Partagez | 
 

 Le choix des armes [E. Blake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hors la loiHors la loi
avatar
Connor O'Donnell
Date d'inscription : 26/06/2013
Messages : 234

MessageSujet: Le choix des armes [E. Blake]   Sam 28 Sep - 9:46


Le choix des armes

Connor & Ethan

Ça faisait maintenant un moment que j'avais prévu cette entrevue. Avec qui ? Un certain Ethan Blake. Un fabriquant d'armes. Et l'un des meilleurs dans son métier, d'après ce que j'avais entendu dire. En tous cas, c'était dans son intérêt. Ma dernière arme, mon revolver noir tellement verni qu'on l'aurait cru en verre (une œuvre d'art que je chérissais), m'avait lâché deux jours plus tôt. Ou plus précisément, c'est moi qui l'avais lâché. Du haut d'un toit.

Alors, certes, les armes, c'est loin d'être mon truc, mais quand j'ai besoin de mettre un petit coup de pression sur quelqu'un ou encore de me défendre, dans le pire des cas, il me faut une arme. Et pas n'importe laquelle. Un simple petit flingue de dealer minable n'aurait pas suffit. Non, il me fallait quelque chose d'impressionnant. Pas forcément en terme de taille, mais plutôt concernant son apparence. Pour moi, tout comme une montre par exemple, c'était un accessoire utile et qui devait donner envie. Comme celui avec lequel je sortais jusque là.

J'avais donné rendez-vous à monsieur Blake dans une vieille usine désaffectée. Les règles étaient simples. Lui. Moi. Un contrat. Pas moins. Et certainement pas plus. Si ce qu'il vendait était intéressant, aussi bien en biens matériels qu'en informations, je pourrais à la rigueur éventuellement travailler avec lui plus souvent. Mais pour l'instant, je l'attendais.
Je tiens quand même, d'ailleurs, à préciser que le choix de ce lieu n'est pas un hasard. J'y étais venus déjà plusieurs fois pour prendre connaissance de l'endroit. Il y avait de quoi se cacher, de quoi fuir, et surtout les seuls témoins potentiels étaient des drogués, bien trop dans leurs délires pour prêter attention à ce qui pouvait bien se passer autour d'eux.

Aujourd'hui, le jour J, j'étais donc arrivé en avance. A 15 heures 15. Au lieu de 15 heures 30. Une heure où tout le monde travaille. Où il n'y a personne dans les rues. Je me devais de tout prévoir. Dans les moindres détails. J'étais comme ça. Méfiant. Perfectionniste. Et à 15 heures 31, je quitterais l'usine si mon rendez-vous n'était pas à l'heure.
D'ailleurs, je regardai ma montre. 15 heures 27. Bien. Plus que trois minutes, et soit je partirai, soit je ferai affaire.
En attendant, je m'asseyais sur une vieille caisse en bois qui traînait dans un coin, après l'avoir dépoussiérée. J'étais aussi adossé à une colonne, les bras croisés, observant et écoutant les alentours, à la recherche du fameux Ethan Blake.


Dernière édition par Connor O'Donnell le Mer 15 Jan - 10:54, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Le choix des armes [E. Blake]   Dim 29 Sep - 22:30

Une feuille. Deux feuilles. Trois feuilles. Cinq feuilles. Un dossier. Ethan avait préparé comme il fallait. Le Comédien avait minutieusement constitué son dossier dans une sous chemise bleue avec écrit sur sa couverture, les lettres CODE. Qu'est-ce que tout ça voulait dire ? Ethan le savait et à dire vrai, personne d'autre que lui n'avait besoin de le savoir. Il enfila son cuir et ses Dr. Martens et une fois qu'il eut placé une boîte relativement grande dans un sac qu'il mit à son dos. Il en fit de même avec le dossier CODE bleu. S'armant de son portable et de ses clés, Blake sortit de chez lui.

