Partagez | 
 

 Seconde Rencontre (Lex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Seconde Rencontre (Lex)   Jeu 9 Jan - 18:43

Marilyn ne se sentait pas très bien ces derniers jours. Avec l’arrivée du mois de janvier, la jeune femme a choppé ce qui ressemble à une mauvaise grippe si bien qu’elle resterai volontiers chez elle. Mais il parait que c’est bon de prendre l’air, de sortir s’aérer, ne serait-ce que pour se changer les idées. Et la demoiselle en a bien besoin ces derniers temps. Depuis son  arrivée, enfin son retour, à Los Angeles à vrai dire. Toutefois la demoiselle avait trainassé un peu dans son appartement, d’abord au lit puis dans son canapé devant la télévision et enfin dans sa baignoire à prendre un bain long, chaud, délicieux. Plein de bain moussant et de sels. Un bain relaxant, reposant, dans lequel on aimerait somnoler et qui laisse la peau douce et parfumée. Puis elle s’était décidé à passer par la chambre pour quitter son peignoir chaud et enfiler un jean ainsi qu’un pull puis un bon manteau chaud et des bottes fourrés. Avant de partir, la jeune femme avait attrapé une bonne écharpe qu’elle avait passée autour de son cou. Le temps d’attraper son sac à main et elle était déjà dehors, à verrouiller sa porte pour enfin quitter les lieux et se diriger, ainsi emmitouflé, en direction d’un parc.

Les rues de la ville étaient bondées de monde en un jour pareil, parce que c’était le premier samedi des Soldes d’hiver, une date attendue par nombre de modeuses mais aussi pas des hommes. Certains sont bien plus coquets qu’on ne le croit et parfois, ils peuvent même se montrer plus exigeant et donc plus casse-pieds que ces demoiselles qui sont, d’après une amie vendeuse dans l’univers du luxe, bien plus facile à convaincre que tel ou tel vêtement va merveilleusement bien. Lyn ne le dit pas à cette amie mais elle déteste les conseils des vendeuses qui ne pensent jamais qu’aux objectifs de vente qu’elles doivent remplir en un mois et qui altèrent leur jugement. D’ailleurs, lorsqu’elle n’est pas dans le magasin de cette amie – qui reste néanmoins sincère quand un vêtement ne va vraiment pas à la cliente – la jeune femme se passe volontiers des services de ces femmes.

Marchant à vive allure pour se rendre au parc, la jeune femme finit par parvenir à l’entré de l’un d’eux. Se souvenant que c’est dans ces parages qu’elle a rencontré la fiancée de l’homme qui la croyait être sa fiancé disparue, une étrange sensation l’envahie tout à coup. Son regard dévie d’un bout à l’autre de la grille ouverte et la jeune femme entre. Parcourant l’allée centrale la demoiselle finit par se poser sur un banc à proximité et regarder les gens passer, les enfants à leurs mains, parfois. La brune resserre un peu sa veste contre sa peau pour bloquer l’air. Elle attend. Après quoi ? Elle ne le sait pas vraiment. Après le temps, après tout, après rien. Après le néant. Simplement, elle veut se poser et être tranquille quelques instants. Prendre l’air. Elle ferme les paupières. Et quand elle les rouvre, Monsieur Cornwell est à quelques pas d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Seconde Rencontre (Lex)   Dim 12 Jan - 3:10


Alexander&Marilyn❧ Seconde rencontre
Je marchais lentement, zigzagant entre les passants pressés de se rendre à destination. Contrairement à eux, je prenais mon temps. Mandy était à la maison avec Joy pour une journée entre filles. J'ai eu beau protester, elles m'ont mis dehors presque avec un coup de pied au derrière. Vu la hâte que Joy avait eu à ce que je parte, je soupçonne un complot entre les deux pour organiser une petite surprise pour le repas de ce soir. Je n'avais plus qu'à tuer le temps d'ici là. J'aurais pu aller à l'hôpital pour bosser un peu, revoir le dossier de certains de mes clients, mais je n'avais pas la tête à ça. À vrai dire, depuis un moment, je n'avais pas la tête à grand chose.

J'avais encore la conversation avec Mandy en tête. Une conversation au sujet de Marilyn, cette mystérieuse inconnue qui avait basculé nos vies sans même s'en rendre compte. Ma fiancé m'avait raconté qu'elles s'étaient rencontrées. La ressemblance était frappante. J'avoue avoir encore un peu de mal à me rendre à l'évidence, qu'elle n'est pas celle que je croyais. Peut-être parce que l'admettre reviendrait à avoir le sentiment de la perdre une deuxième fois.

