Partagez | 
 

 Jeu dangereux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Brandon Holmes
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 130

MessageSujet: Jeu dangereux   Sam 22 Mar - 19:44

Connor et Brandon
“ Jeu dangereux ”



Rejoins moi aux grosses pierres dans la forêt, près de l'arbre brisé. Je dois te parler.
- Le message que venait d'envoyer Brandon était des plus clairs, aucun doute n'était possible sur ses attentions. Il n'en avait pas trop dit, car le sujet à apporter ne pouvait pas se faire par simple téléphone, et encore moins par sms. Il connaissait Connor depuis un moment maintenant, mais il ne savait pas que le pilote faisait parti des FA. Il ne lui avait tout simplement jamais avoué, sans même réellement savoir pourquoi. Mais là, il avait des questions à lui poser. Un homme avait visiblement causé quelques soucis et les FA voulait avoir une petite confrontation verbale avec lui. En temps normal, Brandon aurait donné autant de coeur que les autres membres de sa "famille" pour le retrouver, mais le nom de Cassidy avait été prononcé. Et personne ne pouvait toucher à sa Cassidy, c'était signer son arrêt de mort à coup sûr. Alors Brandon allait tout simplement mettre les choses aux claires.
Il était arrivé sur le point de rendez vous, attendant sagement que son ami n'arrive. Il ne savait pas vraiment comment réagir encore, s'il allait lui rentrer dedans directement, ou amener le sujet en douceur. Si cette histoire s'avérait être vraie, il ne serait plus maître de lui même. Tous le monde le savait, Brandon était très impulsif, et il avait énormément de mal à travailler sa colère et sa violence. Peut être que tout amener lentement serait le mieux, ainsi il pourrait déjà réfléchir à quoi faire si Connor est l'homme recherché, ou si il ne l'est pas. Après tout, il s'était basé sur une simple description physique faite à l'oral, n'importe qui aurait pu se tromper un peu. C'est pourquoi il n'avait rien dis à personne sur cette entrevue. -


Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Connor O'Donnell
Date d'inscription : 26/06/2013
Messages : 234

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   Dim 23 Mar - 13:14


Jeu dangereux

Brandon & Connor

J'avais reçu un message de la part de Brandon le matin même. J'étais sous la douche quand mon portable a vibré. Alors je n'y ai pas fait immédiatement attention. Mais une fois sortis de la cabine, et en partie sec, j'avais lu le sms. Mon ami me donnait rendez-vous au beau milieu de la forêt, dans un endroit que je connaissais bien. Il était assez reculé. Connu de peu de monde. Je ne pensais même pas que Brad le connaissait. Mais apparemment j'avais tort. Alors je m'habillai en vitesse. Un caleçon, un jean, une paire de chaussettes, une chemise blanche, ma ceinture, mes chaussures, et j'étais partis. J'avais laissé mon arme à la maison. Je ne pensais pas en avoir besoin. Mais sur le chemin, je m'arrêtai tout de même pour prendre un café à emporter, et direction la forêt, d'abord en voiture, puis à pieds.
Arrivé à la lisière de la forêt, je sortis mon téléphone pour prévenir Brandon de mon arrivée imminente " Je suis là dans quelques minutes. ". Puis je range mon portable en continuant d'avancer, jusqu'à voir Brandon, assis sur une pierre, m'attendant sans doute avec impatience. J'avais envoyé mon message presque une dizaine de minutes plus tôt. Je me dirigeai donc vers Brad et, en écartant les bras, affichant un grand sourire, je le saluai.

" Salut, Brandon ! Me voilà ! Je suis prêt à entendre ta déclaration d'amour. "

Je laissai échapper un petit rire tout ce qu'il y avait de plus amical. La formulation du message de Brad m'avait interpellé. Je me doutais bien qu'il voulait me voir pour autre chose, mais je ne pouvais pas m'empêcher de lui signaler ce détail. Non pas que ça me gênait, après tout je suis ouvert d'esprit. Mais je suis aussi déjà pris. D'une certaine façon. Cependant, j'avançai peut-être aussi un peu trop d'hypothèses avant même de savoir ce que me voulait réellement Brandon.

" Avoue quand même qu'un rendez-vous en tête à tête, seuls au beau milieu de la forêt, en urgence, il y a de quoi se poser des questions. C'est soit une déclaration, soit une exécution. Alors, je t'en prie, dis-moi que tu m'aime, je ne veux pas mourir aujourd'hui. "

Finalement, j'arrêtai de rire, reprenant un air neutre, mais néanmoins heureux d'être en compagnie de l'un de mes seuls amis. Et ce peu importait ce qu'il avait à me dire. Alors je me suis assis en face de lui, sur une pierre, et je l'ai fixé droit dans les yeux.

" Vas-y, je t'écoute. De quoi tu voulais me parler ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Brandon Holmes
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 130

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   Dim 23 Mar - 15:07

Connor et Brandon
“ Jeu dangereux ”



