Partagez | 
 

 Alcool et drogue égal problème (Connor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Jeu 27 Mar - 14:18



Alcool, drogue donne problèmes.
ft. Mandy & Connor.


Encore une belle après-midi que j'avais passée avec Joy et Malicia, depuis plusieurs jours Joy me demande d'aller à la fête foraine et c'était pire quand Malicia lui en avait parlé. C'était de vraie petite princesse donc je ne pouvais pas refuser, bien au contraire. Une journée entière avec elle et Alexandre, on avait vraiment passé une bonne après midi, on en avait besoin , se retrouver tous ensemble. J'avais retrouvé le sourire et Alexandre aussi ce qui faisait du bien. Mais bon dans ma tête c'était toujours un peu la tempête que j'avais ralentie, au moins pour aujourd'hui, juste une journée en famille. Je n'avais pas reçu de nouvelles de ce cupidon, peut-être qu'enfin il allait me laisser tranquille. Après avoir bien profité, les filles commençaient à être épuisé, normal elles n'arrêtaient pas de courir un peu partout en voulant faire tous les manèges, mangers des sucettes, bonbons, heureusement que ce n'était pas la fête foraine tous les jours. J'avais beaucoup de mal à dire non à ma belle petite Joy, c'était trop dur, donc je disais oui et à chaque fois j'avais le droit à un beau sourire sur son visage, rien ne pouvait remplacer le sourire d'un enfant qu'on aime.
Une fois arrivé à la maison je pouvais me reposer dans le canapé, ça crève tellement une journée comme ça, une journée de repos mais pas totalement avec des petits trésors comme ça et c'était pire quand Alexandre jouait à l'enfant aussi pour avoir ce qu'il veut, de vraie enfant, mais je les aime. J'envoyais un message à Cassidy pour la rassurer, elle n'avait pas pu venir. Alexandre me disait qu'il allait faire une cabane avec les filles. Je lui disais que le travail venait de m'appeler pour un article que j'avais rendu la veille et ils voulaient vérifier quelques points, non mais ils ne pouvaient pas se passer de moi c'était incroyable, en plus vu l'heure qu'il était. La nuit était tombée, comment ça m'énervait. Alexandre me disait d'y aller et de faire attention à moi. Depuis ce qui m'était arrivé ce soir-là il était souvent inquiet. Je l'embrassais avant de partir pour me rendre au boulot. Je ne mettais pas longtemps pour régler le souci qu'il y avait, c'est ça quand on faisait plusieurs articles, le patron veut que tout soit Parfait. En revenant je passais devant quelques magasins de glaces, ça donnait envie, j'allais surement en acheter pour tout le monde, je savais que ça allait leur faire plaisir.



made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Jeu 27 Mar - 16:38



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Je ne savais pas vraiment ce que j'étais en train de faire, mais je le faisais. Et je le faisais vraiment bien. Je buvais verre sur verre, j'avalais pilule sur pilule et sniffais rail sur rail. Tout ça au cours d'une soirée plutôt agitée que je passai en compagnie d'autres toxico, d'autres alcoolos. Je ne les connaissais pour ainsi dire même pas. Tout ce que je voulais, c'était me mettre vraiment bien. Pour tout oublier. Surtout, tout oublier. C'était ça qui était si bon. Ne plus penser à ma vie merdique. Ne plus penser à rien du tout. Ca faisait un bien fou. Même alors que la tête me tournait atrocement, que mon coeur battait à bien deux cent pulsations à la minute et que le monde entier semblait peint de milliers de couleurs. Trop bizarre. Mais tellement bon. J'entendais les gens rire à gorge déployée, la musique qui pulsait dans ce pub qui se trouvait je ne savais même plus où. J'allais être incapable de retrouver le chemin jusque chez moi. J'allais être incapable de tout. D'ailleurs, quand j'eus une brève lueur de lucidité, ce fut pour me rendre compte que j'étais dehors, en pleine rue, pleine nuit, plein froid, sans ma veste. j'en avais fais quoi ? Aucune foutue idée. Je perdis encore un peu le nord, le sud, l'est, l'ouest, bref la totale. J'entendis des bruits de lutte, des hurlements, des gens qui couraient. Le groupe de personne avec lequel j'étais venu, était en train de se brouiller plutôt férocement, avec d'autres gens. Si j'avais été en pleine possession de mes moyens, je serais sans doute intervenu. Pas pour défendre qui que ce soit, non. Simplement parce que me battre, c'était une chose que j'aimais par dessus tout depuis quelques années. Mais là, je n'avais même pas conscience de mes propres pas, alors que je m'éloignais du champ de bataille. Mais d'autres types se chargèrent, pour moi, d'en prendre conscience. Je me retrouvai acculé contre un mur  à rire à gorge déployée devant les menaces de l'un des deux types. Je n'étais pas certain de comprendre ce qu'ils racontaient. Mais apparemment, c'était moi qui avais foutu la merde dans le pub. Ah bon ? j'en avais aucun souvenir. Et le coup que je pris en plein estomac, ne parvint pas à me remémorer quoi que ce soit. Ni les coups suivants. Je ne ressentais pas la moindre douleur, trop anesthésié par toutes les drogues ingurgitées pour ça. Et je n'avais pas la force de rendre coup sur coup. Même si je parvins à leur en rendre quelques uns. Ils étaient deux. Et moi, j'étais complètement ivre mort et camé comme pas possible. Raison pour laquelle je finis par m'éloigner en titubant et me retrouvai à genoux. De toute évidence, je ne les amusais pas assez. Parce qu'ils semblèrent vouloir s'éloigner, alors que j'étais moi même pris d'une quinte de toux et crachai du sang sur le bitume froid. C'était marrant ... Très.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Jeu 27 Mar - 16:54



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Je continuais de regarder les glaces qui se présentait devant moi alors que je resserrais mon manteau sur moi, il commençait à faire sérieusement froid. Je passais ma commande et en attendant je regardais ce qui se passait autour de moi. À partir du moment où on se fait agresser, qu'un homme vous de faire à nous à cause des articles qu'on écrit, on fait attention à tout ce qui nous entourer et c'est ce que je faisais à chaque fois que je sortais maintenant, je restais sur mes gardes en regardant les visages de chaque personne qui passaient près de moi pour essayer de détecter une menace ou autre chose. Je ne voulais plus me faire agresser, en ce moment rien n'était encore tout rose dans ma tête donc je faisais attention. Un mauvais coup faisait déjà bien mal, donc un deuxième non merci et je n'étais pas sûr que cette fois il viendrait me défendre. Mais pourquoi je pensais à lui moi, qu'est-ce qui me prenait. Je devais arrêter de penser à lui et pourtant depuis nos retrouvailles il hante mes pensées et pour plein de choses différentes, des choses innocentes et d'autres beaucoup moins et que je n'aimais pas. Je n'avais pas le droit, du moins plus le droit de penser et de ressentir ce genre de chose pour lui. Je passais une main sur mon visage alors que la dame me donnait un sac avec les glaces, heureusement qu'elle en avait car aux dernières nouvelles je n'avais pas 4 mains pour porter les glaces. Je rentrais à la maison en passant par une dernière rue, cette rue que je n'aimais pas beaucoup à cette heure si car c'est là où se trouvent tous les pubs et là que j'avais été agressé déjà une fois. J'accélérais donc le pas alors que je sursautais en entendant des cris, une bagarre, je sentais mon coeur battre encore plus vite, cette fois c'était parce que j'avais peur, oui j'avais peur que tout recommence et que cette fois un homme arrive à faire ce qu'il voulait, chose que je ne supporterais.Mais voilà alors que j'arrivais au bout de la rue je voyais quelqu'un au sol à genoux vraiment mal en point. Normalement j'aurais été l'aider, mais maintenant je me méfiais jusqu'à ce que son visage soit éclairé par les phares d'une voiture. Non ce n'était pas vrai, pas ça. Pas encore, je lâchais mon sac sous le choc et en quelques secondes je me retrouvais près de lui. Pendant ses quelques secondes mon corps avait réagi sans que je ne lui en donne l'ordre. Pourquoi je me retrouvais auprès de lui vu ce qu'il c'était passé la dernière? Pourquoi mon corps me faisait ça alors que j'essayais de l'oublier et que je n'y arrivais pas? Mais voilà, la réponse était simple, je ne pouvais pas le laisser là, qu'il m'insulte encore et encore, je ne partirais pas et je ne voulais pas m'avouer pourquoi. Je me baissais en posant une main sur son épaule inquiète d'un coup pour lui. " Connor qu'est c'est passé?" J'espérais que je n'allais pas lui faire peur et qu'il n'allait pas m'en retourné une. Je restais tout de même sur mes gardes alors que je tremblais. Je voyais le sang sur le bitume et je venais tout de suite m'inquiéter pour lui. Je tournais le visage alors que je voyais une bagarre au lieu. Je levais les yeux au ciel. "Aller on se lève."



made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Jeu 27 Mar - 17:34



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Ce n'était plus des milliers de couleurs que je voyais maintenant, mais plutôt des points blancs qui clignotaient frénétiquement. Sans doute des étoiles. Oh, c'était donc ça quand on disait qu'on voyait les étoiles, à cause de quelques coups trop violents et mal placés ? Bon sang, j'étais complètement sonné et je n'arrivais pourtant même pas à ressentir de réelle douleur. Mais j'étais quand même juste assez conscient pour savoir que lorsque la drogue aurait fuit mon système, j'allais avoir sacrément mal pour tous les coups que je venais de prendre. Avec un peu de chance, je n'avait rien de cassé. Tout ce dont j'étais certain, c'est que je crachais du sang et que ma lèvre était ouverte. Pour le reste, aucune putain d'idée. Peut-être que j'avais des bleus. Peut-être même un coquard. Tant pis. L'adrénaline parvint même à m'arracher un nouveau rire débile, alors que je me retrouvais maintenant seul en pleine rue, à genoux au sol à cracher le sang que je préférais évacuer plutôt qu'avaler ou m'étouffer carrément avec. Je ne réagis pas du tout quand une main se posa sur mon épaule. Quelque part au fond de moi, je m'attendais quand même à recevoir un nouveau coup. Et, oui, j'en avais même l'envie. Maso, moi ? Si peu ! Disons simplement que ça me faisait presque me sentir vivant. Et ça, c'était un point non négligeable. Bientôt, une voix se joignit au geste léger. Mais là encore, je n'eus pas de réelle réaction. Regard rivé sur le sol, je finis par lever une main pour m'essuyer la bouche couverte de sang, de celle ci. Je devais être dans un sale état là, bordel. Bizarrement, j'obéis assez rapidement quand elle déclara que je devais me lever. Je fini donc par me retrouver les deux pieds bien ancrés à la terre. Mais je tanguai furieusement et du me rattraper au mur. "On va où ?" M'étonnai-je en regardant les alentours. La rue tournoyait furieusement autour de moi. On était dans un manège ? "On est dans un bateau pour où ?" Demandai-je avant de tenter un pas. Mais c'était difficile. Un autre pas. "J'ai le mal de mer." Déclarai-je en portant mes mains à mes tempes et en fermant les yeux. Mais mauvaise idée. Je me sentis tomber, tomber ... Et du me rattraper à une poubelle pour ne pas finir tronche sur le bitume.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Jeu 27 Mar - 17:47



