaucoup de bien. Mais d'un coup je me réveillais en sursaut alors que je recevais plus de chose sur moi et je faisais un petit cri de surprise. Il me fallait que quelques secondes pour me rappeler ce qu'il c'était passé et encore quelqu'une pour me rendre compte que Connor s'amusait à me lancer des bouchons d'oreille, non mais j'hallucine, je fisse un sourire en le regardant. " Un malade ne doit pas être calme normalement?" Je prenais les bouchons d'oreille alors que je commençais à lui lancer dessus, à mon tour de m'amuser et je faisais un petit rire.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Dim 6 Avr - 17:10



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


C'était étrange de plaisanter et discuter aussi facilement avec Mandy. Mais je ne pouvais nier le fait que j'aurais souhaité que ça dure plus longtemps encore. Sauf, je je tenais franchement pas à l'avouer à voix haute. Ca ne serait pas raisonnable du tout. Ca risquait purement et simplement de tout foutre en l'air. Mais surtout me foutre en l'air moi. Parce que ça me rassurait un tant soit peu d'avoir droit à quelques secrets encore et de pouvoir, donc, les garder rien que pour moi. Je ne voulais pas lui donner un tas d'armes qu'elle pourrait bien décider d'utiliser, tôt ou tard, contre moi. C'était sans doute manquer un peu de confiance en elle que de penser ainsi. Mais je préférais me méfier de tout et tout le monde. Ca m'évitait beaucoup de blessures. C'était en tout cas ce que je préférais croire pour me rassurer moi même, il est vrai. "Oh, je me serais peut-être contenté de courir très vite, bras étendus de chaque côté du corps comme si j'étais en train de voler justement. Et j'aurais sauté du trottoir en pensant que j'étais en train d’atterrir. Quoi que quand j'étais gosse, je me demandais si un homme pouvait voler. Alors j'aurais peut-être testé ça du haut d'un mur, voir plus haut encore." Emis-je sur un ton incroyable désinvolte. Comme s'il n'y avait rien d'étrange, du tout, dans mes paroles. Un moment plus tard et sous sa surveille, je sombrais dans le sommeil. Mais en fut tiré, en pleine nuit, par une vive douleur. En découvrant Mandy sur mon fauteuil, j'entrepris de la réveiller. Et ce, en lui balançant des bouchons d'oreille à la tronche. Ce ne fut que lorsque j'en lançai une pleine poignée, qu'elle parvint enfin à s'extraire du sommeil. C'était pas trop tôt !! Je fus surpris de la voir sourire, puis s'exclamer ça avant de me balancer les bouchons d'oreille en riant. Ce fut plus fort que moi, je joignis bien vite mon rire au sien en me protégeant tant bien que mal de mes bras. "Hey ! Non ! t'as pas le droit de faire ça ! je suis blessé moi ! " M'exclamai-je en riant, sans réaliser tout de suite que la douleur s'était largement apaisée. Au lieu de grandir alors que je riais comme un gamin qui était en train de jouer à un jeu pour le moins stupide.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Lun 7 Avr - 17:52



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



Je voulais profiter de ce moment avec Connor, j'avais très bien que ça n'allait pas durer, c'était rare de le voir rire ou du moins sourire, car bon il n'était pas en plein d'où rire non plus. Mais voilà ça faisait du bien donc j'en profitais et je préférais largement ça que de le voir de mauvaise humeur ou encore se moquer de tout. Et savoir que maintenant il avait conscience de tout me faisait vraiment rire, j'en profitais pour me moquer de lui sur ce qu'il avait dit sous l'influence de la drogue et de la drogue. En tout cas ça me faisait tellement rire de tout lui avouer, le coup de l'avion était vraiment bon. Il n'y avait que lui qui était capable de sortir ce genre de chose ce qui me faisait encore plus rire. Cela me rappelait tellement de souvenir, à notre première rencontre tout de suite on avait compris qu'on pouvait se charrier sans que ça nous blesse. Donc là même si c'était un peu compliqué notre situation, on se charriait tout de même. Puis j'avais raison, si j'avais osé lui dire qu'on était dans un avion, je savais bien que je n'aurais pas pu le contrôler. Je me mettais à rire en le regardant, je me tenais même le ventre. " Euh je ne pense même pas que tu aurais été capable de courir et encore moins très vite. Déjà marché droit était assez compliqué pour toi, je devais te tenir. Mais bon j'aurais eu encore plus de mal à te ramener ici. Tu ne connaissais même pas le chemin et ne savais même pas que tu habitais ici, infernal je te jure. Rien qu'en essayant tu aurais fini par terre plus d'une fois."Je continuais de sourire en le regardant. Je le connaissais bien et je savais bien qu'il aurait bien essayé de faire l'avion, ça ne m'aurait même pas étonné. Donc un peu normal que je lui ai dit qu'on était à pied, au moins il n'avait pas d'idée dangereuse. Enfin, je continuais de le regarder alors qu'il finissait par s'endormir et c'est là qu'il venait me dire qu'il m'aimait ce qui me perturbait encore plus, pourquoi me le dire comme ça, c'était trop perturbant, j'étais perdu. Mais au fond de moi j'aimais Alexandre, mais c'était tellement étrange. Mais bon je le laissais dormir sans rien répondre alors que je m'endormais à mon tour. Mais ce fut un sommeil bien court puisque je recevais des choses en pleine face, je me réveillais donc en sursaut et en voyant les bouchons d'oreille je faisais un petit rire. Comment osait-il s'en prendre à moi alors que je l'avais aidé, c'est comme ça qu'il me remerciait, ah bah bravo, j'allais m'en souvenir de ses remerciements. Et pour me venger je venais prendre quelques bouchons pour le lui lancer dessus, bah oui j'avais le droit de me venger aussi. Je faisais un petit rire en l'entendant rire lui aussi, un rire que je n'avais pas entendu depuis tellement longtemps. "Tu m'as cherché et je fais ce que je veux tu m'as réveillé. " Je continuais de rire alors que je lui envoyais d'autres bouchons dessus, je n'allais pas lui faire du mal. Mais je me retrouvais bien vite à court de munitions, je me levais en me rapprochant de lui pour essayer de rattraper la boîte, je devais le lui prendre sinon il allait se venger. Je rigolais tout en essaye de l'attraper.