Il verrouilla la porte d'entrée avant de marcher dans le long couloir qui le séparait de la sortie. Il regarda sa montre. 14 heures... Il avait le temps d'aller à son rendez-vous à pied, en parkour, et c'est ce qu'il fit. Une fois sorti, il se mit à courir vers son point de rendez-vous, un classique qu'on donna en mille : une usine désaffectée ! Blake n'avait rien contre ça, après tout, il restait un point de rendez-vous comme un autre. Grimpant sur les poubelles, sautant sur les murets, franchissant des murs et jusqu'à escalader des toits plutôt bas, le Comédien finit par arriver à l'usine. Quelques junkies traînaient par ci par là, mais si l'associé d'Ethan lui avait donné rendez-vous là, c'est parce que le lieu était un très bon endroit pour faire ses échanges, ses deals et ses actes illégaux. Si Blake n'était pas vraiment d'accord avec le fait d'enfreindre la loi juste pour le principe de l'emmerder, il ne se gênait pas pour braver ce qui était interdit. Un artiste n'a aucune limite, et ça, les forces de l'ordre, elles l'avaient bien compris... 15 heures. Ethan était en hauteur dans l'usine et se mit à attendre patiemment l'arrivée de son contact. Ce contact, parlons-en, était un arnaqueur qui avait besoin d'une nouvelle compagne de jeu à six ou huit coups. Le contact commun entre les deux hors la loi était resté vague sur le goût du client intéressé. Le rendez-vous était imposé à Blake qui n'eut guère qu'une semaine pour faire ses petites créations qu'il allait proposer à ce cher monsieur CODE. Connor O'Donnel.

Ce dernier était arrivé en avance, mais dans la mesure où le Comédien était méfiant, il n'aurait pas été impossible qu'il s'agisse d'un agent de police déguisé en civil... Blake le scruta du haut de son perchoir avant de finalement descendre à l'heure pile. Il semblait ne pas s'impatienter, et ceci aurait trahi un membre des forces de l'ordre sans aucun doute. Le jeune homme arriva derrière O'Donnel avant de finalement le regarder dans les yeux, l'interpellant alors en toute courtoisie

- Connor O'Donnel, j'présume ?

Après avoir eu la réponse positive de la part de cet homme qui semblait être d'âge mur, le Comédien lui tendit la main pour alors la serrer cordialement, à l'instar de la plupart des associés avec qui il avait déjà traité. Les plus friands étaient sans aucun doute les Fallen Angels avec cette chère Cassidy, ce beau brin de femme qui lui avait fait son tatouage et qui avait une crème de fille. Dans un sourire en coin, Blake se présenta alors.

- Ethan Blake, enchanté.

Après quelques secondes de poignée de main, le Comédien retira son sac à dos et sortit ses affaires de travail : Le dossier bleu et la boîte rectangulaire, là où se trouvaient ses petits jouets.

- Qui-vous-savez m'a bien communiqué c'que vous désiriez, je me suis permis de faire plusieurs jouets de sorte à vous laisser du choix... Voilà donc c'que j'peux vous proposer dans l'immédiat.

Le Comédien ouvrit alors la boîte exposant alors les armes de poing à l'irlandais. Trois pistolets, il allait certainement avoir le choix parmi ceux là. S'il ne trouvait pas son bonheur, il n'aurait qu'à demander... Blake résuma alors les particularités de chacune de ses petites créations si chères à son coeur alors que O'Donnel tenait à tour de rôle les armes.

- Revolver Colt Cobra calibre 38 spécial, 8 coups au lieu de 6, canon 5 centimètres, barillet basculant à gauche et poids d'approximativement 480 grammes pour celui ci...

- Pistolet Beretta 92 9 millimètres, 17 coups, canon 22 centimètres à cause du silencieux, chargé pèse dans les 1200 grammes...

- Pistolet Colt Modèle 1911, 8 coups, calibre 45 balles de 9 millimètres, canon allongé avec une petite amélioration, les pointes des balles sont plus creuses à la sortie du canon et j'ai pas besoin d'vous expliquer la différence entre les pointes pleines et creuses et leurs dégâts... Poids foisonnant les 1300 grammes...

Blake avait bien bossé sur ses armes et espérait que ses petites créations allaient convenir à un potentiel futur associé. Un client satisfait est un client qui revient ! Il s'adossa à un pilier en ne quittant pas l'irlandais des yeux.