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Je ne savais même plus combien de fois on c'était retrouver en si peu de temps. Pourquoi le destin comme ça, à nous mettre sur le même chemin, qu'est-ce qu'il cherchait à nous faire comprendre? Enfin non je n'avais pas envie de savoir ce qu'il essayait de nous faire comprendre. Non j'étais fiancé à Alexandre, je ne pouvais tomber amoureuse de Connor, enfin je l'étais déjà. Oh non c'était trop dur, trop confus en moi. J'étais amoureuse d'Alexandre point, je devais arrêter de penser à Connor, mais voilà encore une fois je me trouvais sur son chemin et cette fois il n'allait pas bien du tout. Après il c'était demandé pourquoi je voulais le suivre, la réponse était là, je voulais veiller sur lui car je tenais à lui, il était important pour moi et je ne voulais pas qu'il se fasse tuer. En le voyant comme ça à genoux ça me faisait mal au coeur. Qu'est-ce qu'il avait essayé d'oublier pour se mettre dans un tel État et surtout qu'est-ce qu'il avait pu dire pour qu'on se venge comme ça sur lui. Je soupirais en venant tout de suite à sa rencontre, enfin mon corps y allait tout seul avant que je ne puisse réfléchir à quoi ce soit. Il allait vraiment mal, il crachait du sang, une belle entaille au niveau de sa lèvre, une autre sur la fusette, je grimaçais, les autres ne l'avaient vraiment pas loupé. Je prenais sa main en lui demandant de me lever, je n'allais pas coucher ici et il serait mieux au chaud. Je l'aidais mais quand il tanguait j'essayais de le rattraper, il était plus imposant que moi, je n'allais certainement pas le porter jusque chez lui. Je le tenais tout de même par le bras pour éviter qu'il ne tombe, du moins ralentir sa chute. Je levais les yeux au ciel alors qu'il commençait à parler. " On va chez toi Connor." Je continuais de soupirer en me posant plein de questions alors que je me mettais à rire nerveusement en entendant sa question. "Je crois que tu as un peu abusé ce soir. Un bateau... Et puis quoi encore." Je comprenais un peu qu'il puisse tanguer, enfin je n'ai jamais été dans un tel état, mais lui c'était l'apothéose là, il avait été loin dans ses gestes. Je m'arrêtais avant de le regarder inquiète. " Oh non je t'interdis de vomir dans la rue comprise ou encore devant moi... Connor..." Mais voilà qu'il tanguait et je n'avais pas le temps de le rattraper. Ne pas le frapper, ne pas le frapper, voilà ce que je me répétais dans la tête. Je respirais un grand coup en le regardant. Je ne l'avais jamais vu comme ça. Je revenais l'attrapais sous le bras pour le garder contre moi. Ce contact était tellement bizarre, si proche. Je ne devais pas penser à ça, juste le ramener chez lui, le soigner et je rentrerai. Je marchais doucement en priant pour qu'il ne me vomisse pas dessus. J'essayais de repérer la rue pour me rendre chez lui. "Connor... Tu es infernal..." Je tournais le visage vers lui, un visage si beau. J'avais mal de le voir comme ça.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Jeu 27 Mar - 18:14



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Je n'étais vraiment pas certain d'être bien conscient de ce qui était tout juste en train d'arriver. Où étais-je ? Avec qui ? Que faisais-je là ? Comment avais-je atterris ici ? Tout se mélangeait dans ma tête. Mes souvenirs étaient confus et mélangés. Je ne gardais que peu de souvenirs de la soirée qui venait de prendre fin dans cette rue où j'étais en train de cracher du sang. Je ne saisissais vraiment pas ce qui était arrivé et je ne parvenais pas à reprendre tout à fait conscience du monde qui m'entourait. Il y avait bien quelqu'un qui venait de me rejoindre et semblait vouloir m'aider. Pour l'instant, j'étais beaucoup trop perdu pour réaliser de qui il s'agissait. J'étais quand même en train de lui obéir pourtant. Puisque je fini par me lever. Même si c'était vraiment trop compliqué pour moi de demeurer debout. J'avançais quand même. Lentement mais sûrement. Et je tanguais, tanguais et tanguais encore. Foutu bateau. Ou stupide manège. Je ne savais pas où nous étions ni même sur quoi. Vraiment juste dans une rue ? Alors pourquoi ça bougeait tant ? Depuis quand la terre tournait-elle aussi vite sur elle même ? Chez moi. On allait chez moi. D'accord. Mais c'était où chez moi ? "En avion ? On est dans un avion ?" M'étonnai-je finalement, alors qu'elle venait de me faire comprendre que non, nous n'étions pas sur un bateau. Décidément, je ne comprenais vraiment rien du tout ! Et puis j'avais envie de vomir là. Ca tournait trop vite. Beaucoup trop. Ma tête me faisait sérieusement mal. Mon coeur se serrait, ma gorge se nouait. Et puis je commençais aussi à avoir mal au ventre. Il allait bien falloir que j'évacue. Et pour ça, rien de tel que vomir un bon coup. Mais d'accord j'allais tenter de me contenir encore un peu, pour ne pas vomir sous ses yeux. "Dans infernal, y'a enfer. On est en enfer ? Ben non si on était en enfer, tu serais pas là. Tu ressembles à un ange. T'es un ange ?" L'interrogeai-je le plus sérieusement du monde, en posant enfin le regard sur son visage. Je fus alors frappé par sa ressemblance avec Mandy. "Oh tu ressembles à ma Mandy." M'étonnai-je avant de détourner le regard, tout à fait naturellement. Comme un gosse, je passais d'un sujet à un autre sans m'en rendre compte et m'intéressais à tout ce qui m'entourait ou pensait à tout et à rien à la fois. "Ma veste est là bas." Commentai-je en fouillant distraitement les poches de mon jean. J'avais mon téléphone et mes clés, rien de plus. J'avais un tas de drogue et de billets dans ma veste. Tant pis. J'avais de quoi me racheter des tas de doses, avec les tas de billets et compte en banque en ma possession.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Jeu 27 Mar - 18:35



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Cet homme allait finir par me tuer. Déjà il m'avait fait la peur de ma vie et m'avait rendu malheureux quand il avait disparu, ensuite le revoilà. Je ne le comprenais plus, il se droguait, il couchait avec d'autre filles, on se criait dessus et maintenant je le retrouvais à genoux par terre en train de cracher du sang, non mais c'était quoi cette histoire. Je n'allais pas le laisser là donc je décidais de le faire se lever pour rentrer chez lui, oui je n'allais certainement pas le ramener à la maison. J'oubliais complètement les glaces que j'avais faits tombés par terre. Je l'aidais à avancer doucement, de toute façon je n'allais pas pouvoir avancer bien vite, il tanguait tellement, je n'arrivais même pas à marcher droit. Et maintenant il commençait à totalement délirer en disant qu'il était dans un bateau, je ne pouvais pas retenir un petit rire, il était vraiment loin. Je lui disais que non, mais voilà qu'il croyait qu'on était dans un avion ce qui me faisait pouffer de rire. C'était bien la première fois depuis son retour que je rigolais avec lui. " Tu crois vraiment qu'on vole? Je te rappelle qu'un avion c'est dans le ciel et non au milieu d'une rue." Mais pourquoi je cherchais à le raisonner, déjà en temps normal je n'y arrivais pas, donc là c'était pire, je n'arriverais à rien avec lui, surtout dans cet état. Donc je laissais tomber en le gardant près de moi, une sensation qui était étrange. J'en avais un peu le souffle coupé, qu'est-ce qui m'arrivait. Je respirais doucement en faisant tout pour pensée à autre chose. Me concentrer sur la rue en face de moi, avancer encore et encore. Je lui ordonnais de ne pas vomir sinon c'est moi qui allais le tuer. Un vrai gosse depuis son retour, il faisait n'importe quoi et j'avais l'impression d'être sa mère en le ramenant chez lui comme ça. Et voilà maintenant qu'il cherchait à déformer mes phrases. Hum il avait un peu raison, la vie pouvait parfois être un vrai enfer. Mais il disait que j'étais un ange, je rougissais un peu. Je tournais le visage vers lui. " Non tu n'es pas en enfer, tu es encore en vie et je me demande comment tu fais pour l'être encore. Et je ne suis pas un ange crois-moi." Je soupirais alors qu'il croisait mon regard en disant que j'étais SA Mandy. Je détournais tout de suite le visage mal à l'aise. L'alcool faisait dire n'importe quoi, il ne faisait pas attention à ce qu'il disait. Je n'étais plus rien pour lui. " Euh ta veste, on ira la chercher demain." Ou lui tout seul, moi je rentrerais à la maison après l'avoir soigné. Je marchais doucement jusqu'à arriver devant son appartement et là je pensais au souci des clés. Je priais encore plus fort pour espérer qu'il avait les clés sur lui et non dans sa veste qui avait dut rester dans le veste ou je ne sais quoi. " Rassure-moi, tu as tes clés? " Je le regardais dans les yeux, il était vraiment ailleurs. Je n'osais même pa penser au fait que j'allais surement devoir fouiller dans ses poches. Le fait de le sentir aussi proche me mettait mal à l'aise.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Jeu 27 Mar - 19:03