Mandy ne cesse de tenter de me rassurer, de me convaincre que c'est une coïncidence. Une partie de moi sait qu'elle a raison, mais une autre, plus désagréable, a l'impression qu'elle a peur de perdre ce que nous avons bâti. Cette option m'a amené à me poser réellement la question. Qu'est-ce que je ferais si Kate réapparaissait pour vrai ? Même si cette pensée me fait mal, Kate est mon passé... je dois regarder vers l'avenir.

Après avoir été échanger une robe que j'avais offerte à Joy pour Noël, oui, les enfants grandissent trop vite, je prends la direction d'un petit café bistro. C'est celui que je fréquentait lors de mes années à l'Université. Je m'y sentais comme chez moi. Juste avant de rentrer, je tombe face à face avec mes pensées. Pourquoi la vie est-elle si circonstancielle ? Nos regards se croisent. Il est trop tard pour faire demi tour ou encore me dépêcher à entrer dans le bistro. Je ne voulais pas fuir, mais d'un autre côté, je ne me sentais pas prêt à affronter un autre moment comme celui que nous avions vécu la dernière fois. J'inspire profondément. Le mieux est de m'excuser et garder en tête qu'elle n'est pas Kate... Je m'approche en esquissant un petit sourire.

«Bonjour Marilyn, comment allez-vous ?» Je jette un regard sur la porte du bistro et soupire «J'aimerais vous.. enfin je voudrais vous demander pardon pour mon attitude de la dernière fois... accepteriez-vous de prendre un café ? Je vous invite..»
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Seconde Rencontre (Lex)   Dim 12 Jan - 12:48

La demoiselle croise le regard du jeune homme sans s'attendre à ce qu'il vienne lui adresser la parole. Pourtant à son plus grand étonnement ce dernier s'approche de la demoiselle incrédule qui le regarde faire. Pourvu qu'il ne lui parlée pas encore de sa chère Ekaterina. Pas après leur précédente discussion. Et pas après leur houleuse prise de bec sur facebook. Elle ne sait pas si elle pourra encaisser alors que la seule présence de cet homme la stresse, la rassure, lui plaît, lui déplait, l'inquiète... Un tas d'émotions contradictoires. Sans qu'elle ne comprenne tout ce qui lui arrive, pourquoi elle se sent à ce point bizarre en présence du jeune homme. Mais non, il ne vient pas lui parler de son ancienne fiancée oubliée mais au contraire il s'excuse de son comportement et l'invite à prendre un café ce qui ne manque pas de l'étonner toutefois elle acquiesce d'un signe de tête et se lève de son banc ramassant son sac à main en se demandant où le jeune homme a l'intention de l'emmener. Et surtout dans quel but. Veux-t-il vraiment simplement se faire pardonner ou veut-il ramener sur le tapis le sujet Ekaterina ?  C'est la question que se pose la demoiselle sans oser le demander au jeune homme.

Les deux jeunes gens se mettent à marcher en direction du bar, la demoiselle suivant les pas de celui qui la guide. Où peut-il bien l'emmener ? Il lui semble reconnaître les rues. Ce chemin. Comme si elle l'avait déjà emprunté. Une drôle de sensation l'envahit. Et quand ils arrivent devant les lieux la demoiselle a la vague impression d'avoir déjà passé  ces portes, d'avoir déjà vu cette bâtisse. Mais elle ne dit rien au jeune homme. Elle prend place à la table qu'il lui indique, avec la vague sensation d'être observée par l'équipe. Et lorsque le patron vient elle ne manque pas de se décomposer.

"- Ekaterina ! Et ben alors ma poupetta, ont est de retour au pays ? Ah bonne mère ! Et avec Alexandre ! Mazette. J'ai toujours sut que tu reviendrai tôt ou tard ! Après tout vous êtes fait l'un pour l'autre avec Alex. Pas que Mandy soit une mauvaise fille bien sûr. Mais bon... Pour alex c'est toi qu'il faut." lance l'homme.

La demoiselle voudrait dire à cet homme qu'il se trompe et qu'elle n'est pas cette fille avec qui il l'a confondue. Mais elle n'a même plus la force de lutter, de dire la vérité. Si Alexandre veux démentir libre à lui mais Marilyn commence à être bien trop perturbée par tout ce qui lui arrive. Toute cette histoire est quand même folle. Et puis les dires de cet homme... Est-il si certain d'avoir raison, que cette Ekaterina soit l'unique femme de la vie d'Alexandre alors que ce dernier considère Mandy comme son aimé.


