Partagez | 
 

 Libre * Et merde !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Libre * Et merde !   Mar 25 Mar - 5:52

Elle n'avait pas de chance. La poisse. La grosse poisse. Il fallait évidemment que des choses comme ça lui arrivent à elle. Toujours. Bien entendu. Les ennuis ne peuvent pas arriver seulement aux autres bien entendu. La demoiselle observe impuissante en se demandant comment elle peut bien se tirer de cette mauvaise passe. Comment elle peut faire pour amoindrir les dégâts faute de pouvoir revenir en arrière. Ce n'était pas son jour. Elle s'était cassé la figure en se levant de son lit. Puis avait fait tomber son pot de confiture. Au final elle avait fait des crêpes avec du sucre pour remplacer ses tartines de confiture. Point positif de sa journée. Après elle avait eut un problème avec son eau chaude et avait dût finir de se laver la tête à l'eau froide. Bien froide. Que des ennuis. À croire qu'elle les attirait, qu'elle était pour eux comme un aimant. Elle n'en revenait pas. Ça la rendait littéralement folle de voir comme sa vie pouvait partir en live quelques fois. Elle ne comprenait pas comment elle pouvait avoir une pareille poisse. C'était tellement insensé. Tellement incroyable tant elle avait l'art et la manière de cumuler les déconvenues. Maintenant elle regardait son pauvre téléphone portable, son pauvre iphone, tombé aux pieds de la grande statue au milieu de la grande fontaine du grand parc. Bien sûr pas tout seul. La demoiselle téléphonait quand des jeunes, dix-sept ans environs, l'avaient bousculer "sans faire exprès". Elle avait un coup de fil à passer.et ne savait pas si avec le choc il marcherait encore. Comment le récupérer ? L'eau est si froide. Merde. Merde. Et remerde ! La brunette s'agace. Pour peu que l'on vienne l'embêter un peu... ÉElle serait bonne pour sortir les griffes. Purement et simplement. Un gros ras le bol la prenait.


Dernière édition par Marilyn P. Parker le Ven 9 Mai - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Jeu 8 Mai - 20:05






Et merde !
Sebastian McClaren ft.Marilyn P.Parker


La journée s'annonçait assez ennuyeuse pour l'aîné des McClaren. La température n'était pas particulièrement chaude et le soleil s'était dissimulé derrière une panoplie de nuages. On pourrait presque penser que la pluie fendrait le ciel d'ici peu et c'est probablement pour cette raison que plusieurs spectacles de rues avaient été annulés et que les citoyens de la grande ville restaient à l'intérieur de leur maison luxueuse. Pas de bol pour Sebastian qui tirait profit de ces habitants et touristes naïfs et qui ne surveillaient pas assez leurs sacs à mains ou leurs portefeuilles. Les mains dans les poches, un soupire franchit les lèvres du brun alors qu'il mettait les pieds dans le parc. Il ne venait pas souvent ici et, étrangement, c'était parce qu'il n'y avait jamais vraiment vu de raison d'y venir. Alors pourquoi aujourd'hui ? Il n'en avait aucune idée, mais quand il vit une jeune femme sur le bord de la crise de nerfs tout près de la fontaine, il se dit que c'était peut-être son destin de se trouver là à ce moment précis. Même si le destin, il n'y croyait pas vraiment. Il s'avança donc lentement vers la fontaine et la femme avant que son regard ne se pose sur ce qui devait être le téléphone portable de celle-ci. Mh .. que perdait-il à lui donner un coup de main ?

-Hum .. Madame.. ? si vous voulez, je peux vous prêtez mon portable ... Je pourrais vous aider à trouver un moyen de ravoir le votre aussi si vous voulez ..

Face gentillesse, activée. C'était souvent la gentillesse qui rapportait le moins, mais après tout ... Il n'avait rien à perdre. Et il n'allait tout de même pas voler une femme qui semblait pouvoir frapper n'importe quoi et surtout n'importe qui.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Dim 11 Mai - 9:30


Alors que la jeune femme commence à galérer et vraiment s'agacer, un jeune homme la coupe dans ses réflexion en venant vers elle, lui proposant de lui prêter son téléphone si elle en a besoin et de l'aider à rattraper son téléphone. C'est gentil à lui même si présentement la jeune demoiselle ne comprend pas trop comment le jeune homme compte s'y prendre dans la mesure où l'appareil a vraiment l'air d'être dans une situation critique. Effectivement l'engin est plus loin dans le bassin et il n'est pas possible d'attraper quoi que ce soit sans en passer par l'étape de se mouiller pour les jambes. La jeune femme tourne de nouveau un petit regard désolé en direction de son téléphone portable qui ne daigne pas vouloir revenir entre les mains de sa propriétaire. Non, la vie évidemment ça ne marche pas comme dans les contes de fée, jamais et la demoiselle n'a pas bénéficié à la naissance, elle, de marraines bonnes fées. La vie est ainsi faîte et même si ce n'est pas juste aux yeux de certains, il faut s'en contenter.

"- Je ne sais pas si on peut faire quelque chose pour mon téléphone il est... l'eau est super froide !"

