Partagez | 
 

 Lucas ♣ Grosse frayeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Lucas ♣ Grosse frayeur   Sam 1 Fév - 21:05

Elle ne savait pas trop comment elle avait pût atterrir là, mais une chose était certaine : elle y était arrivée. Marilyn Parker se retrouvait au beau milieu d’une rue inconnue, alors même qu’elle s’était couchée deux heures plus tôt. D’ailleurs elle portait encore sa chemise de nuit qui était assez peu couverte donc non seulement, elle ne tenait pas bien chaud et en prime, elle était beaucoup trop sexy pour une rue aussi mal famée. La brune distinguait les grafitis sur les murs, les bières qui jonchaient le sol. Sous ses pieds nus, le trottoir était frais, bien trop frais. Bon, elle n’était pas dans la meilleure des situations et elle se demandait comment rentrer chez elle. Il était surprenant que rien ne lui soit arrivé pendant l’allée. Si bien qu’elle doutait fort de connaître un retour si paisible. Mais elle n’avait guère d’autre choix que de se mettre en route puisqu’elle ne pouvait pas attendre là. Attendre après quoi de toute façon ? Elle n’avait pas son téléphone avec elle pour appeler Yelena sa meilleure amie. Rester ici c’était aller au devant des ennuis. Vite, vite, la demoiselle se presse en rasant les murs pour sortir de cette zone à risque. Son cœur bat la chamade alors qu’elle craint fort de faire une mauvaise rencontre, de tomber sur un ivrogne, un dealeur, un mafieux… ou un SDF. Une femme à moitié nue dans une rue pareille, c’était comme un carton d’invitation que l’on balançait à ces gens, après tout. Si bien que le moindre bruit l’effraie. Alors elle regarde toujours derrière elle, sans rien voir les premiers temps. Et puis après un énième bruit elle aperçoit un homme non loin. Poussant un hurlement terrifié, Marilyn se met à courir à en perdre haleine pour échapper à son « poursuivant » en ignorant totalement que ce dernier est davantage prêt à lui venir en aide qu’à lui faire du mal.



Dernière édition par Marilyn P. Parker le Dim 23 Mar - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Dim 23 Mar - 10:54



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


Comme à peu près tous les soirs, j'étais actuellement dehors, à traîner dans les rues plus ou moins sordides de Los Angeles. Mais ce coup ci, c'était pour y retrouver un dealeur. Il fallait que je remplisse mes stocks avant de n'avoir plus rien à me mettre dans le nez ou dans les veines. Une chose tout simplement inacceptable, cela va s'en dire ! J'étais donc tranquillement en train d'acheter ma came, quand mon regard fut attirée par une jeune femme à quelque pas de nous. "J'rêve où elle est en nuisette ? Eh c'est le ciel qui nous envoie un jouet !" S'exclama le dealer, ce qui me fit lever les yeux au ciel. Je fronçai les sourcils alors que je posais plus attentivement le regard sur la jeune femme qui sembla nous repérer d'ailleurs. Son visage ne m'était pas inconnu. Mandy l'avait justement mentionné lors de l'une de nos rares rencontres depuis mon retour à Los Angeles. Enfin pas aussi rares que je l'aurais souhaité, malheureusement. "T'es intéressé, gars ?" Me demanda l'homme en voyant que j'observais la jeune femme qui s'éloignait maintenant en courant. "Ta gueule." Soupirai-je en empochant mes sachets de drogue, avant de m'éloigner pour poursuivre la jeune femme qui était en train de s'enfoncer dans un merdier pas possible, à traîner dans des ruelles aussi malfamées, dans une telle tenue. "Hey ! L'idiote à moitié nue !" L'interpellai-je avant de ralentir. Franchement, c'était pas une heure pour courir ! "Ekaterina ?" Tentai-je finalement, bien que j'étais incertain qu'elle réponde encore à ce prénom. Mais je ne me souvenais pas si oui ou non Mandy m'avait mentionné le prénom qu'elle utilisait à l'heure d'aujourd'hui. Enfin, peut-être que ce n'était pas vraiment elle. Il paraît que tout le monde avait un sosie dans le monde.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Dim 23 Mar - 12:33

La demoiselle court, effrayée, à travers les rues de la ville. Son cœur bat la chamade alors qu’elle entend une voix qui l’appelle. Elle ne se retourne évidemment pas, ayant trop peur de ce qu’elle pourrait voir et elle ne voudrait pas que cela la ralentisse dans sa course, elle ne voudrait pas non plus tarder ce qui la laisserai être à la merci de cet homme qui bientôt la hèle de nouveau. Et merde, ça recommence ! Ekaterina, elle est toujours dans les parages celle-là ! Même en ayant disparu. Enfin soit. Au moins la demoiselle ralentit l’allure en se disant que si le jeune homme connait Ekaterina et la prend pour elle alors il y a des chances pour qu’il ne lui fasse pas de mal. Elle espère juste que ce n’est pas un type avec qui Kate avait des ennuis. Quoi qu’il en soit elle cesse sa course pour se retourner et faire face à cette personne. Dans la pénombre elle ne la reconnait pas. Peut-être que même de jour elle ne la reconnaitrait pas de toute façon. C’est une connaissance d’Ekaterina, pas d’elle. Cette histoire commence à devenir vraiment trop sordide. Au fond la brune en a ras le bol, d’être prise pour cette autre femme qu’elle ne connait même pas. En attendant pour sa survie elle fait quoi ? Elle se fait passer pour la jeune femme ou elle dit la vérité ? Elle ne sait plus que faire. Elle n’aime pas mentir mais d’un coup s’y sent obligé. La jeune russe finit par murmurer, sans trop d’assurance toutefois, et en essayant d’éluder la question.

