Partagez | 
 

 Why does it always change last minute... [Keenan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 31/08/2013
Messages : 81

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Why does it always change last minute... [Keenan]   Lun 24 Mar - 19:29


Keenan & Emily
« Où comment un simple contrat est devenue une mission... Keenan Marshall vous m'en devrez une mon cher... »


L'eau bouillante ruisselait sur ma peau traçant des sillons me permettant de relaxer, je passais la main dans mes cheveux les repoussant vers l'arrière alors que mon autre main saisissait le savon,  j'avais eu une journée complètement folle, malheureusement cette douche n'était qu'un bref intermède avant la nuit qui m'attendait. J'avais accepté un contrat la semaine précédente, un Nighty Stlaker trop curieux devait être éliminé et j'avais été désigné pour faire le boulot. Je finis par sortir de la douche m’enroulant dans une serviette puis commençait à me préparer tout en réfléchissant à ce que je porterais ce soir. Quelques minutes plus tard, je sortais de la salle de bains passant dans ma chambre me dirigeant vers le garde-robe ouvrant les portes je sortis des skinny jeans d'un bleu très foncé un petit haut indigo et ma veste en cuire noire ainsi que ma lingerie favorite en soie.

Vingts minutes plus tard, la porte de mon appartement se refermait dans mon dos se verrouillant automatiquement, les clefs de ma moto en main alors que je me dirigeais vers l'ascenseur. Arrivant finalement dans le stationnant sous-terrain je souris en apercevant ma Ducati noire qui m'attendait, quelques secondes plus tard je l'enfourchais mon casque sur la tête le moteur vrombissant entre mes cuisses me faisant frissonner sous la sensation. Je m'élançais rapidement dans les rues de la ville prenant de la vitesse le vent faisait voler les mèches rebelles qui s'échappait de sous mon casque, j'adorais conduire ma moto, surtout dans les rues encombrées de la ville, je me faufilais si facilement dans la circulation. Je laissais mon corps suivre le mouvement gardant le contrôle alors que je suivais mon trajet à travers la ville la nuit recouvrait déjà la ville.

Je finis par arriver dans le quartier de NS, trouvant un endroit je laissais ma moto dans une sorte de pile de trucs plus ou moins briser la recouvrant d'une bâche juste au cas puis je me glissais entre les ombres me dirigeant vers le QG des NS. Je marchais restant caché aux yeux des passants tout en m'approchant et tournais dans une ruelle qui passait derrière le bâtiment, trouvant rapidement l'escalier de secours, comme prévu il n'y avait pas de sentinelle perchée dessus et je le montais en silence. Arrivée en haut je me perchais pour jeter un œil par la fenêtre, tout semblait calme j'ouvris donc la porte et me glissais à l'intérieure.

Je traversais le bâtiment en silence, selon mes infos ma victime se trouverait dans l'une des petites pièces communes, j'en étais là dans mes réflexions lorsque aperçue une ombre anormale, quelqu'un d'autre se cachait dans les ombres écoutant les conversations. Je me reculais observant la personnes, de là où j'étais je pouvais voir que si la personne ne faisait pas attention elle allait se faire prendre, mais je ne pouvais prendre le risque. Je relevais la tête, au plafond plusieurs tuyaux se déplaçaient j'en agrippais un grimpant et puis me dirigeait vers l'ombre en silence. Arrivé près de l'homme je glissais la main pour le bâillonner et puis je lui murmurais à l'oreille:

"-N'ayez pas peur je ne suis pas une Nighty Stalker je vous le jure je suis là pour en tuer un... mais vous dévirez reculer où vous allez vous faire repérer..."

Je relâchais ma main toujours étendue sur les tuyaux penchés par-dessus ma tête près de celle de l'homme...
© one more time.