Même si la brunette est agacée par les événements elle sait reconnaître que le jeune homme qui lui adresse la parole ne cherche rien d'autre que de lui venir en aide aussi ne lui explose-t-elle pas à la figure, heureusement car elle l'aurait probablement regretté dans la seconde qui aurait suivi. Et puis ce n'est pas de s'énerver qui va faire que les choses iront mieux, qui feront trouver une solution pour le téléphone. Même si bien entendu, ce n'est pas non plus de simplement rester calme qui changera grand chose à cette affaire, la brunette en a bien conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Lun 12 Mai - 22:41








Sébastian & Marilyn



Et merde !



En l'entendant dire à quel point l'eau était froide, il s'avança un peu plus près de la fontaine et y trempa sa main, juste pour se faire sa propre idée. Il sortit rapidement sa main de l'eau pour l'essuyer sur son tee-shirt, se mordant un peu la lèvre inférieure.

-C'est assez froid en effet .. Mais si vous voulez, je peux probablement aller vous le chercher. J'ai de bons anticorps, je devrais survivre à un petit rhume dans le pire des cas, dit-il avec un léger sourire.

Il espérait également que la jeune femme lui propose quelque chose en échange. De l'argent par exemple. Il lui tendit finalement son propre téléphone et attendit qu'elle le prenne pour s'asseoir sur le rebord de la fontaine et retirer lentement ses souliers puis ses chaussettes noires et trouées. Il se pencha ensuite un peu vers l'avant pour rouler ses jeans pour éviter que le tissu entre en contact avec l'eau.

- Bon ! J'espère que vous tenez vraiment beaucoup à ce téléphone ... , fit-il avant de se lever pour se mettre face à la fontaine d'eau et insérer un pied sans attendre une quelconque réponse.

C'était froid, bien entendu, mais heureusement, la sensation d'aiguille glacée qui s'enfonçait dans sa peau n'était pas présente. La température était donc... supportable, si l'on pouvait dire ça comme ça. Il mit donc son deuxième pied et attendit un court instant avant de se diriger vers le téléphone portable de Marilyn et l'attrapa. Avec un sourire, il se tourna vers la jeune femme en levant les bras.

- Vous voyez, c'était pas bien compliqu-...

commença-t-il juste au moment où la fontaine commençait à laisser couler son jet et à reprendre son rôle de fontaine. Génial. Il ferma les yeux sous la surprise avant de tituber un peu pour finalement sortir de la fontaine et lui tendre son portable, soudainement moins joyeux et beaucoup plus trempé.

- Tenez.

 

© Méphi.



Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Mar 13 Mai - 21:02

Le jeune homme goûte l’eau du bout de ses doigts pour voir si elle est froide et c’est naturellement le cas, comme vient tout juste de le lui dire la demoiselle privée de son téléphone portable pour le moment, et peut-être même plus parce qu’il va falloir que le dit téléphone sèche avant de pouvoir être utiliser de nouveau ce qui sous-entend que la demoiselle va devoir attendre un peu, ce qui n’est pas pour lui plaire mais elle n’a pas trop le choix il faut bien le dire, en attendant il va falloir qu’elle se trouve un moyen de communication de remplacement disons, elle va donc courir dans l’après-midi dans un magasin de téléphonie pour remédier à son problème mais pour le moment, elle regarde surtout l’homme entrer dans l’eau comme elle vient de lui prendre le téléphone qu'il lui a tendu, ce qui permet ainsi qu'il aille récupérer celui de la demoiselle. Et rapidement il vient à se tourner dans sa direction avec un petit regard victorieux. Sauf que c'est à ce moment que de la fontaine, l'eau se met à jaillir, glaciale, pour rafraichir les idées du jeune homme. De fait il se dépêche de sortir de la fontaine, trempé jusqu'aux os, pour tendre son téléphone à la demoiselle qui le contemple d'un air un peu contrarié même si elle est ravie de ravoir son appareil.

"- Merci beaucoup mais vous avez été... complètement fou pour vous lancer comme ça dans cette fontaine ! Vous avez vraiment beaucoup de courage je vous le dit !"

La demoiselle le remercie tout en se demandant comment, maintenant, elle va bien pouvoir faire sécher son téléphone et remercier le jeune homme face à elle. A vrai dire elle lui offrirait bien un verre mais dans l'état où il est il a surtout besoin de se mettre au sec, hors il ne rentrerait pas dans les habits de Tristan ce qui ne permet pas à la demoiselle de l'inviter au café près de chez elle et de lui prêter quoi que ce soit mais une idée vient tout de même.

"-J'aimerais vous inviter à prendre un verre mais dans votre état... voulez-vous que d'abord je vous accompagne chez vous pour vous mettre au sec ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Sam 17 Mai - 21:41








Sébastian & Jill



Au voleur !


Ça y est. Sa bonne humeur et sa supposé joie s'étaient tout bonnement envolés. Comment pouvait-on rester joyeux après s'être fait complètement aspergé par l'eau d'une fontaine machiavélique. Il attrapa le bas de son tee-shirt blanc pour le tordre, faisant tomber plusieurs gouttes d'eau contre le sol. De toute façon, il allait probablement pleuvoir bientôt. Il secoua la tête en passant sa main dans ses cheveux.

