Partagez | 
 

 Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Sam 5 Oct - 22:22






Tristan M. Montaigut



Je fais partie des CITOYENS

Poste Vacant Scénario Inventé

"Détrôner Le Lucifer, au diable mes rendez-vous , ce soir je m'en irais danser"
des BB Brunes

Description physique
Je suis un homme de taille moyenne, sportif mais pas trop, qui ne porte aucun signe distinctif si ce n'est mon alliance. Je me fond assez facilement dans la masse, je pourrais être n'importe lequel de ces types que vous pouvez croiser en ville
Caractère
passionné • distingué • ferme • érudit • joueur • protecteur • libre • tenace • torturé • misanthrope • contradictoire • dépendant • orgueilleux • instable • inconscient • médisant • cynique.
Vous m'auriez rencontré il y a quelques années, j'étais un homme abordable et même plutôt sympathique. Aujourd'hui je ne suis qu'un petit con instable.

Tristan Maël Montaigut


L'histoire


" From the halls of Montezuma To the shores of Tripoli’ ,We fight our countrys battles In the air’, on land, and sea. "


L'hymne des Marines s'élevait dans la chapelle d'Hamphire par un lundi d'hiver. Les proches de Samuel Montaigut, vêtus de noir, chantaient en coeur afin d'honorer la mémoire de ce valeureux soldat. Pendant ce temps, le dernier des Montaigut, Tristan, se cachait du regard réprobateur de sa mère, tandis qu'il s'amusait avec son amie d'enfance à se moquer des tenues des invités présents dans l'église. A l'âge de dix ans seulement, Charline et Tristan étaient inséparables. Voisins et du même âge, ces deux-là s'étaient rencontrés au berceau et le courant était tout de suite passé, pour le plus grand malheur des parents Rousseau qui désapprouvaient bien cette amitié entre cette vulgaire fillette de classe moyenne et leur jeune fils prodige. Il fallait dire que Charline avait le chic pour entraîner Tristan dans des histoires impossibles. Gamins, ils avaient saccagé le mariage de la sœur de la jeune fille en tirant sur la nappe pour faire tomber la pièce montée, plus tard, elle le convaincrait de venir chez elle pour faire croire à sa grand-mère qu'il était son fiancé. Elle serait également sa confidente, son plan cul régulier, sa meilleure amie aussi accessoirement. Mais pour en revenir à ce triste lundi de décembre, alors que toute la famille Montaigut était en deuil, Tristan se contentait d'être insouciant lors de l'enterrement de son grand-père. Et il avait bien raison de profiter de cette innocence.

L'enfance de Tristan avait toujours tourné autour de trois choses: l'armée, l'argent et l'église. Telles trois institutions nationales, ces valeurs avaient rythmées le début de sa vie. Plus tard il serait traumatisé par l'une, aurait renié la seconde et enfin serait dépendant de la troisième. Né à Paris, lors de la lune de miel de ses parents, le garçon n'a pourtant jamais vécu en France. Il résida sur le territoire tout juste deux semaines avant de rentrer au foyer familial, le manoir Everland aux Etats Unis. Reflet de la classe sociale à laquelle appartiennent les Montaigut, cette demeure est on ne peut plus somptueuse et dispose exactement de douze chambre et de dix salles de bain, d'une salle de billard, d'un sauna et d'une piscine.
Petit, Tristan avait passé bien plus de temps avec sa nourrice, Anita, qu'avec ses parents bien trop occupés. Son père essaiera de lui inculquer quelques manières, de lui faire partager ses goûts et de faire du garçonnet un modèle réduit de lui-même. Un temps, il atteint son but. Tristan fut le premier de sa classe durant toute sa scolarité. Il était également quaterback au lycée, il s'était engagé dans de nombreuses oeuvres caritatives. Un vrai fifils à papa. Son père était fier de lui, sa mère, discrète, laissait l'homme gouverner la maison en silence.
En cachette, Tristan continuait à côtoyer Charline, cette si jolie voisine un peu extravagante. Elle l'entraîna un temps dans la drogue à un tel point qu'il manqua de devenir accro et de se faire capter par sa famille. Elle fut également la première jeune-fille qui partagea son lit. Quelle nuit magique ça avait été pour Tristan. Le lendemain il s'était cependant senti si honteux qu'il avait évité sa voisine durant des jours. Il avait tout juste seize ans. Heureusement les Montaigut ne surent rien de ces cachotteries et escapades. Il n'était pas encore temps d'affronter le patriarche de la famille.