Dernière édition par Marilyn P. Parker le Sam 18 Jan - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Seconde Rencontre (Lex)   Mar 14 Jan - 1:31


Alexander&Marilyn❧ Seconde rencontre
Je vois bien la surprise sur son visage. J'étais moi-même surpris d'une telle initiative, mais c'était sorti tout seul. J'aurais pu simplement la saluer et m'excuser puis repartir en laissant tout ça derrière moi, mais une partie de moi avait besoin de passer un petit moment avec elle. Probablement pour renforcer l'idée qu'elle n'était pas Kate. En gardant en tête qu'elle s'appelait Marilyn, j'allais être en mesure d'observer des différences. Dans sa manière de parler, de bouger, au son de son rire, à la manière dont elle boit son café. Oui, ça allait m'aider, parce que je n'avais rien oublié de mon premier amour.

J'esquisse un petite sourire avant de prendre la direction du bistro. La même ambiance chaleureuse y danse dès que l'on franchit la porte. Ça me faisait du bien d'entrer ici, autant que de voir le visage joufflu du patron. Un vieil homme qui prenait tous les clients pour ses petits enfants. Il était là depuis l'ouverture et même si l'âge de la retraite était dépassée depuis longtemps, il refusait de quitter son travail. J'avais beaucoup d'estime pour cet homme et... Kate aussi.

Un peu mal à l'aise, je glisse une main sur ma nuque en soupirant «C'est gentil Monsieur Graham, mais vous faites fausse route. La demoiselle s'appelle Marilyn. C'est vrai qu'elle a quelques airs de Kate, mais ce n'est pas elle.» J'avais besoin de créer le plus de distance possible dans mon esprit entre la jeune femme à côté de moi présentement à celle qui l'avait été pendant plusieurs années. Je lui lance un petit regard désolé avant de prendre ma commande et la laisse prendre la sienne. Une fois que j'ai mon café corsé noir et ma brioche à la cannelle en main, je lance une petite phrase à M. Graham pour détendre un peu l'atmosphère, il était évident qu'il se sentait mal d'avoir dit tout ça «Ne vous en faites pas, je ne le répèterai pas à Mandy, sinon elle risque de vous boycotter! Mais non, je blague M. Graham, passez le bonjour à votre femme» Je lui souris, comme je le fais toujours avant d'aller m'installer à ma table habituelle qui, par chance, est vide. Je dépose ma collation sur la table et tire la chaise pour que Marilyn puisse prendre place et m'assoit en face d'elle. «Excusez-le, il ne voulait pas mal faire. C'est un peu dur de nier votre ressemblance avec elle, mais les gens finirons par s'habituer..» Je disais cela sans vraiment y croire. Comment pourrait-on s'habituer ? En ce qui me concerne, je n'avais pas l'intention de m'y habituer, ce serait trop difficile. Après ce moment, une fois que j'aurai pu me faire une image différente d'elle, j'allais tourner la page. Nos chemins allaient se séparer, c'était ce qu'il y avait de mieux pour tout le monde. Pour elle, pour moi, pour Mandy et aussi pour Joy.  
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Seconde Rencontre (Lex)   Mar 14 Jan - 9:15

L’homme semble surpris alors qu’Alexandre déclare que Marilyn n’est pas Ekaterina mais il semble à cette dernière, voir dans le regard de l’homme une lueur qui veux dire qu’il ne croit pas une seconde au fait que les deux femmes soient deux personnes distinctes. Il ne dit rien toutefois et se contente de rire lorsque le jeune homme li signale qu’il ne dira rien à Mandy, pour ne pas attirer au pauvre homme les foudres de cette dernière. Mais à la tête que fait le patron des lieux, la demoiselle comprend plus ou moins, ou a en tout cas l’impression, qu’il préfère largement l’idée d’un couple Ekaterina-Alexandre que celle d’un couple Alexandre-Mandy. Ou bien est-ce ce que la demoiselle a envie de croire ? Elle ne saurait pas bien le dire. Mais il lui semble bien avoir vu une petite moue se dessiner sur le visage du patron. Puis finalement alors que la demoiselle pensait qu’il ne dirait rien, le patron finit par prendre la commande et à donner sa réponse, alors que Marilyn allait passer sa propre commande.

«- Tu sais, je connais Ekaterina depuis qu’elle a cinq ans. Quand ils sont arrivés à Los-Angeles, ses parents venaient souvent ici. Alors tu ne me feras pas croire que ce n’est pas elle. Té, même les grains de beautés sont placés au même endroit. Je veux bien croire à une ressemblance mais là, ce serait plutôt des sœurs jumelles mon grand, soit pas si couillon tu veux ?»