made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Mar 8 Avr - 16:49




Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



Sans me sentir incroyablement euphorique et heureux comme je l'étais avant de disparaître pour dix ans, je ne me sentais actuellement pas trop mal. Mentalement parlant je veux dire. Parce que physiquement, c'était autre chose quand même. Mais ouais, je ne me sentais pas trop mal. Et c'était encore une fois grâce à Mandy. D'ailleurs, j'avais beau me comporter comme le pire des enfoirés à chaque fois que nous passions un court instant ensemble, ça ne voulait pas dire que je me sentais complètement Lucas. Je dirais même que Connor se réveillait et grommelait un peu en mon intérieur. Il suffisait pour ça que Mandy soit dans les parages. C'était imparable ! Sauf que je faisais en sorte de ne pas le lui montrer tout de même. Je ne voulais pas qu'elle se rende compte de ça. C'était déjà assez dur de gérer ces ... "Retrouvailles". Sans en plus rajouter le fait qu'avec elle, j'étais un peu plus l'ancien moi. Et que ça me faisait un bien fou. Je préférais subir en silence. Même si en cet instant, grâce à l'alcool et à la drogue avalés plus tôt, j'arrivais à relativiser un peu plus. Ce qui me faisait beaucoup de bien également. Alors tout ça plus la présence de Mandy, ça ne pouvait que me faire un bien fou. J'étais enfin détendu, comme je ne l'avais pas été depuis une éternité au moins. "Ouais, c'est vrai que l'alcool me fait cet effet là ... Dommage. Avec juste de la drogue je pourrais courir deux fois un marathon de plusieurs kilomètres, faire un saut en parachute, un saut à l'élastique et j'en passe ..." Soufflai-je doucement, avec un sourire presque crétin accroché aux lèvres. C'était parfaitement vrai. La drogue faisait voler en éclats toutes les hésitations, les craintes, la peur, la pudeur et j'en passe. On était hors de contrôle avec ça dans le sang. Et on n'avait plus la moindre peur. C'était bien un des trucs qui rendait autant accro d'ailleurs. Et c'était pour ça que j'aimais autant me droguer finalement. Fait que j'assumais maintenant. Ce n'était pas comme si j'avais encore le choix, après toutes ces années. "Je ne savais pas que j'habitais ici ?" Demandai-je avec un regard presque inquiet. Avais-je dis un truc bizarre à ce sujet ? Déclaré que je vivais ailleurs ? L'idée m'inquiétais, je devais bien l'admettre. Je n'osais pas imaginer ce que j'avais bien pu débiter comme connerie ! Quelques heures plus tard et après un petit somme, c'est une connerie que je fis. Quand je pris plaisir à lui balancer des bouchons d'oreille dans la tronche pour la réveiller. Ce fut bientôt une guerre ouverte entre nous et nous rions aux éclats, comme deux gamins. Je n'avais pas ris aussi spontanément, depuis une éternité ! Et quand elle s'approcha pour tenter d'attraper la boîte, je fis en sorte de la garder hors de sa portée en tendant le bras. Avant de carrément la planquer sous les couvertures. Elle n'allait évidemment pas avoir le culot de soulever les couvertures qui me couvraient moi, pour la récupérer; Je le savais parfaitement. Planque de choix, donc. "S'en prendre à un homme blessé, sérieusement !?" Fis-je mine d'être choqué.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Mer 9 Avr - 6:49




Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



Depuis un bon moment je n'arrivais pas à retrouver le sourire c'était tellement dur. Normal avec toutes ses menaces, entrent les enveloppes que je recevais pour me montrer qu'on me surveillait, le fait que Kate avait refait surface ou du moins Marilyn puisque je n'avais toujours pas de preuves, j'étais dans un vrai cauchemar et totalement perdu. Et j'avoue que le retour de Connor n'était pas une super-bonne nouvelle, enfin si mais j'étais totalement perdu avec lui. Surtout qu'à nos retrouvailles c'était vraiment tendu, je ne pensais pas pouvoir retrouver-le sourire avec lui et surtout voir le Connor que je connaissais. Je n'étais pas totalement idiote, je savais bien que c'était surement à cause de la drogue et l'alcool qu'il avait pris. Donc je voulais en profiter et c'est vrai que je voulais être sûr qu'il allait bien. Puis ça faisait un peu de bien de le charrier un peu comme au bon vieux temps, surtout que là il ne pouvait rien faire, même pas se lever pour changer de pièce ou autres. En tout cas j'aimais voir le sourire sur son visage, ça montrait qu'il n'était pas devenu totalement froid et heureusement car ça m'aurait fait beaucoup de mal de perdre celui qui était adorable avant. Bon en dix ans beaucoup de choses peuvent changer je le sais bien, mais je voulais avoir l'espoir que le Connor que je connaissais était encore en lui et j'en avais la preuve. "Ah bah le mélange des deux t'a fait beaucoup de mal.Mais je préfère quand tu prends de l'alcool, au moins je n'ai pas besoin de te courir après, même si te soutenir est loin d'être facile. Tu es toujours aussi ouf toi, combien de fois tu as voulu sauter en parachute avec moi ou pire que ça." Je faisais un sourire, c'est vrai que je n'aime pas le vide, j'ai un peu le vertige et à chaque fois il voulait me faire faire des sports extrêmes, c'était Connor et il semblait avoir encore ses idées là en tête. Je continuais de le charrier alors qu'il semblait s'inquiéter sur le fait qu'il ne semblait pas habiter ici. C'était sortis tout seul. "Pour toi tu n'habitais pas là, entre notre ancien petit appartement et une grande villa, tu étais perdu." Je grimaçais un peu car ça me rappelait encore le passé et ce n'était pas facile, je ne vivais plus dans notre ancien appartement. Mais heureuse très vite le sommeil venait prendre le dessus ce qui me permettait de me détendre et aussi de m'endormir. Mais pas bien longtemps puisqu'ils venaient m'embêter en me lançant des choses. Mais la vengeance arrivait bien vite. Mais je voulais lui prendre la boîte ce qui ne semblait pas du tout lui plaire ce qui continuait de me faire rire. Je lui lançais un petit regard noir et je me mettais à rire en voyant sa petite moue. "Ah ne joue pas le petit caliméro hein. Si tu es blessé c'est de ta faute. " Je trouvais encore un bouchon que je lui lançais en pleine tête ce qui me faisait rire. "Bonne cachette mais ne le ressort pas sinon je viens te le piquer."