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Si on ne se trouvait pas sur un bateau, alors on était dans un avion. Ceci expliquerait pourquoi ça bougeait autant. Mais il y avait quand même beaucoup de turbulences dans les airs, ohlala ! Pourtant, la jeune femme me fit bien vite comprendre que nous n'étions pas dans un avion. Ah bon ? Ben quoi alors ? En réalisant qu'elle était quand même en train de rire de moi -et quel adorable rire ...- je retrouvai moi même un sourire. Un sourire bien idiot sans doute, mais un sourire. Sans doute très enfantin surtout. J'étais bien en train de faire l'enfant dans le fond, même si j'en étais totalement inconscient. "Alors dans un manège ?" Tentai-je comme si nous étions en train de jouer au jeu des devinettes ou je ne sais trop quoi. Ce qui n'était pourtant pas le cas du tout bien sûr. Enfin j'en savais rien. "Non une voiture bien sûr !" M'exclamai-je soudainement, hurlant presque ces quelques mots, alors que mon regard brillait d'euphorie comme si je venais vraiment de comprendre le truc le plus dingue de l'année. Non mais n'importe quoi. Le plus grand n'importe quoi arriva sans doute quand je me cru en enfer. Il ne faisait pas chaud du tout dans le coin pourtant. "J'me disais que c'était bizarre qu'il y ait la clim en enfer !" M'exclamai-je en regardant autour de moi. Y'avait pas de feu non plus. Ben ça aurait quand même du me mettre sur la voie tout ça ! Mais on n'était pas en enfer, on était où ? En regardant la jeune femme qui ressemblait étrangement à ma Mandy, je pensai que nous étions au paradis. "Encore en vie ..." Répétai-je d'une voix à peine audible, pas tout à fait certain de la véracité de ses dires. Comme pour vérifier cela, je passai distraitement une main sur ma joue. "Quelque chose me dit que non ... Une impression ..." Soufflai-je toujours aussi doucement, regard perdu dans le vague. J'étais dans mes pensées, à mille lieux de là. Trop occupé à réaliser que j'avais le coeur en mille morceaux et l'esprit en vrac, pour penser à autre chose. En vie, moi ? Si être en vie c'était ressentir cette sensation de vide pesant au creux de mon coeur, ça ne m'intéressait pas du tout. Mais pour le moment je n'avais pas le choix. Et puis il fallait que je fasse l'effort de marche à peu près droit pour ne pas tomber sur l'ange à côté de moi. Je fus surpris quand elle s'arrêta et regardai autour de moi. "On est où ?" M'étonnai-je avant de lui lancer un regard surpris quand elle mentionna mes clés. "Bah je sais pas." Répondis-je vraiment sérieusement. J'avais déjà oublié que j'avais tâté mes poches quelques minutes plus tôt à peine, pour voir ce que j'y avais encore et qui ne se trouvait pas dans ma veste.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Jeu 27 Mar - 19:25



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Je continuais de marcher avec lui alors qu'il commençait à me questionner, ça ne changeait pas de d'habitude, toujours aussi bavard, il cherchait à savoir où est-ce qu'on était, après le bateau et l'avion, maintenant il pensait qu'on était dans un manège. Non mais il pensait vraiment qu'on était dans ce genre de manège, on marchait seulement. Bizarrement il n'arrêtait pas de me faire rire, je me demandais comment il avait pu finir comme ça et surtout ce qu'il avait pris pour délirer autant, un manège, il manquerait plus qu'il me demande d'attraper la queue du Mickey pour avoir un tour gratuit. " Louper ce n'est pas un manège non plus... On est dans..." Mais je n'avais même pas le temps de répondre que d'un coup il se mettait à crier qu'on était dans une voiture, mais il était fou de crier comme ça je sursautais sur place. Genre il avait trouvé la réponse à une super énigme, non mais un gosse. Je passais une main sur mon visage alors que je me surprenais à sourire. Pourquoi ce genre de situation me faisait sourire, franchement je ne sais pas. Peut-être parce que pour une fois on ne se faisait pas de mal mutuellement mais qu'on s'aidait. Du moins je l'aidais à rentrer chez lui-même si ce n'était pas du tout facile. Bon au moins il ne vomissait pas. "Non on est à pied Connor désolé." Je savais que cette réponse n'allait pas lui plaire, pour lui ou dans sa tête se bougeait tellement qu'on ne pouvait pas que marcher. Et ensuite c'était pire il venait me parler de l'enfer. Je levais les yeux au ciel, il en avait des bonnes à sortir, mais où est-ce qu'il allait chercher tout ça. Non mais pour autant délirer je voulais bien prendre pareil que lui parfois pour tout oublier. Bon je n'avais pas envie de finir dans le même état que lui. Et là je me mettais encore à rire alors qu'il parlait de clim. " Très bonne déduction, je suis fière de toi. Tu te surpasses."Je faisais un sourire alors que j'avais l'impression d'être revenu 10 ans en arrière quand on se charriait. Je le voyais passer une main sur sa joue. J'attrapais sa main en le regardant dans les yeux. " Tu es encore en vie crois-moi. Ne touche pas tes blessures, ne te fait pas plus de blessures" Je ne voulais surtout pas qu'ils mettent de saleté dans la blessure de sa joue. Je supposais que l'amener à l'hôpital n'était pas une bonne solution, donc autant l'emmener chez lui. Mais une fois devant je m'arrêtais, il ne reconnaissait même pas son appartement, j'étais vraiment mal barré. "Devant chez toi..." Je restais face à lui en faisant tout de même attention à ne pas qu'il tombe et je venais lui demander les clés. Oh non, j'allais devenir dingue. Je passais une main sur mon visage en le regardant alors qu'il était sérieux. J'étais en pleins cauchemars ou rêve, je ne savais pas. Je respirais en me rapprochant de lui en passant mes mains dans ses poches, j'étais vraiment proche de lui et ça me mettais vraiment mal à l'aise et ma main était proche d'autre chose. Non Mandy, ne pense pas à ça, reprend toi. Et dès où je trouvais ses clés, soulagé je m'éloignais de lui. Je ne voulais pas être aussi près de lui c'était trop déstabilisant. Je me rapprochais de l'ascenseur en me retournant vers lui. " Aller vient on est bientôt arrivé et ne vomit pas."



made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Ven 28 Mar - 12:25



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Je vis bien que la jeune femme sursauta à mon hurlement soudain. Enfin, ce n'était pas non plus un véritable cri. Juste une exclamation soudaine et spontanée. Qui eut quand même le don de la faire sursauter. Et ce fut plus fort que moi, j'éclatai soudainement de rire. C'était juste trop drôle je trouvais ! Comme l'idée d'être dans un manège. Mais elle détruisit tous mes espoirs les plus fous, en m'annonçant que là encore je me plantais complètement. "A pied !?" M'étonnai-je avant de faire une moue incroyablement déçue, comme un bosse de quatre ans. "Alors pourquoi ça bouge autant ? La terre tourne vite aujourd'hui ?" Demandai-je avec curiosité, justement alors qu'un nouveau mouvement soudain me faisait tanguer et trébucher. Mais je parvins à récupérer l'équilibre et ça me fit rire plus qu'autre chose. Je m'amusais comme un gamin. Allez comprendre pourquoi. J'émis finalement l'idée que nous étions peut être en enfer. Mais elle m'annonça que non. En même temps ce n'était pas si surprenant que ça. Il faisait frais, presque froid ! Or, tout le monde savait qu'en enfer, avec les flammes et tout ça, il faisait super chaud plutôt ! J'adressai un sourire incroyablement fier, à la jeune femme qui m'annonçait qu'elle était fière de moi. Moi aussi je l'étais tiens ! Mais en fait, pourquoi au juste ? Je ne savais même pas. Ou plus. J'avais déjà oublié de quoi on parlait, limite. Je finis quand même par annoncer l'une de mes sensations du moment : celle d'être mort ! Elle avait beau dire que non, j'étais à peu près certain que si si, c'était bien le cas ! Je passai même une main sur mon visage pour voir si je la sentais. Et non, pas vraiment, je ne sentais rien, j'étais totalement insensible. Par contre, je sentis parfaitement la poigne de la jolie blonde, qui se referma autour de mon poignet pour m'arrêter dans mon geste .Et je vis très clairement son regard planté dans le mien. D'incroyables prunelles bleues qui me ramenaient encore une fois à Mandy. C'était étrange ça, tiens. "Des blessures ?" M'étonnai-je avant de baisser le regard sur ma main, couverte de sang. Oh. J'étais blessé ? Depuis quand ? Qu'est-ce qu'il s'était passé au juste ? J'étais tombé ? Mais je n'eus pas le temps de l'interroger, qu'elle s'arrêtait devant un immeuble. En apprenant que c'était soit disant chez moi, je fronçai les sourcils. N'importe quoi !! "Mais non. J'habite dans un petit appartement avec Mandy. Est-ce que Mandy sera là ?" Demandai-je en retrouvant aussitôt le sourire et un regard brillant. Mais une autre pensée me traversa l'esprit, aussi sec. "Ou j'habite dans une villa avec des colonnes en marbre, une piscine, un cours de tennis, deux garages et ... Tu es sûre que c'est ici ?" M'étonnai-je en regardant de nouveau vers l'immeuble. Tout ça ne me rappelait rien du tout. par contre, je me souvenais de deux logements. Lequel était le bon ? Est-ce que j'avais vécu dans les deux ? Et quand ? Quand elle s'approcha pour tâter mes poches et y glisser finalement une main, je la laissai faire sans bouger ni rien. Si ce n'est que je ne pu m'empêcher de glousser. Oui, je gloussais. "Le truc dur c'était mon portable." Crus-je bon de préciser, sourire hilare aux lèvres. En fait, le Connor en moi était en train de la taquiner comme il le faisait avec Mandy. Je finis par la suivre quand elle entra dans l'immeuble et se dirigea dans l'ascenseur. Le temps qu'il fasse son ascension, je me calai contre la paroi ... Et m'endormis dans la seconde, debout.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Ven 28 Mar - 19:32