Pour un peu, Marilyn rirait de cette situation qui ne s’y prête pourtant pas vraiment. Et au fond, elle se sent encore plus peinée de ne pas être cette fille que tout le monde souhaite voir revenir au pays. Baissant la tête, la demoiselle en oublie sa commande et rive son regard sur le bois de la table. Ce n’est qu’après quelques minutes qu’une odeur lui fait relever la tête. Devant ses yeux, la jeune femme peu alors voir un thé Russian Earl Grey, accompagné d’une part de forêt noire agrémentée d’un peu de chantilly. Exactement ce qu’elle avait voulu commander et c’est assez flippant, quand on y pense. Regardant ce que le patron lui sert d’un air incrédule, la demoiselle ne voit pas le petit signe que fait ce dernier à l’attention d’Alexandre, en adressant à ce dernier un regard qui en dit long, qui voudrait dire «on ne me la fait pas à moi.»

«- Co… comment avez-vous fait ? Pour savoir que je commanderai ça ?»

Au fond de son être, la demoiselle se doute bien qu’il lui a servit non pas ce qu’elle souhaitait, mais ce que commandait toujours la dénommée Ekaterina, qui du temps où elle venait dans ce bistrot avait appris au patron comment préparer la forêt noire, une recette inconnue en Amérique mais qu’il avait finalement mit à la carte de son établissement.


Dernière édition par Marilyn P. Parker le Sam 18 Jan - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Seconde Rencontre (Lex)   Ven 17 Jan - 23:44


Alexander&Marilyn❧ Seconde rencontre
Le comportement de M. Graham m'agace un peu, mais je ne dis rien quand il insiste. J'avais aussi fait cette analyse de fond en comble. Les grains de beautés, les taches de rousseurs, les tatouages. Oui, tout concordait, mais elle niait. Que faire de plus ? Comment peut-on obliger un être humain à dire qu'il est quelqu'un qu'il croit ne pas être ? Un simple petit regard à son attention et il comprend que c'est le temps d'arrêter d'insister. Quand il sourit en se taisant, je le remercie en lui retournant son sourire. C'était déjà assez dur pour moi de ne pas la bousculer, de ne pas essayer par tous les moyens de la convaincre, que je n'avais pas envie de jouer le rôle de défendre la demoiselle faussement accusée.


Oui, je venais de lui dire que les gens allaient s'habituer, mais je doutais que ça pouvait être possible, du moins pas réaliste. Comment s'habituer qu'une femme que l'on a pleurer pendant des mois interminables réapparaisse sous nos yeux et que l'on accepte sans broncher qu'elle n'est pas la femme que l'on croit ? Je regarde le patron repartir derrière son comptoir avec un sourire satisfait. Je soupire en détournant le regard un instant «Ekaterina commandait ça tout le temps. Le gâteau c'est d'ailleurs sa recette à elle. Je n'ai jamais été capable d'en manger depuis qu'elle est partie» De dire qu'elle était partie plutôt que dire qu'elle avait disparue m'avait aidé à accepter tout ça. Pourtant, après 10 ans, elle se retrouvait assise en face de moi. Si seulement elle pouvait ouvrir les yeux...

Pour me redonner un peu contenance, je prends une petit gorgée de mon café encore chaud et arrache un petit bout de ma brioche avec les doigts et le porte à mes lèvres. «Je ne sais pas trop quoi vous dire Marilyn. Si vous n'êtes pas elle, ce que j'essaie de me convaincre même si ça me demande un effort surhumain, vous lui ressemblez sur beaucoup de points. J'aimerais avoir une explication à tout ça, mais je n'en ai pas. J'imagine que si pour une raison ou pour une autre, vous ne vous souvenez pas de votre passé c'est probablement parce que c'est mieux ainsi. J'aime à penser que vous êtes Kate. Simplement pour le soulagement qu'elle serait vivante. D'un autre côté, tout ça a ré-ouvert plusieurs cicatrices douloureuses. Je suis désolé d'avoir pu être agressant en vous rencontrant la première fois...» Que pouvais-je dire d'autre ? Toute cette histoire était invraisemblable. J'avais souhaité longtemps son retour, sans vraiment me demander ce que ça impliquerait. Des bouleversements, des larmes, du soulagement et surtout, beaucoup de questionnements. Il y avait une décennie entre Kate et moi. La vie avait suivi son cours, Joy avait vieilli, Mandy faisait partie de ma vie. Et même si je n'avais jamais oublié mon premier amour, ma vie avait changé. Il fallait que je me rendre à l'évidence, Kate n'existait plus. Non, je n'y croyais pas. Pourquoi la vie s'amusait aussi cruellement avec moi ? J'ai prié tant de fois afin de la revoir, ne serait-ce qu'une fois. Il fallait qu'elle exauce mon souhait, le destin me l'avait ramenée. Malheureusement, il n'y avait que son corps, son esprit, celui que aurait pu me reconnaître, lui, était encore égaré quelque part.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Seconde Rencontre (Lex)   Sam 18 Jan - 9:02