- Le brun s'était alors posé tranquillement en attendant l'arrivée de la personne qu'il pensait être son ami. Mais comment réagirait-il si il s'avérait que Connor était bel et bien celui que les FA cherchait, celui qui voulait du mal à Cassidy ? Il ne savait pas si il serait encore capable d'être son ami un jour. Certes, on ne pouvait pas dire qu'il était un exemple parfait de la confiance étant donné le fait qu'il n'avait jamais rien dis à propos de ses activités illégales, mais ce n'était pas le genre de chose qui sortait au beau milieu d'une conversation banale. Il devait tout de même faire attention, il ne pouvait pas savoir quelle serait la réaction des personnes face à cette nouvelle. Lorsqu'il reçoit son message, il soupire doucement et range son portable avant de réajuster sa veste de cuir sur ses épaules. Il n'avait pas particulièrement envie de perdre un ami, mais sa loyauté envers les FA et envers la femme qu'il aimait était plus forte que tout. Alors quand il le voit arriver, il se lève et accroche un sourire à ses lèvres en lui rendant son accolade. Il préférait y aller en douceur, en quelque sorte. -
Déclaration d'amour ? T'es tombé sur la tête mec. Le jour où je virerai de bord n'est pas arrivé.
- Il laisse un petit rire passer la barrière de ses lèvres avant de s'asseoir de nouveau sur l'une des grosses roches qui se trouvait ici. Il avait pensé que ça serait une bonne idée de se retrouver ici. C'était un endroit en recul de tout, mais que certaines personnes connaissaient tout de même à cause de sa particularité. Il ne comptait même plus le nombre de fois où il était venu ici clandestinement pour boire et sniffer un peu de cette poudre blanche lorsqu'il était adolescent. Personne ne pouvait savoir ce qui s'y passait. -
Quoi, tu préférerais que je te calle dans un coin pour te faire tout un tas de choses sexuelles ? Je sais que j'suis sexy mais quand même, retiens tes pulsions. Je suis pas celui qui te fera découvrir les facettes de l'amour homosexuel.
- De nouveau, il rit doucement, mais on pouvait facilement sentir que quelque chose le tracassait. Il n'avait rien contre les homosexuels, loin de là. Pour lui, chacun était libre d'aimer qui il veut en toute liberté, seulement il n'avait vraiment aucun penchant, et il se doutait fortement que toi non plus. Alors il reprend lui aussi son sérieux, passant une main dans ses cheveux en cherchant de quelle manière il pourrait amener le sujet. Finalement, il demande simplement en jouant l'ignorant à la perfection. -
J'ai entendu dire qu'il y avait une nana qui foutait un peu la merde. Une certaine Cassidy.. Tu la connais ? J'ai cru comprendre qu'elle avait des emmerdes avec toi. Ou l'inverse je sais pas trop.


Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Connor O'Donnell
Date d'inscription : 26/06/2013
Messages : 234

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   Mer 26 Mar - 14:33


Jeu dangereux

Brandon & Connor

Je souriais largement à chacune des réponses de Brandon. On rigolait bien, lui et moi. C'était sans doute pour cette raison qu'on était amis. Chacun participait un peu à faire oublier à l'autre ses tracas de tous les jours. Les amis servent aussi à ça, entre autres choses. Mais je ne suis pas le mieux placé pour parler de ce genre de relations. Je suis bien plus doué pour me faire des ennemis. À mon grand désarroi. Mais tous ces petits détails furent bien vites évincés de mon esprit lorsque Brad évoqua ce qu'il pourrait me faire si jamais il avait une déclaration d'amour à me soumettre. Je partis dans un grand rire sincère. S'il pensait que, si jamais un jour ce genre de choses se produisait, il serait le premier homme avec qui je faisais ça, il se trompait. Cependant je ne ressentis pas le besoin de lui parler de ça. On peut bien avoir nos petits secrets, et s'il ne me pose pas la question, je n'ai aucune raison de le lui dire.

" Honnêtement ? Entre me faire violer par tes soins ou me faire tuer de tes mains, je préfère quand même la première option. Si jamais l'envie de me tuer te prenais un jour, souviens toi de ça s'il te plait. "

Un large sourire complice s'étendit sur mon visage, même si je faisais bien comprendre à Brandon que ça n'arriverait jamais. Je n'avais aucune prétention le concernant. C'était un bon ami, et il le resterait. Sans doute un jour deviendrait-il mon meilleur ami, si nous gardions le contact, mais tout ceci n'était que pure spéculation. Alors, gardant une légère trace de sourire sur mes lèvres, je l'écoutai me demander ce qu'il voulait savoir. Étrangement, il semblait un peu stressé. Comme s'il avait peur de ma réponse. Ou bien de sa question. Il s'agissait donc sans aucun doute d'un sujet grave. D'où les battements plus forts de mon cœur et ma gorge qui s'asséchait peu à peu. Alors la nouvelle tomba.
Brandon venait de me parler de Cassidy. La même Cassidy qui, en ce moment, ruinait ma vie. Car depuis notre confrontation, bien que je ne laissai rien paraître, je vivais dans la peur. Je recommençai à avoir envie de boire. Envie de m'enfoncer des aiguilles dans le creux du coude. Pour oublier. Pour m'échapper de ce monde. Comme avant. Non. Cette Cassidy n'avait pas eu ma peau cette nuit là, mais j'étais presque en train de la lui donner en ce moment. C'est ainsi que je me relevai de mon rocher dans un bond de frayeur rien qu'au son de ce prénom maudit. Mes mains tremblaient. Tout mon corps tremblait. Mon teint devint livide, et de multiples frissons me parcoururent l'échine. Même ma voix défaillait.

" Tu... veux savoir si je la connais ? Oui. Oui... je... je la connais. Et oui... j'ai... j'ai bien des emmerdes avec elle. "

Sur ces mots, fuyant le regard de mon ami, j'enlevai mon blouson pour le poser sur le rocher à côté de moi. Puis, retirant ma chemise de mon pantalon, je commençai à la déboutonner de haut en bas. Lorsque ce fut fait, j'ouvris le vêtement, laissant mon torse apparaître à l'air libre. Ainsi que la cicatrice du couteau de Cassidy, sous mes côtes, du côté gauche. Je levai alors les yeux vers Brandon, laissant ma blessure bien en évidence, malgré les quelques coups de vents qui se faisaient ressentir. Je n'en avais rien à faire. Maintenant, c'était juste Brad et moi. Et une longue discussion, à mon avis. Que je commençai avec des mots dans lesquels transparaissaient ma colère, pas contre mon ami, mais contre Cassidy, à travers cette cicatrice. Pour le coup, ma voix n'était absolument plus chancelante, bien que, sur la fin, ou pouvait sans doute aisément y sentir une certaine forme de crainte.