«- Tout dépend de ce que vous lui voulez…»

La brune manque évidemment d’assurance, elle sent son cœur battre à tout rompre et son propre corps, sur le point de défaillir. Mon dieu cette pression, cette attente de voir si elle va vivre ou pas, ce qu’elle va vivre ou ne pas vivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Dim 23 Mar - 12:57



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


Enfin elle arrêta sa course folle et je pu la rattraper, à pas lents. J'aurais sans doute du la laisser poursuivre sa course effrénée. Dans le fond, je m'en foutais bien de ce qui pourrait lui arriver ou non, dans les rues de la ville à une telle heure de la nuit. Après tout, ce n'était pas moi qui lui avais dis de balader à moitié nue dans un endroit pareil. Quelle idée. A moins qu'elle ne soit somnambule ou un truc dans le genre ? En fait, à bien y réfléchir ... De ça aussi, je m'en foutais complètement. Quand elle prit la parole, les accents de terreur dans sa voix, m'arrachèrent un rire froid et ironique au possible. Tout comme ses paroles. De ce que j'avais compris, elle n'était plus vraiment Ekaterina. En fait, je ne comprenais rien à cette histoire. Presque aussi tordue que la mienne. "Oh, parce que ce soir tu es peut-être bien elle ?" M'enquis-je avec un sourire sans joie réelle. Elle voulait sans doute juste gagner du temps. Elle ne me connaissait pas -ou ne me reconnaissait pas-. Alors forcément, c'était sans doute la peur qui prédominait en cet instant. En même temps, elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle même. C'était elle qui se baladait dans pareille tenue dans les rues de LA. "Est-ce que tu es suicidaire ? Ou avide de sensations fortes ?" Lui demandai-je sur un ton ironique, en laissant mon regard errer sur son corps, avant de s'arrêter à ses pieds nus. De mieux en mieux. Si elle ne marchait pas sur une seringue qui, comble de malchance, serait contaminée, elle aurait vraiment de la chance. Y'avait-il seulement une raison pour laquelle elle se baladait ainsi ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Dim 23 Mar - 22:12

La vérité c’est que la demoiselle ne sait pas ce qu’elle fait là, en plein milieu de la rue, dans une telle tenue. Elle ne sait pas ce qu’elle fait ici, avec ses pieds nus et sa chemise de nuit bien trop sexy. Comment est-elle arrivée là ? Elle ne le sait pas. Est-elle suicidaire ou avide de sensation forte, comme il le suggère ? Ni l’un ni l’autre c’est évident. Mais quoi alors, cela est plus gênant. Ferait-elle des crises de somnambulisme ? C’est possible. Ou bien est-ce que c’est sa maladie qui se manifeste de nouveau pour la priver encore une fois de souvenirs ? Que répondre à l’homme ? La vérité, sûrement. Ce soir est-elle Ekaterina ? Non. Elle ne l’a jamais été. Seulement si l’être peu la sauver la demoiselle ne va pas hésiter alors qu’au beau milieu de cette rue elle se sent un peu perdue, ne sachant pas ce qui la menace dans l’ombre. Elle sent même ses membres qui tremblent alors qu’elle finit par accorder une réponse à la personne qui lui fait face. Peut-être que ce garçon pourra l’aider. Après tout s’il était vraiment auprès d’elle avec de mauvaises intentions, si il avait vraiment eu l’envie de la violer, de la tuer ou de l’enlever il aurait déjà fait ce qu’il avait à faire. Il ne serait pas là à se poser des questions – et à lui en poser – ce qu’elle fait ainsi là au beau milieu de ces rues dans un tel accoutrement. Alors que tout ce que veux la jeune femme elle, c’est rentrer chez elle quelques rues plus loin, retrouver la quiétude de son petit chez elle, de s’y enfermer et de se rendormir aussi sec car en plus elle est on ne peut plus fatigué par les jours passés.

«- Je ne suis pas Ekaterina non. Seulement je… je me disais que si vous aviez été l’un de ses amis comme j’en rencontre beaucoup, alors je pouvais jouer de ça pour… pour rentrer chez moi vous voyez je… je ne sais pas comment c’est arrivé tout ça mais… je voudrai rentrer chez moi… Et j’ai peur vous voyez. Peur à cause de euh… de ce quartier. Je sais bien que ce n’est pas le lieux pour porter ça mais… je.. ce n’est pas moi et maintenant… »

Maintenant son cœur bat la chamade et la brunette flippe un maximum.

"- Mais je euh vous... ne... ne me faites pas de mal je vous en supplie..." demande-t-elle paniquée.


Dernière édition par Marilyn P. Parker le Mer 26 Mar - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Lun 24 Mar - 13:17



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


La jeune femme semblait vraiment être en train de paniquer, de façon sérieuse. Et à vrai dire, j'aimais bien ressentir cette peur chez elle. Comme j'aimais la ressentir chez n'importe qui dans le fond.  Peut-être parce qu'à avoir eus peur pendant trop longtemps, j'avais besoin de voir les rôles changer. Aujourd'hui, ce n'était pas moi qui étais terrifié. Non, c'était cette femme plantée au beau milieu d'une rue qui pourrait s'avérer dangereuse, à moitié nue. Si elle n'était vraiment pas Ekaterina, elle lui ressemblait beaucoup. Même sa voix était semblable. Mais dans le fond, je me foutais bien de savoir qui elle était ou qui elle n'était pas. Ca ne changeait rien au fait que j'étais en train de faire face à une jeune demoiselle en détresse. Est-ce que j'en avais quelque chose à foutre ? Non, bon sang, non ! Je me foutais bien de ça. Enfin ça, c'était ce que je tentais de me mettre moi même en tête. Si vraiment je me foutais de l'idée qu'elle pourrait se faire attraper, violer, battre ou carrément tuer, je ne l'aurais sans doute pas abordé. Je l'aurais plutôt regardé se lancer dans la gueule du loup, sans intervenir le moins du monde. L'entendre me supplier, m'arracha un rire froid et ironique. Je ne comptais plus le nombre de fois où j'avais entendu ça au cours des dernières années. A la différence que ces personnes n'étaient pas forcément de bonnes personnes. Plutôt des ennemis de la famille mafieuse à laquelle j'appartenais. Alors ce qu'il leur arrivait, était généralement mérité. Aussi horrible que cela puisse sembler. C'était un fait. "Je ne vais pas te faire de mal." Soupirai-je en levant les yeux au ciel. Ca par contre, ce n'était pas la phrase que je débitais quand on me suppliait de la sorte, d'ordinaire. "Même si c'est ce que tu mériterais, au vu de ta tenue. C'est un peu chercher les histoires." Ajoutai-je sur un ton narquois, avant de rouler des yeux. "Je te raccompagne ? Ou je t'accompagne jusqu'à un poste de police, au choix. Tu fuyais peut-être un appartement, pour te trouver dans une telle tenue." Songeai-je en haussant les épaules, totalement désintéressé. "En fait non, oublie le poste de police." Oui non, c'était plutôt une mauvaise idée que je traîne dans le coin. Ne serait-ce que parce qu'ils attendaient toujours mon témoignage concernant mes dix années de captivité.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Lun 24 Mar - 22:23