- « Même en étant courageux, j'ai quand même fini en poule mouillé ... »

Un petit rire franchit les lèvres du brun à cause de la stupidité de ses paroles. Il glissa finalement ses mains jusqu'à l'intérieur des poches de son jeans, trempées elles aussi. Il attendait une quelconque réponse ou paroles de la part de la dame et celles qu'elle prononça lui firent se mordre la lèvre. Chez lui ? Hors de question. Prend un air détendu, Sebast .., se dit-il mentalement.

- «Chez moi ? C'est vraiment trop loin ... Je ... Ça aura peut-être le temps de sécher un peu en chemin .. »

Il n'allait pas montrer à cette inconnue qu'il vivait dans un quartier abandonné et à peine salubre. Ni qu'il n'avait environ que deux tee-shirt et une paire de jeans. Non, non, non. Là, il s'attirait autant la pitié que les autorités et l'un comme l'autre, il les fuyaient comme la peste. Il adressa un petit sourire à la brune en sortant sa main de sa poche pour se gratter la joue.

-« Je vous suis si l'offre tient toujours. Un café ça pourrait m'aider à me réchauffer et .. avec la pluie qui ne va probablement pas tarder à tomber, ça serait une bonne idée d'aller à l'intérieur..», énuméra-t-il en essayant de ne pas trop avoir l'air désespéré.

Dans le pire des cas,il passerait pour quelqu'un qu'on invitait jamais nulle part et qui sautait sur n'importe quel occasion, dans l'autre, elle comprendrait qu'il était pauvre et avait besoin de toutes les consommations possibles. Mais bien entendu, ça serait suprennant qu'elle pousse sa réflexion à aussi loin.
 

© Méphi.



Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Dim 18 Mai - 13:50

Comme le jeune homme est complètement mouillé, de la tête jusqu'à ses pieds, après avoir sauté dans la fontaine pour récupérer le téléphone portable de la demoiselle, cette dernière a envie de l'inviter boire un verre en jugeant que c'est tout de même la moindre des choses dans la mesure où il vient de lui rendre un sacré service. Après tout, grâce à lui, elle vient de retrouver son téléphone portable et elle n'a plus qu'à faire sécher ce dernier pour pouvoir de nouveau en faire l'usage. Mais avant d'aller prendre quelque chose, la demoiselle se dit qu'il serait peut-être préférable de conduire l'homme de sorte à ce qu'il sèche ses vêtements, enfin, à ce qu'il en change. Elle lui propose donc de l'accompagner mais à sa grande surprise l'homme refuse. Apparemment il vit trop loin, soit. Si être mouillé ne le dérange pas plus que cela, la brune ne va pas le contraindre à changer ses frusques. Elle lui adresse simplement un surprise quand il accepte de prendre un café pour se réchauffer. C'est au moins ça de prit et la jeune femme, surprise de son audace, est satisfaite de le voir accepter cette invitation. Dire qu'il y  a si peu de temps encore elle n'avait confiance qu'en un seul homme, le sien. Dire qu'elle n'osait pas sortir ou à peine, qu'elle devait se faire violence pour cela. Et maintenant la voilà qui invite, qui propose des cafés. C'est fou comme depuis la mort de son époux et son arrivée à los Angeles, elle a changé. Ce qui est bien loin d'être désagréable à ses yeux. Elle se plaît, ainsi. Cette confiance nouvelle qu'elle a en elle lui est agréable et elle compte bien de faire en profiter.

"- Et bien je connais un café assez sympathique du côté de Bel-Air. Si vous le souhaitez nous pourrions aller faire un tour là-bas."

La demoiselle fait une proposition, pour se mettre d'accord avec le jeune homme sur l'endroit où ils prendront ce café. Et une fois que cela est fait, qu'ils savent où ils vont, le duo se met en route pour rejoindre le lieux dit, où Sebastian pourra se réchauffer un peu.

"- Au fait, je m'appelle Marilyn. Marilyn Parker." dit-elle en chemin pour faire les présentations avec le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Jeu 22 Mai - 20:44








Sebastian & Marilyn



Et merde !


Les mains dans les poches de son pantalon, Sebastian venait tout juste de tordre un peu son tee-shirt pour en retirer une partie de l'eau et ainsi espérer sècher plus rapidement. Il regarda la jeune femme et écouta sa proposition avant de finalement hausser les épaules avec un léger sourire. Il ne connaissait pas de café ou d'autres endroits du même genre de toute façon. Enfin .. Si, il en connaissait. Mais il n'avait pas les moyens d'entrer donc de les recommander à qui que ce soit.
- Mh .. oui, pourquoi pas ? répondit-il donc par l'affirmative en regardant la jeune femme avant de lui tendre la main quand elle se présenta, bien qu'ils marchaient tout les deux. Enchanté Marilyn. Je suis Sebastian. Sebastian McClaren.
Il attendit que la jeune femme lui serre la main avant de laisser pendre ses deux bras le long de son corps. Il n'avait pas beaucoup de contacts avec les gens en général, donc entamer la conversation n'était pas franchement son fort. Malgré tout, un souvenir lui traversa l'esprit.
- J'y pense .. Je vous ai passé mon téléphone, mais .. maintenant que vous avez le votre, je pourrais peut-être le ravoir ..
Il avait retrouver un peu de sa bonne humeur quotidienne. Sa chute dans la fontaine n'avait été qu'un petit nuage gris au-dessus de sa tête. Ce n'était pas la fin du monde et il avait d'autre chose plus importante à s'occuper que quelques vêtements mouillés.

Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Ven 23 Mai - 4:19

Comme la demoiselle propose au jeune homme d'aller boire un bon café dans l'un des cafés ou bar de la villel'homme accepte mais ne lui en conseille aucun si bien que la demoiselle suppose que le jeune homme n'est pas un habitué de ce genre de lieu. Chacun son genre après tout et la demoiselle n'est pas plus choquée que cela par le manque de savoir du jeune homme en matière de bars. Au lieu de cela elle se dit qu'elle va l'emmener voir un endroit qu'elle connait. Au moins ça lui en fera découvrir un de sorte que la prochaine fois il pourra savoir quoi recommander lorsqu'une personne lui fera une invitation à prendre un café. Du coup elle se décide plutôt pour un bar. De manière à ce que l'homme sache quoo proposer si jamais c'était un verre qui lui était proposé. On ne sait jamais. La brune essaie de lui rendre service en tout les cas.

Chemin faisant les deux jeunes gens font les présentation, la brunette dévoilant son prénom la première sitôt suivie par le jeune homme. C'est donc Sebastian. C'est un jolie prénom. La demoiselle l'aime bien. Pour ne pas dire qu'elle l'aime beaucoup. Ce que rapidemment elle révèle à son interlocuteur.

"- C'est un beau prénom..."

Les deux jeunes gens continuent de marcher côte à côte et laissent le silence s'imiscer entre eux. La brune cherche de quoo dire pour le briser mais le jeune homme est plus rapide qu'elle ne l'est. Ainsi il réclame son téléphone que la demoiselle a toujours en sa possession elle le réalise tout à coup. Le tirant de sa poche elle le tend donc en direction du jeune homme. Pour le rendre naturellement à qui de droit comme on dit. Avec un sourire un peu confus comme elle se dit qu'elle aurait dût y penser toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Dim 1 Juin - 21:50







Sebastian & Marilyn



Et merde!


Le jeune homme avait glissé ses mains dans les poches de son jeans troué alors que lui et la femme qui était une totale inconnue quelques minutes plus tôt, prenaient la route vers le fameux café. Elle n'avait pas posé de questions sur le pourquoi il ne suggérait rien. Tant mieux. Il n'allait pas répondre que son apparence donnait raison à tout ce que contenait son porte-feuille, c'est-à-dire pas grand chose. Un petit sourire vint alors se dessiner contre les lèvres du pickpocket. « C'est un beau prénom... » avait-elle répondu après qu'il se soit présenter. 

-C'est ma mère qui me l'a choisi .. 

Heureusement, ce n'était pas son père parce que Sébastian aurait simplement tout fait pour changer de prénom. Mais malgré tout, à la simple évocation de sa mère, le hors-la-loi sent son coeur se serrer malgré le léger sourire qui orne ses lèvres. Il n'avait pas passé d'énormes années près de sa mère, mais elle restait à ses yeux une femme merveilleuse qui comme toutes les autres avaient eu ses travers et pour elle, ça avait malheureusement été l'alcool et ses penchants pour un homme vicieux. Secouant la tête pour chasser ses pensées émotives, le McClaren attrapa le portable que lui tendait la femme et le remit dans la poche arrière de son pantalon. Un nouveau silence s'installa entre eux, mais pour Sébastian, il n'avait absolument rien de gênant ou de lourd. C'était simplement un silence, comme une pause de paroles entre les deux inconnus. Mais bon .. le jeune adulte n'avait pas beaucoup socialiser dans sa vie et n'avait donc pas créer des tonnes de liens sociaux. Comme pouvait-il savoir comment continuer une conversation ? Il tenta tout de même d'élaborer à partir de ce qu'il avait déjà entendu à force de se promener dans les rues de la cité des anges. 

- Vous habitez dans le coin,vous, dîtes ? 

Il venait justement de penser au fait qu'elle ne lui avait pas proposer de retourner chez elle pour qu'il puisse se changer. Elle avait probablement un mari qui aurait vu d'un mauvais oeil qu'elle prête ses vêtements aux premiers venu.

Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Lun 2 Juin - 9:19

L’homme avait parut content d’apprendre que la demoiselle avait bien aimé son prénom en revanche cette dernière ne comprenait guère pourquoi il éprouvait le besoin de préciser que sa mère en était à l’origine. Se pourrait-il que ce jeune homme souffre d’un complexe face à la figure paternelle ? C’était bien possible mais elle ne souhaitait pas le questionner à ce sujet. Ils étaient après tout des inconnus, elle n’avait pas à lui demander ce genre de choses il n’y répondrait de toute façon probablement pas. Et elle ne souhaitait pas non plus lui faire du mal, remuer le couteau dans la plaie. Ce n’était pas son genre du tout, elle évitait les sujets sensibles autant que possible. Non elle n'avait pas envie de faire de peine au jeune homme. Jeune homme qui venait de se tremper pour lui récupérer son téléphone portable. Il ne méritait pas que la jeune femme lui provoqué quelques déplaisir bien au contraire. Il méritait plutôt que la jeune femme soit gentille avec lui. Qu'elle lui propose un verre justement de sorte qu'il puisse se remettre de ses émotions. Qu'il puisse se réchauffer. Elle pourrait le conduire chez elle de manière à ce qu'il se change mais ça elle n'ose pas même y penser. Elle ne tient pas à ramener chez elle de jeunes hommes qu'elle ne connait pas et qui ne sont peut-être pas vraiment bien intentionnés on ne sait jamais. Tout les gens ne sont pas forcément gentils et le monde est plein de personnes qui ne somt pas toujours très frequentables. Mais néanmoins la jeune femme peut répondre sans trop de crainte à la question que lui pose le jeune homme.