" Ce genre d'emmerdes, si tu veux tout savoir. Elle a essayé de me tuer Brandon. Cette fille est... dangereuse. Alors si t'as entendu parler d'elle, je te déconseille de t'en approcher. Moi, j'ai eu de la chance, mais si ça se trouve, elle a tué des dizaines de personnes. Fais gaffe à toi, ok ? "

Je laissai alors retomber les deux pans de ma chemise sur mon torse, sans pour autant rattacher les boutons. Je n'en avais pas la force. Je n'en avais pas l'envie. J'arrivai tout juste à me rassoir sur mon rocher. Tout ce que je voulais, c'était oublier cette histoire. Alors je jetai un regard suppliant en direction de mon ami, lui demandant par là à la fois de se méfier de Cassidy, mais aussi d'attendre encore un peu s'il voulait que je lui parle de cette terrifiante soirée, encore bien trop fraiche dans ma mémoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Brandon Holmes
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 130

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   Mer 26 Mar - 15:48

Connor et Brandon
“ Jeu dangereux ”



- Brandon avait laissé un sourire sincèrement amusé prendre place sur ses lèvres. L'espace d'un instant, il avait presque oublié la raison pour laquelle il se trouvait ici. Il aurait pu passer au travers et laisser les autres FA s'en charger, mais il se sentait beaucoup trop concerné. Et autant le dire, il serait vraiment peiné de savoir que son ami et son âme sœur ne s'entendait pas. Non pas qu'il serait difficile pour lui de faire un choix, mais il préférerait ne pas avoir à en faire. -
J'y veillerai. Mais encore faudra t-il que je sois dans mon bon jour. T'es pas assez féminin pour me faire bander. Désolé.
- Il rit légèrement avant de prendre son air plus grave afin de lancer le sujet, sans pour autant en dire trop d'un coup. Il avait décidé d'y aller doucement, juste au cas où. Peut être qu'il avait envie d'essayer de te donner une chance si toute cette histoire s'avérait être vrai. Tout ce qu'il savait, c'est que Cassy avait eut des emmerdes, mais qu'elle avait su se défendre. Ca l'avait fait sourire, car il s'était rappelé de toutes ces heures d'entraînement amicales qu'il avait eut avec elle et de toutes cette fois où elle s'était épuisée d'elle même pour devenir encore meilleure. Cependant, ta réponse le laisse quelque peu dubitatif, ainsi que ton expression faciale. Tu donnais l'impression d'avoir vu un fantôme, ou je ne sais quelle créature effrayante qui n'existe que dans les cauchemars, ou dans cette série là.. Supernatural si ses souvenirs étaient bon. Il hausse alors un sourcils, tentant de rester le plus impassible possible pour n'éveiller encore aucun soupçon. Il devait tirer cette histoire au clair. Mais il suffisait que tu avoues avoir touché un seul de ses cheveux, et il ne serait plus maître de lui. Et étrangement, il avait peur que ce moment arrive. Il avait peur de réellement blesser son ami car il s'entendait plus que bien avec lui. Et il ne voulait pas réellement perdre ça, car il ne savait accorder sa confiance et son temps qu'à trop peu de personne. Il allait protester quand il te voit entrain de défaire ta chemise. Quoi, tu voulais vraiment genre, le draguer encore ou il ne savait quel autre chose incluant que tu sois à moitié nu ? Un nouveau froncement de sourcil le prend lorsque ses yeux se pose sur cette cicatrice, et que tu expliques sa provenance. Cassy t'avait vraiment fait ça ? Avec une arme blanche ? Il tombait des nus. Mais si elle avait fait ça, il y avait bien une raison, non ? Il fallait qu'il sache, tout de suite. Son poing s'était légèrement serré, signe que la colère commençait à arriver, mais qu'il faisait de son mieux pour la contrôler. Dans des moments pareils, il se collerait des baffes pour refuser de prendre ses médicements. -
J'ai entendu différentes choses à son sujet.. Pourquoi elle t'a fait ça au juste ? Il devait bien y avoir une raison non ? Enfin je veux dire.. On se fait pas attaquer à coup de lame juste pour le fun.
- Brandon se lève à son tour en passant une main dans ses cheveux, soupirant fortement tandis qu'il piétinait légèrement. Il ne savait pas quoi faire, et il avait de plus en plus de mal à contenir sa colère. Tout semblait être vrai. Toi, son ami ami, tu étais celui que les FA recherchait et il n'avait rien vu venir. Il s'en voulait pour ça. Il aurait peut être pu éviter certaine chose. -
J'ai besoin que tu me dises pourquoi tu as des emmerdes avec elle.


Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Connor O'Donnell
Date d'inscription : 26/06/2013
Messages : 234

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   Lun 7 Avr - 14:15


Jeu dangereux

Brandon & Connor

La réaction de Brandon me parut assez étrange. Dans la mesure où il serrait le poing, ne tenait semblant pas tenir en place, tout en arborant un air plutôt inquiet. Trop inquiet à vrai dire. Surtout qu'il ne s'agissait que de moi. Ou alors j'étais juste parano de croire ça. Après tout, nous sommes amis, c'était donc tout à fait normal qu'il s'inquiète pour moi, d'autant plus que je venais de lui annoncer que j'avais frôlé la mort ! Alors je le laissai faire, tentant, de mon côté, de retrouver mon calme. Ce souvenir était encore frais dans ma mémoire. Je ne me sentais que moyennement capable d'en parler. Pas comme Brandon qui, lui, émettait déjà des hypothèses sur les raisons pour lesquelles Cassidy m'avait poignardé. Je ne réagissais cependant pas à ses paroles, me contentant de reboutonner doucement ma chemise de bas en haut, sans même un regard pour lui. Du moins jusqu'à ce qu'il me parle à nouveau, me disant qu'il avait besoin de savoir le pourquoi du comment de toute cette histoire.
Sur le coup, je n'en comprenais pas exactement la raison. Certes, Brad était un ami. Mais il se mettait presque dans tous ses états pour moi. C'était aussi touchant que bizarre à vrai dire. Alors je mis quelques instants avant de lui répondre, le faisant en lui cachant une partie de la vérité. Même si ce que je racontai était très proche de ce qui s'était réellement passé cette soirée là.