" Fais pas ci, fais pas ça, viens ici, mets toi là. Attention prends pas froid ou sinon gare à toi. Mange ta soupe, allez, brosse toi les dents. Touche pas ça, fais dodo. Dis papa, dis maman. "


" - Mon chéri, je te présente Grace. Keilah Grace Everwood. C'est la fille de notre cher ami James, tu te souviens? Grace étudie actuellement le droit et elle aimerait que tu l'aides à préparer ses examens. "
D'un bonjour timide, Tristan avait répondu. Il avait dix-huit ans, c'était encore un gentleman discret et il fut très vite ébloui par la beauté de la jeune-fille. On aurait dit un ange tombé du ciel. Ses cheveux d'un blond céleste brillaient au soleil et ses yeux bleus magnifiques vinrent se plonger dans les siens. Au bout d'une longue paire de jambes se trouvait un petit corps de femme parfaitement formé. D'une beauté inaccessible et presque malveillante. Tristan sut au premier coup d’œil que derrière cet air angélique se cachait la reine des glaces.
Sa mère se méprenant sur le regard inquisiteur de Tristan, crut voir une lueur d'envie dans les yeux de son fils. Toute excitée, alors qu'ils ne se trouvaient que tous les deux un peu plus tard dans la soirée elle ne put s'empêcher d'annoncer ce qu'elle appela "le grand secret".
" - Je suis heureuse qu'elle te plaise car Grace va bientôt devenir ta femme. "
PARDON?!

Les choses se passèrent très vite mais Grace et Tristan eurent la chance de se côtoyer encore une ou de fois lors de soit disant révisions. Une chance? Peut-être pas. Pour les adolescent le temps semblait bien long. Bien qu'ils étaient issus du même milieu ces deux-là n'avaient presque rien à se dire et ne partageait rien ensemble. Ils allaient se marier tels deux étrangers. Lors de leurs secondes rencontres pourtant ils s'embrassèrent. Tristan sut dès cet instant qu'il n'aimait pas Grace. Il l'épouserait tout de même parce qu'elle était belle et riche mais surtout car s'était le désir de son père.
La cérémonie fut célébrée un six juin. Il faisait beau, la mariée était sublime ainsi que la réception. Les invités furent nombreux et beaucoup pensèrent que Tristan avait de la chance d'avoir épousé Grace. Comme souvent dans la famille Montaigut, cette célébration avait eu lieu sous le signe des apparences.
Lors de leur somptueuse lune de miel à Prague le couple fit l'amour, timidement. Tristan ne put s'empêcher de penser à Charline.

" Comme d'habitude toute la journée, je vais jouer à faire semblant. "


Les mois passaient et se ressemblaient tous. Grace et Tristan avaient emménagés ensemble dans gigantesque villa. Si grande qu'ils passaient leurs temps à s'éviter à l'intérieur de leur propre maison. Ou plutôt Tristan évitait Grace. Il était sans cesse mal à l'aise en présence de sa femme et supportait mal cette situation. Malheureusement, ses études se terminaient et il allait devoir passer un petit moment à la maison. Madame Montaigut accepta la situation un temps jusqu'au soir où elle éclata en sanglot devant son mari. Elle se sentait rejetée, mal-aimée et inutile. L'homme fut ému et se promit de changer. En vain. Ne supportant plus cette situation, il fit une annonce qui ravit son père, inquiéta sa mère et exaspéra son épouse.
" - Papa, maman, Grace j'ai décidé de m'engager dans l'armée. Je pars d'ici une semaine pour la caserne. "
Ce que son père ne savait pas pourtant, s'était que Tristan s'engageait plus pour échapper à la réalité que parce qu'il en avait réellement envie.