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Je me demandais ce qui serait arrivé à Connor si je n'avais pas été là ce soir, comment il aurait fait pour rentrer chez lui. Il serait surement resté par terre en entendant. Le monde était comme ça maintenant, personne ne portait secours aux personnes qui en avaient besoin. Et même si on était en froid tous les deux ou du moins que c'était assez compliqué, je venais l'aider en m'inquiétant pour lui. Il avait beaucoup de blessure et quand je regardais sa joue, j'étais en train de me dire qu'il avait surement besoin de point de suture, mais non je n'allais pas l'emmener à l'hôpital sinon il allait avoir encore plus de problèmes. En tout cas là j'avais une tout autre personne devant moi, pas le Connor qui me taquinais et encore moins le Lucas qui était froid avec moi, c'était tout le contraire, là c'était comme un gosse qui essayait de comprendre ce qu'il lui arrivait. Si je commençais à lui dire que c'était parce qu'il avait bu, j'étais persuadé qu'il ne comprendrait pas. Donc je finissais par lui dire qu'on était à pied et monsieur était deçu ce qui me faisait sourire. " Oui à pied." Je continuais de marcher doucement avec lui. J'allais pour lui répondre et mais il trébuchait une nouvelle fois et je venais le rattraper de justesse, il voulait me faire tomber ou quoi. " En fait c'est ta tête qui tourne un peu trop vite." Je le tenais par le bras en continuant d'avancer doucement. Je marchais doucement en me demandant ce qui allait se passer ensuite, s'il revenait à lui et me retrouvait près de lui. Est-ce qu'on allait encore se disputer, je n'avais vraiment pas besoin de ça. Je tournais le visage parfois vers son visage pour voir comment il allait, il restait là à essayer de comprendre ce qui se passait. Je soupirais en le voyant ne pas comprendre. " Oui tu as tes blessures, mais t'inquiètes je vais te soigner." Bah oui je n'allais pas le laisser chez lui et ne rien faire. On se retrouvait enfin devant chez lui, il ne reconnaissait même pas. Ses paroles me faisaient encore plus de mal. Je baissais les yeux alors que j'avais mal, on n'avait plus notre appartement. Je ne savais pas quoi lui répondre, je ne rigolais plus, j'étais sous le choc. Puis il venait me parler d'un autre endroit que je ne connaissais pas, sa maison là-bas qu'il avait pendant qu'il était retenu en otage. Au moins après il était bien traité. Je ne répondais pas à ses questions trop blessées sur le coup. Il en comprendrait pas si je disais le contraire. Je cherchais ses clés, et dire que je devais fouiller dans ses poches ce qui nous rapprochait encore plus, une proximité qui me mettait vraiment mal à l'aise et en plus il gloussait, non mais je rêve. Je trouvais enfin ses clés et il revenait à la charge. Je devais rouge, totalement rouge. "Euh oui ton portable". Malheureusement non ce n'était pas son portable. Je le regardais en levant les yeux au ciel alors que je l'emmenais jusqu'à l'ascenseur. Une fois dedans j'envoyais un message à Cassy pour lui demander de me couvrir et ensuite un autre à Alexandre pour lui dire que j'avais dut aller chez Cassy. Si je lui disais que j'étais chez Connor il n'allait pas aimer. Je tournais le visage vers Connor qui c'était endormi, je faisais un petit sourire alors que je venais le réveiller pour venir chez lui. "On va aller t'allonger dans ta chambre tout de suite d'accords." Je cherchais le chemin et une fois arrivé je l'aidais à s'allonger. " Tu restes là d'accord, je reviens." Je faisais un sourire en allant chercher tout ce que je pouvais dans la salle de bain et je revenais près de lui ne sachant par quoi commencer. "Enleve ton tee shirt, je vais m'occuper de toi mais ne bouge pas d'accord?


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Ven 28 Mar - 20:12



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Bon, moi je ne comprenais vraiment pas c'était quoi ce délire. La terre tournait affreusement vite autour de moi. Jusqu'à me faire perdre régulièrement l'équilibre. Je n'aimais pas ça du tout. Quoi qu'à certains moments, ça me faisait beaucoup rire. Et puis l'instant présent, ça me lassait. Encore plus maintenant que je réalisais qu'en fait, j'étais à pied et c'était juste ma tête qui me tournait comme ça. Plus très drôle finalement. En tout cas, heureusement qu'elle me tenait par le bras et m'aidait à avancer. Sinon, je me serais sans doute déjà cassé la figure, vu comme j'avais du mal à simplement tenir debout. Quand elle m'apprit que j'étais blessé, je fus surpris de voir, en effet, du sang sur ma main. Je ne sentais aucune douleur. C'était bizarre ça, non ? "Alors pourquoi j'ai pas mal ?" Demandai-je sur un ton incertain, en continuant de la suivre tant bien que mal. Et pour la suivre où ? Chez moi apparemment. Mais j'avais vachement de mal à y croire, pour la simple et bonne raison que rien ne me rappelait ma maison dans les parages. Mais quelle était ma maison au juste ? Je ne le savais même plus. C'était assez terrifiant à bien y penser. Mais vraiment, j'avais souvenir de deux demeures et je ne savais pas laquelle était la vraie. L'appartement avec Mandy ou la super grande villa ? Je n'eus guère le temps de penser plus encore la question, qu'on s'arrêtait devant un immeuble et qu'elle fourrait une main dans mes poches pour trouver mes clés. Je ne pu m'empêcher de la taquiner cash, en mentionnant ce qu'elle venait de frôler. Rhô, je plaisantais ! Pourtant elle rougissait. Oui ,je parvins à discerner les rougeurs sur ses joues, avant qu'elle ne s'éloigne pour ouvrir la porte de l'immeuble. Je la suivis jusque dans l'ascenseur où il ne me fallut que quelques petites secondes pour sombrer et m'endormir. J'ouvris à peine les yeux quand elle m'incita à quitter l'ascenseur. Et là encore, je la laissais me guider parce que je ne reconnaissais toujours pas ce qui m'entourait. Je me laissai plus tomber sur le lit qu'autre chose, quand on y arriva enfin. J'en grognai d'aise alors que je m'enfonçai dans l'épais matelas. J'allais me rendormir dans la minute, tant ce lit était confortable. Et je finis d'ailleurs par somnoler, durant les quelques secondes où elle me laissa seul. Elle fut pourtant bien vite de retour et j'entrouvris encore une fois à peine les yeux, alors qu'elle m'invitait à ôter mon tee shirt. "Déjà ? On s'connait à peine." Me moquai-je encore. Et pourtant, je me redressai pour ôter tant bien que mal mon tee shirt. Je dévoilais ainsi la longue cicatrice sur mon flan, allant de mon dos à mon ventre, restes d'un coup de couteau plutôt bien visé. Ainsi que la cicatrice sur mon épaule, d'un côté et de l'autre, du à une balle celle ci. Et puis je dévoilais aussi les marques laissées par les coups que je venais de prendre. Mais que je ne vis moi même pas alors que je me laissais retomber sur le lit, yeux fermés.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Sam 29 Mar - 6:22



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Et voilà je venais de décevoir Connor qui ne comprenait vraiment pas pourquoi ça tournait autant dans sa tête, il était beaucoup plus expressif quand il se croyait dans un avion ou encore dans un bateau ce qui m'avait bien fait rire sur le coup. Qu'est-ce qu'on pouvait dire comme bêtise quand on n'est plus soi-même, là il battait des records mais ça ne me dérangeait pas, je préférais le voir comme, même si sa m'inquiétais de le voir dans un tel état. Je me demandais pourquoi il c'était mis comme ça, quoi qu'à y penser je pense avoir les réponses déjà ce qui me mettait encore plus mal à l'aise. Mais bon pour le moment je devais le ramener chez lui en évitant qu'il tombe encore une fois et surtout en évitant de me faire mal, le soigner et ensuite le laisser dormir car il avait besoin de sommeil. Il avait beaucoup de blessures et encore je n'avais pas vu au niveau de son torse, mais ce qui m'inquiétait c'était celle de sa joue que je voulais soigner le plus vite. Je tenais sa main pour qu'il ne l'approche pas de sa joue. Je tournais le visage vers lui alors qu'il ne comprenait pas pourquoi il n'avait pas mal. Comment trouver une raison pour qu'il comprenne un peu, ce n'était pas facile comme situation? Pour le moment il avait accepté de me suivre, manquerais plus qu'il se braque et qu'il me repousse. "Parce que tu es un héros et qu'ils n'ont pas mal." Je faisais un petit sourire, qu'est-ce que je venais de dire, du grand n'importe quoi. Parfois faudrait me mettre une tape derrière la tête pour les bêtises que je pouvais sortir. Mais je n'allais pas lui sortir que c'était à cause de l'alcool qui l'anesthésiait, il allait me demander pourquoi il avait bu et tout. Chose que je ne savais pas, je ne pouvais pas tout expliquer. En tout cas j'étais contente d'arriver devant chez lui, en espérant ne pas croiser une femme à poiler dans son lit, je n'avais pas du tout besoin de ça en ce moment. Je mettais que quelques secondes pour chercher les clés et en plus ça amusait monsieur ce genre de situation, le contraire de moi, ça me mettait mal à l'aise, surtout que je sentais son parfum, le même et c'était encore plus dur. Je restais calme même si je rougissais quand il me taquinait sur ce que j'avais frôlé, parfois j'avais l'impression d'avoir Connor en face de moi . Tout était vraiment trop dure pour moi. Je me dirigeais vers l'appartement pour l'aider alors que je prévenais Cassy et Alexandre pour qu'il ne s'inquiète pas. C'était encore une situation qui me surpassait. Je l'aidais à se rendre jusqu'à son lit, au moins il n'aura plus à bouger et il pourra dormir s'il veut. Je faisais un petit rire, j'aurais aimé lui donner un coup comme avant quand il me cherchait, mais je restais sur mon rire en le regardant. "Si tu savais... Aller enlève le que je te soigne." Je faisais un sourire qui s'effaçait bien vite en voyant les cicatrices sur lui, une longue sur le flanc et au niveau de l'épaule. Je restais sans bouger quelques secondes, ça faisait mal de voir ça. Je tournais le visage vers lui en faisant un petit sourire. "Reposes-toi je m'occupe du reste." Je soignais d'abord la blessure sur sa joue en faisant bien attention, j'avais toujours peur de lui faire du mal même s'il ne ressentait rien. Mais combien de temps ça allait durer? Je trouvais un moyen de rapprocher les blessures sur sa joue. Je soignais sa lèvre comme il avait fait avec moi. Je m'occupais ensuite de ses blessures sur le torse, souvent interne donc je ne pouvais mettre que de la pommade, mais ça voulait dire le toucher encore plus. C'était difficile comme situation, je comprenais pourquoi il avait été mal à l'aise la dernière fois. Je finissais par laisser ma main venir sur son torse hésitant pour passer la pommade, je ne suis pas experte, mais je devinais des côtés cassés.