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Mer 9 Avr - 17:49




Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



C'était tellement étrange de retrouver, même temporairement, cette complicité avec Mandy. La seule chose que j'espérais maintenant, c'est que le bien être que je ressentais en cet instant allait perdurer dans le temps quand même. Parce que ça faisait beaucoup de bien de ressentir toutes ces choses là et que j'avais besoin de les ressentir encore longtemps, pour ne pas oublier que j'étais toujours en vie. Malgré mon envie de mourir depuis des lustres, j'étais encore en vie. Et, dans le fond, la vie n'était pas si terrible que ça non plus. Difficile de ne pas perdre ces "détails" là de vu. Mais c'était l'alcool qui me faisait me sentir presque bien. Et la drogue par dessus le marché. Mais l'alcool semblait préférable aux yeux de Mandy qui était maintenant en train de me rappeler un peu notre passé. Je ris doucement à l'évocation de toutes les fois où j'avais tenté de lui faire entendre raison sur le fait qu'un saut en parachute, c'était troooop bien. Oui, c'était ce que je lui répétais. Surtout quand j'étais ivre mort après des soirées bien arrosées. "Hm je tenais vraiment pas l'alcool à l'époque ..." Commentai-je sur un ton presque rêveur. Aujourd'hui pour que ça me fasse un quelconque effet, je devais boire vraiment beaucoup. Ce qui n'était pas du tout le cas à l'époque où ça montait vite. Vraiment vite. Maintenant, il me fallait même un peu de drogue avec ça, pour me sentir de plus en plus stone et vraiment bien dans mes godasses. Quelle sacrée évolution, n'est-ce pas !? Je retrouvai un tant soit peu mon sérieux quand il fut question de là où j'habitais ou n'habitais pas. Apparemment je ne reconnaissais pas mon immeuble et pensais vivre ailleurs. C'était tellement bizarre de l'entendre me dire ça. Je ne me rappelais pas du tout de ce que j'avais dis. "Oh ... ma villa sur trois étages et piscine d'intérieure, chauffée ..." Commentai-je seulement. Ca ne me manquait pas du tout en réalité. En fait, j'aurais préféré largement retrouver le petit appartement que je partageais à l'époque avec Mandy, si j'avais pu faire un choix entre les deux. Des heures plus tard et après un sommeil trop court à mon goût, débuta une petite gueguerre assez puérile entre nous, puisque nous nous balancions des bouchons d'oreille. Jusqu'à ce qu'elle tente de m'attraper la boîte que je du alors planquer sous les couvertures pour qu'elle ne puisse la récupérer. "Si je dois être aussi blessé pour t'avoir un peu à mes côtés et soucieuse de ma santé, alors j'accepte de me mettre dans cet état plus souvent ..." Lâchai-je assez subitement, sans vraiment réfléchir. Je retrouvai de façon instantanée mon sérieux en réalisant mes dires. Mais je n'allais pas revenir dessus. Même si c'était douloureux, c'était la pure vérité. Et pourtant, je ne voulais pas faire des conneries de ce genre juste pour qu'elle se sente obligée de me venir en aide. Mais dans un même temps, je ne pouvais nier que sa présence me faisait un bien fou.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Jeu 10 Avr - 6:44




Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



On devait être à notre quoi, troisième rencontre et ça ne faisait que maintenant qu'on arrivait enfin à rire tous les deux et ça faisait du bien. Même si c'est vrai que là c'était à cause de l'alcool et de la drogue, mais voilà ça faisait du bien. Même si j'espérais que la prochaine fois qu'on rigole tous les deux, qu'on ne soit pas sous l'effet de la drogue, je ne le supporterais. Surtout s'il venait encore m'envoyer balader comme il l'avait fait plusieurs fois. Donc oui, je préférais en profiter un petit moment même si c'est vrai que je me moquais de lui, c'était méchant de ma part mais tellement marrant. Surtout que là il ne pouvait pas nier, lui sous l'effet de l'alcool ce n'était déjà pas beau à voir, mais là c'était pire. Avec la drogue en plus, il avait été infernal et intenable mais ça me faisait tellement rire. Donc oui je me moquais bien de lui et je n'arrêtais pas de rire, j'en avais même mal au ventre mais c'était tellement hilarant de l'avoir vu comme, se croire dans un avion, ensuite dans un train et un manège, non mais je rêve. Bon c'est vrai que par rapport à avant il tenait beaucoup plus l'alcool. Avant combien de fois je lui disais de faire attention, parfois je me disais même que je tenais plus l'alcool que lui. Je continuais de rire quand il avouait qu'il ne tenait pas l'alcool. " Alors là je confirme, tu ne tenais vraiment pas l'alcool et tu débitais des conneries, trop fort. Enfin sa ne change pas de maintenant." Je faisais un petit sourire en le regardant.
On continuait de parler, au moins je lui avouais toutes les conneries qu'il avait bien pu me débiter, tout comme le fait qu'il ne pensait pas vivre ici, mais soit dans notre petit appartement ou encore sa grande villa, en toute en ce qui concernait cette villa, moi je ne l'ai pas connaissais pas du tout, surement qu'il avait vécu dans une villa pendant dix ans, au moins il n'avait pas vécu dans un endroit glauque, ça devait me rassurer, mais pas trop non plus. Je faisais un petit sourire, une villa sur trois étages, et bah dis donc c'était surement mieux que notre petit appartement. Je devais arrêter de penser à ça, ça me faisait plus de mal qu'autre chose. "Ah donc elle existe vraiment cette villa. Au moins tu n'étais pas dans une cabane, tu étais bien traité..." Cette discussion devenait un peu trop étrange pour moi, ça me rappelais des mauvais souvenirs. Autant parler d'autre chose ou rien du tout. Il devait se reposer et ça se voyait dans ses yeux qu'il était fatigué, je le laissais se reposer et je faisais pareil car j'avais eu une journée éprouvante et pareil pour la soirée. Je m'endormais donc un peu avant d'être réveillé par un grand gamin qui s'embêtait. Donc on partait en pleine bataille de bouchon d'oreille comme de vrai gamin et j'aimais bien ça. Mais fini de jouer, je voulais lui piquer sa boîte mais il trouvait une bonne cachette. Il y a dix ans je lui aurais pris la boîte sans problème, mais non là je n'allais pas le faire. Je continuais de rire tout en le regardant. Je venais m'asseoir sur le rebord du lit en le regardant avec un sourire. Je levais les yeux au ciel alors qu'il me disait clairement qu'il voulait que je reste à veiller sur lui comme ça. Pourquoi il me disait, je savais que c'était surement ce qu'il pensait au fond de lui, mais c'était dur de l'entendre de sa bouche surtout dans ma situation. "Si tu pouvais éviter de te remettre dans un tel état, sinon la prochaine ce sera un aller pour l'hôpital, déjà que c'est limite là je crois." Je lui faisais un petit sourire en le regardant alors que j'allais chercher une compresse avec de l'eau pour essuyer sa joue où il y avait encore du sang, j'y allais doucement, son visage était mal en point. "Surveille tes côtes et la blessure à ta joue. Je suis sur que tu as besoin de points de suture. " Je reprenais un peu mon sérieux. C'est sur que je m'inquiétais pour lui, je n'aurais surement pas été aussi attentive avec une autre personne. Mais voilà c'était différent avec Connor et je ne pouvais le nier non plus.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Dim 13 Avr - 6:00




Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



C'était tellement plaisant de retrouver un semblant de complicité avec Mandy, que je ne trouvais même pas la force de mettre fin à nos échanges ô combien hilarants. Et pourtant, elle se foutait de moi en grande partie. Elle se moquait du fait que par le passé, je ne tenais pas du tout l'alcool. Aujourd'hui c'était bien plus le cas. Il me fallait boire le double voir le triple, pour que les effets se fassent ressentir. Sans parler de la tonne de drogue que je devais également ingurgiter pour être dans un bien bel état. Mandy était justement tombée le jour où j'avais surconsommé un sacré mélange des deux. Elle allait croire que je tenais toujours aussi peu l'alcool, alors que ça n'avait vraiment plus rien à voir du tout avec ce que je pouvais boire par le passé. "Ce qui change avec aujourd'hui, c'est la quantité que je dois avaler pour être dans le même état."Lui fis-je remarquer sur un ton vaguement amusé. Là je n'étais même pas en état de me défendre alors qu'elle se foutait ouvertement de moi. J'aurais bien aimé mais c'était au delà de mes forces. Enfin, c'était plus Lucas que Connor qui aurait souhaité se débattre avec véhémence et se défendre des paroles qu'elle avait à mon encontre. Peu à peu, Mandy mentionnait toutes les choses bizarres que j'avais dis un peu plus tôt. Dont le fait que j'avais mentionné ma villa. Sa réponse me fit froncer les sourcils. Etait-elle stupide ou quoi ? Comment pouvait-elle dire un truc pareil ? "Bien traité !? Je t'ai pourtant dit qu'on m'avait poussé à faire des choses dont tu n'as même pas idée et épouser une femme que je n'aimais pas. La seule raison pour laquelle j'avais cette villa et un tas de trucs "géniaux" c'est parce que j'ai accepté de faire ce qu'on me demandait. Et qu'avec les millions que j'ai amassé, j'ai pu me permettre ce train de vie là. Si j'avais vécu dans un petit appartement miteux, je pense que je me serais un peu trop fait remarquer." Grommelai-je à travers mes mâchoires crispées. Frustration que de l'entendre dire ça comme si elle était peinée d'apprendre que j'avais pu avoir ce genre de vie. Alors que j'aurais pu troquer toutes mes demeures, mon avion privé et tout le reste, en échange de ma vie d'avant à ses côtés. Ca me semblait d'une telle évidence pourtant ... Quelques heures plus tard et après un peu de sommeil, j'entrepris de la réveiller comme un sacré gamin. Et elle se prit rapidement au jeu en faisant de même. Ce qui, bizarrement, nous fis rire tous les deux. Quand elle vint s'asseoir tranquillement sur le bord de mon lit, une parole que j'aurais du garder pour moi, m'échappa complètement. Oui j'avais envie qu'elle revienne prendre soin de moi comme elle savait si bien le faire. Mais non, je n'aurais vraiment pas du l'avouer à voix haute. Ne serait-ce parce qu'elle allait forcément m'envoyer chier. Et c'est bien ce qu'elle fit. Assez subtilement, je devais bien le reconnaître. "La prochaine fois, tu ne me trouveras pas." Soupirai-je doucement en fermant un instant les yeux. C'était bien une façon de dire que je me laisserais crever dans un coin. Selon moi, c'était la meilleure chose à faire ! Je grimaçai de douleur quand elle vint nettoyer doucement ma joue, avec une compresse. J'étais bien ouvert apparemment. Au point des points de suture selon elle. "Chouette. Dix ans de vie d'horreur sans que je n'abîme de trop mon visage et il suffit de quelques semaines presque sages à LA, pour que je finisse balafrer ?" Soupirai-je en gardant les yeux fermés. J'espérais qu'elle exagérait et qu'en réalité, il ne me resterait pas une trace de cette blessure.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Lun 14 Avr - 5:01




Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Comme quoi tout n'était pas perdu, j'avais enfin réussi à faire rire et sourire Connor ce qui n'avait pas du tout été facile. Surtout vu qu'à chaque fois qu'on se voyait ça finissait en dispute entre nous. Mais là c'était fini, je voulais profiter de ce petit moment et de le voir rire comme ça, ça faisait tellement de bien. Puis ça me permettais de me moquer de lui sans qu'il ne soit froid, puis j'avais le droit vu ce qu'il venait de me faire endurer pendant toute cette petite marche. J'avais réussi à le ramener ce qui était un exploit quand même car ramener quelqu'un complètement déchiré se n'était pas facile, mais me moquer de lui c'était encore plus marrant, surtout quand il cherchait à se défendre. Je ne pouvais pas me voiler la face, il avait bien changé. "Oui mais tu sais il y a d'autres moyens sans se faire trop de mal.Quoi que ça me permet de bien me moquer de toi et ça j'adore. " C'est vrai qu'avant on n'arrêtaient pas de se chercher encore et encore. On passaient notre temps à se provoquer et c'était le vrai petit bonheur à chaque fois. Depuis qu'on c'était rencontré on avait sut qu'on pouvait se provoquer sans que ça ne fasse de mal à qui ce soit.Mais là c'était encore mieux car il ne pouvait pas se défendre. On continuait de parler, j'apprenais des choses sur lui et en retour il comprenait mal ce que je voulais dire. Je soupirais tout en le regardant. "Tu n'as pas bien compris ce que je voulais te dire, pardonne-moi. C'est jusqu'au moins tu n'étais pas dans la misère avec le manque de nourriture, manque d'hygiène, maltraitance. Oui la maltraitance psychologique c'est pire. Mais moins tu étais en bonne santé. Je sais très bien que tu aurais préféré vécu une autre vie... Resté avec moi et j'aurais tellement aussi..." Je ne voulais pas qu'il pense ça de moi, je me disais juste qu'au moins il était bien, enfin il n'était pas dans un endroit horrible, avec maladie, blessures qui pouvaient s'infecter. Tellement de chose qui n'aurait pas arrangé sa prise d'otage. Enfin je finissais par le laisser s'endormir et je faisais de même. Mais pas bien longtemps car j'avais en fait un gamin en face de moi ce qui me faisais rire encore et encore. C'était encore mieux que quand je me moquais de lui. Mais la discussion revenait un peu plus sérieuse et je soupirais en l'entendant me dire que je ne le retrouverais pas. Il me faisait clairement comprendre qu'il allait continuer de se laisser mourir ce qui faisait tellement mal au coeur. "Je te trouverais toujours... Mais peut-être que la prochaine fois je ne pourrais pas venir..." Je soupirais, c'est sur que peut-être la prochaine fois je me retrouverais entre quatre murs alors que je n'aurais plus le droit de sortir. En prison, surement cet endroit vu ce que je devais faire. Mais bon, à quoi bon lui en parler, la dernière fois j'avais essayé et il n'avait pas eu l'air de porter beaucoup d'importance. Je finissais par lui soigner la joue, ce n'était pas très beau et j'espérais qu'il n'y aurait pas de cicatrice. Je faisais un petit sourire en continuant de le soigner. "Je ne suis pas une infirmière, tu n'auras peut-être pas grand-chose. Cela ne changera rien à ton visage j'en suis sur. La prochaine fois tu feras attention à toi. La prochaine fois tu éviteras de trop boire et comme ça personne n'abimera ton beau visage." Je lui faisais un petit sourire en le regardant. Je me levais en débarrassant ce que j'avais utilisé et je revenais m'adosser contre le mur en le regardant. Cette situation était tellement étrange. "J'espère que pendant les prochains tu resteras au moins un peu sage. Qu'est-ce qui pourrait t'arriver dans ton appartement?" Je lui faisais un sourire en continuant de le regarder.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Lun 14 Avr - 17:57



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



Mandy était en train de prendre un malin plaisir à se foutre royalement de moi. Comme elle le faisait par le passé. Et à l'époque, j'étais parfaitement armé pour lui rendre la pareille. Mais là, je ne voyais pas bien que lui répondre. Et finalement, tout ce que je faisais, c'était surenchérir. Et faire preuve de beaucoup d'autodérision. Ca par contre, je savais très bien faire. Surtout qu'il y avait vraiment un tas de trucs sur lesquels on pouvait me vanner. J'en étais bien conscient et c'était pour cette raison que je m'en donnais presque à coeur joie. Ce que je ne ferais clairement pas si je n'avais pas un litre d'alcool dans le sang et je ne sais combien de grammes de drogue, également ! "Pff, se foutre de moi et adorer ça ... T'es monstrueuse." De nous deux, qui était le monstre ? La réponse était évidente, soit. Bien sûr que c'était moi le monstre. Ca se voyait comme le nez au milieu de la figure. Regardons-nous tous les deux et faisons le constat. L'ange et le monstre. Un monstre sacrément amoché en plus ! La presque bonne humeur du moment, fut mise à mal quand elle fit remarquer que j'avais été bien traité. Une remarque que j'eus du mal à encaisser tant elle était loin de la vérité. Mais finalement, ses paroles me firent plus mal encore, si tant est que ce fut possible. Me rappeler la vie que nous aurions pu avoir encore aujourd'hui, tous les deux, n'était sans aucun doute pas l'idée du siècle. "Je veux plus t'entendre dire ce genre de chose Mandy. S'il te plait ..." Soupirai-je doucement en détournant le regard. Moi j'avais le droit de le dire parce que j'étais désespérément seul. Alors qu'elle, de son côté, elle était amoureuse et plus ou moins heureuse. Elle n'avait donc plus le droit de pleurer sur cette vie perdue à mes côtés. Je ne voulais pas l'entendre faire ça. Je ne le voulais plus. Même en étant ivre je ne pouvais supporter ce genre de parole de sa part. A croire qu'elle n'avait pas conscience du mal qu'elle me causait ... Quand, quelques heures plus tard, je lui faisais remarquer qu'à la prochaine baston de ce genre, elle ne me trouverait sans doute pas et ne pourrait donc pas me sauver la mise. Ce à quoi elle répondit qu'elle ne pourrait peut-être même pas venir. Je compris par là qu'elle serait sans doute trop occupée avec sa petite et merveilleuse famille. Raison pour laquelle je choisis de ne rien répondre et conservai le regard détourné d'elle, durant quelques longues secondes, voir minutes, de plus. Même si une part de moi se réjouissait de la savoir heureuse, l'autre part regrettait que ça ne soit pas à mes côtés. Et les deux qui luttaient fermement dans mon esprit, ne me laissaient pas vraiment de répit. Elle revint bien vite vers moi pour soigner et nettoyer ma joue. Je grimaçai un peu de douleur mais ne soufflai mot, la laissant simplement faire sans me plaindre. "On croirait entendre ma mère .." Commentai-je sur un ton presque endormi. "Et que ça te serve de leçon ! La prochaine fois, tu joueras moins au con !" M'exclamai-je en imitant plutôt pas trop mal sa voix emportée. Voix enflammée et peut-être un poil trop aigu par rapport à la sienne. Oui je taquinais plus ma mère que je ne m'en moquais sérieusement. Et penser à elle ne me fit ... Ni chaud ni froid finalement. Toujours rien. Toujours pas ... "Ce qui pourrait m'arriver ici ? Hmm ... je pourrais tomber de mon lit et me briser la nuque. Je pourrais vouloir me lever pour aller récupérer ma drogue dans le salon -et je t'interdis de vouloir la planquer parce qu'un arrêt brutale de drogue pourrait me tuer, soit dit en passant-. Quoi d'autre ? Oh je n'ai déjà pas que des amis dans le coin alors je te laisse imaginer. Et puis, pour conclure ... une bombe, un incendie, un avion qui se crash ... Bref, il pourrait arriver n'importe quoi !" J'imaginais le pire, moi !? Mais alors là, pas du tout !