La situation devenait invivable. Toute cette peine de tout ces gens était insupportable. Marilyn voudrait pouvoir être cette femme tant attendue. Pour effacer leurs larmes. D'un autre côté le retour de cette fille ne serait peut-être pas forcement la meilleure des choses. Après tout dix longues années étaient passées par là. La vie avait suivie son cours et le retour de cette Ekaterina serait un bouleversement immense. Les gens n'avaient de toute évidence pas encore fait leur deuil de cette disparue mais ils avaient apprit à vivre avec cette absence. Ils avaient priés un retour qui agirait comme une bombe dans leurs vies.

"- Oh je... Je ne savais pas. C'est un dessert traditionnel autrichien. On ne le trouve quasiment pas en Amérique d'où ma surprise. J'aurai commandé un gâteau au chocolat lambda si je n'avais pas vu que cet établissement proposait ce gâteau. Je pensais prendre ce gâteau du coup mais j'ai été... Surprise qu'on me le serve sans que j'ai rien commandé. Mais je comprend mieux. Toutefois... Il est très étonnant que nous cuisinions toutes deux ce gâteau, que nous l'aimions tout autant... Je... Je suis troublée je comprend bien ce que vous-même devez subir à me voir je... Voulez-vous que je sorte ? Je comprendrais que vous ne souhaitiez plus me voir... Je suis désolée de tant lui ressembler. Je n'y peut rien bien sûr. Mais je ne comprend rien à tout ça. Je suis... Vraiment perdue."

La brune observe son morceau de gâteau sans plus rien dire. Pour un peu elle pleurerait de toute cette souffrance qu'involontairement elle fait subir à ces gens. Cependant, elle ne saurait pas dire si le retour de cette Ekaterina serait une bonne idée. Elle n’ose pas le dire à celui qui lui fait face mais… tout cette affaire est trop compliquée c’est vrai. Et comment dire ce qu’elle a à dire sans peiner l’homme un peu plus ? Finalement pourtant elle se jette à l’eau en commençant par une gentillesse, espérant dans un même temps que sa proposition ne sera pas mal interprétée.

«- Voulez-vous… un morceau de gâteau ?» propose la demoiselle le cœur battant avec de reprendre. «Je me demandais… Vous avez tous attendu le retour de cette Ekaterina mais… dix ans vous séparent désormais de votre histoire, de sa présence parmi vous. Les choses ont changés. Vous vous êtes fiancés. Que trouverait-elle en revenant ? Sa fille ne sait pas qui elle est, sa meilleure amie est fiancé à l’homme qu’elle aime ou aimait… La roue a tournée, les ans ont passé… Je me demande s’il y a encore une place pour cette fille dans votre existence à tous. Je… peut-être que je ne devrais pas dire cela c’est vrai. Mais je vous voie si peiné que je ne peux m’empêcher de songer à la peine de cette femme si en revenant elle découvrait ces changements. Même si cela ne lui ferait peut-être rien parce qu’on ne sait rien sur sa disparition, si c’était volontaire ou pas… » et sans le savoir, la brune cherche à calmer l’inquiétude de l’Ekaterina en elle qui voudrait tant pouvoir renaître à la vie mais qui a peur du passage du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Seconde Rencontre (Lex)   Mar 21 Jan - 1:59


Alexander&Marilyn❧ Seconde rencontre
Je vois bien que toute cette histoire la bouleverse. Qui ne le serait pas ? Mais je ne suis vraiment pas certain d'être la personne qu'il lui fait pour traverser ça. Elle vient de perdre son mari et je sais à quel point ça peut être douloureux. Comment pourrais-je la consoler ? La seule différence, est que de son côté, aussi souffrant soit-il, elle a eu la chance d'avoir la confirmation de son décès. Personne ne peut comprendre ce que j'ai vécu. De ne pas savoir, c'est la pire des tortures. Passer des nuits entières incapable de dormir à me demander ce qu'il lui est arrivé. Est-elle morte ? Est-elle prisonnière en quelque part à vivre un véritable enfer ? Est-elle simplement partie parce qu'elle ne m'aimait plus ? Je n'ai jamais pu réellement faire mon deuil. Une lueur d'espoir restait toujours brillante au fond de moi. «Je sais que ce n'est pas de votre faute Marilyn, je ne vous en veux pas, c'est simplement un peu difficile pour moi et aussi pour tout ceux qui affectionnait Kate..»