" Hum... eh bien... par où commencer ? Quelqu'un ma engagé pour mener une enquête sur cette femme. Tout se passait plutôt bien. Mais à un moment elle m'a découvert, en train de prendre des photos d'elle. Du coup elle m'a demandé ce que je faisais là. Je lui ai menti, en disant que j'étais un junky. Tu sais, pour pas dire que je suis détective. Mais ça a pas vraiment marché et elle m'a demandé de la suivre dans sa voiture. On a eu une longue discussion, et quand je lui ai demandé combien elle me donnerait pour que j'arrête mon enquête, parce qu'il faut bien que je vive moi, hein, elle a... elle m'a... T'as vu la cicatrice. "

J'avais légèrement rechuté dans un certain doute, une certaine crainte, sur mes derniers mots. Décidément, les événements que j'avais vécus m'avaient plus marqué que ce que j'aurais souhaité. Et peut-être que les raconter encore et encore à mon entourage pourrait m'aider à passer à autre chose. À oublier tout ça pour reprendre ma vie d'avant. Du moment que je ne recroisai plus jamais cette horrible femme. Brandon était sans aucun doute déterminé à me pousser dans cette voie. D'où sa demande de rendez-vous. D'ailleurs, peut-être que lui aussi avait des problèmes avec elle ? Ce serait loin de m'étonner si jamais c'était le cas. Avec ce genre de personnes, les ennuis ne sont jamais loin. Certes, je fais partie à ma façon de ce type d'individus. Cependant, je m'arrange quand même tant bien que mal pour éviter de mêler vie professionnelle et vie privée. Bien que ça ne me réussisse pas toujours.

" Au fait, merci de t'inquiéter pour moi. C'est sympa. Mais... tu la connais parce que t'as aussi des problèmes avec elle, ou bien parce que l'ami d'un ami à toi la fréquente régulièrement ? Je ne te juge pas, hein. Du moment que je n'entends plus parler d'elle, et vice versa, alors tout va bien. "

Je souriais légèrement, pour montrer à Brad que tout allait vraiment bien de mon côté. Enfin, pas à l'intérieur, mais j'essayai de le faire paraître, pour qu'à son tour il se livre à moi si jamais quelque chose de grave lui était arrivé. Je voulais qu'il sache que j'étais là pour lui autant qu'il l'était pour moi. Qu'il comprenne à son tour le sens de mon remerciement. Après tout, les amis se soutiennent dans les moments difficiles, pas vrai ? Et je comptai bien soutenir Brandon. Dès que j'aurai réussi à me débarrasser de ma gorge qui était encore un peu sèche au souvenir de cette nuit. Tout comme ma cicatrice qui me brulait encore un peu, de temps à autre, comme si la lame n'avait jamais vraiment quitté mon corps. Et c'est ce que je ressentais, bien que les médecins disaient que c'était tout à fait normal et que ça passerait avec le temps.
C'est donc en me levant, allant un peu mieux à chaque instant, que je fis deux ou trois pas en direction de mon ami, lui parlant d'un ton sincère, que j'emploie bien trop rarement, quand j'y pense.

" Vas-y, dis-moi tout. Je suis capable d'encaisser n'importe quoi maintenant. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Brandon Holmes
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 130

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   Ven 18 Avr - 18:11

Connor et Brandon
“ Jeu dangereux ”



- Rouge. Brandon voyait du rouge partout. Le rouge de la colère, le rouge sang. Il était rare que les personnes le comprennent mais même lui ne se comprenait pas. Il avait du mal à comprendre pourquoi la colère prenait une place si important dans son corps et pourquoi le besoin de faire du mal à l'autre était si important en lui. Ainsi que le besoin de ressentir lui même la douleur. Parfois il avait l'impression qu'il s'agissait de la seule chose capable de le soulager et de faire en sorte qu'il se calme un minimum. Mais il n'aimait pas quand cet excès de colère s'empare de lui en présence de ses amis, car quoi qu'il se soit passé, il ne voulait pas les blesser. Alors à ce moment précis, il était très difficile pour lui de ne pas te sauter au cou pour te plaquer au sol et laisser ses poings rencontrer ton visage. -

Une histoire d'enquête ? C'est tout ? Elle t'a poignardé parce que tu lui as proposé d'arrêter ton enquête ? Et pourquoi tu enquêtais sur elle d'ailleurs ?

- Il avait conscience qu'il posait beaucoup de question et bientôt, Connor allait savoir pourquoi. Brandon était ce genre de personne protectrice et impulsive quand quelqu'un s'en prenait à une personne qu'il appréciait. Et Cassidy, il l'aimait. Alors c'était encore pire avec elle. Et à l'entente de la personne qu'il pensait être son ami, il comprit rapidement que ce n'était pas juste ça. La réaction semblait énorme en rapport à ce qui l'avait engendré. Certes, personne n'aime qu'on enquête sur elle, mais à ce point, ça lui paraissait énorme. Et puis il fallait l'avouer, Brandon était vraiment partager. Il n'avait pas envie de blâmer totalement Connor. Il était le seul mec avec qui il était vraiment ami, excepté Keenan. Mais ils se cachaient tellement de chose encore. Il n'aurait jamais cru ça possible. Le monde était trop petit visiblement. Et il était maintenant obligé d'avouer à Connor ce qu'il se passait, et pourquoi il lui avait demandé de le voir. Il lève alors le regard pour le plonger dans celui de son ami avant de lancer d'un ton neutre, presque glacial. -

J'espère vraiment pour toi que t'es prêt à tout entendre.