Curieusement, Tristan trouva vite sa place dans les rangs de l'armée. Il était discipliné, tenace et acceptait facilement les ordres. On le qualifia bien vite de "membre indispensable". Ses camarades l'appréciaient aussi. Mais l'armée eut de bonnes répercussions également sur sa vie privée. Lors de ses permissions, Tristan rentrait chez lui et alors Grace se montrait sous son meilleur jour, plus conciliante que jamais bien qu'elle ait son caractère. La jeune-fille lui avoua son amour et à force de persuasion, elle parvint à transformer Tristan en un mari aimant. La distance avait peut-être son rôle à jouer dans l'affaire, peu importe, Grace et lui formèrent enfin un vrai couple. Et pour célébrer cet amour, Dieu leur accorda une jolie petite fille après deux ans de vie commune. Ils l'appelèrent Emma. Charline fut folle de rage lorsqu'elle apprit la nouvelle. Se sentant délaissée, elle fit des pieds et des mains afin d'attirer de nouveau l'attention de Tristan. Et comme toujours, elle atteint son but. Et ainsi sa vie fut partagée entre les trois femmes de sa vie.

" And the reason is you. "

C'est le lendemain de son vingt quatrième anniversaire que Tristan dut partir pour l'Afghanistan. Pour la première fois de sa vie il devrait tuer des hommes dans ce pays en guerre et c'est donc la boule au ventre qu'il grimpa dans l'hélicoptère qui l’amènerait, son équipe et lui sur le territoire. Mais de la guerre là-bas, il ne verrait rien, l'hélicoptère dans lequel il se trouvait fut touché et s'écrasa. Lorsqu'il se réveilla le jeune-homme se trouvait enfermé dans une caverne en compagnie de Ryan, l'un de ses compagnons. Ils mirent un certain temps à comprendre ce qu'il s'était passé et tous deux se demandèrent pourquoi ils étaient enfermés de la sorte. Durant des jours interminables, ils croupirent ainsi avec très peu d'eau et de nourriture. L'ennemi continuait à les maintenir en vie mais dans quel but? Tristan pensa alors à sa femme et sa fille. Sans nulle doute le croyait t'elle mort. Chaque jour il s'appliqua à se remémorer leur visage afin de ne pas devenir fou. Elles étaient sa raison de vivre. Il se souvenait encore la lettre qu'il avait écrit à Grace et qui devait lui être remise au cas où il serait tué. Elle terminait de la manière suivante : "J'ai mis longtemps à comprendre, mais aujourd'hui j'en suis sûr tu es la femme de ma vie et au front, Emma et toi serez ma force, ma raison de vivre. Je t'aime prends soin de toi."