Je refuse poliment d'un geste de la main le gâteau. Je n'avais jamais eu une dent très sucrée. Juste la brioche devant moi me faisait de moins en moins envie. Peut-être que la direction que prenait la conversation me coupait un peu l'appétit! Je n'avais pas envie de penser à tout ça. Une partie de moi aurait envie de l'envoyer balader, mais une autre a l'impression que ça serait un bon moyen d'exorciser tout ça. Après avoir soupiré profondément, je me lance. «Ce sont des questions que je me suis posées souvent. À vrai dire, je ne saurais pas quoi dire. Il y aura toujours une place pour Ekaterina dans nos vies. C'est vrai que les années ont passées et je me devais de refaire ma vie. Être un bon père, offrir une famille stable à Joy. Mandy est une fille bien et je l'aime beaucoup malgré tout. C'est inhumain de bâtir sa vie sur des espérances. Et comme vous l'avez dit, elle est peut-être partie par choix. Je ne pouvais pas rester ainsi infiniment. Si elle revenait.. un jour.. elle devra comprendre.. »

Un peu nostalgique, je pose mon regard à l'extérieur un petit moment. Ma tasse de café entre les mains, je ne peux m'empêcher d'avoir un regard un peu mélancolique. Ça me faisait toujours cette effet quand on parlait de Kate. Ça nous était arrivé souvent, Mandy et moi de passer des soirées à regarder des photos, parler du bon vieux temps. Elle nous manque, oui elle nous manque. «Par contre Marilyn, j'aimerais bien comprendre pourquoi ça vous affecte tellement ? Pourquoi avoir besoin de poser ce genre de questions ? Vous ne la connaissez pas, vous ne savez pas ce qu'on a vécu. Je comprends que c'est un choc pour vous, mais j'ai l'impression que vous vous appropriez sa peine et notre situation et j'aimerais comprendre pourquoi»
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Seconde Rencontre (Lex)   Mar 21 Jan - 9:05

Oui, Marilyn peut comprendre que la situation est loin d’être simple pour tout ces gens qui étaient proches de cette fille, qui est quasiment son sosie, son portrait craché. Effrayant. Effroyable. Heureusement pourtant, la brune n’a pas eut à croiser les parents de la disparue. Cela aurait été pire que tout. Les voir fondre en larme qu’elle ne les reconnaisse pas, pleurer que cette femme soit comme le fantôme de leur fille, maudire le ciel pour avoir fait deux femmes si semblables, si pareilles, sans être des sœurs jumelles. Non, heureusement que la jeune femme n’a pas croisé les parents de cette Ekaterina, nul doute qu’elle ne l’aurait pas supporté, qu’elle serait partie en dépression, navrée d’avoir causé tant de peine. D’être la responsable de tant de souffrance, de cette déchirure sans nom. Elle n’avait plus de parents. Eux n’avaient plus de fille. Le ciel voulait qu’elle soit le portrait de celle qu’ils n’avaient plus. Triste ciel, triste vie. Dieu ne peu exister, pas quand on voit tout cela.

«- Il y aura toujours une place, mais ce n’est plus la même qu’avant. Alors peut-être que, mieux que de désirer un retour qui ferait… souffrir tout le monde, faut-il désirer qu’Ekaterina soit simplement vivante, en bonne santé et heureuse dans cette nouvelle vie que le destin lui a fait connaître ? Puisque pour elle ici, rien ne sera plus comme avant et puisque même sa fille ignore son existence, il est peut-être… plus… moins… je ne sais pas. Mais c’est peut-être mieux de simplement désirer qu’elle se porte bien et que la vie lui sourit. Je me mêle de ce qui ne me regarde pas ceci dit, je vous l’accorde…»

Marilyn commence à boire, comme pour faire croire que tout va bien mais la vérité est que tout cela la remue bien plus qu’elle ne veut en montrer et elle ne comprend pas pourquoi. Aussi se trouve-t-elle bien embêtée lorsque Alexandre lui fais une réflexion à ce sujet, lui disant qu’il aimerait bien comprendre pourquoi tout cela l’intéressait autant, pourquoi cette histoire l’affectait autant alors qu’elle ne connaissant pas Ekaterina, qu’elle ignorait tout de ce qu’ils avaient tous vécut. S’approprie-t-elle la peine supposée de cette étrangère ? C’est possible, Marilyn est perdue.