- Un long soupire passe la barrière de ses lèvres tandis qu'il tourne le dos à l'homme, afin de laisser son poing s'abattre sur un tronc d'arbre derrière lui. Un gémissement de douleur se fait entendre, un fin filet de sang apaissant sur ses phalanges. Mais il s'en fichait. Il était tellement énervé. Enervé contre tout et tous le monde, et même contre lui même. Il aurait du savoir ce qu'il se passait entre vous, il aurait du le savoir et il aurait pu éviter tout ça. La confrontation, la blessure de son ami, les ennuis de la femme qu'il aime.. Finalement, il se retourne pour faire face au second homme, prêt à lui dire la vérité. A lui de voir comment il allait le prendre. Lui en tout cas, il voulait savoir le fin fond de cette histoire qui restait bien trop flou pour lui encore. -

Je la connais. Je la connais très bien même. On est comme les deux doigts d'une main depuis qu'on est môme. Et maintenant, Cassidy est ma petite amie.

Codage fait par .Jenaa


Dernière édition par Brandon Holmes le Sam 10 Mai - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Connor O'Donnell
Date d'inscription : 26/06/2013
Messages : 234

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   Dim 27 Avr - 11:22


Jeu dangereux

Brandon & Connor

J'observai Brandon avec une certaine appréhension et une pointe d'inquiétude. Je me demandai pourquoi il commençait visiblement à se mettre en colère. Ou du moins à contenir ses émotions. Alors il connaissait bien cette Cassidy ? Je n'en savais rien. Et en plus de ça, il continuait de me bombarder de questions, comme si ma version des faits ne lui convenait pas. J'en arrivai presque à croire qu'il aurait préféré que je lui annonce que c'était moi le coupable. Or, bien que j'admets ne pas être tout blanc, je ne me voyais pas, dans cette affaire, autrement que dans le rôle de la victime. Cependant, j'avais conservé mon appareil photo ainsi que tous mes clichés, en guise de moyen de pression. Cette folle furieuse serait bien capable de me traquer jour et nuit durant des mois pour me faire la peau. Et j'imagine que si jamais c'était le cas, je n'aurais pas autant de chance à notre seconde rencontre. Mais pour le moment, je n'en étais pas à écrire les différents scénarios de ma mort. Mon regard était vissé sur Brandon, qui semblait s'agiter de plus en plus. Jusqu'à ce qu'il aille donner un grand coup de poing dans un arbre.

La seconde d'avant, mon ami venait de me donner la couleur de ce qu'il s’apprêtait à m'annoncer. En effet, il avait espéré que j'étais vraiment prêt à tout entendre, comme je le lui avais dit moi-même un peu plus tôt. Je hochai la tête positivement. Quoi que ce fût, c'était forcément quelque chose de grave. Surtout pour le mettre dans un état pareil. J'avais sursauté quand il avait donné son coup, avant de me rapprocher de lui de quelques pas supplémentaires. Je voulais l'aider. Voir sa main, qui saignait après le choc. Même si j'évitai de me ruer vers Brad pour le soigner. Je préférai attendre qu'il me dise ce qu'il avait sur le cœur. Pourquoi ? Par égoïsme peut-être. Ou par peur des prochains mots qui allaient sortir de sa bouche. Un peu des deux, certainement. En tous cas je ne voulais surtout pas l'énerver encore plus qu'il ne l'était déjà. Alors, continuant de le fixer, l'air inquiet, je retenais ma respiration. Quant il m'annonça la nouvelle. C'était quelque chose que je n'avais pas osé m'imaginer, même dans mes pires cauchemars. L'un de mes seuls vrais amis se trouvait être le petit-copain de la fille qui a voulut me tuer. Et ils se connaissaient depuis qu'ils étaient gamins.

Je restai bouche bée face à cette révélation. Parfois, je tentai de balbutier quelques mots. En vain. Rien ne sortait de ma bouche, plus sèche qu'un désert en pleine canicule. Mes mains tremblaient légèrement. Je serrai donc les poings, en essayant d'arrêter ces petits spasmes. Quant à mes yeux, ils s'emplissaient de quelques larmes. Mon cœur battait vite. Trop vite. Je commençai à avoir terriblement chaud, et ce pour d'obscures raisons. Je ne savais pas comment réagir. Est-ce que je devais renier mon ami pour ça ? Le convaincre de rompre tout lien avec cette malade ? Non. Clairement non. Mais dans tous les cas, les choses ne seraient pas confortables, ni pour lui, ni pour moi. Tentant de respirer profondément, de ne pas paniquer, je réfléchissais à ma réponse. Peut-être pourrions-nous nous accommoder de cette situation, avec un peu de chance ? Après tout, si je demandai à Brandon de choisir entre Cassidy et moi, il n'y avait aucun doute sur sa réponse. Et nous serions tous les deux perdants dans cette affaire. Enfin, surtout moi à vrai dire, j'imagine. Alors, prenant mon courage à deux mains, j'allais me planter face à mon ami, déterminé à lui proposer un accord.

" Bon. Très bien. J'imagine que... ça va compliquer les choses. N'est-ce pas ? Je... J'ai bien envie de te dire qu'on va arriver à faire avec. Mais ça dépend aussi de toi. Comment tu vois notre relation ? Enfin la vôtre. Avec moi. Ce que je veux dire c'est que... En fait t'as raison. J'étais pas prêt à tout entendre. "

Dépassé par les événements, je n'arrivai pas à supporter le regard de Brandon plus longtemps. J'hésitai entre lui en vouloir comme j'en voulais à sa petite-amie, ou bien le plaindre d'être avec cette timbrée. Mais dans les deux cas, ça aurait mis fin à notre amitié. Et je ne voulais pas ça. Même si on était bien partis pour en arriver là, malheureusement. Alors sans plus attendre, je retournai m'assoir sur mon rocher, prenant mon visage dans mes mains, les passant dessus pour en retirer la sueur et espérer, j'imagine, que ça irait mieux. Mais ça n'allait pas mieux. Comment est-ce que ça aurait pu ? La copine d'un de mes seuls amis voulait s'amuser avec mes tripes, et elle avait bien faillit y arriver la première fois. J'imaginai donc assez difficilement que la relation entre Brad et moi puisse continuer. Bien qu'au fond, j'avais vraiment envie que rien ne change entre nous. Après tout, on s'entendait bien. Il aurait été stupide qu'une fille nous sépare. Enfin, c'était le cas parfois chez certaines personnes. Mais certainement pas comme ça. Je me relevai donc, m'approchant à nouveau de Brandon, avec la volonté d'oublier toute cette histoire. Lui prenant la main, je passai doucement mes doigts dessus pour enlever le sang et voir si d'éventuelles échardes ne s'étaient pas logées dans sa peau.