Un jour Ryan lui reprocha de lui avoir sauvé la vie. Il aurait préféré mourir que d'être séquestré ainsi à attendre. Un peu plus et ils en venaient aux mains. Tristan n'aurait pas eu la force de se battre.
Alors qu'il pensait ne plus pouvoir bouger, des Afghans vinrent les chercher et leur firent parcourir des kilomètres à pieds avant d'arriver dans une réserve. Ici se trouvait toujours des Afghans. L'un des hommes, le chef probablement, approcha et murmura:
" - Bienvenue. Ici c'est notre terre. Vous n'avez rien à faire ici. Transmettez ce message à l'Amérique. Dites-le ou je vous forcerais à le dire."
En disant cela il montrait une caméra vidéo du doigt. Ryan fut torturé sous les yeux de Tristan, la nuit en rêve, il l'entendait crier. La souffrance morale était à son comble. Le jeune homme avait l'impression de ne plus rien ressentir, de ne plus savoir qui il était d'où il venait, les Afghans le torturèrent à son tour. Pourtant il se tut, il ne révéla pas le secret auquel il était tenu par l'armée. Ryan lui craqua. Un après-midi où la chaleur battait son plein Tristan pu revoir Ryan. Le chef Afghan lui dit :
" - Ton ami ne nous est plus d'aucune utilité. Il nous coûte en eau et en nourriture. Tues-le. "
C'est alors que Tristan comprit, on lui mit une barre de fer entre les mains et il la serra fort. Il fixait alors Ryan. L'homme était apeuré. Gaspard ne fit rien tout d'abord, puis alors que ses ennemis pointaient une mitraillette sur lui et lui murmurait d'obéir, il ne tint plus. Dans un cri guttural et inhumain Tristan frappa de toute ses forces sans réellement savoir ce qu'il faisait. Ou plutôt il le savait mais l'instinct de survie était plus fort. Il croyait bien faire, il n'avait pas trahi l'Amérique, il était un bon soldat. Le bien et le mal se confondaient dans sa tête et pendant ce temps le corps de Ryan gisait à terre.
Le soir même des hélicoptères américains débarquèrent sur le camp et Tristan fut ramené en Amérique sain et sauf.

"you know i'm bad !"

Juillet 2010 : Journal de Grace :
Je ne reconnais plus Tristan. Depuis qu'il est revenu d'Afghanistan il n'est plus le même. Il s'est passé quelque chose là-bas mais il refuse de m'en parler et devient très agressif lorsque j'évoque le sujet. Le soir de son retour, j'ai découvert les cicatrices qu'il avait dans le dos et lorsque je l'ai questionné, pour toute réponse j'ai eu droit à un regard noir.
Je suis sa femme, je devrais être la pour le soutenir mais je suis incapable de le faire sourire ou d'apaiser ses souffrances. Il semble vivre à mille lieux de nous. Emma ne supporte plus cette situation je crois.
Les sujets de la vie quotidienne ne l’intéresse plus, il devient vite agressif. Et parfois c'est l'inverse il semble vouloir profiter de la vie à fond comme s'il sentait qu'il allait mourir d'un instant à l'autre. Il fait beaucoup la fête, voit souvent son amie Charline. Cette femme me fait peur elle aussi elle a quelque chose d'étrange. Je crois qu'il me trompe avec elle et je ne sais pas quoi faire.

25 octobre 2010 : Anniversaire d'Emma :
" - Et grand père? Pourquoi il n'est pas là?
- Il n'a pas pu venir ma chérie je suis désolée répondit Grace.
- Non je suis sûr que c'est faux. S'il n'a pas voulu venir c'est de la faute de papa. Papy il aime pas comment il est devenu, moi non plus je ne t'aime pas papa. Tu as oublié mon anniversaire, tu ne veux plus jamais jouer, à peine nous parler. Je te déteste. J'aurais préféré que tu restes mort dans ton cercueil et dans ton Afghanistan pourri !

" Je suis un machistador. Je crois qu'elle m'adore. "


Aujourd'hui : point de vue de Gaspard.
ça y est elle m'a jeté. Grace, je m'en doutais un peu. Elle me hait je crois, quand à moi je ne sais plus ce que je ressens pour elle. Je ne sais plus grand chose de toute manière, je passe mes journées à boire, à faire la bringue et à faire l'amour avec qui passe par là et ne veut rien connaître de ma vie. La nuit, je rêve de Ryan. Je suis devenu insomniaque. Et parfaitement lucide face à ce qui m'entoure mais plus rien ne m’intéresse. A part le cinéma peut-être. Et encore même pas, je devais gagner ma vie, l'armée ne veut plus de moins tant que je serais "émotionnellement instable" bien que j'y serais bien retourné, alors j'ai fais un choix un peu au hasard. Je me suis lancé dans une école d'art dramatique. Pour ça j'ai arrêté de boire, je suis resté sérieux, coupé du monde. Je ne supporte plus les gens. Ils font pitié à voir. J'aime être cynique avec eux. A l'école ils me détestaient mais je m'en fichais. J'ai obtenu mon diplôme mais les cachets sont rares et la vie commence à être difficile dans mon petit studio minable. La vie aisée que je menais me hante alors je bois pour oublier que cette vie est pourrie. Pour oublier que ma fille est dans le coma par ma faute depuis de longues semaines! Ma douce petite Emma, renversée par une voiture sous mes yeux. Je n'aurais jamais du la laisser traverser seule. Elle me manque malgré les méchancetés qu'elle m'a balancé dans la figure.