"- Non en effet je n'habite pas très loin d'ici." explique la demoiselle avec un sourire pour son interlocuteur avant de détourner le regard. "Et vous donc vous habitez loin.?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Mer 11 Juin - 22:18








Sebastian & Marilyn



Et merde!


Les mains glissées dans les poches après les avoir passé dans ses cheveux, le beau brun haussa simplement les épaules. Il passait toute ses journées à marché dans la ville de Los Angeles donc loin ou pas .. Ça ne changeait pas vraiment grand chose en fait. Ce n'était pas quelque chose d'obligatoire pour lui d'avoir un toit au-dessus de sa tête.

- Et bien, je vis dans le westside de Los Angeles en fait .. Sachant qu'on est dans le sud .. Je crois que ça fait une bonne distance .. , dit-il comme il ne connaissait pas trop ses distances et que lire les écritaux ce n'était pas non plus son fort.

Il regarda la jeune femme à ses côtés un petit moment. Pourquoi est-ce qu'une aussi jolie jeune femme accordait de l'attention à un idiot pauvre dans le genre de Sébastian ? Les deux ne jouaient décidément pas dans la même catégorie, mais .. est-ce que ça devait vraiment changer quelque chose ? Ils marchèrent un petit moment avant que la brune ne lui indique un petit restaurant à l'allure de bistro parisien. Il y avait vraiment de beaux endroits dans cette ville. De beaux endroits que Sebastian ne connaissait pas. Ses yeux se posaient partout alors qu'ils franchissaient la porte et qu'un serveur venaient vers eux pour leur assigner une place au fond. Assis sur la banquette de cuir, Sebastian ne pouvait encore une fois passé ses mains inlassablement sur le matériaux.

-Donc ... On prends des cafés ? demanda-t-il en jetant un coup d'oeil au menu des boisons qu'il n'arrivait bien entendu pas à lire.  

Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Jeu 12 Juin - 15:13

Oui effectivement si le jeune homme habite dans le westside, ils sont assez loin de chez lui ce qui justifie que le jeune homme n'ai pas voulu rentrer pour enfiler quelque chose de sec. Bon, ok. Même si franchement la demoiselle n'a pas grand chose contre l'idée d'avoir à marcher, même longtemps. Elle prend la route à pied plutôt qu'en voiture dès qu'elle le peut, le week-end pour sortir par exemple. Mais bon, elle comprend que peut-être ce garçon n'est pas un grand marcheur, si ça se trouve il a prit les transports en commun pour venir dans South Los-Angeles.

"- On prend des cafés oui, à moins que tu ne souhaite prendre autre chose c'est comme tu veux... c'est moi qui offre !" lance la demoiselle avec un sourire pour le jeune homme avant de plonger le regard sur la carte et l'homme doit être un sacrément bon comédien parce que la demoiselle ne remarque même pas qu'il ne sait pas lire. En même temps ce n'est pas une chose que l'on remarque au premier coup d'œil que l'on porte à une personne, à ce que l'on dit.

Comme un serveur vient vers eux la demoiselle demande un café Viennois en souriant, avant de se tourner en direction de Sebastian pour inviter ce dernier à demander lui-même ce qu'il souhaite. Elle ne sait pas s'il préfère un café ou une boisson fraiche, mais comme il est encore un tantinet mouillé - ce qui lui attire un regard contrarié du serveur - elle doute qu'il choisisse la seconde option. Et puis au fond, elle n'en a pas grand-chose à faire, il prend ce qu'il veux, ce qui lui fait plaisir absolument, il n'a pas à avoir honte de commander quoique ce soit et ce même si la demoiselle a dit qu'elle payait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Ven 13 Juin - 23:38








Sebastian & Marilyn



Et merde!


Bon. Pourquoi ne pas paraître un peu plus intelligent ? Le jeune adulte attrapa donc le menu des consommations et tenta réellement de comprendre ce qu'il y était écrit. Peine perdue. Mais il fit tout de même mine de comprendre en suivant les noms des différentes boisons du doigt alors qu'il parcourait la feuille des yeux. Mh ... Un café ferait parfaitement l'affaire, non ? Après tout, il était trempé et boire quelque chose de froid comme un lait frappé .. Ce n'était pas une très bonne idée pour augmenter sa chaleur corporelle.  Il releva les yeux justement au moment où le serveur arrivait vers eux. Plutôt craquant celui-là en fait. Un petit sourire insouciant sur les lèvres, il posa son regard sur le jeune femme qui l'accompagnait pour l'écouter commander. Elle était sympathique. Surtout de lui offrir un café. Ce n'était pas tout le monde qui aurait accepter d'amener un parfait inconnu dans un café. Surtout pas pour un simple téléphone. Encore moins quelqu'un dans le genre de Sébastian.
- Un café pour moi aussi, s'il vous plait.
Quand il eut passer sa commande, il remit le fameux ''livret'' de consommation à sa place, derrière la salière et la poivrière puis posa à nouveau son regard sur la jeune femme après avoir regarder le café où ils étaient installé.
- C'est vraiment gentil de m'avoir amener ici au fait ... Merci Marilyn ..  

Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Sam 14 Juin - 14:15

Un bon café Viennois, bien chaud, avec de la crème à la chantilly toute douce par-dessus. Oui la demoiselle est une grande gourmande c’est un fait et elle ne résiste pas vraiment à l’envie de faire cette petite folie. Elle n’est pas le genre de personne qui va prendre une attention trop importante pour son poids, pour des régimes. La brunette préfère de loin manger comme elle l’entend, comme elle le veux et d’y prendre du plaisir car même si on doit manger pour vivre et non pas vivre pour manger, c’est bon de goûter de bons petits plats, de manger, se faire plaisir, gouter de nouvelles choses et se soumettre à quelques aventures, quelques nouveautés. La demoiselle aime bien manger. Et alors !?

Rapidement après que le serveur se soit éloigné, leur commandes leurs sont apportés et la jeune femme paye, donnant un pourboire généreux avant de plonger sa cuillère dans la neige de son Viennois. Par avance, elle se régale avec ses yeux. Ses papilles se préparent psychologiquement au ravissement qui va les saisir. Et bientôt, la crème fouettée emplie la bouche de la demoiselle qui sourit de satisfaction, comme c’est bon.

« - Je crois que je ne connais rien de meilleur qu’un bon café Viennois !» annonce la demoiselle avec un fin sourire, à l’attention de son interlocuteur avant de questionner ce dernier pour s’assurer que tout va bien. « Le café est-il assez chaud ? J’espère que cela te réchauffe ! » annonce-t-elle en souriant, comme l’homme a été trempé pour elle et pour son téléphone la jolie russe trouve vraiment normal de s’inquiéter pour lui, de se montrer aux petits soin, de prendre attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Mar 24 Juin - 17:31








Sebastian & Marilyn



Et merde!


Sébastian ne connaissait pas grand chose aux boissons. Que ce soit des boissons alcoolisés ou de simples cafés. Il avait donc commander un café tout simple. Il aurait peut-être pu s'en permettre un peu plus dans le même genre que Marilyn comme c'était elle qui régalait la facture, mais .. il n'avait pas oser tenter quelque chose qu'il n'aurait peut-être pas aimer. Et puis, il voulait surtout se réchauffer, pas réellement boire et ça, il savait qu'un café lui procurerait la bonne sensation de réconfort qu'il désirait à ce moment précis. Mais lorsqu'il vit le serveur poser la consommation de Marilyn devant celle-ci. Il haussa un sourcil en voyant le truc blanc au-dessus du café. Qu'Est-ce que ça pouvait bien être ? Attends ... Il chercha dans sa mémoire. Il savait qu'il avait déjà goutter à cette espèce de crème et le goût lui revint rapidement en bouche. De la crème fouettée. Miam.
- J'aurais peut-être dû prendre la même chose que vous au final ... ,déclara-t-il avec un petit rire.
Il tendit néanmoins la main pour attraper les petits gobelets de crème à café, en versant trois dans sa tasse ainsi que deux sucres. C'était comme ça qu'il aimait ses cafés quand il avait les moyens de s'en payer. Il prit ensuite l'anse de la tasse et porta celle-ci à ses lèvres pour prendre une gorgée du liquide chaud qui se répandit ensuite dans sa gorge, lui provoquant un léger frisson de chaleur. Ça faisait du bien de sentir la chaleur s'insinuer à nouveau en lui alors que son corps tremblait presque de froid. Il reposa sa tasse un instant, instant durant lequel Marilyn lui demande si la boisson le réchauffait. Il hocha la tête avec un léger sourire. Chaque fois qu'il prenait la parole, il ne savait pas qu'elle manière avoir. Devait-il la vouvoyez ou la tutoyer ? Est-ce que ça importait vraiment ?

- Oui, merci de me l'avoir offert ... C'est bon votre truc, vous ? demanda-t-il finalement en désignant la boisson de Marilyn, ne se doutant pas que celle-ci soit un peu alcoolisé.

Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Mar 24 Juin - 19:55

Si c'est bon ? Naturellement que cela l'est, la demoiselle n'aurait pas choisit un café Viennois si cela n'avait pas été le cas, comme elle disait en plus connaître cette enseigne. Mais soit, elle se dit que la question est légitime dans la mesure où elle-même vient de lui poser une question de manière à savoir si sa boisson est à sa convenance et si elle le réchauffe suffisamment comme un fâcheux évènement l'a conduit à se retrouver trempé de la tête aux pieds. De fait elle lui adresse un sourire comme elle s'apprête à donner une réponse à l'interrogation qu'il lui pose.

"- Oui très bon. Si tu en veux un toi aussi pourquoi tu ne le demande pas tout simplement à un serveur !?" lance la brunette avant d'appeler quelqu'un. "Garçon s'il vous plaît ! Mon ami voudrait commander un café Viennois, ce serait possible ?" demande la demoiselle avec un agréable sourire, se disant que pour des serveurs c'est toujours beaucoup mieux d'avoir un client sympathique et qui n'hésite pas à se montrer heureux, à sourire. Il vaux bien mieux ça après tout qu'un client trop mauvaise tête qui passe son temps à gronder, crier, imposer sa loi...