«- J’ai tendance à aimer les bonnes histoires et si ceci n’était pas la réalité, ce serait l’un des meilleurs livres de ma bibliothèque… Mais je crois que surtout, j’essaie de comprendre cette fille qui vous manque à tous. Peut-être simplement parce que tout le monde me confond avec elle. Ce qui ressort c’est que… Quand on est aimé comme elle semblait l’être, heureuse comme je crois comprendre qu’elle l’était… Je sais ce que cela fait d’être seule, de vivre sans amour, sans amis… J’ai passé les fêtes de fin d’année seule, je suis bien placée pour comprendre. Alors je me dis que quand ont est entouré comme elle l’était… Je cherche à comprendre ce qui est arrivé, simplement. Parce que je ne m’explique pas que l’on puisse disparaitre comme ça. Je crois… que quand on est si bien entourée qu’elle, quand tout nous sourie comme cela semblait être le cas… Elle avait un enfant et un fiancé que je devine formidable je… Je ne pense pas que dans ces conditions l’ont puisse partir de son propre-chef. Et cela rend tout cela… plus dramatique, encore plus… je ne saurai l’expliquer mais… Vous voyez ?»
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Seconde Rencontre (Lex)   Mer 22 Jan - 15:34


Alexander&Marilyn❧ Seconde rencontre
C'est vrai que nos vies avaient changés, nos vies à tous. Et probablement que le retour de Kate, aussi soulageant puisse-t-il être, remuerait beaucoup de choses. Je sais comment je me sentirais pour l'avoir vécu la première fois où je suis tombé sur cette femme, cette Marilyne qui lui ressemble trait pour trait. En fait, j'ai encore ce sentiment. Le sentiment qu'elle est de retour, même si la réalité semble me dicter le contraire. Même si elle refuse d'avouer. Depuis cette fameuse rencontre, des centaines d'explications m'étaient venues à l'esprit. Avait-elle une jumelle dont elle ne connaissait pas l'existence ? Faisait-elle semblant de ne pas se rappeler ? Faisait-elle exprès de se jouer de nous ainsi en revenant 10 ans après s'être enfuie ? Avait-elle été enlevée pour ensuite réellement tout oublier de son passé ? J'avais fais plusieurs recherches, sans en parler à Mandy. Je ne voulais pas qu'elle s'inquiète plus qu'elle ne l'était déjà et j'avais besoin de réponses. Sur internet, ils parlent de plusieurs cas dans le genre. Des gens qui involontairement ou pas, avait bloqué une partie de leur souvenir pour bloquer un traumatisme trop douloureux à affronter. Pourtant, dans la majorité des cas, quand le sujet était confronté avec la vérité, devant des gens significatifs, les souvenirs faisaient surface. Et de toute évidence, Ça n'avait pas été le cas avec elle quand elle m'avait vu et que j'avais tenté de la convaincre qu'elle était Kate.. même en montrant une photo, même en lui parlant de son tatouage... rien n'avait fonctionné.

«10 ans ont passés. Même si elle n'était jamais partie, rien ne serait comme avant non plus. J'aimerais seulement savoir qu'elle est vivante... en santé... voir même heureuse. Après plusieurs années, même sans avoir fait mon deuil, je n'ai pas eu le choix de regarder vers l'avant pour le bien de Joy. Mandy m'y a aidé et je lui en serai éternellement reconnaissant. Mais honnêtement, je ne saurais dire ce que son retour signifierait réellement. Je suis heureux en ce moment, même si elle me manque atrocement tous les jours. Je crois que j'ai simplement besoin de réponses...» C'était vrai, j'avais besoin de réponses. Parce que vivre continuellement dans l'ignorance, c'est une véritable torture. Quoi que les gens peuvent en penser, je n'ai jamais oublié Kate et je ne pourrai jamais l'oublier. Chaque fois que je pose le regard sur ma fille, c'est les yeux de sa mère biologique que je vois, la même chose quand je l'entends rire.