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Lun 14 Avr - 18:34




Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



Alors là il était doué pour une chose et il était même très performant, c'était pour se surenchérit sur ce que je pouvais bien dire et ça me faisait tellement rire. Parfois je n'avais même pas besoin de dire grand-chose, il faisait pire ensuite. Mais c'est ce que j'avais apprécié chez lui quand je l'avais connu. Je savais que je pouvais tout lui dire, le charrier, il ne le prendra pas mal, bien au contraire, ça l'amusait . Et le voir faire ça encore aujourd'hui me rassurait aussi. Je n'avais pas envie que ce moment s'arrête, ça faisait du bien et je me disais que la prochaine fois ça ne sera pas aussi joyeux. Mais bon, ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas souris. Ce n'était pas parce que ça se passait mal avec Alexandre, bien au contraire, mais c'était à cause de tous ce qui m'arrivait à moi et c'était vraiment dur à supporter, donc un petit moment de détente ne me faisait pas de mal. Je le regardais en faisant un air choqué. " Moi un monstre, mais tu disais que j'étais un ange tout à l'heure. Alors là tes paroles me blessent tellement." Bien sur que non que je n'étais pas blessé, c'était juste pour le charrier un peu et j'avais le droit encore, il ne pouvait vraiment pas se défendre et c'était encore plus plaisant, il ne pouvait même pas me foutre dehors, je faisais ce que je voulais et j'aimais ça. Mais voilà, la discussion déviait et ça se transformait en discussion blessante ce que n'arrangeaient pas les choses. Je soupirais en restais assise sur le lit tout en le regardant. Je devais vraiment faire attention à ce que je disais. " D'accord... Désolé... "C'est vrai que je devais arrêter de regretter ce qui aurait pu se passer entre nous. J'avais tourné la page , mais c'était tellement dur. À chaque fois je me demandais ce qui aurait bien pu nous arriver si lui et Kate n'avait disparu, mais voilà c'était arrivé et ça avait changé nos vies, on ne pouvait malheureusement pas revenir en arrière, c'était juste impossible. Un long silence s'installa entre nous alors que je regardais mes mains en jouant avec une de mes bagues ce que je faisais souvent quand j'étais mal à l'aise, ça n'avait pas changé ça. Je décidais de le soigner en attendant que la tension redescend un peu. Je faisais un sourire alors qu'il me comparait à sa mère. "Eh bien elle avait raison, la prochaine fois tu feras attention si tu ne veux pas abîmer ce visage." Je le regardais avec un sourire en coin en terminant de le soigner. J'espérais tellement qu'il allait m'écouter, enfin je rêvais. Le nouveau Connor avait l'air d'aimer l'adrénaline et donc il allait continuer. Je levais les yeux au ciel alors qu'il commençait à me dire tout ce qui pourrait lui arriver. Il n'y avait que lui pour partir aussi, au début c'était cohérent, mais pas la fin. Je le regardais dans les yeux en soupirant. " Et bien ne cherche pas à te lever, je vais t'apporter tout ce don tu as besoin, eau, médicament, nourriture, tout ce que tu veux. Mais reste calme dans ton lit. Puis je vais bien fermé tout à clé. Bon pour ce qui est d'un incendie je suis sur que tu es capable de te levé comme un grand. Mais juste reste calme si tu peux. " Je lui faisais un sourire alors que je ne savais pas trop quoi faire. Partir ou rester, c'était difficile. " Je repasserais d'accord?" Je me levais pour aller préparer à manger dans sa cuisine, quelque chose de froid, sandwich, quelques trucs à grignoter que j'apportais sur un plateau avant de revenir dans la chambre pour le poser sur la table de nuit avec des bouteilles d'eau, médicament. " Bon où est ta drogue?" Je n'avais pas très envie de la lui passer, mais comme il disait, il serait en manque.