made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Sam 29 Mar - 7:49



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Comme si je n'étais pas assez déçu d'apprendre que si tout tournait autant et aussi vite autour de moi c'était uniquement parce que j'avais la tête qui tournait, il fallut que j'apprenne que j'étais bien blessé en plus ! Je devais être moche à voir tiens. Oh d'ailleurs, à quoi est-ce que je ressemblais moi ? Bizarrement, je ne me rappelais pas de grand chose me concernant. je me souvenais de mon prénom, c'était déjà pas mal. Ah non en fait même pas. Lucas ou Connor ? Connor ou Lucas ? C'était difficile d'avoir des pensées cohérentes. Alors je n'allais pas y arriver de sitôt. Quand ? Aucune foutue idée. "Un héros ? Mais les héros ça sauve des gens ! J'ai sauvé quelqu'un ?" Lui demandai-je avec grand intérêt, regard brillant posé sur elle. Ca m'intéressait de savoir si je faisais réellement le bien autour de moi. Ou si, au contraire, je ne faisais que le mal ou voir carrément rien du tout. Ca non plus je ne m'en rappelais pas du tout. Mais là, ça semblait presque logique. Ce qui n'était pas logique, c'était ce que je ressentais avec cette jeune femme. L'étrange impression de la connaître et en même temps, pas du tout. Elle ressemblait à Mandy. Elle était presque aussi drôle et gentille qu'elle. Un peu moins extravertie en ma présence tout de même et bien plus sur la réserve. C'était pour ça que je ne pouvais pas croire que c'était elle. Et son parfum n'était pas le même non plus. Un peu différent. Alors ça acheva de me convaincre que ce n'était pas ma Mandy. Même si je ne pu quand même pas m'empêcher de la taquiner franchement quand elle fouilla les poches de mon jean pour retrouver mes clés. Elle rougit d'ailleurs et ça me fit rire aux éclats avant qu'on ne rejoigne enfin cet appartement qu'elle disait être le mien. Je ne le reconnaissais pas du tout. C'était tellement bizarre ! Mais je ne fis pas plus de remarques à ce sujet et bientôt, je me retrouvai allongé dans un lit affreusement confortable. Je m'amusais encore alors qu'elle me demandait d'ôter mon tee shirt. Ce que je finis par faire. "Si j'savais quoi ?" Demandai-je doucement en gardant les yeux fermés. J'avais envie de dormir. Mais je ne me sentais bizarrement plus trop à l'aise à l'idée de me laisser complètement aller en ayant une personne à mes côtés, bien réveillée. Quelqu'un en moi, quelque chose, se méfiait de tout et tout le monde. Je la sentis à peine s'occuper des blessures de mon visage. Par contre, j'eus bien conscience de ses mains sur mon torse. Elles étaient douces et délicates. Etrangement, j'aimais beaucoup ce contact. Et pourtant, je finis par tressaillir. "Ca fait mal." Grommelai-je au passage de ses doigts sur mes côtes. La douleur était en train de se réveiller. Pourquoi ça au juste ? Je n'étais plus un héro ? Je rouvris les yeux, clignai frénétiquement des paupières et tentai de faire le point sur ce qui m'entourait. Quelques images étaient en train de se coller bout à bout. Quelques souvenirs, un peu de conscience, qui étaient en train de revenir.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Sam 29 Mar - 8:44



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Lui au moins il arrivait à ne plus rien penser alors que moi je continuais de me poser beaucoup de questions et ce soir je me posais surtout une question, pourquoi il c'était mis dans un tel états? Qu'est ce qu'il cherchait, bon d'accord surement à tout oublier. Mais il ne pensait que ça pourrait me faire du mal si je venais apprendre qu'il était mort à cause d'une overdose ou encore parce qu'on l'avait frapper et il n'avait pas survécut à ses blessures. Il était égoiste, enfin non, c'était Lucas et en ce moment je voyais bien qu'il était aussi perdu que moi. C'était tellement compliqué, je ne pouvais pas dire que j'avais tourner la page, c'était trop différent. Mais bon , je n'avais pas envie de penser à ça, je ne devais pas encore pleurer, je devais me montrer forte et déjà rien que de l'aider à rentrer c'était être fort mais physiquement car je le portais à moitié. Une chose qui me faisais du bien c'était de rire avec lui, ça faisait longtemps et le plus dure c'était de trouver des réponses à ses questions et vu le nombre de bêtises qui sortait de ma tête, je ne m'aidais pas du tout. Je me mettais à réfléchir à sa question. " Les héros sauvent les gens, toi tu es le début d'un héro, je suis sur que tu trouveras quelqu'un à sauver." Enfin le fait qu'il soit encore en vie après 10 ans et qu'il soit revenu , c'était comme être un héro, il avait sauvé une partie de mon coeur en quelque sorte, je ne souffrais plus de la même manière. J'espérais que cette question allait lui suffire, enfin je l'espérais car vu toutes les questions qu'il me posait, je savais qu'il devait en avoir d'autres en tête. Mais je continuais d'avancer avec lui pour le moment, surtout qu'il s'amusait à me taquiner ce qui me faisais sourire et rougir en même temps. J'avais l'impression de revenir 11 ans en arrière quand il me charriait. Plusieurs fois il jouait au chieur avec moi ne voulant pas sortir ses clés de ses poches car il avait les mains chargées et je venais souvent mettre mes mains dans ses poches et à chaque fois il me charriait, donc oui c'était étrange comme situation. Enfin on arrivait enfin chez lui pour le soigner, je le regardais allonger sur le lit, il semblait tellement épuisé par tout ça ce qui était un peu normal. Je ne contrôlais pas mes paroles et je venais encore une fois mener le doute dans sa tête. Je passais une main sur son front et dans ses cheveux pour l'apaiser. " On se connaît depuis longtemps... Mais reposes-toi." Je le soignais doucement alors que le calme venait dans l'appartement, tout était tellement silencieux ce qui faisait beaucoup de bien. Après son visage je venais soigner son torse, toutes ses cicatrices, je n'osais pas m'en approcher tellement que ça me faisait mal au coeur. Je passais la pommade sur ses côtes jusqu'à enlever mes mains alors qu'il me disait qu'il avait mal. " Je suis désolé... Tu dois avoir des côtes de cassé." J'espérais qu'il n'avait que ça et rien de plus grave. "Je reviens..." J'allais chercher des médicaments pour faire passer la douleur et un verre d'eau pour ensuite revenir doucement dans la chambre en cas où il c'était rendormi.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Sam 29 Mar - 9:40



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


J'étais totalement perdu par toutes les révélations faites par la jeune femme. Et je n'arrivais vraiment pas à comprendre ce qui m'arrivait. Quoi que pour ça, il faudrait déjà que je sois en mesure de savoir qui j'étais au juste. Ce qui, pour être tout à fait honnête, n'était pas vraiment gagné. Et les paroles de la blonde ne m'aidèrent pas. Alors j'étais un début de héros ? Mais c'était quoi cette connerie encore ? Pas du tout intéressante, à mon humble avis. Je ne fis pourtant pas le moindre commentaire. A quoi hein ? Je m'en foutais un peu de toute façon. Je n'étais pas sur un bateau, pas dans un avion, pas même sur un manège. Ca rendait le tout beaucoup moins intéressant, c'était certain. J'étais juste en train de marcher dans une rue et j'avais la tête qui tournait. Chouette ! Et comme si ça ne suffisait pas, je saignais sans me rappeler pourquoi. Ni éprouver la moindre douleur. Heureusement, je retrouvai une bonne raison de rire aux éclats quand la jeune femme vint tâter mes poches pour retrouver mes clés. J'étais obligé de me moquer d'elle, cela allait de soit. Enfin non pas obligé. Mais j'en avais la féroce envie. Je ne me fis donc pas prier pour y répondre en la taquinant ouvertement. Quand je fus enfin étendu dans le lit qui semblait donc être le mien, je me moquai encore une fois d'elle. Et sa réponse me fit hésiter. je fermai quand même les yeux. Mais les rouvris dès qu'elle m'annonça qu'on se connaissait depuis longtemps, tout en passant une main dans mes cheveux. Ce qui eut le don de m'apaiser. Je soupirai d'aise et levai une main pour frôler son visage du bout de mes doigts. Elle ressemblait vraiment à Mandy. "Est-ce que j'ai pris un coup sur la tête pour ne pas te reconnaître ?" Demandai-je d'une voix à peine audible, avant qu'elle ne s'éclipse pour mieux revenir ensuite. Après avoir soigné mon visage sans que je ne sente rien du tout, elle entreprit de passer de la pommade sur mes côtes. Dans un premier temps, j'appréciai la caresse de ses paumes sur ma peau. Mais bien vite, la douleur commença à se réveiller et je lui en fis part, sans pouvoir m'en empêcher. Des côtes cassées ? Alors ça ce serait vraiment la merde ! Je soupirai pendant qu'elle s'éloignait de nouveau et laissai les images qui se recollaient dans mon esprit. Des images qui arrivaient dans le désordre. Tanya. Sergueï. Mandy. Mandy. Mandy. Man... Mon regard vola en direction de la table de nuit qui se trouvait de l'autre côté du lit. Difficilement, je tendis une main pour attraper ce qui, je le pensais, s'y trouvait. Et je refermai bien mes doigts autour d'une photo. Mandy. Et moi. Merde. Je grognai et laissai la photo tomber au sol, avant de reprendre place à temps avant qu'elle ne me rejoigne dans la pièce. Je gardais le regard rivé sur le mur de l'autre côté de la place où elle allait revenir. J'avais mal aux côtes maintenant. Mal à la lèvre, à la pommette et au crâne. Mais j'avais déjà connu pire. Tellement pire ... Je m'en souvenais maintenant.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Dim 30 Mar - 15:16