Marilyn avait peur c'était le cas de le dire et elle suppliait donc cet homme pour qu'il ne lui fasse pas de mal, ne sachant pas dire si il était plutôt du camp des gentils ou de celui des méchants. Rapidement toutefois l'homme la rassura en lui faisant comprendre qu'il n'avait ni l'envie de lui faire du mal, ni envie de la tuer et ce malgré les sombres histoires qui voyaient soudainement le jour dans l'esprit encore inquiet de la brunette. Quoi qu'il en soit, puisqu'il n'avait pas de mauvaises intentions vis à vis d'elle et comme elle n'avez à priori rien à craindre de cet homme et ce malgré la tenue qu'elle portait, la jeune femme se sentait un tantinet plus à l'aise. Un tantinet plus bavarde et un poil plus sûre d'elles. Néanmoins l'homme reprend la parole et les mots qu'il emploie ne sont pas très rassurants aux oreilles de la brunette. Elle aurait mérité de par sa tenue qu'il lui arrive quelque chose. C'est en tout cas ce qu'il dit et elle se sent pâlir. De frayeur bien sûr et d'horreur, de dégoût même. Comment peut-on tenir un tel discours face à une jeune femme comme elle, qui menace de pleurer sitôt que tu commence à lui faire part d'une chose déplaisante, quoi qu'elle soit aussi très forte par moment pour peu qu'elle le veuille.

«- Je euh je veux bien.»

Non ce n'est pas un appartement que la jeune femme fuit dans une telle tenue mais son lit, tout simplement, quoi qu'elle ne sache pas exactement pour quoi, ses souvenirs étant flous dans son esprit. Mais elle avait le souvenir d'être allée se coucher un peu plus tôt dans la soirée ce qui lui permettait bien sûr de songer maintenant qu'elle avait quitté son lit et sa demeure en étant seule et sous le joug probable d'un rêve.

«- Je... je n'ai pas choisi seulement... je me suis réveillé dans la rue dans cet état !» explique la brunette d'un air perdu avant de se mettre en route aux côtés du jeune homme à qui elle raconte donc ces faits, ce qui lui est arrivé pour expliquer que de ces heures elle se trouve au au milieu de la rue et ce dans un tel état.


Dernière édition par Marilyn P. Parker le Mer 26 Mar - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Mar 25 Mar - 13:23



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


Je n'étais pas du genre à tourner autour du pot et à cacher ce que je pensais tout bas. Donc alors que j'étais en train de penser que la tenue de la jeune femme était un appel au viol et à la violence, je ne me privai pas pour le lui faire remarquer. Même si, heureusement pour elle, elle ne m'intéressait pas plus que ça. Mais elle avait de chance d'être tombée sur moi, dans le fond. J'avais une préférence nettement marquée pour les blondes. Allez savoir pourquoi ... Mais je n'étais pas aveugle non plus. Et je ne doutais pas que cette brune devait plaire. Et dans une pareille tenue, un peu trop sans doute. Mais je voulais croire qu'il y avait une raison pour laquelle elle se trimbalait de la sorte, dans des rues sombres et si mal fréquentées que l'était celle ci. Elle n'était quand même pas stupide au point d'aimer se faire peur de la sorte, si ? De nos jours, il paraît qu'il fallait de tout pour faire un monde. Même de gens bizarres, sans doute. Sa réponse me fit arquer les sourcils. Elle s'était réveillée en pleine rue ? Dans cette tenue là ? Tout en continuant d'avancer dans la rue, je posai un regard dubitatif sur elle, l'étudiant vaguement du regard. "T'es camée ?" Demandai-je sans l'ombre d'une hésitation. Parce que la première pensée qui me passait en tête, c'était l'idée qu'elle ait pu se droguer. Ca faisait ça souvent. Le gros trou noir et on oubliait tout ce qu'on avait fait durant le temps que ça avait duré. "Ou juste sérieusement atteinte." Ajoutai-je en haussant les épaules et en poursuivant mon chemin sans grand intérêt. C'était quand même la seconde fois que je rendais service à une jeune femme en détresse. La première fois avait été plutôt logique, puisqu'il s'agissait de Mandy. Mais la seconde fois ... Pourquoi ne m'étais-je pas abstenue ? Pas uniquement parce que je doutais de l'identité de la jeune femme. Sans doute aussi parce que je me faisais sacrément chier. Ouais voilà. Ma vie actuelle manquait cruellement d'adrénaline. Et je n'étais pas certain de pouvoir supporter cet état de fait plus longtemps ...

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Mer 26 Mar - 13:29

Est-elle une camée ? C'est la question que le jeune homme pose et qui choque presque la demoiselle. Elle, une camée ? Il trouve vraiment que la brune a une tête de droguée ? Celle-ci est presque peinée par les mots de cet homme... Non, elle est carrément touchée. Non mais, il la prend pour quoi au juste ? Des gens qui se lèvent la nuit, qui sont somnambules, il y en a. La jeune femme a fait une crise de somnambulisme point. Ce n'est pas pour autant une raison de l'envoyer aux pillories. Elle ne comprend pas ce jugement subit et presque catégorique auquel se frotte cet inconnu. Mais soit elle ne le connait pas, il ne la connait pas et dans une ville aussi grande que Los Angeles il est possible et même très très très probable qu'ils ne se recroisent jamais. Alors tout ce qui importe à la demoiselle à vrai dire, c'est de pouvoir rentrer chez elle sans encombres. Et si il peut l'y aider ne serait-ce que par sa présence qui pourrait la protéger de quelques ennuis et bien tant mieux. Et tant pis si il pense qu'elle est complètement timbrée. Au fond ce n'est pas de sa faute si elle est ici, si elle se promène ainsi dans les rues de la ville. Après tout elle n'est que la fâcheuse victime d'un ennuie de sommeil. Mais soit. Elle presse le pas pour suivre cet homme curieux. Pour ne pas rester seule, ces rues ne lui disent rien qui vaillent.Elle espère être rapidement sortie de cette situation. Délicate situation. Et elle n'ose pas parler à cet homme, elle n'ose pas lancer une quelconque conversation avec cet homme. A vrai dire elle en sait pas quoi dire alors que ce dernier donne clairement l'impression de ne pas pouvoir la piffer. A moins qu'il ne soit comme ça avec tout le monde, avec tout les gens qu'il rencontre ? C'est peut-être le cas, quand on voit les rues qu'il fréquente. Quelque part même si il ne l'attaque pas la jeune femme n'est pas forcément rassurée. Il ne manquerait plus qu'il fasse du trafic de filles tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Jeu 27 Mar - 14:12