Dernière édition par Emily J.N. Boscastle le Sam 24 Mai - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forces de l'ordreForces de l'ordre
avatar
Keenan Marshall
Date d'inscription : 16/03/2014
Messages : 121

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: Why does it always change last minute... [Keenan]   Ven 18 Avr - 6:05

Deux mois. Ça fait deux mois que je ne suis pas retourné au poste de police. Deux mois que mon boulot a changé. Et ça commence à me manquer. Mais je n'ai pas le choix. Je suis forcé de faire ce que j'ai à faire. Enfin, forcé... tout est relatif. En fait, depuis quelques temps déjà, j'avais monté tout un plan d'infiltration au sein d'un des gangs les plus influents de la ville : les Nighty Stalker. Ces types sont vraiment bien organisés, mine de rien. À peine on en attrape un que les autres sont déjà loin. Sans compter qu'on ne peut inculper celui qu'on a gardé que pour des petites infractions. À la rigueur, ça va jusqu'à la revente de drogue. À petite échelle. Mais jamais, non, jamais, on arrive à avoir un plus gros poisson. C'est pour ça qu'avec mon équipe, on a crée une magnifique nouvelle identité pour moi. Qui m'a permis d'entrer chez les Stalker sans aucun souci. Alors oui, ils ont eut quelques réticences en voyant mon tatouage des Fallen Angels. Mais une fois que je leur ai dit qu'ils ont faillit me faire la peau, parce qu'ils n'avaient plus besoin de mes services, ma candidature est passée comme une lettre à la poste.
Ce soir, donc, je dois me contenter de diriger l'équipe qui surveille une rencontre entre les Nighty Stalker et un autre gang mineur de Los Angeles. Si tout se passe bien, on m'a promis que j'allais rencontrer un des lieutenants des NS. Le fameux gros poisson. Avec lui dans l'une de nos salles d'interrogatoire, on allait leur faire mordre la poussière. Mais pour en arriver là, j'avais dû en faire du chemin. Et, pour ne citer que ça, cacher des corps après une fusillade, surtout quand les corps en question sont des types qui ont rien demandés, ça fait détester son métier. Quoi qu'il en soit, après cette rencontre, les choses iront mieux. Bien entendu, j'ai pris soin de laisser quelques entrées libres au cas où je devrais me faire la malle ou bien faire venir des collègues de la police pour appréhender un éventuel personnage important au sein des Stalker. J'ai donc tout prévu. Enfin, presque...

Tapi dans l'ombre, surveillant chaque recoin de la pièce, je tente de repérer la moindre menace potentielle. Si ça ne tenait qu'à moi, tous ces sales types seraient par terre, à gémir et à appeler leur mère. Si tant est qu'ils soient encore en vie. Parce que certains dans cette salle méritent de mourir. Non pas que j'aime tuer des gens. Il faut être malade pour aimer ça. Mais parfois on en a tellement envie que ça fait peur. Surtout quant il s'agit de criminels connus qui nous glissent entre les doigts parce qu'ils savent couvrir leurs arrières. Sauf que cette fois, les Nighty Stalker n'allaient pas s'en sortir indemnes. D'autant plus qu'avec le plan que j'ai échafaudé avec le soutien de mes supérieurs, j'ai déjà certaines choses sur eux, qui me serviront si jamais je ne coince pas le lieutenant que je rencontrerai. D'ailleurs, en parlant de coincer quelqu'un, je sens d'un coup une main qui se plaque contre ma bouche et une force me tirant vers l'arrière, dans un endroit plus discret encore, à l'abri des regards.
Je me retourne, surpris, pour voir une femme qui me parle sans que je ne comprenne tout à fait de quoi il s'agit. Pour le moment, je suis plutôt interloqué par la façon dont cette jeune... intruse, est arrivée là. Sans aucun doute par l'une des entrées que j'ai laissée sans surveillance. Mais elle a tout de même réussi à être d'une furtivité à toute épreuve. À n'en pas douter, elle a l'habitude de ce genre de choses. Mais quoi qu'il en soit, je dois réfléchir à ce qu'elle me dit. Et prendre mon temps pour ça. Elle est là pour tuer un des Nighty Stalker. Ok. Elle ne pense pas une seule seconde que je pourrais en faire partie. Soit. Ou alors elle se cherche quelqu'un pour l'aider. Mais pourquoi moi ? Parce que je suis le seul à m'être fait un minimum discret ? Certainement. Alors il faut que je trouve quoi dire. Tuer l'un des Stalker présents ce soir me tente bien, vu ce que certains ont fait devant mes yeux. Mais en même temps, si ma couverture tombe maintenant, je ne pourrai plus jamais les atteindre au cœur. Je peux donc éventuellement jouer double-jeu avec cette femme. Je me lance alors, en chuchotant, ne laissant rien paraître grâce à un ton aussi neutre que possible. Comme aux yeux des NS je ne suis pas un flic, je n'en suis pas un non plus auprès de cette inconnue. Et mes paroles montrent bien que je ne suis pas un Stalker. Je ne sais pas vraiment où je vais, mais j'espère sincèrement que ça va marcher.