" Fais-moi voir ça, il faudrait pas que ça s'infecte. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Brandon Holmes
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 130

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   Sam 10 Mai - 18:22

Connor et Brandon
“ Jeu dangereux ”



- Brandon n'avait aucune idée de quelle allait être la réaction de son ami face à la nouvelle. Il se doutait bien qu'il n'allait pas sauter de joie dans la mesure où Cassidy avait essayé de le tuer. Il ne savait pas si le pire dans tous ça était l'acte ou le fait qu'elle ne lui avait pas parlé de son désaccord avec Connor et de sa tentative. Mais en tout cas, il ne parvenait pas à faire tomber cette colère qui avait pris possession de chaque membre de son corps. Il ne savait pas si il allait réussir à se calmer un jour, et ça le dépassait totalement. Il détestait cette part de lui qui le rendait si nerveux. C'était réellement insupportable pour lui de ne pas savoir se contrôler.
Il lève alors les yeux pour regarder le brun en face de lui, analysant sa réaction. Il donnait l'impression d'être malade, ou qu'il venait d'apprendre la mort d'un être proche. Il ne savait pas trop. Il se doutait de l'incompréhension dans laquelle il devait se trouver. Mais maintenant, tout ce que Brandon voulait, était de connaitre exactement ce qu'il s'était passé. Il fallait qu'on éclaire sa lanterne, sinon il allait vraiment péter les plombs. -

J'suis pas vraiment le genre de mec qui brise des relations quand il a une nana. Mais c'est vrai que dans cette situation, ça change la donne. Je comprend rien mec. Elle m'a jamais parlé de tout ça. Pourquoi tu la suivais déjà ? C'est quoi ton problème de base avec elle ? C'est quoi tout ce bordel ?

- De nouveau, il soupire fortement. Il avait envie d'un verre, ou plutôt, il en avait besoin. Il avait des soupçons quand les FA avait parlé de ce mec qui cherchait des noises à Cass, mais au fond, il ne voulait pas y croire. Il voulait penser que tout ça n'était que dans son esprit et qu'il ne se passerait rien de tout ça. Il voulait que les deux hommes s'expliquent, et qu'ils partent finalement prendre une bière dans le bar pas loin. Ca se passait comme ça habituellement avec Connor. Beaucoup de bières, pas de prise de tête. Et ça lui suffisait. Et là en l'espace d'une soirée, tout changeait. Lorsqu'il vient regarder sa main, il la retire assez violemment pour éviter qu'il ne le touche. Il ne valait mieux pas, sinon il ne serait plus maître de lui. -

Ne.. Juste laisse. J'ai connu pire. Raconte moi.

- Il était relativement dur dans ses mots, mais il ne pouvait rien contre ça. C'était déjà surhumain pour lui de ne pas avoir sauté sur son ami. Il n'avait pas vraiment envie de le perdre, tout dépendait de la suite. Si il avait blessé Cassidy, la discussion allait prendre une toute autre tournure. Ca, c'était vraiment inévitable. Il ne pourrait pas faire autrement. Il lui fallait des réponses avant tout. -

Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Connor O'Donnell
Date d'inscription : 26/06/2013
Messages : 234

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   Dim 25 Mai - 12:59


Jeu dangereux

Brandon & Connor

J'eu du mal à ne pas afficher un air assez surpris lorsque Brandon retira sa main d'un geste rapide, presque violent. Tout comme l'étaient ses paroles. Apparemment, mon ami semblait à peu près aussi décontenancé que moi. Sauf que lui commençait à s'énerver. Je ne voulais pas de tout ça. Je ne l'avais jamais voulu. J'ai horreur des disputes. Déjà avec mes parents j'avais eu des échanges plutôt houleux, avant de me résigner à mon sort. Et aujourd'hui, c'était au tour de Brad et moi d'avoir une discussion pour le moins corsée. Jamais je n'aurais cru ça de sa part. Enfin, de notre part, en fait. Parce que même si j'avais bien faillit mourir, je me sentais responsable en grande partie de cette situation. Je me refusai à blâmer mon ami pour avoir connu Cassidy dans son enfance. Ce n'était pas mon genre. Et je ne voulais le perdre pour rien au monde. Il faut dire qu'avec tous les secrets que je cache, mon entourage est assez limité.

Croisant d'abord les bras, avant de mettre mes mains dans mes poches, je réfléchissais aux prochains mots que j'allais bien pouvoir prononcer, en ayant du mal à rester en place. Brandon en avait assez de cette histoire. Et honnêtement, moi aussi. Mais comment pouvions-nous continuer de faire comme si de rien n'était alors que sa petite amie, avec qui il avait passé une grande partie de son enfance, m'avait envoyé à l'hôpital, me laissant une cicatrice et des nuits de cauchemars en souvenir de notre rencontre ? Bien que je ne l'avais pas non plus épargné. Quoi qu'il en fût, il s'agissait à présent de parler de tout ceci à un ami. Et plus encore, à un ami impliqué dans toute cette affaire. S'il n'avait pas eu de lien avec Cassidy, sans doute aurait-il été de mon côté. On en aurait parlé devant une bière. Enfin, lui une bière, et moi n'importe quoi sans alcool, du fait de mon passé. Comme d'habitude, en fin de compte. Mais la situation était malheureusement bien différente. Et j'en avais assez des mensonges.