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


Je n'étais pas un héros des temps modernes et ce qui pouvait arriver aux filles comme cette Marilyn, dans un tel endroit et à un tel moment, m'importait fort peu. Et pourtant, j'étais quand même en train de la raccompagner chez elle, tel un bon et gentil garde du corps. C'était vraiment n'importe quoi et je n'étais pas certain de savoir pourquoi je faisais ça au juste. Je le faisais, c'est tout. Peut-être que c'était en partie à cause de mon ennui grandissant. Oui c'était sans doute ça. Parce que ma vie manquait sérieusement d'intérêt ces derniers temps. Et que, forcément, dès que je pouvais trouver un peu de distraction, j'étais preneur. Malheureusement, cette femme n'était pas franchement causante. Et même à mes questions, elle ne prenait pas la peine d'y répondre par la parole. Dommage, j'aurais aimé la voir s'agacer, s'énerver ou juste se vexer. Ca, c'était très distrayant par exemple ! "Tu sais, si j'm'ennuie, je pense que je vais t'laisser t'débrouiller seule." Lâchai-je finalement, en sortant un paquet de clopes de ma poche pour m'en griller une. J'avais juste envie de l'emmerder en la faisant tourner en bourrique. Ma façon à moi de tromper l'ennuie, quand ma vie manquait sérieusement d'action. "Si t'étais droguée, ce serait sans doute plus drôle. T'en veux ?" Proposai-je sur le ton de la conversation, en tournant le regard vers elle. Finalement, elle allait peut-être plutôt me fuir, que de vouloir mon aide. Enfin mon aide ... Plutôt ma présence en fait. Mais c'était un peu pareil dans le fond. J'étais là pour lui éviter de se faire agresser. Et pour lui éviter une rencontre plus emmerdante que la notre. Je n'allais pas lui faire de mal. J'avais juste envie de la faire chier. D'être distrait quoi. Sinon, quel intérêt de lui "porter secours" ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Jeu 27 Mar - 22:07

C'était à se demander pourquoi la jeune femme avait décidé de le suivre aprce que franchement ce type quand même, il inspirait bien plus la peur que la confiance, quand on y pense. Voilà qu'il menace de l'abandonner si il s'ennuie. Ah. Carrément. Et que veut-il qu'elle dise face aux propos qu'il tient ? Même si elle tente de démentir, la croira-t-il vraiment ? La demoiselle a un gros doute sur la question mais dans un même temps il est certain qu'elle n'a pas l'envie de se retrouver de nouveau seule dans les rues mal famées de Los Angeles et ce même si au fond, elle est relativement près de chez elle. Elle n'a pour autant pas envie que cet homme l'abandonne maintenant. En plus, elle a vraiment froid. La nuit prochaine ainsi que les suivantes bien entendu, c'est décidé, elle dormira vêtue d'un pyjama en pilou-pilou et d'une ceinture de chasteté, on ne sait jamais. Comme ça au moins, elle est quasiment sûre qu'il ne lui arrivera jamais rien de plus. Que même si ele fait une crise de somnambulisme au moins elle n'aura pas froid, ne sera pas outrageusement sexy et en prime, ce qui était non-négligeable, elle serait inaccessible puisque protégée par la ceinture. Bref, l'artillerie lourde pour éviter les problèmes dans les rues de Los Angeles.

«- Non merci je ne fume pas.» répond la jeune femme alors que son interlocuteur lui propose de se droguer. Cela, ça ne risque pas d'arriver c'est certain parce que la demoiselle n'aime pas ça et ne comprend pas comment l'on peut aimer jouer à ce point avec sa santé. Pourvu qu'ils soient rapidement en bas de sa porte. La brunette ne se sent vraiment pas ni à sa place ni à son aise et c'est dérangeant. «Vous qui connaissez apparemment bien ces rues savez-vous si euh... nous sommes encore loin de ce que les gens appellent les beaux quartiers ?»


Dernière édition par Marilyn P. Parker le Sam 29 Mar - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Sam 29 Mar - 10:57



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


Je ne comprenais vraiment pas ce qui m'avait prit de vouloir aider cette jeune femme. sans doute parce que j'avais l'impression d'être en présence d'Ekaterina. Quoi qu'il en soit, j'étais déjà en train de le regretter. Et ce, pour la simple et bonne raison que je m'emmerdais comme un rat mort. Sauf que ce serait exactement pareil si j'allais m'enfermer chez moi. Je m'y emmerderais tout autant si ce n'est plus encore. Alors autant demeurer là, non ? Dans l'espoir de rendre la jeune femme un peu plus marrante, je lui proposai de la drogue. Et bien vite, sa réponse m'arracha un rire des plus narquois. "Qui a proposé de la fumette ? J'ai de la poudre et des pilules, au pire." Lui répondis-je sur un ton presque amusé. Quant aux seringues, je m'en servais également bien sûr. Mais plus rarement. Trop se piquer pouvait devenir un très gros problème. Enfin certes, le simple fait de se droguer était déjà un bien gros problème, il est vrai. Mais pas pour moi. Moi j'assumais complètement ça et je le vivais vraiment bien ! Un soupir de lassitude plus tard et alors que je tirais une nouvelle bouffée de ma cigarette, je daignai lui adresser un bref regard alors qu'elle me posait une question pour le moins stupide. En voilà une qui ne savait vraiment pas où elle se trouvait. C'était dingue tout de même, de ne pas avoir le moindre souvenir des dernières minutes, ou heures. Et d'ignorer à ce point d'où elle venait et comme elle était arrivée là. "Pour tout t'dire, t'as vraiment du marcher des lustres pour arriver là, si tu viens des beaux quartiers de la ville. Ou alors quelqu'un t'a déposé là." Soupirai-je.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Sam 29 Mar - 14:42