Je galère mais je me contente de ma misère. Mes parents m'ont coupé les vivres depuis que je suis devenu, je cite, "une loque incapable de garder sa femme". Les jours sont longs. Je m'ennuie ferme en plus de ça. Mes journées sont ne sont plus rythmées que par des castings ratés et les visites chez mon psy. Le temps est long et la seule à me comprendre et à m'accepter c'est Charline. C'est la seule qui est toujours restée là malgré son caractère de merde à elle aussi. Depuis un certain temps on repousse toutes les limites ensemble dans des paris débiles. Je me fiche d'y perdre la vie, elle ne vaut plus rien de toute manière. Je crois que Charline aussi elle a un coté destructeur. On est fait pour être ensemble peut-être mais je ne veux être avec personne et elle non plus. On se complète. Ces derniers temps je ne vis que pour ces jeux, ces fesses, l'alcool, la cruauté que j'inflige aux autres mais pour Grace et Emma aussi, un peu.



Behind the computer

Prénom:Célie :Dou Confetti pour les internautes
Âge : Je suis vieille j'ai vingt trois ans très bientôt
Avatar choisi : Jonathan Rhys Meyer
Comment as-tu connu ce forum ? : par ses administrateurs
Ton avis (design, contexte, ...) : J'aime beaucoup le concept de ce forum *-* et ses membres :p
Présence sur le forum : Je passe régulièrement en général =)
Autre(s) compte(s) : Aucun!
Code du règlement :
Spoiler:
 


Dernière édition par Tristan M. Montaigut le Lun 4 Nov - 12:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Sam 5 Oct - 22:32

Bonsoir, bonjour (tout dépend de l'heure Wink )

Je ne sais pas si c'est parce qu'il est trois heures du matin mais je ne trouve pas l'endroit dans le code pour changer le "prénom prénom nom" xD

Je fais aussi appel à vous pour que vous m'aidiez a trouver une célébrité pour mon avatar, j'avais imaginé Tristan sous les traits de sexy Johnny Depp mais il semble qu'il est prit. Alors j'aurais aimé avoir vos idées pour un homme de 28 ans paumé et narcissique.

Merci  
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Sam 5 Oct - 22:57

TRISTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN <3 !

Alors alors, je vais essayer de voir pour le nom prénom, mais je t'avoue que moi aussi je n'ai plus les yeux en face des trous xD !

En ce qui concerne l'avatar, Drew Fuller peut être pas mal, en plus il joue un militaire dans une série ^^ ! Penn Badgley, Henry Cavill ou pourquoi pas Guillaume Canet  ?

Ha au fait, bienvenuuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Dim 6 Oct - 3:57

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Dim 6 Oct - 12:20

Alors tout d'abord bienvenu sur notre merveilleux forum!!!