La demoiselle a maintenant finit la crème fouettée et il ne reste plus dans sa tasse que le café qu'elle porte à ses lèvres de manière à le boire, il est encore bien chaud d'ailleurs aussi fait-elle attention de ne pas se brûler même si ce serait bien surprenant que cela arrive. Le serveur arrive et pose devant Sebastian une tasse de café couverte de crème fouettée qui allume un éclat de gourmandise dans le regard de la brunette même si cette dernière se ré-intéresse rapidement à son propre café qu'elle termine, posant finalement la tasse devant elle avec un petit air satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Dim 6 Juil - 16:28








Sebastian & Marilyn



Et merde!


Sébastian allait protester en expliquant que son simple café lui allait parfaitement. Et .. c'était le cas. L'odeur douce de la boisson et son goût légèrement âcre avait tout pour plaire au pauvre jeune homme. Dans le passé, il avait appris qu'il valait mieux éviter de développer ses goûts sur des choses trop .. luxueuses. Il avait accumulé des dettes et ce, sans compter les problèmes financiers auxquels il devait déjà faire face. Heureusement, il avait réussi à dénicher  une vieille maison abandonné qui contenait d'assez bons meubles, donc il y avait emménager avec son petit frère. Le sourire de la jeune femme lui fit réaliser qu'il ne voyait pas celui de son frère bien souvent. Enfin, oui, mais pas aussi heureux. Et pourtant .. Qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pour pouvoir le voir heureux à ce point ? Sébastian se redressa un peu quand le serveur revint lui porter une nouvelle tasse et emporter l'ancienne à moitié pleine. À nouveau, le jeune homme voulut protester, comme quoi si il n'aimait pas ce fameux café viennois, il pourrait toujours reprendre son ancien, mais .. tant pis. Il glissa ses mains autour de la tasse et la porte à ses lèvres pour pouvoir goûter à la crème fouettée qui lui resta collée sur le nez. Il rit légèrement et l'essuya du revers de la main avant d'essuyer celle-ci avec sa serviette de table. Un peu du chaud contenu de la tasse s'était également glissé entre ses lèvres pendant qu'il buvait. Mh .. Ça avait un léger goût alcoolisé et même si c'était surprenant au premier goûter, c'était plutôt bon.
- Mh .. C'est vrai que c'est bon en fait .., dit-il avec un petit rire. Merci encore.
Il la vit reposer sa tasse alors que lui n'avait pas encore but la moitié. Bon, aussi bien faire la conversation, non ? Il demanda la première question qui lui passa par la tête, sans vraiment penser à ce qu'elle aussi pourrait lui en poser.
- Qu'est-ce que vous faites dans la vie?  Enfin .. si ce n'est pas trop .. indiscret ?

Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Dim 6 Juil - 17:18

La demoiselle est contente de voir que le jeune homme apprécie son café même si c'est vrai dans le fond ce n'est rien de plus qu'un simple et bête café. Cela ne va pas casser trois pattes à un canard par son originalité c'est plus que clair. Mais bon, cela reste quelque chose de relativement gouteux et qu'il est toujours bien appréciable de boire dans ce genre de moment, quand l'on se trouve être trempé jusqu'aux os. Le principal en tout cas est que le jeune homme apprécie son café Viennois. Bon, et maintenant il semble désireux de faire un peu la conversation avec la demoiselle, d'en apprendre un peu plus à son sujet, que fait-elle dans la vie qu'elles sont ses passions quel est son métier ? C'est ce qu'il cherche à savoir en se demandant si cela n'est pas trop indiscret et ça ne l'est évidemment pas, elle adresse alors un sourire au jeune homme avant de lui accorder une réponse.

"- Et bien je suis aide-maternelle dans une école sur Hollywood Boulevard." répond donc al jeune femme à son interlocuteur avant de se taire un instant pour reprendre quelques instants plus tard. "Et j'aime beaucoup ça c'est vraiment très sympathique de s'occuper des enfants. je n'en ai jamais eut en se qui me concerne et je le regrette un peu. Beaucoup même. Maintenant que mon époux est décédé... Enfin, nous n'avons jamais réussit à en avoir ensemble et nous ne pourrons plus désormais... Enfin soit, je n'ai qu'une trentaine d'année je peut sûrement espérer avoir encore des enfants mais je ne sais pas si... enfin quoi qu'il en soit, travailler avec des enfants c'est vraiment sympathique mais je dois dire c'est un choix par défaut car je ne sais même pas ce que j'ai étudié autrefois alors..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Mer 16 Juil - 16:14








Sebastian & Marilyn



Et merde!