«- Ne sommes-nous pas dans le Westside ? J’habite du côté de Bel-air. »

La jeune femme interroge son interlocuteur, d’un air un tantinet paniquée, qui pensait pourtant ne pas être si loin que ça de chez elle. Et voilà qu’elle a, dans sa tête, l’idée d’encore plus de marche à faire pour rentrer chez elle. Combien de temps ça va prendre ? Sûrement trop longtemps. Surtout qu’elle se trouve aux côtés d’un homme manifestement adepte de drogues et qui lui en propose même. Ce qu’elle est loin d’accepter toutefois car la drogue, la jeune femme n’aime pas ça. Au final, ça ne sert à rien à ses yeux et elle préfère être consciente de ce qui lui arrive, toujours. On ne sait jamais. Même si là pour le coup dans son cas c’est plutôt râpé puisqu’elle ne sait plus où elle est. Heureusement cependant elle sait quand même qui elle est. Tout du moins elle croit qu’elle le sait mais ce que son esprit crois savoir à son sujet ne sont que les mensonges qui lui ont été racontés par un type qui disait l’aimer et qui au fond ne chérissait en elle qu’un fantôme, celui de sa femme défunte.

«- Et donc vous vous droguez. C’est souvent ?»

Question à la con. Ferme ta gueule de temps en temps Marilyn. C’est ce que la brune se dit en elle-même alors que désormais il est trop tard pour revenir en arrière, pour effacer la question assez sotte qu’elle vient de poser au jeune homme. D’ici qu’il la passe à tabac ou pire ! Les drogués n’aiment généralement pas que l’on se mêle de leurs affaires parce que c’est dangereux pour eux, que l’on pourrait les dénoncer. Alors elle a un peu peur même si cet homme là semble plutôt bien accepter et bien assumer cette partie là de lui. Ce n’est pas pour autant qu’il appréciera forcément les interrogations de cette jeune péronnelle qui de la prison doré que l’on a érigé pour elle ne connait pas grand-chose, ou plus, des histoires de la vie de ceux qui habitent les quartiers les plus mauvais de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Dim 30 Mar - 18:26



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


Ce qu'elle pouvait en poser des questions cons celle là. Je ne savais finalement plus si je voulais qu'elle la ferme et qu'on poursuivre notre périple en silence, ou si je voulais qu'elle parle encore pour m'occuper un tant soit peu l'esprit. Le fait est qu'elle ne semblait pas avoir grand chose de bien intéressant à me raconter. Même pas de quelle façon elle avait bien pu arriver ici sans même s'en rappeler. J'étais persuadé qu'elle était droguée, jusqu'à ce qu'elle m'annonce ne pas toucher à la drogue. Alors de quelle façon était-elle arrivée là ? Ca allait demeurer un mystère. Je me contenterais de penser qu'elle devait être somnambule ou une autre merde de ce genre. Et autant dire que ce n'était vraiment pas aussi palpitant ni intéressant. "Faut qu'j't'avoue un truc ... Ca fait pas longtemps que je suis revenu dans le coin. Je ne suis même pas sûr de pouvoir retrouver où j'habite moi ..." Fis-je remarquer sur un ton des plus sérieux. Bon, encore une fois, j'étais en train de la faire courir plus qu'autre chose. Et en même temps pas tant que ça. Je ne me rappelais vraiment pas de tout Los Angeles. Mais ce n'était pas non plus au point où je pourrais m'y perdre. En tout cas, il était quand même certain que je ne ferais pas un bon guide pour qui que ce soit et que pour un tel rôle, il était préférable de faire appel à quelqu'un d'autre ou de tout simplement se munir d'un GPS ! La question suivante de la jeune femme, fit naître un sourire ironique sur mes lèvres. Elle tentait enfin de faire la conversation ! Même si c'était en posant une question assez bizarre en somme. "Assez pour que les effets soient moindres sur moi désormais." Lui répondis-je sans grande émotion. "Et assez pour demander une carte de fidélité à mon revendeur."

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Dim 30 Mar - 19:22

La demoiselle sent son cœur battre la chamade. La voilà bien aidée avec cet homme qui dit ne plus vraiment connaître les rues de Los Angeles, étant revenu depuis peu de temps en ville. Heureusement pour la jeune femme qu’elle savait à peu près comment rentrer chez elle bien que dans son cas aussi cela ne fasse guère plus de quelques mois qu’elle était en ville et en prime, elle ne l’avait jamais connue avant, elle. Pourtant il semblait qu’elle ne se débrouillait pas trop mal pour retrouver son chemin et ce même si en bien des points sa conversation avec son interlocuteur n’était pas pour la mettre en confiance bien au contraire. Il la perturbait beaucoup mais heureusement pas suffisamment pour que la brune en oublie totalement comment elle pouvait regagner sa demeure. Et bien, heureusement que la jeune femme ne comptait pas pour ce jeune homme pour la reconduire en la guidant jusqu’à bon port décidément il n’est vraiment bon que pour intervenir au cas où quelqu’un chercherait des ennuis à la jeune femme et encore que cette dernière commence à se demander si en cas de nécessité il bougerait son petit doigt pour venir l’aider ou s’il s’abstiendrait. Drôle de personnage sans foi ni loi. Bon sang la prochaine fois la jeune femme se fait enfermer chez elle par une amie et ce sera cette dernière qui gardera la clé jusqu’au lendemain ! La brune ira consulter dès demain pour voir si il n’existe rien qui pourrait lui venir en aide de sorte qu’elle ne soit plus contrainte de vivre ce genre de délicats moments, à discuter de drogue avec cet inconnu alors que pour sa part elle n’est même pas consommatrice.