" On m'a engagé pour suivre Cassidy. Quelqu'un pensait apparemment qu'elle faisait partie d'un gang, ou quelque chose comme ça, en tous cas. Du coup, j'ai fait mon travail sans poser plus de questions. Au final, j'ai vu Cassidy, un soir, dans une maison abandonnée. Elle discutait avec un type à l'air un peu louche. Elle l'a même frappé. Mais plutôt comme si elle le réprimandait. Enfin bref. De fil en aiguille, elle et moi on s'est retrouvé face à face. "

M'arrêtant un instant dans mon récit, je repris ma respiration, reculant d'un ou deux pas. Je voulais laisser à Brandon assez d'espace pour respirer. Et je pense qu'inconsciemment j'avais peur qu'il ne répète sur moi ce qu'il avait infligé à l'arbre. Un coup de poing qui lui avait valut quelques blessures. Cependant, là n'était pas la question. Je ne savais moi-même pas vraiment comment continuer mon histoire. J'étais parti pour dire la vérité. Alors autant continuer, non ? Seulement, comment Brad prendrait mes actes envers son amie ? Envers sa petite amie. Certainement de la pire façon qui soit. Je m'étais engagé dans une voie sans retour en arrière possible. J'allais sans doute en payer le prix. J'allais sans doute perdre mon ami. Mais au moins, j'aurais été, pour une fois, honnête. Ce qui était loin d'être dans mes habitudes. Et mes futures paroles me laissèrent déjà un goût amer dans la bouche, alors que je les prononçai sur un ton presque honteux.

" Je me suis fait passé pour quelqu'un d'autre pour ne pas que ma couverture tombe. Dans ma profession c'est un peu... Mais je suppose que tu t'en fiche de ça. J'admets que j'ai tenté de négocier une certaine somme d'argent pour rendre les infos que j'ai pu avoir sur Cassidy. Mais à ma décharge, j'étais un peu perturbé par le flingue qu'elle me pointait sur la tête tout du long. "

Stoppant de nouveau mon flux de paroles, je me rapprochai, cette fois, de mon ami. Je ne voulais pas lui faire de mal. Mais je savais que c'était déjà trop tard. Tout ce qui importait à présent, c'était que l'on puisse continuer de se voir, de se parler, rien que lui et moi, en excluant Cassidy de notre relation. Je savais bien que c'était un rêve impossible. Une réalité improbable. Mais je tâchai d'espérer, encore et toujours, que Brad finisse par penser la même chose que moi. Bien que je susse pertinemment que, dans son esprit, surtout en ce moment, sa petite amie passait avant tout. Et en l'occurrence, j'étais le tout. Cette histoire ne pouvait que mal se terminer, malheureusement. C'est donc en prenant une grande inspiration saccadée à cause du stress, que je reprenais mon récit pour y mettre un terme. Mes mains étaient moites, alors je les sortis de mes poches. Même si Brandon pouvait dans ce cas parfaitement voir à quel point elles tremblaient, malgré ma voix qui s'efforçait de rester constante, calme, et le plus neutre possible.

" Finalement, elle n'a pas accepté mon offre. Et pour me le montrer, elle m'a enfoncé son poignard dans le ventre. Elle m'aurait tué si je n'avais pas réussi à m'enfuir en utilisant mes dernières forces pour lui casser le poignet et courir le plus loin et le plus vite que je le pouvais... "

J'avais un peu sursauté sur la fin de mon discours. J'étais tellement en train de revivre la scène tandis que je la racontai que je ne m'étais pas rendu compte que le fait de dire à Brad que j'avais blessé sa bien aimée était la meilleure façon de faire en sorte pour qu'il ne veuille plus jamais ne serait-ce qu'entendre parler de moi. Un long frisson me parcouru donc le dos, alors que mes jambes commençaient à leur tour à trembler. J'avais de nouveau l'impression d'y être. L'impression que les choses allaient mal se passer pour moi. Et, n'osant même pas regarder mon ami les yeux dans les yeux, je ne pu que me contenter de baisser la tête, avant de prononcer quelques derniers mots, forts d'une sincérité que je n'ai qu'en de très rares occasions.

" Je suis désolé, Brandon. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen AngelsFallen Angels
avatar
Brandon Holmes
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 130

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   Dim 15 Juin - 16:24

Connor et Brandon
“ Jeu dangereux ”



Brandon avait cessé de respirer lorsque son ami lui avait annoncé que quelqu'un avait des doutes à propos des Fallen Angels. Enfin, ils étaient encore loin du compte, mais ils se doutaient de l'implication de Cass dans quelque chose de ce genre. Et ce n'était pas bon. Alors il fallait brouiller les pistes. Mais étant donné son état d'énervement avancé, il ne savait pas si il allait pouvoir le faire quand il était dans un état normal. Mais il allait donné le meilleur de lui même pour réussir. Il laisse alors échapper un petit rire jaune en te regardant.

Un gang ? Non mais t'es sérieux là ? Parce qu'elle a des tatouages, elle fait parti d'un gang ? Et moi je suis le chef du plus grand gang mexicain, recherché par les flics, et pourquoi pas le FBI ! Mais où on va là sérieusement ?!

Il lève les bras en l'air un instant en soupirant longuement. Il était tellement énervé. Il bouillonnait de l'intérieur. Il n'écoutait que d'une oreille, mais quand tu évoques le fait que tu es celui qui lui as brisé le poignet, son sang ne fait qu'un tour. C'était la goûte de trop, celle qui fait déborder le vase. Ca, il ne pouvait pas l'accepter. Il ne pouvait pas accepter le fait que tu avais fait du mal à la personne qu'il aimait plus que tout. Alors il s'approche vivement de toi et t'offre son plus beau crochet droit, son poing s'écrasant violemment contre ton visage. Tu seras très certainement marqué, mais à l'heure actuelle, il s'en fichait complètement. Il te regarde avec une haine non cachée, tentant par tous les moyens de ne plus te frapper même s'il en mourrait d'envie. Il te détestait mais en même temps, il ne parvenait pas à oublier que tu étais son ami. Le brun lève alors le ton, sa voix trahissant toute sa colère.