Sebastian n'était pas particulièrement le genre de garçon à faire tranquillement la conversation entre deux tasses de café. Il était plus du genre sans-attaches et donc sans-amis qui préférait éviter de trop s'attarder à un endroit public où certains policiers et hommes des forces de l'ordre pourrait le reconnaître pour son côté faiseur de troubles, ou parce qu'il était un '' perturbateur de l'ordre public''. Tout ça parce qu'il devait voler pour avoir un peu d'argent et donc pour pouvoir mettre un peu de nourriture devant son petit frère le soir. Il prit une nouvelle gorgée de sa boisson pour la laisser glisser lentement vers son gosier alors qu'il écoutait les paroles de Marilyn avec attention. Alors elle travaillait dans une école... Dire que lui n'y avait jamais mis les pieds. Il continua de l'écouter en jouant un peu avec sa tasse au creux de ses mains.
- Oh ... Je suis désolé pour votre mari .. Mais je suis certain que vous pourrez vous trouver une autre personne pour partager votre vie .. même si c'est probablement difficile de passer au travers ce ... genre d'épreuves..
Il était un peu gêné du sérieux de cette conversation qui ne semblait pas avoir prit cet angle au tout début. La jeune femme devant lui avait du vécu. Quelque chose d'intéressant, bien que triste. Un peu comme lui, mais Seb n'en parlait jamais. Il ne voulait pas s'attirer de pitié ou de mauvaises attentions de la part de ceux qui pouvait l'entourer. Il baissa les yeux sur sa tasse avant d'en prendre la dernière gorgée.
- En tout cas, merci beaucoup pour cette découverte .. Je reviendrais très certainement ici pour en prendre un autre, dit-il en lui adressant un léger sourire, désignant sa tasse.
Un peu de mousse était venu se coller sur le dessus de sa lèvre, lui donnant une allure comique, presque enfantine.  

Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Jeu 17 Juil - 22:45

Parler de temps en temps, de ce que l'on a sur le cœur, de ce que l'on a vécut, du deuil que l'on porte, cela fait parfois beaucoup de bien et Marilyn s'en rend compte maintenant, qu'elle évoque le sujet de son époux avec Sebastian, ce garçon qu'elle ne connait pourtant ni d'Eve ni d'Adam mais qui lui est venu en aide et qui ne mérite probablement pas, le pauvre garçon, de souffrir cette si triste et affligeante conversation. D'ailleurs il semble un peu gêné, dérangé par le tournant très sérieux que leur conversation a prit à mesure que le temps est passé. Pour autant, il tente de n'en rien montrer et de se faire de bon conseil pour son interlocutrice qui sourit légèrement quand il lui parle de se trouver quelqu'un d'autre. C'est si facile à dire et si difficile à faire en même temps. Pourtant elle aimerait tant pouvoir se débarrasser de ce mal qui la ronge encore parfois, même si, pour être tout à fait honnête, la demoiselle doit avouer qu'elle a de moins en moins souvent une pensée pour son défunt mari, même si cela ne veux évidemment pas dire qu'elle ne l'aime plus... Et encore que, elle n'en est pas certaine. Parce que le temps a passé, parce qu'un tas de choses lui est arrivé depuis... En fait elle ne saurait pas dire ce qu'il se passe exactement, mais c'est comme cela, elle le regrette moins qu'auparavant. Et c'est peut-être ça la vie, accepter un jour de laisser nos morts derrière nous pour aller de l'avant. C'est triste c'est vrai mais peut-être que c'est bien comme ça que les choses sont et doivent être.

"- J'en suis heureuse..." répond la demoiselle avec un sourire, puis un petit rire carrément comme elle relève la tête vers son interlocuteur quand celui-ci parle de cet endroit. "Et vous ? Vous ne m'avez pas parlé de vous..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   Lun 28 Juil - 21:24








Sebastian & Marilyn



Et merde!


Voilà. Il le savait. Il savait que la question allait lui revenir en plein visage et il ne voulait pas en parler. Il ne voulait pas parler de lui et de ce qu'il faisait dans sa vie. En parler pourrait être dangereux, si il était trop honnête. Il décida donc de camoufler légèrement la vérité, la déformer, la manipuler pour pouvoir montrer une partie de lui-même qui pouvait être présentable et acceptable selon les normes de la société. Il prit une gorgée de sa boisson pour se donner un peu de temps pour réfléchir puis reposa son verre.
- Tant mieux si ça vous rends heureuse, c'est ce qu'un métier est censé faire ... Parce qu'on en vit de cet emploi .. Moi ? Il n'y a pas grand chose à dire ..., dit-il avec un léger sourire. Je suis un jeune bibliothécaire qui est .. à la recherche d'un emploi plus stable, on va dire.

Il haussa légèrement les épaules avec un petit sourire. C'était à moitié vrai. Oui, il se cherchait un emploi, mais comme il n'avait aucune qualification, c'était pratiquement impossible d'être engager à quelque part. Et la partie où il disait être bibliothécaire était fausse bien qu'il passe beaucoup de temps à essayer d'apprendre à lire avec Kendall qui elle était bibliothécaire. Il secoua finalement la main, comme pour chasser ce sujet de conversation.

- Bon et bien, je crois que je vais devoir y aller moi .. J'ai pris assez de votre temps en vous faisant prendre ce détour et ce café...

Il serait bien rester, mais il préférait éviter que la conversation ne s'attarde trop longtemps sur lui et sa vie privée qui devait justement restée privée et cacher au reste du monde.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Libre * Et merde !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Libre * Et merde !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» GN de Merde !!
» Ville Libre de Mévry
» Jeu de merde !
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» Bonne Merde Nico Sargos...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Cimetière des RPs-