«- Et donc vous… le faites régulièrement ? Qu’est-ce que la drogue vous apporte au juste ? J’avoue que je n’ai jamais compris pourquoi les gens… prenaient ce genre de substances.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Lun 31 Mar - 13:51



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


Si j'avais connu Ekaterina, je n'avais jamais été plus proche que ça d'elle non plus. En tout cas pas assez pour pouvoir affirmer avec certitude que cette jeune femme était bel et bien Ekaterina et non pas une autre. Et dans le fond, je m'en foutais bien. Ce n'était même pas pour cette raison là que j'avais accepté de la raccompagner jusque chez elle. C'était même tout simplement sans la moindre putain de raison que j'avais daigné faire une telle offre. Je n'avais même pas encore consommé cette drogue que je venais tout juste de me payer quand je l'avais aperçu. Dieu ce que la vie pouvait être dure ... Et puis maintenant, j'avais l'impression de passer au détecteur de mensonges. Elle se demandait pourquoi les gens se droguaient. Allons bon ! "On ne peut pas comprendre tant qu'on essaie pas." Lui fis-je remarquer sur le ton de la conversation, avant de hausser les épaules. "Ca permet d'oublier. De croire qu'on a tout. Croire qu'on peut tout faire, tout vivre, tout dire. On se sent tout puissant. On perd la faculté de ressentir la moindre émotion qui, sans drogue, nous ferait un mal de chien ou nous détruirait carrément. Sans émotion ni sentiment, on ne souffre plus." Finis-je par avouer tout simplement. Eh merde, depuis quand est-ce que je me confiais de la sorte ? Surtout à une illustre inconnue ? N'importe quoi, vraiment. Je levai les yeux au ciel. C'était complètement con. Encore un peu et je lui racontais ma vie, non ? "C'est un peu comme d'être amnésique. On oublie tout, mais surtout ce qui pourrait nous causer du mal. A la différence que ça ne dure qu'un temps. Et que ça finira par nous tuer." Ajoutai-je seulement en lui lançant un bref coup d'oeil. Etait-elle amnésique ou était-elle vraiment celle qu'elle disait être ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Lun 31 Mar - 15:45

La demoiselle écoute attentivement son interlocuteur qui parle de la drogue et de ce que l'on ressent quand on en prend. Il parle de l'amnésie. C'est drôle mais de fait cela parle bien à la brunette puisque cette dernière ne se souvient pas de ce qu'elle était il y a de cela presque onze ans maintenant. Bon, ok. Il ne la désigne pas directement là, en disant des mots pareils ? La demoiselle le pense tout à coup mais se garde bien de faire une réflexion. Elle lève seulement un sourcil en jetant un regard de côté à l'homme qui chemine à ses côtés. Soit. En attendant il y a une chose que ce jeune homme ne sait pas c'est que la maladie, l'amnésie, c'est drôlement dur à vivre. Aucun souvenir de son enfance, aucun souvenir de ses parents, de ses amis d'autrefois, de son adolescence hors, dans la vie même quand on a des zones d'ombres, parfois l'on allume la lumière pour connaitre des moments de grandes joies. Des moments qui valent la peine d'être vécus.

"- Sauf que l'amnésie c'est involontaire et pas toujours évident à vivre."

Surtout quand on se retrouve prise dans une salle histoire comme celle à laquelle la brune est mêlée malgré elle à cause de sa ressemblance avec une femme disparues depuis justement, c'est inquiétant, onze ans. Même si pour autant la demoiselle ne croit pas une seconde être cette fille ne voyant pas de bonne raison pour que son cher et tendre lui ait mentit, ce n'est pas toujours facile de ne pas se souvenir de toute sa vie. De ne pas avoir la preuve irréfutable que l'on est qui l'on est.

"- Vous savez... je ne me souviens même pas de mon mariage alors... comme si je n'avais jamais vécut avant les onze dernières années. Et parfois... c'est vraiment dur à vivre, à accepter."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Mar 1 Avr - 16:39



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


J'ignorais totalement pourquoi je racontais tout ça à cette jeune femme, alors qu'elle devait royalement s'en foutre. Mais le fait est que j'étais bel et bien en train de lui raconter et lui expliquer pourquoi les drogués touchaient à ça alors que les effets de la drogue sur le long terme, étaient vraiment très néfastes. Ils tuaient, tout simplement. Alors se droguer, c'était en quelque sorte du suicide. Et c'était même assez rapide selon la fréquence à laquelle on touchait à ça et la quantité. Pour ma part, je n'étais même pas certain d'atteindre les quarante ans, c'était dire à quel point je pouvais être un toxico dans mon genre. Et même en étant parfaitement conscient de ça, je ne me sentais tout simplement pas en mesure de le regretter ni même de vouloir changer. Parce que pour changer, de toute façon, il me faudrait une véritable motivation. Or, je n'en avais tout simplement pas la moindre. Alors je continuais donc de consommer en grande quantité et presque tous les jours. Ce n'était pas comme si j'avais quelqu'un pour qui me battre et tenter d'arrêter tout cela. Je n'avais plus personne, depuis des lustres maintenant. "Et tu ignores pourquoi tu as perdu la mémoire ? Ou il y a bien une raison et tu la connais ?" Demandai-je finalement, un brin curieux. C'était quand même bizarre qu'elle ne se souvienne pas de ses onze dernières années, alors que ça représente justement le temps depuis lequel Ekaterina avait disparu. Mais je ne doutais pas de sa bonne foi. Elle avait l'air assez bizarre et décalquée dans son genre, pour avoir réellement oublié toutes ces années de sa vie, sans avoir à faire genre et mentir sur ce point là.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Mar 1 Avr - 17:59

«- Non je ne sais pas.»

La réponse de la demoiselle tombe comme le jugement du juge à la fin du procès. Elle ne sait pas. Enfin, elle ne s’en souvient pas. Elle sait qu’elle a été malade, que c’est pour cela que sa mémoire ne marche plus très bien. Mais ce n’est pas cela dont elle se rappelle. Elle ne se souvient de rien à ce sujet là ni au sujet de ce qui est arrivé avant. Si elle sait ce qui lui est arrivé ce n’est que parce que Tristan son « cher et tendre » époux aujourd’hui décédé le lui a dit. Son époux… et dire qu’elle ne se sent même plus vraiment triste en songeant à sa mort. Seulement… bizarre. Ce qui ne l’empêche pas de vouloir retrouver l’homme qui a assassiné le jeune homme. Enfin soit.

«- En fait j’ai été malade. C’est… ce qui m’a été dit.»