La suite des explications de la jeune femme me fait un peu grimacer «Sauf que tout ceci n'est pas qu'une simple histoire Maryline. Ce sont les malheurs de vie de plusieurs personnes très affectées par tout ça. Vous ne pouvez pas tenter de vous mettre à sa place ou à la place de n'importe lequel d'entre nous. Toutes ces questions, je me les suis posées des milliers de fois sans avoir de réponses et je ne les aurai sans doute jamais. Remuer tout ça comme vous le faites, fait plus de dommage qu'autre chose. Je reconnais que vous avez été impliquée la dedans sans le vouloir, mais je ne crois pas que ce soit une bonne idée de continuer dans cette voie» De la voir si affectée par tout ça me troublait énormément. Je voulais profiter de cette rencontre pour faire une séparation dans mon esprit, pour voir cette jeune femme comme étant un être humain à part entière, et non un fantôme de mon passé. Je n'y arrivais pas. Au fond de moi, je savais, mais pourquoi je ne voulais pas l'admettre ? Peut-être qu'elle avait raison.. Le retour de Ekaterina serait trop bouleversant pour tout le monde.
©flawless
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Seconde Rencontre (Lex)   Mer 22 Jan - 16:24

La situation de ces gens était on ne peut plus compliquer et dans un roman, cela aurait fait une bonne intrigue. Un best-seller, pour peu que l’auteur ait une bonne plume. Au lieu de cela, ce n’était que la triste vérité, la triste histoire arrivée à des gens qui ne le méritaient sûrement pas. Marilyn ne les connait pas mais leur désespoir lui parle et cette affaire lui donne l’impression de la rapprocher d’eux, de par le fait qu’elle est identique à la femme qu’ils ont perdus. Même si cela ne la fait pas mieux les connaître et qu’au fond, pour de vrai, ça ne les rapproche pas tant que ça. Mais c’est inexplicable, elle se sent néanmoins liée à eux par toute cette affaire, par quelque chose d’inexplicable qu’elle ne comprend pas vraiment. Ou peut-être qu’elle le comprend, au fond d’elle, mais qu’elle veut se voiler la face, ou que quelque chose la lui voile, en tout cas. Peut-être qu’Ekaterina n’est plus une étrangère pour elle et peut-être même qu’elle est parfaitement réveillée en son sein, mais terrée de peur de l’évolution des choses au cours de ces dix dernières années. Quand on a passé comme Ekaterina, dix-huit mois sans voir le jour et sans voir personne d’autre qu’un homme occupé à nous faire croire que l’on est une autre, on finit par s’en convaincre aussi et il est dur de s’y soustraire ensuite. Marilyn a bien l’impression que certaines choses cloches, qu’il y a des incohérences. Elle pense bien que toute cette histoire ne tient pas la route, qu’elle est sûrement bien plus mêlée à tout cela qu’elle ne veut bien le croire. Mais avec des peut-être, on pourrait refaire le monde. Alors simplement, peut-être que Marilyn ne sait plus exactement où elle en est. Mais quelque chose la maintient encore dans la vision qu’elle a de sa vie, de son existence. Oui elle est sûrement Marilyn. Mais peut-être que c’est surtout plus rassurant de penser ça que de se penser être Ekaterina, pour retrouver une vie en miette comme elle semble l’être devenue. Au fond de son cœur tout au fond, Marilyn a mal sans comprendre. Elle se sent étouffée par la tristesse, sans comprendre pourquoi.

«- Je suis au courant que tout cela n’est pas une histoire je… me raccrochais juste à ce que je connais. Bref. Je crois que je vais y aller monsieur Cornwell. Je ne pense pas être de la meilleure compagnie pour vous en ce moment. Et je crois que la votre n’est pas davantage celle dont j’ai besoin.»

La jeune femme est peut-être un peu brute dans sa façon de répondre, de prendre congé. Elle ne sait pas. Soudainement elle se sent très agacée. Elle le masque tant bien que mal mais elle sent bien qu’elle doit quitter le jeune homme. Maintenant. Alors elle se lève et rapidement, elle passe la porte pour retrouver la rue, les gens, l'animation de la vie citadine. Elle a l'impression qu'elle respire mieux et rentre chez elle. En pleurant. Sans comprendre. Peut-être trop bouleversée par l'histoire oppressante de son sosie à laquelle elle a été mêlée malgré elle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Seconde Rencontre (Lex)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Seconde Rencontre (Lex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Jsépu] Chiousei - Démoniste destruction, seconde spé démono
» Seconde vague skaven
» Fraction de seconde
» Aviation seconde guerre mondiale
» Une bonne synthèse sur la seconde guerre mondiale ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Cimetière des RPs-