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Cette soirée était vraiment surprenante et je ne savais pas du tout ce qui allait se passer. Mais pour le moment je cherchais surtout à ramener Connor chez lui, ce qui n'était vraiment pas facile, entre toutes ses questions pour savoir où il se trouvait et qui était maintenant déçu par la réponse, et le fait qu'il ne marchait pas droit, ce n'était pas du tout facile. Surtout que je n'avais pas envie de tomber par terre, me blesser n'était pas la solution, après je ne trouverais pas de raison à donner à Alexandre. Donc je continuais dé d'avancer vraiment doucement, à chaque fois il partait de travers, dure de ne pas finir sur la route. En tout cas une chose qui était sur c'est que personne ne venait nous demander si j'avais besoin d'aide alors qu'il avait le visage en sang. Le monde était comme ça maintenant, personne n'aidait les autres ce qui était triste. Heureusement que j'étais là pour l'aider et surtout pour le ramener chez lui. Au moins il ne risquerait plus rien là-bas. Puis ça permettait de passer un petit moment ensemble encore une fois et cette fois sans se disputer mais en se charrier un peu ce qui me surprenait. Bon ça me mettait mal à l'aise par moments surtout quand je venais chercher les clés dans ses poches et il en profitait bien ce qui me faisait rougir. Je finissais par ne plus rien dire en l'emmenant dans son appartement où je l'aidais à s'allonger dans son lit. J'allais essayer de le soigner ce qui n'était pas facile.Je commençais à lui demander d'enlever son haut, mais il continuait de ma question, il voulait parler ce soir tiens. Je laissais une main passée sur son visage en essayant de l'apaiser mais ce n'étais pas facile, il n'arrivait pas à retrouver sa mémoire. Je frisonnais alors que je sentais ses doigts sur mon visage que je tournais sur le côté. Ce contact était un peu de trop. "Oui tu as fait une chute donc tu as dû trop te cogner, mais ça va revenir t'inquiète." Je revenais le soigner pour finir avec son torse où je passais de la crème tout doucement mais il avait l'air d'avoir mal, l'alcool ne faisait plus effet, je partais donc dans la cuisine pour lui prendre un verre d'eau et un doliprane un peu plus puissant pour essayer de faire passer la douleur. Je revenais vers lui en me penchant pour lui montrer le verre. "Tiens prend ça, ça va te faire du bien." Je l'aidais à boire son doliprane et je me levais pour aller chercher une couverture que je posais sur lui. Et là je voyais quelque chose par terre, la photo que je lui avais redonnée quand on c'était vu. Je soupirais alors que ça me faisait beaucoup de mal. Je me relevais en posant la photo sur la table de nuit. Je me rapprochais de Connor en le regardant. "Tu as toujours mal?" Je voulais prendre encore un peu de nouvelle de lui avant de partir, je voulais être sûr que ça allait, enfin il ne serait pas en pleine forme, mais je voulais être sûr.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Dim 30 Mar - 18:08



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


C'était étrange cette sensation d'être peu à peu en train de retrouver la mémoire. Mais c'était bien ce qui était en train d'arriver me semblait dire. La lumière était en train de sérieusement se faire dans mon esprit. C'était un peu comme de se réveiller d'un long sommeil. Sauf que je n'étais pas en train de dormir jusque là. Et malheureusement, avec les douleurs physiques, revenaient les peines du coeur. C'était ce qui me dérangeait le plus dans tout ça. Maintenant que je savais que c'était bel et bien Mandy qui était en train de s'occuper de moi, j'avais du mal à passer outre les douleurs qui m'assaillaient de toutes parts. Quand elle revint dans la pièce, je tâchais pourtant de faire mine de rien et pris le médicament qu'elle venait de me donner, avec un verre d'eau. Je manquai quand même m'étouffer à boire en étant allongé. Mais une simple quinte de toux qui ne s'attarda pas. Et du coin de l'oeil, je la vis trouver la photo que j'avais balancé par terre, et la poser sur la table de nuit. Je fis mine de n'avoir rien vu et me perdis dans la contemplation d'un mur. Je la laissai poser également une couverture sur moi, sans broncher ni même vraiment trouver le courage de la regarder. Je ne savais pas si c'était une bonne idée de lui montrer que j'étais en train de revenir à moi et que les souvenirs me revenaient peu à peu. Et là, bordel, je me sentais vraiment très gêné pour tout ce que je venais de faire. Oui, c'était la première fois depuis longtemps que j'étais gêné de quelque chose. Mais je l'étais vraiment. Ces plaisanteries avec elle, ma façon de la taquiner quand elle avait fourré sa main dans ma poche, le fait que je n'avais pas pu me montrer décent devant elle. Et puis elle avait vu mon torse. Et s'était reculée quand j'avais glissé mes doigts sur ma joue. Comme si j'avais fais ça en étant conscient tiens. Franchement ... Si j'avais été conscient, je n'aurais même pas été jusqu'à rire avec elle. Rire tout court, ce n'était plus dans mes habitudes depuis des années ! "Oui j'ai mal. Vraiment très mal." Grommelai-je alors qu'une simple inspiration un peu plus profonde que les précédentes, sembla secouer ma douleur aux côtes. C'était insupportable. "Mais j'ai connu pire ..." Avouai-je finalement, bien conscient que ça signifiait que les souvenirs revenaient. Que Lucas, revenait.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Lun 31 Mar - 5:20



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Je ne savais pas du tout à quel moment Connor allait revenir parmi nous. Mais bon pour le moment je ne cherchais pas à savoir, je voulais que le soigner, prendre soin de lui pendant encore quelques minutes et ensuite je verrais bien. J'étais un peu mal à l'aise dans cette situation, surtout quand je le voyais rire avec moi, un rire que je n'avais pas entendu depuis plus de 10 ans, donc oui j'en profitais un peu, je savais très bien que ça n'allait pas durer, il allait retrouver sa mémoire pour ensuite se renfermer sur lui ou encore se disputer avec moi comme souvent maintenant. Donc oui maintenant je préférais profiter de sa bonne humeur. Enfin le voir me taquiner comme ça était dur pour moi, il ne devait pas s'en rendre compte, normal puisqu'il était dans un autre monde. Après lui avoir donné un médicament contre la douleur, je partais chercher une couverture, je n'avais pas envie qu'il ait froid pendant la nuit. Et là je tombais sur cette photo, la photo de tous les deux que je lui avais remis. Cela m'avait fait mal au coeur un peu, il la gardait sur la table de nuit, donc je comprenais que ce qu'il lui faisait encore plus mal c'était surtout c'était moi. Je le savais bien au fond de moi et je ne savais pas du tout quoi faire. Je l'ai reposé sur la table de nuit en revenant près de lui. Je restais là à le regarder, j'avais l'impression qu'il était encore dans un autre monde, dans celui où il croyait être dans un bateau ou encore dans notre appartement.Et pourtant j'aurais tant aimé me retrouver dans notre appartement, ça voulait dire qu'il n'aurait pas disparu et qu'on serait encore ensemble. Mais non je devais revenir à la réalité. Il avait bien disparu pendant 10 ans pour revenir totalement changé. La preuve ce soir il venait de boire encore et encore au point de ne se souvenir de rien. Enfin ça allait surement être plus dur quand il allait retrouver sa mémoire. Je continuais de le regarder alors que je venais m'asseoir sur le rebord du lit. " La prochaine tu éviteras de trop boire ou encore de montrer tes gros muscles à tout le monde." Je faisais un petit sourire en le regardant. En fait non ça ne m'étonnait pas de le voir se battre. La dernière fois il m'avait bien dit qu'il voulait être fort encore et encore. Il avait raison, il fallait savoir se défendre dans la vie, mais bon il faut aussi se battre quand on le peut. Et là je l'entendais me dire qu'il avait connu pire, je levais les yeux au ciel avant de les poser à nouveau sur lui. "Bon retour parmi nous Connor. Je suppose que tu as connu pire. La prochaine fois évite de me faire peur comme ça." Je faisais un petit sourire avant de me lever pour remplir à nouveau son verre d'eau et déposer d'autres dolipranes sur la table de nuit. Je me retournais vers lui en le regardant tendrement quand même. Je n'aimais pas du tout le voir comme ça. "Fait attention à toi."