- Et si vous avez pas trouvé votre bonheur cette fois-ci, vous pouvez directement traiter avec moi pour que je fasse votre arme comme vous voulez, Qui-vous-savez n'a donné que peu d'informations. Voyez, j'aime le travail bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Hors la loiHors la loi
avatar
Connor O'Donnell
Date d'inscription : 26/06/2013
Messages : 234

MessageSujet: Re: Le choix des armes [E. Blake]   Mer 2 Oct - 11:47


Le choix des armes

Connor & Ethan

Quinze heures trente. Blake arriva, tout droit sortit de nulle part, une mallette à la main, et avec autant de dossiers en sa possession qu'un homme d'affaires. Quoi que, d'une certaine manière, lui et moi étions nous aussi des hommes d'affaires. Avec des préoccupations différentes, certes, mais pas moins lucratives. Mais là n'était pas la question.

Mon contact me salua, salut que je lui rendis, puis, sans même me laisser en placer une, déballa son attirail et tout le discours qui allait avec. Mon Dieu que c'était chiant ! Mais heureusement, ou malheureusement au niveau de la compréhension, assez rapide.
Les armes défilaient dans mes mains comme les mots dans mes oreilles. Pourquoi cet homme était-il si pressé ? Est-ce qu'il se sentait obligé de parler vite pour me prouver qu'il était intelligent et moi stupide ? Pour montrer qu'il savait de quoi il parlait ?

Notre ami commun, à Blake et moi, me l'avait recommandé pour une bonne raison. Alors ses petits défauts, j'en avais strictement rien à faire. Mais il y a des limites à tout. Pour ce genre de choses, je prenais mon temps. Et mon prochain rendez-vous était dans la soirée. Alors, tant qu'à faire, autant faire traîner les choses, faire en sorte que cette rencontre soit un passe-temps relativement agréable.

" Pour commencer, c'est O'Ferell. Connor O'Ferell. Et ensuite, vous décrivez ces armes comme si vous cherchiez à vous en débarrasser le plus vite possible. Ce qui peut vouloir dire trois choses. La première, que vous avez mieux à faire. La seconde, que êtes impatient de conclure cette vente pour le plus grand bien de votre porte-feuille. Et enfin la troisième, que vous essayez de m'arnaquer. Et j'espère pour vous que ce n'est pas le cas, parce que dans ce domaine, le meilleur, c'est moi. "

Comme pour appuyer mes propos, je pointai le canon de la dernière arme vers Blake. Sans poser le doigt sur la détente. Mais c'était déjà un avertissement assez clair.
Je regardai à nouveau le Colt. Pas mauvais. Mais si... impersonnel. Comme toutes les armes de cet homme. Elles étaient certes chacune uniques en leur genre, mais pas comme je l'aurais souhaité. Il m'en fallait plus. Et bien que le Beretta me tapait un peu dans l’œil, je me devais de voir jusqu'où irait Blake pour me vendre une arme. Histoire de le tester. De jouer avec lui. C'est si satisfaisant de manipuler des personnes. A tel point que dès que l'on commence, on ne s'arrête plus.
Je reposai donc le Colt.

" Dis-moi, Speedy Gonzales, tu dis que tu aimes le travail bien fait, pas vrai ? Alors pourquoi tout ce que je vois là semble... comment dire ça gentiment ? Ah oui, sans intérêt. Sérieusement, c'est à se demander si notre ami ne s'est pas trompé dans les commandes. Avez-vous seulement une quelconque compétence en matière d'armes ? "

Je fis une pause, et pris le Beretta dans les mains.

" Vous pensez m'impressionner avec ça ? Eh bien je vais vous dire une bonne chose. Faites de cette horreur une œuvre d'art et je vous l'achète au double du prix de base. Et si ça ne vous convient pas et que je suis vraiment satisfait du résultat, multipliez encore ça par deux. Si vous en avez les facultés mentales. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le choix des armes [E. Blake]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le choix des armes [E. Blake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le Choix des Armes pour un débutant......
» Choix des armes Battle : Les Cavaliers de Naggarond
» Choix des armes.
» [1500 pts] pour le choix des armes
» Le Choix des Armes [edit du 19/02]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles War :: Corbeille :: Cimetière des RPs-