" Vous voulez en tuer un ? Vous n'êtes pas la seule. Lequel de ces messieurs vous sert de cible ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/08/2013
Messages : 81

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: Why does it always change last minute... [Keenan]   Sam 24 Mai - 13:07


Keenan & Emily
« Où comment un simple contrat est devenue une mission... Keenan Marshall vous m'en devrez une mon cher... »


Je fixais l'homme tranquille alors que jugeant qu'il n'était pas une menace pour moi je glissais silencieusement au sol ne faisant aucun bruit alors que mes pieds se posaient sur la passerelle de métal. Satisfaite je gardais mes yeux sur l'homme face à moi, il était pas mal, musclé sans que ça ne soit trop, des yeux sombres, mystérieux, et un air tout à fait délinquant. Je finis par replacer une mèche de cheveux derrière mon oreille, au moins il n'avait pas appelé les autres NS ce qui me laissait croire qu'il était bien là pour espionner. Je finis par me reculer un peu plus dans l'ombre juste par précaution et puis le fixant bras croisé je l'écoutais me parler. Je fus surprise un instant tentant de gardé mon visage impassible, il voulait m'aider à tuer un NS, s'était presque étrange, mais le fait qu'il espionne un meeting me laissait moins suspicieuse. Je finis par hausser les épaules, décidant que je n'avais rien à perdre à lui donner le nom de ma victime, alors que plus loin les discussions continuaient et puis me rapprochant je murmurais:

"-Je cherche un certain Jerry Nash apparemment il est un peu trop curieux au goût de certains... une idée d’où il pourrait se trouver?..."

J'avais joué la carte de celle qui ne savait pas exactement où elle s'en allait espérant qu'il pense que j'avais été chanceuse jusque là malgré mon apparence et ma façon de me déplacer sans faire de bruit. Je restais tout de même sur mes gardes, il n'était pas la pour rien et vêtu comme un NS typique après tout, mais quelque chose était différent à son propos je n'arrivais pas a mettre le doigt dessus. Je continuais de le fixer mes sens en alerte alors que j'écoutais distraitement le meeting juste à côté, avec de la chance je serais partie bientôt et aurais terminé ce contrat sans problème. S'était un contrat facile jusqu'ici, mais impliqué quelqu'un était rarement une bonne chose, j'espérais seulement que je n'avais pas fait d'erreur en faisant confiance à cet homme.

Je le fixais toujours alors que je réfléchissais à ma semaine, j'avais eu des contrats presque chaque soir et il y avait un grand congrès de mode si bien que plusieurs magasine en avait profiter pour faire leur shooting, je n'avais pas arrêté de courir à droite et à gauche. Certains magasine avait même booker le même studio pour que je fasse leur shooting en même temps, heureusement les mannequins avaient été à l'heure toute la semaine. Les contrats avaient était plus difficile, même si je les avais tous complétés, j'avais presque perdue une cible alors qu'une stupide prostitué avait décidé de partir faire un tour heureusement elle était revenue et j'avais pu m'occuper de l'homme sans problème.
© one more time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forces de l'ordreForces de l'ordre
avatar
Keenan Marshall
Date d'inscription : 16/03/2014
Messages : 121

Mon profil
Avatar:

MessageSujet: Re: Why does it always change last minute... [Keenan]   Jeu 26 Juin - 7:18

Je jette un coup d’œil vers les Nighty Stalkers présents. Puis je reviens sur la jeune femme. Puis les NS. Puis cette fille. En somme, je couvre mes avants comme mes arrières. Tout en détaillant un peu plus la jeune femme de haut en bas une fois qu'elle est descendue de son perchoir. Je comprends mieux d'où lui vient son agilité, tout d'un coup... Mais rapidement je relève la tête pour la regarder dans les yeux. J'ai comme l'impression qu'elle aussi me détaille. Me jauge et me juge. Étrangement, ça ne me dérange pas plus que ça. Je laisse courir, préférant ne pas gâcher mes chances de... De quoi au juste ? Je ne sais toujours pas vraiment ce que je fais. Est-ce que j'empêche une espionne de récolter des informations sur les Stalkers ? Est-ce que j'empêche une tueuse de commettre un meurtre ? Même si la quasi totalité des personnes présentes ici ce soir le mérite. Et plutôt deux fois qu'une ! Mais quoi qu'il en soit, pour le moment, je suis un peu perdu. Alors je laisse les choses se passer.