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Lun 31 Mar - 13:24



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


J'avais beau être en train de revenir peu à peu à moi, je ne pu m'empêcher de rire encore une fois, malgré la douleur que ça m'infligeait, à ses paroles. Montrer mes gros muscles. N'importe quoi. C'était bizarre comme remarque. Un peu stupide. Mais ça parvenait à me dérider malgré tout, ce qui était plutôt une bonne chose me semblait-il. Ou non justement. Puisque je n'étais pas certain de vouloir laisser Connor s'exprimer à nouveau. Un faible sourire flotta sur mes lèvres quand elle me souhaita un bon retour. Je portai finalement une main à mon visage, en poussant un long soupir. Bordel ce que ça faisait mal. "T'aurais du me laisser là bas." Soupirai-je doucement alors qu'elle affirmait que je lui avais peur. Ce qu'elle pouvait être bête parfois quand même. A quoi bon s'inquiéter pour moi ? Sans omettre que j'étais quand même du genre à me mettre dans de beaux draps, très régulièrement. Risquer ma vie ne me dérangeait pas du tout. C'était même tout le contraire, j'en avais sacrément besoin ! Ca faisait parti de ma vie désormais. Une vie dans laquelle elle n'avait plus vraiment sa place. Ne serait-ce que parce qu'elle se ferait toujours un sang d'encre pour moi. Je grommelai dans ma barbe quand elle déposa de nouveaux comprimés et un verre d'eau sur la table. "Alcool, drogues et maintenant médoc. Tu veux ma mort ?" Marmonnai-je doucement. Non, bien sûr que non elle ne voulait pas ma mort. Sinon, elle ne serait pas là à s'occuper de moi après s'être fait sans doute de belles frayeurs en me découvrant dans cet état. J'ignorai ses recommandations mais reposai malgré tout les yeux sur elle. "Tu pourrais aller me chercher mon chargeur de téléphone ? Que je puisse appeler à l'aide si jamais je suis dans l'incapacité de m'occuper tout seul de moi." Demandai-je finalement. Evidemment, si tel venait à être le cas, ce n'était pas elle que j'allais appeler. Je comptais bien la laisser tranquille, cela allait de soit. Elle ne devrait même pas être là en cet instant. Mais plutôt aux côtés de son mec tiens. "Dans le tiroir tout à droite du meuble là." Désignai-je d'une main. Avant de me figer. Oh. Préservatifs et jouets sexuels trônaient dans le même tiroir. Bah quoi, il fallait vivre avec son temps, non !? Un nouveau rire parfaitement involontaire m'échappa. Décidément, tout ce que j'avais ingurgité me rendait encore euphorique.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Mar 1 Avr - 3:58



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Comme quoi on ne peut jamais prévoir ce qui arrivera les jours à venir c'est comme ça. On avait mis Joy en sécurité depuis la dernière fois, mais voilà parfois on profitait de quelques soirées pour se retrouver. Et ce soir je ne m'attendais pas du tout à tomber sur Connor encore une fois, mais je ne pouvais pas le laisser là-bas, je n'étais pas si horrible même si maintenant qu'il refaisait surface il me le faisait comprendre. Je soupirais en le regardant alors que je venais m'asseoir sur le rebord du lit. "Tu crois que je suis si horrible que ça? Te laisser là-bas? Désolé mais j'ai un coeur mois." J'étais surement un peu trop gentille mais voilà j'aidais les gens dans le besoin, bon par tout le monde quand même, j'étais consciente du danger autour de nous, surtout depuis un mois maintenant voir plus, enfin je ne sais plus. Je ne compte plus les jours de cauchemars. Mais bon ce soir je sais que j'ai faits le bon geste de venir l'aider, il en avait besoin surtout qu'il risquât sa vie. Puis j'avais été assez intelligente pour ne pas l'amener à l'hôpital. Mais bon maintenant il était allongé et il reprenait conscience vu le nombre de grimace qu'il pouvait faire. J'allais le laisser mais en attendant j'allais lui déposer un verre d'eau et un autre doliprane, je voulais faire tout ce que je pouvais pour qu'il n'est plus mal, je cherchais des idées mais c'était dur. Et en plus il n'était pas content, bon il n'avait pas tort non plus. Je levais les yeux au ciel en venant reprendre le doliprane . "Alcool plus drogue, ah oui quand même tu as faits fort. Et si je voulais te tuer, je t'aurais laissé sur ce trottoir en train de cracher ton sang." Je soupirais, comment il pouvait croire ça, le laisser mourir, depuis 10 ans je prie pour qu'il soit en vie et maintenant il voulait que je le laisse mourir, il méritait des claques, mais bon il avait reçu assez de coup comme ça. Je me levais ne sachant pas trop quoi faire, j'étais un peu perdu comme tout le temps avec lui. Je préférais largement quand il délirait total. Je tournais le visage vers le tiroir que j'allais ensuite ouvrir et là je restais figé sur tout ce que je voyais. J'avais vraiment l'impression d'avoir un autre homme devant moi, préservatifs ce qui ne m'étonnait pas vu la fille que j'avais retrouvé ici la dernière fois et maintenant des jouets. Je cherchais son chargeur encore plus mal à l'aise et voilà qu'il se mettait à rire, il se moquait de moi en plus. Je levais les yeux au ciel alors que je venais lui donner son chargeur. " Tiens, reposes-toi car tu as de belles blessures. " Je faisais tout pour ne pas parler de ce que j'avais trouvé, mais vu comment je me connaissais, ça allait sortir de mes lèvres plus vite que je ne l'avais prévu. J'allais me poser contre le mur en le regardant. J'essayais parfois de retrouver un visage de Connor, enfin si je l'avais vu quand il était sous l'influence de l'alcool, j'avais même réussi à rire un peu. "Je crois que je vais te laisser te reposer..."



made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Mar 1 Avr - 16:24



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Oh oui elle avait un coeur, elle, comme elle le disait si bien. Je le savais parfaitement, comme je savais que c'était la raison pour laquelle elle n'avait pas été capable de me laisser dans cet état, en pleine rue. "J'ai seulement dis que tu aurais du le faire, pas que tu en étais capable." Soupirai-je doucement, en détournant le regard d'elle. "Mais je ne doute pas que tu aurais fais pour n'importe qui." Lâchai-je ensuite avec ironie. Le ton que j'employais en cet instant, était sans doute la preuve flagrante du fait que Lucas était en train de revenir en force. Même s'il restait encore des restes de toute la drogue ingurgitée, qui parvenait encore à m'arracher quelques rires que je n'étais pas en mesure de retenir. Je finis par lui mentionner tout ce que j'avais avalé au cours de la soirée, pour lui faire comprendre que prendre des médicaments en plus, ce n'était sans doute pas l'idée du siècle. Ca risquait surtout de me coûter la peau, pour être tout à fait honnête. "Il faut au moins ça pour que ça me fasse encore effet." Lui fis-je remarquer sans m'émouvoir devant tout ça. Oui, j'avais bu, fumé, sniffé, avalé des pilules et m'étais même fais une piqûre pour aller plus vite, avant de partir en soirée. Autant dire que je n'avais pas lésiné sur les moyens. A croire que je cherchais à tout prix à crever avec de tels mélanges et telles quantités. En un sens, ce n'était pas tout à fait faux. Mourir ne me faisait pas peur. Je n'étais pas non plus suicidaire. Mais je ne m'inquiétais à l'idée de crever d'une overdose ou autre maladie de camé ou alcoolique. Par contre, maintenant que j'étais chez moi et bel et bien en vie, j'espérais pouvoir contacter quelqu'un en cas de besoin. Puisque je ne pourrais sans doute pas sortir avant plusieurs jours. Raison pour laquelle je lui demandai mon chargeur de téléphone. Mais au moment où elle arriva devant le meuble, je me souvins qu'il se trouvait dans le même tiroir que mes jouets. Enfin les miens, pas vraiment. Ce n'était pas sur moi que je les utilisais, cela allait de soit. Bref, pas tout à fait le genre de truc qu'on aimait à montrer à son ex. Surtout en sachant que ladite ex était davantage "classique". Ce fut plus fort que moi finalement et malgré la douleur qui me traversait de part en part, je partis dans un léger rire amusé. Quand elle revint pour me donner le chargeur, elle tentait de faire mine de rien. Pourtant, elle était rouge pivoine. Je soupirai et retrouvai un semblant de sérieux. "C'était pas volontaire ..." Lâchai-je doucement, en conservant mon regard planté dans le sien pour insister sur le fait que j'étais sincère et sérieux. Elle s'éloigna ensuite et je la suivis un moment du regard. Oui, elle devait partir surtout. Pas uniquement pour que je me repose. Mais elle avait sa vie. Elle me l'avait déjà bien assez fais comprendre en me le disant et le répétant à mainte et mainte reprise. "Je me sens plus reposé quand tu es là." Avouai-je avant même d'avoir pensé à ça. Foutue drogue ! Foutue drogue ! Ca me déliait la langue cette merde là. "Mais oui je suppose que tu dois y aller."

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Mer 2 Avr - 13:02



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



Je ne pouvais pas le laisser à genoux comme ça dans la rue sans venir l'aider, je me sentirais encore plus mal. Bon c'est vrai, j'étais quelqu'un de trop gentil et qui aidait tout le monde, c'est comme ça. Bon je ne ferais pas ça avec tout le monde, je n'irais pas aider tous les hommes qui étaient en train de vomir ou encore mal en point, je pouvais appeler la police ou encore les pompiers. Mais Connor c'était différent, je le connaissais et je voulais l'aider et le soigner comme il avait fait avec moi, même si j'avais eu beaucoup moins de blessure et je ne mettais pas mis aussi mal que lui. Je soupirais el le regardant alors qu'il me disait que j'aurais dû le laisser là-bas. "Désolé de t'avoir ramené ici et de t'avoir soigné alors." Je continuais de soupirer en le regardant, je levais ensuite les yeux au ciel alors qu'il faisait à nouveau de l'ironie, au moins avec la drogue il n'était pas si froid. Je lui faisais un petit sourire en le regardant. " Tu as raison, je n'aide pas n'importe qui. Mais j'aime bien aider les gens qui disent que je suis un ange, c'est juste adorable." Je faisais un petit sourire en le regardant, je lui montrais jusqu'où il avait été. Le Lucas en lui n'aimerait surement pas apprendre toutes les bêtises qu'il avait pu sortir, la prochaine fois il n'ira pas aussi loin. Je n'en revenais pas de tout ce qu'il avait pris. J'avais bien envie de lui demander pourquoi il faisait ça ou encore qu'est ce qu'il voulait faire pour oublier. Il voulait vraiment mourir ou quoi. J'avais beaucoup de mal à le connaitre. Il allait mal, très mal même et je ne savais pas du tout comment il allait faire pour y arriver. En tout cas ça me faisait du mal de le voir comme ça. Je me sentais un peu coupable, je savais que c'était en partie de ma faute, mais je ne pouvais rien y faire. Je venais m'asseoir près du lit tout en le regardant. " Surement, mais tu prends plus de risque aussi." Je ne savais plus du tout quoi lui dire, j'avais tellement envie de le secouer, le faire revenir à la raison pour qu'il réagisse, qu'il ne se laisse pas abattre. Mais je n'avais pas le droit de faire ça, ce n'était plus à moi de le faire, je ne faisais plus partie de sa vie et surtout une partie de son mal-être était à cause de moi. Donc oui la situation n'était pas facile, mais en aucun cas je ne regretterais ce que j'avais faits ce soir en venant l'aider. J'acceptais d'aller lui chercher son chargeur de portable, il n'allait surement pas pouvoir sortir de son lit de mai, surtout avec les blessures qu'il avait. J'espérais que si ça s'aggravait, qu'il accepte d'appeler les pompiers, enfin vu le têtu que c'était et le fait qu'il ne veuille pas avoir affaire à la police. Mais en ouvrant le tiroir j'avais plusieurs surprises, des jouets ce qui me mettait encore plus mal à l'aise. Découvrir avec quoi votre ex s'amuser avec d'autres filles, ça met vraiment mal et il devait le voir puisque je revenais vers lui rouge. Je ne disais rien, à quoi bon faire des commentaires, je lui branchais son chargeur et son téléphone alors que je le voyais s'excuser, enfin par directement, mais je le voyais quand je l'entendais me dire que ce n'était pas volontaire. Je baissais les yeux tout en passant une main sur mon visage. " Je sais bien... Joli les menottes en tout cas" . Je n'étais pas trop le genre de fille à faire mu muse avec ce genre de jouet, mais ça pouvait être marrant, enfin je n'avais pas envie d'imaginer Connor s'amuser avec une autre fille. Je me levais pour lui dire que j'allais partir, à quoi bon rester, je n'avais pas ma place ici. Je voulais qu'une seule chose, qu'il se repose et qu'il prenne soin de lui. Je baissais les yeux en entendant ses paroles. Parfois la drogue avait du bon et du mauvais, je savais clairement ce qu'il pensait. Je venais m'asseoir une nouvelle fois sur le rebord du lit en le regardant avec un petit sourire. "Tu veux que je reste un peu?" Je pouvais encore rester quelques minutes, je partirais quand il s'endormira. Parfois il jouait la forte tête et parfois on aurait dit un enfant. Je voulais qu'il se repose, donc si ma présence pouvait l'aider.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Mer 2 Avr - 15:41