La brune se tait après cela, ses yeux se perdant vers l’horizon. C’est dur, de ne pas savoir pourquoi l’on ne se souvient plus de rien. C’est dur de ne pas se souvenir. C’est dur d’être ainsi privé de passé, privé d’enfance, d’adolescence, de tout. La demoiselle aimerait tellement pouvoir un jour, de nouveau se souvenir de ce qu’elle a vécut enfant, de ses parents, de ses amis d’autrefois… Elle donnerait n’importe quoi pour avoir le droit juste un jour au moins, juste une fois, de se souvenir, d’avoir un passé. N’importe quoi pour pouvoir dire un jour à ses enfants, *Vous savez je me souviens, lorsque j’avais votre âge…* Oh oui, pouvoir un jour se servir de ses erreurs de jeunesses pour pouvoir mettre ses enfants en garde contre la vie, contre les mauvais choix, ceux qu’il ne faut pas faire. Si tant est bien sûr qu’un jour elle finisse par avoir des enfants ce qui dans le cas présent ne semble pas couru d’avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Dim 6 Avr - 10:23



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


Peut-être bien que cette femme était réellement Ekaterina en fin de compte. Son amnésie pour expliquer qu'elle ne se souvenait de rien du tout, c'était quand même facile. Et c'était vachement bien tombé pour la personne qui avait voulu qu'elle ne se rappelle pas de sa vie d'avant, surtout. Parce que personnellement, je commençais vraiment à trouver que tout ça était vachement bizarre. Je savais que de mon côté, si j'avais pu perdre la mémoire au sujet de ma vie d'avant, ça aurait bien arrangé celui qui avait été mon beau père pendant des années. Ainsi, il ne m'aurait jamais pris la soudaine envie de prendre la fuite, d'une façon ou d'une autre. Et si je ne m'étais pas souvenu de cette vie là, j'aurais été plutôt paniqué en voyant mon beau père sombrer après une dose trop forte. J'aurais tout fait pour le sauver, plutôt que de l'achever une bonne fois pour toute en voyant là l'occasion ou jamais de me tirer et retrouver justement ma vie d'avant. Enfin ça c'était mort et je le savais maintenant. Quoi que même en revenant, je savais qu'il était trop tard. Après dix ans de disparition inexpliquée, on pouvait difficilement retrouver sa vie d'avant. "C'est ce qui t'a été dis, ouais ..." Me contentai-je de remarquer à voix haute. Entre ce qui lui avait été dit et la vérité absolue, il y avait peut-être tout un monde. C'était souvent ainsi que ça fonctionnait. "Et que fais tu en ville, au juste ?" La questionnai-je ensuite, curieux de savoir pourquoi elle était justement revenue dans la même ville que sa meilleure amie de l'époque, Mandy. Simple hasard ou une raison l'avait poussé à ça ? Parce que je doutais qu'elle ait pu vivre dans les parages pendant tout ce temps ,sans jamais croiser ses proches de l'époque.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Dim 6 Avr - 21:12

Que fait la demoiselle en ville... C'est une si longue et si pénible histoire à raconter, Marilyn ne sait pas si elle a véritablement envie de se lancer là-dedans. Pas vraiment en fait mais elle se souvient aussi que son interlocuteur, la dernière fois qu'elle n'a pas voulu parler, s'est montré plutôt persuasif. Alors même si il lui en coûte beaucoup, la jeune femme prend la parole pour commencer à raconter sous histoire, tout du moins une partie de ce qu'elle croit être son passé et qui, dans une certaine mesure pour les dix dernières années est son passé qu'elle le veuille ou non, que plus tard elle l'accepte ou pas. Ainsi elle commence cette histoire au début de ses souvenirs. Au lieu de il était une une fois, elle annonce «il y a dix ans de cela.» Et la voilà partie à raconter la pièce noire, la lumière soudaine dans l'encadrement de la porte, la silhouette qui s'y découpe pour l'aider, la nourrir, lui raconter sa vie d'avant. Elle ne dit pas qu'en fait la silhouette venait changer ses souvenirs, parce que justement elle ne se souvient pas de toute cette partie là. Et elle ne se doute pas qu'au fur et à mesure qu'elle parle pour en arriver à la mort de son époux, elle alimente peu à peu les interrogations, les doutes, de son interlocuteur. Enfin, elle en arrive à raconter comment, grâce à une webcam encore allumée elle a vu le meurtre de son mari en direct. Puis elle parle de la police qui n'a pas sût retrouver le tueur, du corps qui lui a été rendu un moment après et de son désir de le faire enterré à Los Angeles où il est né, dans une tombe auprès de ses parents où elle est censé le rejoindre. Sans savoir que le quatrième cercueil du tombeau n'est pas, comme elle le pense, celui du frère décédé de son poux, frère qui n'a en réalité jamais existé, mais celui de Marilyn Parker, la vraie, que Tristan a fait enterré, moyennant pot de vins généreux, dans le plus grand des secrets. Et son histoire se termine donc ainsi, sur un . «Voilà. Vous savez tout...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Mar 8 Avr - 17:38



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


Une part de moi regrettais déjà d'avoir interrogé la jeune femme. Mais l'autre part, la plus curieuse, la plus "Connorienne", était intriguée et vraiment intéressée par ses dires. Et des dires, pourtant, elle en avait beaucoup à débiter. Dix ans d'une vie, ce n'était pas rien en même temps. En tout cas, j'écoutais sans jamais intervenir, sans souffler mot, juste à tendre l'oreille. C'était quand même étrange qu'aujourd'hui, elle ne se soit pas vraiment posée la question de son identité, ne semblait pas s'être vraiment étonnée du fait qu'elle ne se rappelait de rien mais que des gens affirmaient être ses proches, dans le coin. Bref, je trouvais son histoire incroyablement bizarre et presque incohérente à certains moments. Mais c'était son histoire. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la mienne n'était pas bien plus logique ni plus simple que la sienne. Alors je ne pouvais pas franchement juger et je ne le ferais pas. Je me contenterais de la trouver étrange. De toute façon, ce n'était pas comme si tout ce qui la concernait, pouvait changer quoi que ce soit pour moi. A vrai dire, même rien du tout. Et je ne la reverrais probablement jamais. C'était bien pour ça que je ne comprenais pas pourquoi je m'étais montré si curieux à son sujet. "Tu réalises que ta vie est vraiment bizarre ou pas ? Un véritable roman. Ou un film bizarre. Non, je sais. Les téléfilm merdiques qui sont diffusés l'après-midi quand seules les ménagères de plus de quarante ans sont devant leur télé ..." Remarquai-je avec ironie.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Mer 9 Avr - 10:55

Alors que tout deux cheminent côte à côte et que la brunette répond à l’interrogation de l’homme qui cherche à savoir pourquoi elle est dans les parages celui-ci lui fait remarquer qu’elle a une vie vraiment bizarre. Elle veut bien admettre que c’est vrai, que son passé est assez loin d’être banal. Une histoire qu’il trouve digne des téléfilms merdiques. Et bien peut-être mais c’est la vie de la jeune femme, c’est son passé, ce qu’elle a vécut et elle ne peut guère revenir dessus. Ce n’est pas possible. Alors même si il a l’impression que c’est une existence bizarre que la demoiselle a mené et bien cela ne change rien aux faits.