Jerry Nash. C'est le nom que la mystérieuse jeune femme, maintenant presque collée à moi, me chuchote tout bas. Et, purement par hasard, c'est l'homme que je suis chargé de mettre en cellule le soir même ! Bien que ma nouvelle compagne semble souhaiter une solution plus radicale au problème... Enfin, tout du moins c'est l'impression que j'en ai. Dans la mesure où elle a apparemment été engagée pour faire taire ce Nighty Stalker, très précisément. Et vu le talent de cette ninja rousse, je suis certain, d'une, qu'elle doit coûter une certaine somme, et de deux, qu'elle a tout ce qu'il faut pour parfaitement arriver à ses fins ! En plus d'avoir tout ce qu'il faut, là où il faut... Mais c'est une autre histoire, et il ne faut pas que je m'égare. Alors, tournant la tête pour voir si personne n'arrivait, je regarde ensuite la jeune femme dans les yeux, l'air un peu ironique. Je lui tends une main en lui expliquant ma situation. Ou tout du moins la situation dans laquelle je voulais qu'elle pense que je me trouve...

" Il faut croire que vous n'êtes pas la seule à avoir cet objectif... Nash ne devrait pas tarder. Berline bleue foncée, années deux mille. Je vous propose de partager le contrat en travaillant ensemble. Vous en dites quoi ? Au fait, moi c'est Graham. "

Le fait que j'utilise mon deuxième prénom n'a rien d'étonnant. Je ne vais pas aller donner mon vrai nom à tout le monde. Déjà que les NS en ont eu un faux... Alors un de plus ou un de moins qu'est-ce que ça change ? De toutes manières, c'est pas comme si c'était vraiment un mensonge. Juste une seconde version de la vérité. Mais quoi qu'il en soit, je m'inquiète plutôt de ce que je m'apprête à faire. Au plus je regarde cette fille, au plus je regarde les Stalkers, et au plus j'ai envie de vraiment descendre Nash. Ou, au moins, de ne pas faire grand chose pour le sauver... C'est d'ailleurs ce qui me fait un peu peur. Je veux dire... J'aime mon métier. Mais ces enfoirés de Nighty Stalkers passent leur temps à nous filer entre les doigts. Au bout d'un moment, ça commence à bien faire ! Alors si je peux faire en sorte de débarrasser la ville d'une de ces ordures, en ne me mouillant que le bout des doigts, pourquoi je ne devrais pas en profiter ?

C'est justement ça qui me fait peur. Mais je suis sorti de mes pensées par un redoublement d'activité dans mon dos. Toutes les personnes présentes dans la salle s'agitent, tandis que j'entends, venant d'un peu plus loin, le moteur d'une voiture qui s'approche. Sortant donc légèrement de l'ombre, pour voir ce qu'il se passe exactement, je vois cinq hommes arriver. Quatre d'entre eux sont vêtus de blousons de cuir noirs, et arborent fièrement leur flingue à la ceinture, comme s'il s'agissait d'une médaille. Pathétique. Quant à l'homme, au centre de ses gardes du corps, en costume-cravate beige, il marche tout sourire vers ses hommes qui l'attendent patiemment. Aucun doute sur l'identité de cet individu : Jerry Nash. L'un des lieutenants des Stalkers. Mais déjà sans ça, il a une tête aussi grosse qu'un ballon de basket. On a tout contre lui. Mais rien pour l'arrêter, paradoxalement. Et c'est à l'origine mon objectif de ce soir. Sauf que je pourrais tout aussi bien rendre l'arrestation définitive... Je me tourne alors vers la ninja, toujours dans mon dos, en lui annonçant la nouvelle à voix basse.

" Le voilà. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Why does it always change last minute... [Keenan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Why does it always change last minute... [Keenan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» We Are Change Paris vs Le Siècle
» pb voitures qui change de prix ???
» [Salon] Bourse d'échange Orleans.
» pour qu'un personnage devient un objet ? ou change de vue
» La Minute Jump
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: South L.A. :: Zone Résidentielle et Repère de Gangs :: Repère des NS-