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.


Elle s'excusait enfin de m'avoir porté secours ! Evidemment, elle ne le pensait pas vraiment. Et de mon côté, je n'attendais pas des excuses puisque je savais qu'elle ne regrettait pas de m'avoir aidé comme elle l'avait fait. "Je te pardonne." Répondis-je sur un ton faussement sérieux et grave. Comme si vraiment ça avait été important pour moi qu'elle me présente des excuses. Alors que, bien entendu, ça n'avait pas le moindre intérêt. Elle m'avait porté secours, point barre. Ca n'avait absolument rien de bizarre ni surprenant. Et comme je le fis remarquer, elle aurait fait pareil pour n'importe qui d'autre. Sa réponse me fit soupirer. Elle se foutait de moi ! Le Connor en moi riait aux éclats en affirmant adorer qu'elle puisse me taquiner aussi librement. Mais Lucas hurlait au scandale et me suppliait de la foutre dehors. Ce fut un mixte des deux qui s'exprima. Je grommelai dans ma barbe et détournai le regard, malgré le léger sourire qui flottait sur mes lèvres. "C'est vraiment pas drôle ! Et j'ai dis ça quand la lumière du réverbère arrivait droit derrière ton crâne. Ca donnait un effet très intéressant." Tentai-je de me défendre, sur un ton plus amusé que vraiment boudeur, narquois, agacé ou même énervé. Pff. Cette drogue ne me plaisait pas du tout. Elle me rendait trop niais et trop stupide. "Si tu pouvais faire comme si j'avais pas fais ou dis des trucs bizarres de ce genre ..." Ca m'arrangerait bien, ça oui ! Le sourire qui flottait sur mes lèvres, se fit plus ironique quand elle mentionna le fait que je prenais bien plus de risques en avalant tout ce que j'avais avalé au cours de la soirée. Oh ça, je ne le savais que trop bien ... "C'est volontaire ça aussi." Marmonnai-je seulement, en tâchant de ne pas la regarder dans les yeux. Je savais qu'elle n'approuvait vraiment pas du tout. Mais dans le fond, je m'en foutais bien ... Oui, c'était un fait, je m'en foutais royalement. Ce qu'elle pouvait penser ou dire de moi et mes agissements, n'avait plus la moindre importance désormais. Je savais que, de toute façon, elle ne serait plus d'accord du tout avec quoi que ce soit. Même en découvrant que je cumulais sans aucun doute les aventures sexuelles et ce, avec pas mal de jouets à côté, elle sembla presque choquée. Jusqu'à ce que je désamorce plus ou moins la bombe. "Ouais. Très utiles surtout." Remarquai-je simplement, en mentionnant les menottes. En même temps, je m'en foutais complètement des nanas avec lesquelles je couchais. Alors je faisais bien ce que je voulais de leur corps. Et aucune ne s'en était jamais plainte jusqu'à ce jour. Alors qu'elle semblait vouloir partir, Mandy fini par me demander si je souhaitais qu'elle reste encore un peu, tout en venant s'installer au bord de mon lit. Pour lui répondre, je me contentai de hocher positivement la tête. Oui, je voulais qu'elle reste encore un peu. J'aurais préféré ne pas lui avouer cette envie. Mais c'était plus fort que moi, je ne contrôlais pas. "Si j'avais pas été dans cet état, je n'aurais pas supporté de savoir quelqu'un de parfaitement éveillé à mes côtés, alors que je m'endors moi même." Commentai-je doucement, en luttant pour pouvoir continuer de la regarder. Mais peu à peu le sommeil rendait mes paupières plus lourdes et à chaque clignement d'yeux, je gardais les yeux fermés quelques secondes de plus que la fois d'avant. "Mais j'ai confiance en toi." Finis-je par avouer sans vraiment en prendre conscience. Je ne voulais pas m'endormir alors que dans mon esprit, encore une fois, j'étais en train de me faire à l'idée que c'était la dernière fois que je la voyais. Mais j'avais beau lutter, le sommeil fini par me faucher.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   Jeu 3 Avr - 15:36



Alcool et drogue, égal problème.
ft. Mandy & Connor.



Je m'excusais mais c'était tout à fait ironique, jamais je ne me pardonnerais de l'avoir aidé comme ça, je ne m'en voulais pas bien au contraire. J'étais contente de l'avoir aidé au moins j'étais rassuré. Je faisais un sourire alors que je l'entendais me dire qu'il me pardonne, comme si que j'avais besoin de le savoir. Je continuais de le regarder, je ne l'avais jamais vu dans un tel état. Mais au moins il récupérait des couleurs, plus de saignement au niveau de sa joue ce qui me rassurait un peu plus. Puis je venais l'embêter un peu sur le fait que j'aurais aidé n'importe qui tant qu'on me voyait comme un ange ce qui me faisait sourire. Bah oui je le cherchais et je le charriais un peu. Maintenant que je savais qu'il avait retrouvé la mémoire, j'allais lui dire tout ce qu'il m'avait dit ce qui me faisait rire intérieurement. Je me mettais à rire alors qu'il cherchait une excuse, la lumière du réverbère, mais bien sur, cherche toujours une excuse. Je passais une main sur mon ventre pour me reprendre en le regardant toujours en souriant. "Hum bonne excuse et quand tu as cru qu'on était dans un avion, c'était à cause de quoi?" Je faisais un petit sourire en coin, j'essayais de ne pas sourire, mais c'était dire ce qui me faisait rire. Je sentais bien dans sa voix que la situation l'amusait un peu, comme quoi le Connor que je connaissais n'avait pas totalement disparu ce qui faisait beaucoup de bien. Et là il me demandait de faire comme si qu'il n'avait rien dit. Ah non c'était beaucoup trop dur et il devait bien le savoir. Il savait bien que j'aimais quand il me tendait des perches comme ça. J'essayais tout de même de reprendre mon sérieux mais c'était dur. " Je te promets d'essayer de ne pas trop te charrier, enfin essayé je ne te promets rien." Je faisais un sourire en coin mais ça ne durait pas bien longtemps quand on commençait à parler du fait qu'il avait pris beaucoup de risques et sa réponse sur le fait que c'était volontaire me blessait. Je n'aimais pas du tout l'entendre dire ça et il devait bien le lire sur mon visage. "Ce n'est pas comme ça que tu y arriveras." Je passais à nouveau une main sur mon visage avant de me lever pour aller lui chercher son chargeur, c'est vrai que c'était mieux pour appeler à l'aide en cas où ça s'aggraverait, ce que je n'espérais pas. Mais je ne m'attendais pas du tout à tomber sur tous ses petits jouets qui me mettaient vraiment mal à l'aise. "Je ne préfère pas savoir tu sais. La dernière fois ça m'a suffi, je ne veux pas imaginer." J'en avais même des frissons sur le coup. Je connaissais le corps de Connor par coeur, mais avec une autre fille, je n'avais pas du tout envie. C'est pour ça que je voulais partir, mais sa voix me montrait bien qu'il voulait que je reste. Je me retournais pour le regarder en me rapprochant de lui pour me poser sur le lit. Je faisais un tout petit sourire pour lui montrer que je resterais. Il était épuisé et faible, autant veiller un peu sur lui, si je pouvais l'apaiser. "Mais c'est moi, rien ne t'arrivera. Je ne te ferais pas de mal, reposes-toi." Je passais une main sur son visage alors que je le voyais lutter contre le sommeil et je faisais à un nouveau un sourire alors qu'il disait avoir confiance en moi. Je le laissais s'endormir alors que je venais m'asseoir sur une chaise près de lui en le regardant dormir. Je ne savais pas combien de temps j'allais rester. En attendant j'envoyais des messages à Cassy pour lui expliquer la situation, je grimaçais en lisant ses réponses. Elle pensait à mon bien et me demandait de faire attention. Je l'adorais tellement. Je relevais le visage vers Connor qui dormait toujours. Je me levais en faisant le tour de sa chambre en prenant la photo de nous que je reposais ensuite sur la table de nuit. Il avait un très bel appartement en tout cas. Je restais dans sa chambre pour veiller sur lui.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alcool et drogue égal problème (Connor)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alcool et drogue égal problème (Connor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Problème de son iPod ou autre MP3
» Problème pour Tester mon Projet -RPG VX- [Résolu]
» Problème Egret 2 + J-pac + Arcade VGA (agp)
» Problème de mémorisation [Résolu]
» problème slot MVS - Résolu!
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Cimetière des RPs-