«- C’est vrai. Mais c’est comme ça.»

Elémentaire mon cher Watson. Dire ça ou ne rien dire c’est pareil au fond. Mais que voudrait-il que la demoiselle dise d’autre en fait ? La brunette ne voit pas vraiment. Que peut-elle répondre à pareils propos, comment se défendre quand tout le monde s’imagine que l’on est une autre quand on sait que ce n’est pas le cas ? Lyn ne dit plus rien du coup et rive son regard sur le bitume. La conversation ne semble pas reprendre et de nouveau le silence s’installe entre les deux jeunes gens. Tout du moins jusqu’à ce que Marilyn, craignant que l’homme ne l’abandonne à son sort, se décidé à la relancer.

«- Et vous ? Pourquoi êtes-vous à Los Angeles ?»

Il a bien dit ne pas trop connaître les rues, c’est donc qu’il doit être là depuis peu de temps. Autant lui renvoyer la question dans ce cas, de sorte à ne pas laisser retomber la discussion, à ne pas le laisser s’ennuyer. C’est que la jeune femme a peur de ne pas savoir se débrouiller toute seule s’il l’abandonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Dim 13 Avr - 6:21



Grosse frayeur.
ft. Marilyn & Connor.


Je venais de dire à la jeune femme que sa vie était vraiment bizarre. Et pourtant, on ne pouvait pas dire que la mienne était bien mieux. Après tout, je m'étais quand même fait enlever dix ans plus tôt pour ne faire ma réapparition qu'aujourd'hui. Et pendant mon absence, j'avais été forcé d'épouser une jeune femme que je n'aimais pas et de rejoindre les rangs de la mafia pour commettre des actes horribles. Aujourd'hui, je n'étais rien de plus qu'un camé que la vie avait sacrément foutu en l'air. Je ne savais pas si je pourrais un jour me relever. Ni comment j'étais censé m'y prendre pour se faire. Est-ce que je le voulais vraiment de toute façon ? Rien n'était moins sûr. Plus rien ne m'attendait ici aujourd'hui. Alors je n'étais pas plus tenté que ça de faire le moindre véritable effort. Je soupirai quand la jeune femme me retourna la question. Elle m'aurait demandé ça quelques jours après mon retour, que je l'aurais envoyé chier purement et simplement. Bon à vrai dire, je ne l'aurais même pas accosté pour lui proposer mon aide. Je l'aurais juste regardé passer en riant à l'idée des choses horribles qui allaient lui arriver un peu plus loin. Mais là non. Depuis quelques semaines que j'étais revenu à Los Angeles, le Connor en moi se réveillait peu à peu et se montrait plus sympa et plus conciliant que cet idiot de Lucas, sanguinaire et violent. "Je voulais retrouver ma vie d'avant. Mais je n'ai trouvé que des restes." Lui répondis-je avec un léger soupir. "Dix ans d'absence, forcément, ça change le cours d'une vie." Commentai-je avec ironie.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 04/09/2013
Messages : 632

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   Dim 13 Avr - 17:42

La demoiselle est triste pour le jeune homme alors que ce dernier explique être revenu après dix ans d'absence pour retrouver sa vie d'avance et n'avoir trouvé que des restes. Pourquoi est-il partit ? Pour qu'elle raison ? Evidemment la demoiselle l'ignore, comment pourrait-elle savoir ce qui est arrivé à cet homme sans le connaître ? Si il ne dit pas ce qui lui est arrivé, elle aura du mal à deviner les évènements. Mais elle ne veut pas non plus le forcer à s'exprimer sur le sujet, c'est peut-être douloureux pour lui, qui sait. Probablement même. Autant que la demoiselle qui n'a pas de souvenirs de ce qu'elle a vécut par le passé. Aucune souvenir de ce qu'était autrefois sa vie. Bien sûr que çà n'est pas facile pour elle et probablement que ça ne l'est pas non plus pour cet homme. Alors elle préfère ne pas le questionner à ce sujet pour ne pas lui causer de peine. Parce que ce n'est pas ce qu'elle veux, elle ne souhaite blesser personne. Encore moins cet homme qui l'aide à rentrer chez elle sans encombres. D'ailleurs l'immeuble de la demoiselle n'est vraiment plus très loin maintenant, à peine à quelques mètres. En attendant, elle continue de faire la conversation.

"- En fait vous êtes dans la même situation que Ekaterina si elle revenait ?" questionne la brune même si c'est indélicat ça permettra peut-être à son interlocuteur de se sentir un peu moins seul dans sa situation.

Les deux jeunes gens marchent encore un peu, tandis que la demoiselle écoute les réponses de son interlocuteur. Ils marchent dans la fraicheur de cette nuit en se laissant simplement guider par leur discussion quoique la brune jette des coups d'œil de tout côtés pour ne pas se perdre. Et bientôt les voilà en bas de son immeuble. Enfin rentrée ! la brune se sent mieux et elle sait devoir beaucoup à l'homme à ses côtés.

"- Vous voulez monter prendre un verre ? Pour vous remercier... ?En tout bien tout honneur bien entendu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lucas ♣ Grosse frayeur   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucas ♣ Grosse frayeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Grosse Frayeur sur Qantas A380
» grosse frayeur
» [Resolu] (grosse frayeur apres une petite attente j'ai les persos) Delete de persos...
» Une grosse envie...(Débutant)
» Et hop une grosse fessée mais...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Cimetière des RPs-