Plus jamais tu la touches, tu m'entends ? Plus jamais tu t'approches d'elle, même pas tu la regardes ! Ok ?! Mêle toi de tes affaires, restes en dehors de sa vie. Je ne veux pas d'un ami qui veut du mal à la femme que j'aime. Vous me faites chier avec vos histoires à la con !

Sans plus de cérémonie, il quitte les lieux en shootant parfois dans quelques cailloux ou brindille. Il fallait absolument qu'il se calme avant qu'il ne fasse de gros dégâts. Il avait tellement envie de se battre, de frapper. Il venait de perdre son seul ami en dehors de son trio infernal, il venait d'apprendre que sa petite amie qui lui disait toujours tout lui avait menti et qu'elle lui avait caché ses problèmes. Non, ça n'allait pas. Alors il se dirige jusque la salle de sport et, ne prenant même pas le temps de se changer, il se met à cogner le punching-ball de toutes ses forces et avec toute sa rage.

Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors la loiHors la loi
avatar
Connor O'Donnell
Date d'inscription : 26/06/2013
Messages : 234

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   Mer 25 Juin - 6:52


Jeu dangereux

Brandon & Connor

La honte. C'était le seul sentiment que j'avais en cet instant. La honte d'avoir survécu ce soir là. Si je m'étais laissé tuer, Brandon n'aurait jamais été perturbé à ce point. Tout simplement parce que cette situation n'aurait jamais eut lieu. J'aurais dû mourir dans cette ruelle, et ne pas faire de mal à mon ami. Mais au lieu de ça, je m'en étais sorti, et je venais précisément de faire du mal à l'un de mes seuls proches. En plus d'avoir aussi fait du mal à la personne à laquelle il doit tenir le plus au monde... Alors je gardai la tête baissée, ne sachant pas trop quoi faire de mes mains. Je laissai mon ami se mettre en colère. Je le laissai s'approcher de moi sans ciller. Et j'avais beau savoir ce qu'il allait faire, j'avais beau être prêt, je savais que je le méritai, alors je levai la tête, affrontant son regard une dernière fois. Puis son poing s’abattit sur mon visage, dans un crochet du droit d'anthologie !

Face à la violence du coup, je reculai de quelques pas et, trébuchant, je tombai au sol, sur le dos. Par réflexe, j'avais immédiatement porté mes mains à mon nez, ce qui n'avait rien laissé pour amortir ma chute. Pour le plus grand malheur de mon fessier... Mais mon visage me faisait bien plus mal. Je sentais le sang couler, et la douleur s'accroitre. C'est donc sans surprise qu'au moment où Brandon s'approcha de nouveau de moi, je tentai de ramper, effrayé, pour échapper à une éventuelle nouvelle salve de coups. Cependant, je ne voulais en aucun cas me défendre. Ce qu'il m'arrivait, je l'avais mérité. Quant à Brad, lui, il n'aurait jamais dû avoir à vivre tout ça. Alors qu'il se déchaine sur moi. Je n'en avais strictement rien à faire. Je le méritai. Pour ça, et pour bien d'autres choses encore... Mais aucun autre coup ne vint me frapper. Juste des paroles teintées d'une colère extrême. Je hochai la tête positivement, terrifié, le visage endolorit. Puis je laissai Brandon me tourner le dos, alors qu'un nœud vint s'installer au plus profond de ma gorge.

Plusieurs minutes s'écoulèrent avant que je ne me décide à me remettre debout. J'étais seul, dans cet endroit affreusement calme. Un contraste parfait après ce qu'il venait de s'y passer. Je retirai mes mains de mon visage pour constater que le sang avait bien coulé, en abondance. Je m'essuyai le nez du revers de la manche, très doucement. Je ne suis pas un expert, mais j'étais presque sûr qu'il était cassé. Encore une blessure à expliquer à Scott... Mais pour le moment, je n'avais pas la tête à ça. Je venais de perdre un ami. Un compagnon avec qui je passai habituellement du bon temps. Avec moi, il pouvait boire autant qu'il le voulait, il savait que de toutes manières je serai sobre pour conduire ! Et à la pensée que plus jamais on ne sortirait boire un verre lui et moi, mes yeux me piquèrent légèrement. Cette idée me faisait plus mal que mon nez brisé. Mais j'avais déconné une fois de trop. Alors il était tout à fait naturel que j'en paye le prix fort...

Titubant, je marchai jusqu'à sortir de la forêt. De là, je pris un taxi directement vers l'hôpital. En voyant l'état déplorable dans lequel j'étais, le conducteur, sympathique, refusa catégoriquement que je paye la course. Je me sentais encore plus mal. Voilà que maintenant, j'inspirai la pitié. Alors que j'estimai celle-ci déplacée. Après tout, j'avais fait du mal à Brandon. C'était à lui qu'il fallait offrir des courses gratuites. Pas à moi ! Et pourtant le monde semblait tourner à l'envers aujourd'hui. J'avais hâte que cette journée se termine. Peut-être que le soir, en fermant les yeux, je me réveillerais en sursaut quelques instants plus tard. Le nez en bon état. L'esprit tranquille. Peut-être qu'après avoir respiré profondément, je me serais rendu compte que tout ceci n'avait été qu'un terrible cauchemar. Et je prendrais mon téléphone, au beau milieu de la nuit, pour appeler Brandon. Il me répondrait sans hésiter, sans broncher. Là je lui dirais à quel point je tiens à lui, en tant qu'ami. Mais malheureusement, c'était cette idée, cette pensée, et seulement elle, qui n'était qu'un rêve au goût, actuellement, des plus amers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jeu dangereux   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jeu dangereux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'animal le plus dangereux au monde...
» [RESOLUE] Rendre un objet dangereux
» BMW c'est dangereux !
» Les "ventilateurs" sont trop dangereux !
» Atterissage très dangereux d'avions en espagne- presques accidents .
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Cimetière des RPs-