Pour le prénom c'est entre la descriptions caractère et l'histoire tu vas voir dans le code c'est écrit prénom prénom nom ^^(Je l'ai chercher aussi la première fois c'est Cass qui m'a dit où s'était )

Sinon comme avatar j'ai l'acteur parfait en tête mais impossible de me rappeler son nom je l'ai vue jouer sur un forum même genre de personnage ça va super bien mais grr impossible de me souvenir du nom... sinon il y a toujours Julian McMahon, Tom Sturridge, Chris Pine, Alexander Skarsgard, Penn Badgley, Heath Ledger, Scott Caan, Cam Gigandet, Jeffrey Dean Morgan, Jonathan Rhys Meyers, Ben Whishaw, Nicolas Bemberg qui pourrait ressemble à ce que tu cherche ^^


Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Dim 6 Oct - 13:41

JAAAAAAAAAAAAAAMES  

Merci à tous les 3 pour la bienvenue et pour votre aide *-* . Je retiens parmi vos propositions Henri Calvill, Heath Ledger et Jonathan Rhys Meyer que je vénère tous les trois voilà. Et j'y ajoute Léonardo Dicaprio   il ne me reste plus qu'à me décider
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Dim 6 Oct - 16:17

Hihihihiiiiii      !!

Ha bah c'est cool si on t'a aidé à faire un choix (j'ai failli rajouter Jamie Dornan mais je me suis retenue ) ! Entre les 4 j'aime bien Henri Calvill, Heath Ledger... Pour Léonardo, faudrait prendre des photos quand il avait 30 ans :p !
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Lun 7 Oct - 9:05

Bienvenu parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Lun 7 Oct - 19:54

bonsoir à toi =)

alors personnellement je vais te proposer dans un autre registre que les autres mais tu à: Matt Smith, David Tennant, Jamie Bell, jensen ackles, joseph-gordon levitt, et je te passe la longue liste que j'ai en tête XD. et surtout bon courage pour ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Mar 8 Oct - 12:14

Bienvenu à toi ! Tout les meilleurs acteurs ont déjà été nommés, alors je ne répéterai pas !

Bonne chance avec ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Ven 11 Oct - 3:46

Bienvenue ^^

Pour t'aider, je te dirais tout simplement: Henry Cavill (que je vénère comme un dieu vivant) xD
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Dim 3 Nov - 20:09

Bonsoir, quelques nouvelles?
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Lun 4 Nov - 7:40

Alors alors, j'ai eu des nouvelles ^^ ! La joueuse vient de revenir de vacances et elle finira d'ici peu sa fiche =) !
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Lun 4 Nov - 12:38

Merci à tous pour vos idées, ce bel accueil et au staff pour votre patience *-* . Je suis désolée   Mais ça y est j'ai terminé. J'espère que tout est bon
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Mar 5 Nov - 8:23

Alors alors, j'ai lu ton histoire et je dois dire qu'elle est profonde et très bien écrite (comme d'habitude ) !

J'ai pu repéré deux-trois fois un Gaspard dans ton histoire... d'après ce que j'ai compris, c'est Tristan, n'est-ce pas ? Enfin c'est pas grave, pour moi tout est parfait donc tu es officiellement validée Very Happy !

Encore une fois bienvenue parmi nous , n'hésite pas si tu as des questions itou tou ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   Mar 5 Nov - 8:52

Caleb S. Morgan a écrit:
Alors alors, j'ai lu ton histoire et je dois dire qu'elle est profonde et très bien écrite (comme d'habitude ) !

J'ai pu repéré deux-trois fois un Gaspard dans ton histoire... d'après ce que j'ai compris, c'est Tristan, n'est-ce pas ? Enfin c'est pas grave, pour moi tout est parfait donc tu es officiellement validée Very Happy!

Encore une fois bienvenue parmi nous , n'hésite pas si tu as des questions itou tou ^^ !
Flûte certains prénoms sont passés sous mon radar MDR. Quand j'ai écrit cette histoire j'avais décidé de nommer mon personnage comme ça pardon  Je les traquerais un peu plus tard.
Merci beaucoup pour tes compliments ça me fait plaisir  et pour la validation

Je n'hésiterais pas en cas de besoin *-*
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Poum chak c'est moi sous une fumée opaque * Tristan
» [Tuto] Créez une autoroute sous votre ville
» Les officiers sous Napoléon -- votre patronyme
» une histoire de sous-couche
» Petites histoires de sous marins de la 2 nd guerre mondiale
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Vieilles Présentations-