made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Mar 15 Avr - 16:31



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



Comme le faisait si bien Connor par le passé, en compagnie de sa Mandy tant aimée, je me moquais de moi même en surenchérissant à chacune de ses paroles. Je faisais preuve de beaucoup d'autodérision, comme avant. Et ça semblait beaucoup l'amuser. Or, plus je la voyais rire, plus j'avais envie de continuer sur cette voie là. Sans doute, aussi, parce que je savais que malheureusement ce n'était que temporaire. Cette douce accalmie, avant que la tempête de la vie et de mon nouveau moi, ne reprennent de plus bel. Ca allait être terrible dès le saut du lit. Parce que j'étais certain de regretter de m'être comporté ainsi avec Mandy. Comme si tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, même entre nous. Mais tant pis. Pour l'instant je ne parvenais pas à me montrer tout à fait rationnel. Ou plutôt, quelque part, je devais surtout le refuser. Je préférais profiter pleinement de tout ça, coûte que coûte. "Hm tu es doublement monstrueuse. Parce qu'en plus de l'être sacrément, tu le caches vraiment bien derrière un visage de petit ange !" Lui répondis-je sur un ton légèrement moqueur. C'était évidemment plus pour la taquiner que pour autre chose. Je ne pensais pas du tout qu'elle soit un monstre. Elle était même loin d'en être un. Elle était un ange plutôt. Un véritable petit ange. Presque trop parfait, trop lisse. Elle n'avait sans doute rien à se reprocher. Ou en tout cas, vraiment pas grand chose ... Elle parvint quand même à mettre à mal la bonne humeur qui semblait pourtant vouloir durer un moment encore. Et tout ça parce qu'elle venait de me faire remarquer qu'elle aurait souhaité que les choses soient différentes. Et que, du coup, on soit encore ensemble tous les deux. Or, je ne voulais pas l'entendre dire ce genre de chose, pour la simple et bonne raison que contrairement à moi, elle avait trouvé quelqu'un d'autre et était heureuse à ses côtés. Alors à quoi bon continuer sur cette lancée en mentionnant notre passé ? Je ne voulais pas l'entendre faire ça. Evidemment, elle se rétracta et s'excusa. Mais trop tard, les mots avaient été dits. Et mon esprit allait se rappeler plus de ça que de tout le reste, au petit matin, quand j'aurais parfaitement décuvé. Un soupir plus tard, je trouvai le courage de reposer les yeux sur elle. Un moment plus tard, alors qu'elle me soignait la joue en me faisant une petite remontrance, je la comparai à ma mère, puis ne répondis rien à sa réponse. Elle avait raison quand j'étais mioche, ouais. Aujourd'hui elle ne me disait plus ça du tout. En même temps, après dix ans sans se voir ... Elle avait vu disparaître un jeune adulte tout juste en train de commencer sa vie d'homme responsable. Et elle avait retrouvé un être froid et détruit par la vie. Alors forcément, elle n'avait plus ce genre de parole pour moi. Elle n'avait même plus de parole du tout, puisque je ne les avais pas revu depuis les premiers jours de mon retour. Je le refusais. Quelques minutes passèrent encore, avant que Mandy ne décide de prendre soin de moi une dernière fois, sans doute avant de partir. Elle avait forcément mieux à faire que de traîner plus encore dans les parages. Comme retrouver son fiancé, par exemple. Je la laissai donc aller récupérer tout ce qui pourrait m'être nécessaire pour au moins quelques jours. "T'es pas obligée de revenir ..." Soupirai-je doucement. Elle allait sans aucun doute être trop occupée avec sa petite famille, son boulot et ses problèmes pour ça de toute façon. Elle ne tiendrait jamais une telle promesse, pour sûr ! "Dans le meuble sous la télé ..."

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Mer 16 Avr - 14:37




Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



Parfois j'avais vraiment l'impression d'avoir Connor en face de moi et de revenir plusieurs années en arrière. Je n'allais pas me plaindre, c'était un peu dur de délirer comme ça genre de rien, comme si qu'il ne c'était rien passé. Mais je voulais profiter un peu de ce moment-là surtout que là je pouvais me moquer de lui sans qu'il ne puisse me dire quoi ce soit ce qui me faisait encore plus rire. J'espérais qu'il n'allait pas recommencer ce genre de folie, enfin je pouvais toujours rêver, je savais qu'il allait vouloir se changer les idées et il n'y avait que cette manière-là malheureusement. Je voulais profiter de ce moment c'est comme ça, même si demain ça sera totalement différent et c'était dur à savoir. Je faisais un petit sourire alors qu'il continuait de me traiter de monstre. Combien de fois il m'avait traité comme ça quand je voulais lui cacher quelque chose et à chaque fois il faisait sa petite moue toute triste pour que je craque. Mais non, moi je tenais bon et je ne lui disais jamais rien, donc oui par moments j'étais un vrai petit monstre c'est comme ça. Et là pour lui j'étais doublement un monstre, à bah d'accord, encore mieux ce qui me faisais encore plus rire. "Ah bon je suis un monstre, ah bah d'accord, je pensais pas que j'étais si horrible que ça. Heureusement que j'ai mon petit visage d'ange alors. Je suis tout de même un monstre qui t'a aidé, qui t'a soigné. Pas si horrible le monstre hein?" Je continuais de lui sourire en le regardant. Moi j'aimerais bien avoir des monstres comme ça autour de moi, surtout si c'était pour m'aider comme ça. Je savais bien que ce n'était pas vrai ce qu'il me disait, c'est juste qu'il avait la haine que je puisse le charrier comme ça. Et dire que ça se passait bien et moi je venais tout gâcher avec ma remarque ce qui m'énervait intérieurement. Moi qui voulais juste lui dire que ça aurait pu être bien pire et il serait revenir pas avec autant d'argent et pas en bonne santé. Enfin je savais très bien, enfin non, que les blessures psychologiques étaient les pires à soigner et c'était dur à penser. Je finissais par m'excuser en venant lui soigner sa joue assez mal à l'aise, toujours à cause de la distance. Je n'avais jamais eu besoin de le soigner comme ça. Il ne se faisait pas de grosses blessures comme ça. Et dire qu'il était sage avant, il avait bien changé depuis. Et j'en profitais pour jouer à la maman, et oui je reste protectrice en lui demandant de ne pas recommencer la prochaine fois s'il ne voulait pas abîmer son si beau visage. En tout cas j'espérais que ça allait se soigner correctement et c'est pour ça que je faisais tout pour bien désinfecté et mettre un pansement pour rapprocher la blessure. Une fois bien soignée après qu'il m'ait dit tout ce qu'il pouvait lui arriver, je venais lui ramener tout ce don il aurait pu avoir besoin. "Je reviendrais quand même pour voir comment tu vas.À moins que toi tu ne veuilles pas que je revienne. " Ce que je comprendrais totalement, peut-être que ma présence le mettait vraiment mal à l'aise. Donc s'il ne souhaitait pas que je revienne, je ne reviendrais pas. Je serais trouvé quelques minutes pour revenir même si c'est vrai qu'en ce moment ma vie n'était pas facile. Je partais dans le salon alors que j'allais chercher sa drogue, je soupirais en trouvant le sachet, je prenais quelques cachets pour revenir dans la chambre et le poser sur la table de nuit. " Évite d'en reprendre maintenant, je n'aimerais vraiment pas avoir ta mort sur la conscience." Enfin après je n'avais rien à dire. Je le regardais en espérant vraiment qu'il allait se soigner tout de même avant de recommencer à faire le fou. Je me baissais en déposant un baiser sur son front. " Fait attention à toi s'il te plaît."

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Ven 18 Avr - 19:43



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



J'étais en train de taquiner Mandy avec grand plaisir, en lui affirmant qu'elle était un véritable monstre. Et à ses paroles, je retrouvai un tant soit peu de sérieux. Parce que si ses actes étaient dignes des actes de bonté d'un véritable ange, pour moi il en allait tout autrement. Pour la simple et bonne raison que j'aurais préféré qu'elle me laisse par là bas et m'offre ainsi la possibilité de choisir moi même de ce qu'il adviendrait de moi. Bien sûr, j'aurais sans doute choisis de me laisser crever comme ça. Mais soit, elle ne pouvait pas s'en douter. Et puis si je le lui avouais, elle allait vraiment s'énerver et m'en coller une avant de se barrer sans demander son reste. Comme elle l'avait déjà fait quelques temps plus tôt. Ca ne serait très certainement pas une mauvaise chose pour elle. De s'éloigner de moi. Mais ce coup ci, pour de bon. " Ca dépend des points de vu." Commentai-je tout de même en un léger marmonnement. Avant de changer peu à peu de sujet. Quand arriva l'idée qu'elle puisse repasser pour s'assurer que j'allais bien, j'eus quelques hésitations tout de même. Pour la simple et bonne raison que je ne savais pas du tout si c'était une bonne idée qu'elle repasse chez moi/ Mais ça, je le lui avais déjà dis à plusieurs reprises. Sans grand succès de toute évidence, puisqu'elle était encore là. Et qu'elle semblait vraiment souhaiter revenir pour s'assurer que j'allais bien. "Je sais pas ce que je veux ou ne veux pas." Soupirai-je finalement. Parce que c'était vrai. Je ne savais pas. Ou plutôt, je savais très bien ce que je souhaitais, tout en étant bien conscient du fait que ce n'était pas une bonne chose du tout. parce que j'aimerais la retrouver plus souvent chez moi. Mais que pour son propre bien, et puis le mien aussi, il était préférable qu'elle ne revienne pas dans le coin. Qu'elle cesse d'avoir le moindre contact avec moi, tout simplement. Mais je ne pouvais pas l'en empêcher tout à fait non plus. Et puis elle semblait réellement s'inquiéter pour moi. Ce dont je ne pouvais décemment pas me plaindre ! Je fus soulagé quand elle accepta d'aller récupérer quelques unes de mes doses de drogue, après que je lui eus rappelé les effets négatifs que ça pourrait avoir sur moi, si j'étais trop en manque. Ca pourrait me tuer, sérieusement. Parce que j'étais beaucoup trop dépendant, depuis bien trop de temps. Arrêter soudainement était la pire chose que je pourrais faire. De toute façon, j'en n'avais pas la moindre envie ! "Pas besoin pour l'instant donc j'vais pas en prendre tout de suite. T'inquiète pas." Soupirai-je vaguement pour la rassurer un tant soit peu. Non je ne comptais consommer quoi que ce soit de néfaste pour la santé, tout de suite. Mais ça allait forcément revenir, cela allait de soit. Je frissonnai quelque peu quand elle vint déposer un baiser sur mon front. Je l'observai un court instant, avant de sourire légèrement et fermer les yeux en hochant positivement la tête. "Je te promets d'essayer."

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Dim 27 Avr - 13:34




Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.




Combien de fois on m'avait dit de faire attention quand je venais en aide à quelqu'un, je ne devais pas être trop naïve, car aider pouvait aussi apporter des ennuis par la suite. Mais là je savais très bien que je ne risquais rien, avec Connor, il ne me ferait rien. Enfin si, il avait déjà réussi à me faire du mal mais pas physiquement, psychologiquement. Mais voilà, ce n'est pas pour autant que j'allais lui tourner le dos bien au contraire, il avait besoin d'aide mais n'osait pas le dire. Puis vu dans l'état qu'il était je ne pouvais pas le laisser comme ça. Donc oui je l'avais aidé, peut-être comme un ange, même si au fond de moi j'en étais pas un. Personne n'est totalement ange ou totalement un monstre, il y a toujours un peu des deux dans chacun de nous. Je soupirais en le regardant, je savais bien que lui il voulait se laisser mourir ou autres, il m'en avait déjà parlé. De toute façon pour faire le mélange entre drogue et alcool, c'est qu'on ne tenait pas à la vie. " Je préfère largement mon point de vue." En tout cas vu son état je n'osais pas trop m'en aller, j'avais peur que ça s'aggrave et je suis journaliste moi pas infirmière, je ne connaissais personne dans mon entourage capable de m'aider . Donc oui j'étais resté un peu pour m'assurer qu'il allait bien, mais j'avais bien envie de repasser pour être sûr que ça allait. Une chute pouvait arriver tellement vite. Je voyais bien qu'il était perdu, ne sachant pas ce qu'il voulait tout comme moi, cette situation était tellement dure et ça à chaque fois qu'on se voyait." Sinon je te passe un coup de fil, quoique tu serais capable de me mentir. Au moins une visite dans quelques jours, pour ma conscience. " Je faisais un petit sourire en continuant de le regarder." Ah petite précision, le sport de chambre est déconseillé quand on est dans cet état. " J'essayais de faire un peu d'humour même si c'est vrai que savoir que Connor se tapait d'autres filles ne m'enchantais pas beaucoup. Mais bon il avait le droit de faire sa vie. Et pour être sûr que ça se passerait bien pendant mon absence je lui avais fait quelques trucs à manger, ramener de l'eau et j'acceptais même de lui ramener de la drogue même si ça non ça ne m'enchantait pas, mais bon il aurait été capable de se lever. Je posais ça sur la table de nuit, ça ne me rassurait pas du tout. Avant je savais tout le temps ce que Connor pensait, maintenant j'étais perdu, je ne savais pas de quoi il était capable. " D'accord vas doucement quand même." Enfin je devais arrêter de jouer la mère poule. Je finissais par déposer un baiser sur son front en lui faisant un petit sourire. " Merci soignes-toi avant de faire encore n'importe quoi. Reposes-toi bien. Tu as mon numéro, tu peux m'appeler en cas de soucis. À bientôt Connor." Je le regardais fermer les yeux avant de me lever, j'allais chercher ma veste et mon sac avant de partir tranquillement pour rentré à la maison.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alcool et drogue égal problème (Connor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Problème de son iPod ou autre MP3
» Problème pour Tester mon Projet -RPG VX- [Résolu]
» Problème Egret 2 + J-pac + Arcade VGA (agp)
» Problème de mémorisation [Résolu]
» problème slot MVS - Résolu!
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Cimetière des RPs-